Responsabilités du blogueur et diffamation Internet

Publier et écrire comporte des responsabilités

De quoi un blogueur est responsable?

Chronique sur l’art de bien référencer son blogue. Trucs et astuces qui ne coûtent rien mais qui rapportent gros.

Raymond Viger | Dossier référencement.

N’ayez pas peur si ici je parle de responsabilités. Le but de cette courte description est de pouvoir distinguer le blogueur indépendant de celui qui blogue sur le site d’un média. Comme je l’ai mentionné dans l’introduction, blogguez pour le plaisir de le faire. Prenez avantage des trucs qui vous amusent et ne vous formalisez pas du reste.

Il existe 3 niveaux de responsabilité quand on tient un blogue.

  • Avoir une plateforme attrayante et facilement navigable pour l’internaute.
  • Diffuser notre blogue et le faire connaître.
  • Utiliser des techniques d’écriture permettant un bon référencement.

Les 2 premiers points concernent le blogueur indépendant, qui n’est pas sur une plateforme d’un média.

Le dernier point, les techniques d’écriture permettant un bon référencement concernent tous les blogueurs, incluant ceux qui travaillent sur la plateforme d’un média.

Mentions légales

La blogosphère nous ouvre les portes sur l’univers et recule les frontières de notre environnement quotidien. Depuis que j’ai commencé à bloguer, j’ai commencé à vendre des livres et des produits artistiques à travers le monde, principalement la francophonie.

Je me dois de souligner une différence légale importante entre certains pays. En France, la législation sur l’Internet est règlementé. L’identification des blogueurs et des mentions légales sur la protection des données sont obligatoires sous peine d’amendes assez sévères. Le but de cette chronique n’est pas de traiter de toutes les obligations légales et leurs variations d’un pays à l’autre. Surtout que ces règlements sont modifiés régulièrement et des mises à jour fréquentes sont nécessaires.

Même si le Canada ne s’est pas encore doté de règles précises en matière d’Internet, les règles générales sur les droits d’auteur, la protection de la vie privée ou encore sur la diffamation s’appliquent. Pour la France, il faut se référer à la CNIL ainsi que les lois informatique et Liberté, Loi pour la Confiance dans l’Économie Numérique (LCEN).

Prenez le temps de vérifier la réglementation qui s’appliquera pour votre blogue, votre site Internet ou votre site de E-commerce pour le pays dans lequel vous l’enregistrez et au moment où vous le ferez.

Responsabilités

Sachez cependant, que vous êtes responsable, non seulement de vos écrits, mais des commentaires qui sont publiés sur votre blogue. En ayant un blogue, vous devenez un média. Et si un internaute fait de la diffamation dans les commentaires, vous en êtes responsables puisque vous l’avez laissé publier sur votre blogue.

Autres textes sur les techniques de référencement

Autres textes sur Internet

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé, le livre!

Comment assurer d’être bien référencé pour votre blog ? Comment fidéliser les internautes ? Comment augmenter son trafic ? Comment interagir avec un Troll qui commente votre blog ?

guide-referencer-blog-referencement-naturel-livreMaintenant disponible, le livre Référencer son blogue, un mot à la fois. Un livre sur l’art d’écrire un blogue et d’être bien référencé.

Écrire pour un blogue est différent que pour un magazine ou un journal. Comment maîtriser une technique simple et efficace pour que votre billet soit bien référencé par les moteurs de recherche tout en étant pertinent et cohérent pour les internautes? Les techniques d’écrire qu’il faut maîtriser sont expliqués dans ce guide.

Le guide est accessible à tous et facile d’utilisation. Il est une bonne référence autant pour la personne qui veut débuter un blogue que celle qui travaille pour un média et qui veut augmenter son trafic et son rendement.

Pour commander le livre, par Internet aux Éditions TNT, par téléphone au (514) 256-9000 au coût de 9,95$.    

Faut-il légiférer l’Internet?

Projet de loi pour empêcher l’anonymat des internautes

En France, le sénateur Jean-Louis Masson dépose un projet de loi pour empêcher l’anonymat sur l’Internet. Son objectif est d’empêcher la diffamation retrouvée de temps à autres sur le Web. M. Jean-Louis Masson veut protéger le commerçant qui se fait lyncher par un concurrent déloyal ou encore le politicien qui subit une campagne de salissage.

Raymond Viger | Dossiers Internet

comment_ecrire_pour_le_web_referencement_blogue_moteurs_de_recherche_google Je suis totalement contre l’idée de perdre l’anonymat sur Internet. Personnellement, je m’identifie avec mon vrai nom et ma photo. C’est un choix personnel. Mais j’ai eu beaucoup d’échanges avec des internautes qui trouvaient sur l’Internet un espace pour parler librement. Et cette liberté d’expression leur était permise parce qu’ils étaient protégé par l’anonymat. Il ne faut pas banaliser les représailles des employeurs contre des employés qui ont besoin de s’exprimer. Plusieurs internautes m’ont avoué craindre un congédiement s’ils perdaient leur anonymat.

Le web social et anonyme

Je fais aussi beaucoup d’intervention auprès de personnes suicidaires qui viennent anonymement sur mon blogue pour parler de leur vécu. Et cela ne serait pas possible si les internautes avaient à s’identifier. Ces internautes déprimés et suicidaires profitent d’un espace anonyme pour livrer leur souffrance et leur vécu. Des confidences qui ne pourraient pas se faire sans cet anonymat. Un peu comme les fraternités Alcooliques Anonymes, Gamblers Anonymes et autres, l’anonymat permet une démarche vers un nouveau mode de vie.

Débordement de l’Internet anonyme

Qu’est-ce qui motive le sénateur français Jean-Louis Masson de présenter un projet de loi pour empêcher l’anonymat sur internet? Les débordements sont quand même des cas d’exceptions. La diffamation n’y est que rarissime. Qui sont les grandes victimes de l’Internet? Ne serait-ce pas les politiciens qui s’entredéchirent entre eux? Est-ce que les politiciens redoutent des attaques de leurs adversaires politiques provenant de sympathisants anonymes? N’oublions pas que dans des cas de diffamation ou de débordement majeur, la police peut en arriver à identifier l’adresse IP des internautes. Que la police fasse enquête dans les cas de débordement et que les politiciens laissent tranquille la très grande majorité des internautes qui utilisent l’Internet adéquatement.

La violence des politiciens

Et si les politiciens ont si peur que cela des vendetta Internet contre eux, c’est peut-être parce qu’ils n’aiment entendre ce que les citoyens ont à leur dire? Ou encore sont-ils conscients que la politique est un monde cruel et sanguinaire prêt à utiliser tous les moyens pour discréditer les hommes politiques? Même sans l’anonymat, la politique est violente et les débordements sont la règle. Peut-être faudrait-il légiférer sur la violence de certains hommes politiques plutôt que sur la liberté d’expression des citoyens!

Pétition pour l’anonymat sur l’Internet

Circule présentement une pétition sur l’Internet pour préserver le droit à l’anonymat.

Nous tenons à affirmer notre attachement à la liberté d’expression sur Internet, qui a permis à tout un chacun de participer au formidable développement de l’information et des débats sur le réseau.

Une proposition de loi , déposée par le Sénateur Masson , prévoit de remettre en cause le droit à l’anonymat des blogueurs. Il s’agirait de leur imposer la publication de leur nom, de leur adresse mail, et semble-t-il aussi de leur adresse et de leur numéro de téléphone.

Nous considérons qu’une telle loi porterait atteinte à la liberté d’expression sur Internet. Les blogueurs qui choisissent l’anonymat le font pour des raisons liées à leur vie professionnelle ou personnelle. Sans cet anonymat beaucoup arrêteraient de bloguer.

Nous appelons les députés et sénateurs à refuser cette proposition de loi, qui contrairement à ce que prétendent ses auteurs, n’apporterait rien en ce qui concerne la protection contre la diffamation, déjà efficacement assurée par la loi actuelle. Rappelons que la loi LCEN fait obligation aux hébergeurs de blogs de supprimer immédiatement les publications litigieuses sur simple demande, et de communiquer le cas échéant à la justice les coordonnées de l’auteur.

Il n’est donc nul besoin d’une loi supplémentaire qui aurait pour seul effet de brider la liberté d’expression des internautes.

Pierre Chappaz, Pdg Wikio

Jean-Baptiste Clot, Pdg Canalblog

Olivier Creiche, PDG d’EZ Embassy (distributeur du service TypePad)

Jean-François Julliard, secrétaire-général de Reporters sans frontières

Frédéric Montagnon, Pdg Over-blog

Tristan Nitot, Président, Mozilla Europe

Philippe Pinault, Pdg Blogspirit

Jeremie Zimmermann et Philippe Aigrain, La Quadrature du Net

Pour soutenir cet appel, vous pouvez laisser un commentaire signé de votre nom ou de votre pseudo, et indiquer l’adresse de votre blog si vous êtes blogueur. N’hésitez pas à relayer l’initiative sur votre blog, plus nous serons nombreux, plus nous aurons de chances d’être entendus !Entrevue de Jean-Louis Masson sur le projet de loi pour contrer l’anonymat sur l’Internet.

Autres textes sur l’Internet

Autres textes sur Politique

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Après la pluie… Le beau temps

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelleRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.htmlPar la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel 

%d blogueurs aiment cette page :