Viandes d’ici, publicité trompeuse sur les réseaux sociaux

Protection du consommateur

Viandes d’ici, fausse représentation

Danielle reçoit une invitation pour recevoir un panier de viande en septembre. Une promotion sur les réseaux sociaux provenant de Viandes d’ici.

logo_homeIntéressant, je décide de m’y inscrire. En terminant l’inscription il est inscrit que pour avoir accès à ce fameux panier de viande, il faut maintenant que 25 de mes amis s’inscrivent à partir de ma post sur ma page Facebook.

D’une part, peu de chance que ça arrive. D’autre part, Viande d’ici ne m’a pas dit toute la vérité pour avoir le privilège de se retrouver sur le mur de ma page Facebook.

Je me dois donc de rétablir vérité et justice et d’aviser les gens que Viandes d’ici font une très mauvaise promotion et tente de gagner une visibilité sans respecter leurs engagements.

Je vous joint la liste de messages qui constituent cette arnaque qui mérite que je déchire ma chemise.

Suivez ces étapes et partagez pour recevoir un panier gratuit en septembre.

  1. Aimez notre page Facebook
  1. Inscrivez-vous à nos recettes
  2. Cliquez sur le lien Participer

Et vous recevez alors ce message:

Partagez avec vos amis!

Référez 25 collègues et amis à s’inscrire via votre lien personnel ci-dessous et remportez un panier gratuit.

C’est une vraie arnaque publicitaire.

Et quand on va sur leur site Internet nous avons l’impression de tomber sur un vendeur itinérant de viandes qui vous vendent de la viande et vous la livre chez vous. Un vulgaire commerçant et non pas une association qui a le mandat de faire la promotion de la viande et de ses artisans.

Le site est tout nouvellement construit (2016).

Je ne vois pas d’autres mots que commerçants frauduleux avec peu de conscience sociale pour décrire cette entreprise.

Autres textes sur Protection du consommateur

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Publicités

Danger des écrans solaires

Protection solaire pour enfants

Des marques accusées de tromperie

C’est l’association de consommateurs UFC – Que Choisir en France qui a révélé que 5 écrans solaires pour enfants sont loin d’atteindre la protection minimale.

Delphine Caubet dossiers santéProtection du consommateurs

creme-solaire-restrictions écran soleil protection consommateurL’association a testé 17 écrans solaires pour enfants d’indice 50 et 50+. D’après leurs résultats 5  « n’offrent pas et de loin la protection minimale contre les UVA requise par les experts français et les autorités européennes ».

Les produits concernés sont : le lait solaire pour enfant de Clarins, la protection « Photoderm kid » de Bioderma et des produits bio de Biosolis, AlgaMaris et Lovéa.

Plusieurs de ces marques sont commercialisées au Canada comme Clarins, Bioderma et Biosolis.

écran solaire crème protection consommateur soleilUFC – Que Choisir a annoncé avoir porté plainte en France pour « pratique commerciale trompeuse et tromperie ». 

Reuters a tenté d’obtenir des réponses de Clarins sans succès, tandis que Sciences et Avenir rapporte que personne ne serait joignable au groupe Naos (propriétaire de Bioderma). Quand au groupe belge Pro-Vera (propriétaire de Biosolis), ils expliquent que leurs produits sont bio et ont des calculs d’indices qui leur sont propres. Vision de la situation visiblement non partagé l’Association de consommateurs…

Autres textes sur Santé

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Avocats pro bono recherchés, pour une justice sociale

Pour mettre de l’ordre dans notre société

Mordre des mollets

Raymond Viger  Dossiers JusticePolitique

Jean_Drapeau_et_Pacifique_Plante_1954Malgré plusieurs efforts pour nettoyer la corruption, je ne suis pas convaincu que notre société fonctionne pour le meilleur.

Après Jean Drapeau et Pacifique Plante dans les années 1950 qui ont tenté de nettoyer Montréal, toutes sortes de commissions d’enquête ont suivi telles la CECO en 1972 ou plus récemment la Commission Charbonneau.

On y voit et entend d’énormes scandales. De quoi faire dresser le poil sur tout mon corps. Des crimes gros comme le bras, mais sans jamais d’accusation formelle. Des réseaux criminels qui continuent leurs opérations en toute impunité. En bout de ligne, ces efforts de nettoyage sont-ils vain et inutiles?

Certains diront que pour chaque tête mafieuse coupée une autre prendra aussitôt sa place. Peut-être. Mais à force de faire du ménage, on peut espérer que le crime organisé s’affaiblira, n’aura pas le temps de s’incruster. De plus, combien de combines illégales sont possibles parce que des fonctionnaires se disent que c’est la façon de faire, que tout le monde le fait, que personne ne se fait prendre, que même s’ils se font prendre ils auront eu le temps de mettre suffisamment d’argent de côté pour que ça en vaille la peine? En nettoyant régulièrement mais surtout énergiquement, certains fonctionnaires n’oseront peut-être pas se mouiller, rendant plus difficile certains abus.

utopistes-economie-finance-revolte-bourse-seat-in justiceSi on veut une société juste et équitable, c’est la Justice qui doit être notre outil pour atteindre l’objectif. Il nous faut donc avoir accès à des avocats pour taper sur les doigts de ceux qui les ont trop long. Une façon légale et démocratique de montrer notre mécontentement quand le gouvernement ne réussi pas à le faire.

Parce que si nous ne pouvons pas avoir accès à des moyens légaux pour faire entendre nos voix, il ne restera que des moyens violents pour atteindre une justice sociale.

Lorsqu’il n’est pas payant pour les autorités politiques de légiférer et d’agir pour atteindre une justice sociale, il faut que la démocratie les force à revenir à leur mandat premier. Une saine gestion de la société dans un objectif d’équité et de justice.

Ce ne sont pas les armes qu’il nous faut lever contre l’autorité. Cela ne ferait que justifier la répression et l’usage de la force policière.

C’est une armée d’avocats qu’il nous faut lever.

Archimède voulait un point d’appui pour soulever le monde. Moi je veux des avocats pour le changer.

Autres textes sur Justice

Liberté… Un sourire intérieur

livre liberté poésie recueil sourire intérieurUn livre de poésie de 128 pages. Liberté politique, liberté journalistique, liberté émotionnelle… Toutes les couleurs de la liberté, individuelle et collective.

Une belle suite pour mon premier livre de poésie, Après la pluie… Le beau temps. Parce qu’après la crise… on peut trouver la liberté… sa liberté.

Liberté… Un sourire intérieur. Une façon de souligner les 5 000 exemplaires vendus du premier livre Après la pluie… Le beau temps.

Même prix que le premier livre publié en 1992 avec le même nombre de pages et écrit avec le même amour: 9,95$.

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Au coût de 9,95$ chacun de ces livres sont disponibles par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009

Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Recours collectif: Hitachi, Samsung, Toshiba et Mitsubishi; coupables

Condamnation d’un cartel de micropuces

Avez-vous acheté un ordinateur?

Vous avez acheté un appareil électronique contenant de la mémoire vive entre 1999 et 2002? Si la réponse est oui, réclamez votre 20$ sans tarder, vous y avez droit!

Raymond Viger  Dossier Protection du consommateur

laptop-computer-ordinateur-ordi-protection-consommateurUn recours collectif relatif à un cartel de micropuces de mémoire vive dynamique (D-RAM) fait maintenant l’objet d’une entente officielle.

La Cour a tranché et les compagnies qui ont jadis participé au complot international pour fixer le prix de cette composante électronique doivent verser une compensation financière à tous les consommateurs et les entreprises qui ont été touchées.

En gros, on reproche entre autres à Hitachi, Samsung, Toshiba et Mitsubishi d’avoir volontairement fait grimper le prix des appareils électroniques entre 1999 et 2002 en augmentant le coût de la mémoire vive dynamique, ou D-RAM, une composante intégrée dans la majorité des appareils.

Au total, c’est près de 80 millions de dollars qui doivent être remis aux clients floués en guide de compensation.

Et ça ne prend que quelques minutes pour réclamer la somme sur le site Web dédié!

Effectuer une réclamation

ddr2-stick computer ordinateur ram composantes électroniques protection consommateurTous ceux et celles ayant acheté un appareil contenant de la D-RAM entre le 1 avril 1999 et le 30 juin 2002 peuvent effectuer une réclamation.

On retrouve cette composante dans les ordinateurs, les imprimantes, les décodeurs numériques, les enregistreurs vidéo, les consoles de jeux, les lecteurs MP3 et bien plus.

Sur le site, on peut effectuer 2 types de réclamation.

La réclamation simplifiée permet d’obtenir un remboursement de 20$ et n’exige aucune preuve d’achat. Un seul formulaire doit être rempli pour une même adresse et la réclamation couvre jusqu’à 4 appareils achetés par une famille ou une entreprise.

La réclamation standard s’adresse aux familles et entreprises ayant achetés plus de 4 appareils. Il faut dresser la liste de tous les achats et des preuves d’achat pourraient être exigées (factures, relevés de carte de crédit, documents de garantie, etc.).

Après avoir complété le formulaire et envoyé, si c’est le cas, les documents requis, reste plus qu’à attendre le chèque par la poste!

Vous avez jusqu’au 23 juin 2015 pour effectuer votre réclamation!

Effectuer votre réclamation simplifiée ou standard

Faites circuler l’information à travers vos réseaux.

Autres textes sur Protection du consommateur

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

Produits anti-rides; rester jeune avec Ellen et Chatelaine

La meilleure crème anti-rides; Photoshop!

Fraudes et publicités trompeuses

Certaines entreprises n’hésitent pas à faussement vendre le rêve et l’illusion de la jeunesse éternelle et de la fontaine de Jouvence. Ellen DeGeneres et le magazine Chatelaine sont-ils conscients de l’utilisation de leur crédibilité pour présenter une publicité trompeuse du produit anti-rides Belle Complex?

Raymond Viger  Dossier Protection du consommateur

Le produit anti-rides et Photoshop

Pour montrer le peu de crédibilité du produit et de l’entreprise, débutons par quelques erreurs flagrantes. La publicité présente deux photos. À gauche, avant l’application du produit anti-rides. À droite, après 15 jours d’utilisation du produit anti-rides Belle Complex.

produits anti-rides fontaine de jouvence jeunesse éternelle rester jeune belle et sexy ellen

  • Première erreur: les cheveux poussent d’environ un pouce par mois. Après 15 jours, les cheveux auraient dû être plus long. Ils sont exactement de la même longueur à gauche qu’à droite.
  • Deuxième erreur: essayez, à 15 jours d’intervalles, d’avoir exactement la même position, la même expression faciale et d’avoir les cheveux exactement à la même place! Même pas une mèche de déplacer!
  • Troisième erreur: les teintes plus foncées à gauche démontrent que la photo de droite à été retouché avec Photoshop. Contrast et Brightness ont été ajustés pour faire disparaître les rides. Ces ajustements se font en moins d’une minute.

La crédibilité d’être média

À partir de réseaux sociaux tel que FaceBook, une publicité dans la colonne de droite montre une personnalité avec un titre qui prétend avoir une importante annonce à faire.

WOW! Ellen Lies!
ellen deGeneres produits anti-rides anti aging skin protection du consommateur
The World Is In Shock After Ellen’s HUGE SECRET Is Exposed!
She Hid It For Years!
.
.
En cliquant sur cette nouvelle, nous atterrissons sur un site qui se présente comme étant un média, The Canadian Women’s Weekly. Le site n’a rien avoir avec un média. Tous les liens mènent sur des publicités et des formulaires pour vendre leurs produits. Pire, la publicité apparaîssant sur FaceBook présentait l’animatrice Ellen. L’URL n’est pas celle du Canadian Women’s Weekly mais celle-ci: http://ellen.com-lv.us/psn/ca/. Sachant que l’adresse URL d’un site est très importante pour le référencement par les moteurs de recherches, cette compagnie, que je peux maintenant commencer à traiter de frauduleuse, se sert de l’image d’Ellen ainsi que de son nom pour attirer des gens sur leur site de publicité. La vraie adresse du site de la célèbre animatrice est http://www.ellentv.com. Très ressemblant. Le TV dans l’URL pourrait possiblement justifier l’utilisation du LV dans la fausse URL.
.
Deux URL similaires mais pas pareil!
http://ellen.com-lv.us         produits anti-rides
http://www.ellentv.com     site officiel de l’animatrice Ellen.
.
Sur le site de l’animatrice Ellen, nous retrouvons une boutique qui vend plusieurs produits. Les produits anti-rides Belle Complex n’y sont pas présents et aucune mention montrant qu’Ellen soutient cette crème anti-rides.

La crédibilité de Chatelaine

chatelaine protection du consommateur produits anti-rides anti aging skin

Pour tenter de rendre encore plus crédible leur site publicitaire, ils présentent, en haut à gauche une publicité pour s’abonner au magazine Chatelaine. Cependant, quand vous cliquez sur cette publicité, cela vous ramène, encore une fois, à un formulaire pour commander le produits anti-ride Belle Complex.
protection du consommateur vedettes crème anti-rides rester jeunesBrochettes de vedettes apparaîssant aussi sur cette publicité d’une crème miracle anti-rides. Acceptent-elles d’être associées à la crème anti-rides Belle Complex?

The American Board of Dermatology

Apparaît sur leur publicité le logo du American Board of Dermatology soulignant que le produit aurait été testé et approuvé par cette association. Je leur ai fait parvenir un message leur demandant s’ils avaient effectivement testé le produit et si l’association américaine de dermatologie l’approuve.

La réponse est claire, nette et précise:

The American Board of Dermatology does not allow any organization to use our logo/seal.  We will contact them immediately.

Thank you for bringing this to our attention.

Jeanie

J’ai aussi fait parvenir un message à Chatelaine ainsi qu’à Ellen DeGeneres les avisant de cette utilisation frauduleuse de leur crédibilité.

Dès que j’ai des nouvelles supplémentaires, je vous en fait part. Entre-temps, soyez Saint-Thomas et critiques vis-à-vis les publicités.

Si on veut une société plus juste et plus humaine, il ne faut pas se gêner de dénoncer ces fausses publicités et les abus de toutes sortes.

Merci de diffuser sur tous vos réseaux.

Autres textes sur Protection du consommateur

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

«Protégez-Vous» rejoint l’international

Le magazine d’information à la consommation «Protégez-Vous» s’associe à l’International Consumer Research and Testing (ICRT). Grâce à ce partenariat, le magazine offrira davantage de tests sur produits aux lecteurs québécois.

Delphine Caubet          Dossier Protection du consommateur, International

Protégez-Vous fait le grand saut et devient membre de la seule organisation internationale à regrouper les magazines et associations de consommateurs. Grâce à ce partenariat, le directeur général du magazine, David Clerk, espère offrir davantage de tests sur produits aux lecteurs. Le tout pour mieux les informer.

S’adapter à la mondialisation

Cela fait plusieurs années que Protégez-Vous pense à rejoindre une telle organisation. Avec la mondialisation, davantage de marchandises étrangères arrivent sur le marché québécois. Cela signifie plus d’informations sur Internet, qui sont plus ou moins fiables.

Devant ces changements, le magazine doit s’adapter pour rester compétitif. Ce pour quoi il développe les tests sur produits. Et grâce à l’ICRT, Protégez-Vous profitera de cette émulation internationale et de leur expérience.

Mais en aucun cas, David Clerk ne veut délaisser les tests sur les produits locaux. «L’idée c’est d’en faire plus, d’en offrir plus», sans diminuer le budget sur les produits québécois. Et les lecteurs seront les vrais gagnants, ajoute-t-il.

Une éthique sans publicité

Mais l’ICRT dispose d’un code d’éthique qui inclut l’arrêt de la publicité dans les pages de ses membres. Depuis le 1er avril 2013, que ce soit sur Internet ou sur papier, aucune publicité n’est diffusée par Protégez-Vous.

Seule exception à la règle, les guides pratiques hors série qui seront sans test. Mais là encore, le magazine applique un filtre pour ne pas publier des annonces contraires à son mandat. Entre autres, ils s’interdisent la publication d’annonces sur l’alcool, les partis politiques ou les groupes religieux.

Pour Protégez-Vous, la publicité c’est 10% de ses revenus. Cela, David Clerk espère le compenser par la qualité de son magazine qui générera davantage de vente. Le cas échéant, il augmentera peut-être ses prix.

Autre changement important pour l’organisme à but non lucratif: le coût des tests faits dans le cadre d’un partenariat sera réduit. Entre 60% et 90% selon l’ICRT. Le magazine a déjà pu le constater en budgétant sa première collaboration avec son homologue américain, Consumer Report.

À cette occasion, un test exhaustif de téléviseurs amorcera le changement. Néanmoins, cette collaboration est l’unique projet du magazine lié à l’ICRT pour la prochaine année. «Car il faut encore que l’on apprenne à maîtriser ces outils», précise le directeur général.

En somme, dans les années à venir, Protégez-Vous nous offrira une gamme de tests plus variée, sur des produits plus diversifiés. Mais toujours en représentant le marché local. Selon David Clerk, les accords de libre-échange du Canada n’ont pas été des facteurs déclencheurs de cette association. Mais il reconnaît qu’elle n’en est que plus pertinente.

Autres textes sur Protection du consommateur

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/videos.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Pour voir le catalogue complet des DVD

Bande annonce DVD sur l’implication bénévole

Bande annonce DVD sur la prévention du jeu compulsif

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Crédit d’impôt pour la rénovation de la maison

Les moteurs de recherche peuvent vous jouer des tours

Attention à la provenance des informations

La présentation du magazine Décormag porte à confusion.

Raymond Viger  Dossier Protection du consommateur

Le gouvernement provincial offre un crédit d’impôt pour des rénovations qui favorise un meilleur rendement énergétique de la maison:

Pour donner droit au crédit d’impôt, les travaux réalisés doivent avoir un impact positif sur le plan énergétique ou environnemental et les biens utilisés dans le cadre de ces travaux doivent répondre à des normes reconnues.

Pour ceux qui veulent avoir plus d’informations sur ce crédit d’impôt, en utilisant un moteur de recherche tel que Google, immédiatement sous les références vers la loi de l’impôt du gouvernement du Québec, nous retrouvons cette référence vers un article de Décormag:

Les rénos admissibles aux crédits d’impôt – Décormag

DÉCORMAG NOVEMBRE 2013 Les crédits d’impôt pour la rénovation provincial et fédéral ne sont pas nécessairement complémentaires. D’où l’ importance 

L’inscription novembre 2013, annonce que Décormag a publié un article en novembre 2013. Mais en cliquant sur le lien, vous atterrissez sur un article publié en 2009! Pour augmenter la confusion, Décormag inscrit dans le haut de la page la date de la journée que vous consultez l’article, même si celui-ci a été écrit en 2009! Dans l’URL qu’utilise Décormag, aucune référence n’est faite à la date de publication.

Sans même vous en rendre compte, vous êtes donc en train de lire un article qui parle des crédits d’impôts fédéral et provincial de 2009 et qui ne sont plus en vigueur Rien à voir avec le crédit d’impôt que le provincial vient de présenter en 2013.

Pour des informations précises, consultez les sites appropriés. Dans ce cas-ci, pour les crédits d’impôts écorenov 2013: http://www.revenuquebec.ca/fr/salle-de-presse/nouvelles-fiscales/2013/2013-10-17.aspx.

Autres textes sur Protection du consommateur

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :