Graffiteur Ènsu et le street art

Histoire du graffiti

Graffiteur Ènsu

Annabelle Bouanchaud | Dossier Graffiti

ensu graffiteur graffiti street art urbainDe nationalité française, Ènsu a résidé à Montréal où il a été graphiste, illustrateur et concepteur 3D.

L’art l’a interpellé dés son plus jeune âge. Il commence par dessiner. Il se perfectionne car cet art lui « colle à la peau ». À 14 ans, il plonge dans la musique Rap, il s’identifie dans les textes de groupes comme Suprême NTM, IAM et N.W.A.

Grâce à ce style musical, il découvre, quelques années plus tard, l’univers du graff. Il se voue corps et âme à cette nouvelle passion artistique. Il s’initie par le vandalisme, «Un grand nombres de graffeurs ont commencé dans l’illégalité». L’interdiction le stimule, il veut s’imposer et trouver sa place au cœur de cette société dans laquelle il a parfois du mal à appartenir.

Ènsu attache une grande importance à mettre en lumière les contraintes, voire l’injustice, auxquelles les graffeurs doivent faire face. «Certaines compagnies impérialistes et capitalistes nous imposent un peu partout leurs énormes réclames, ils sont dans leur bon droit car ils ont l’argent et le pouvoir. Une partie de la population critique ce que font les graffeurs sous prétexte qu’ils « polluent visuellement » les lieux, mais elle accepte celle imposée par ces compagnies.

Au cours de son ascension dans l’univers du graff, Ènsu aura plusieurs noms. Il commence son aventure artistique par Rush, «j’ai apprit qu’un ancien graffeur reconnu l’avait déjà choisi, par respect j’ai opté pour un autre nom». Il choisira le nom  « Ènsu » pour la beauté des lettres qui le compose.

Au fil des années, Ènsu côtoie plusieurs crews français comme LS, BO, SLK, CSX et K6A. A l’heure actuelle, il fait encore parti de ces trois derniers.

Ènsu perfectionne ce don artistique qui l’anime. Il s’exerce dans plusieurs styles de graff, principalement le wild-style (réalisation complexe et spontanée) et les personnages. Son coté perfectionniste, le pousse à toujours vouloir se surpasser et améliorer ses techniques. Son talent et la poésie, émanant de ses créations, lui permettent de se distinguer dans l’univers du graff.

Il s’est inspiré de graffeurs reconnus, à l’exemple de Ces, Dare, Cope2 ou Scien. Ces artistes ont joué un rôle précieux dans son envol artistique. Arrivé sur le sol montréalais, il découvre de nouveaux talents et des artistes surprenants comme Zek, Scan et Stare.

Ènsu participe à plusieurs projets artistiques. En 2005-2006, il graffe pour le Téléthon en France. Il sera invité à de nombreux Meeting of Style, des événements internationaux reconnus dans l’univers du graff, où il démontre son talent au grand public.

Ambiguïté du graffiti

Au cours de l’histoire du graff, le regard des gens n’a pas réellement changé. Aujourd’hui, il reste encore mitigé. «Il y a toujours un double discours sur le graff. Le regard des gens est parfois hypocrite. Ils admirent certaines de nos réalisations, mais critiquent ouvertement les tags sur les autoroutes. Ce sont pourtant les mêmes graffeurs». L’univers du graff comprend un ensemble de styles, il faut apprendre à les apprécier à leur juste valeur artistique. «Le tag c’est de la calligraphie et pour moi c’est également de l’art».

Aujourd’hui, «on peut faire des choses que l’on ne pouvait pas faire avant», grâce à un matériel plus performant et à la parution de magasines davantage techniques. L’art du graff se modernise au fil des générations, «avant les lettres étaient plus travaillées, à présent les graffeurs misent plus sur la couleur et les formes abstraite».

Grâce à son originalité et à sa créativité, un grand nombre de ses créations sont reconnues dans le monde du graff. Une d’entres elles retient particulièrement son attention, celle du TA Wall sur Montréal. «C’est une de mes premières ici, 3-4 mois après mon arrivée sur Montréal. Je l’ai faite avec beaucoup de fin de bombes. Elle a beaucoup de couleurs et un background de feu et de glace».

Le graff tient une place importante de sa vie. Il lui a permit de développer un esprit d’équipe et d’avoir davantage confiance en soi. «Se sentir vivre», là était l’essence même de sa passion pour le graff. Celui-ci a tenu une place décisive dans ses choix, voire peut-être parfois de façon excessive. «Une fois que tu es dans le graff, tu mets tout le reste de coté. Tu ne penses qu’à ça».

Ènsu revendique son attrait pour l’Art. C’est une nécessité, un dessein qui ne s’estompe aucunement avec le temps.  Ses projets artistiques se dessinent. Ènsu veut recommencer à exposer et à refaire des toiles. Il veut se surpasser, aller au-delà  de ses performances pour retrouver cette vivacité artistique qui l’illuminait à ses débuts.

Pour informations: Café-Graffiti (514) 259-6900

Autres textes sur le Graffiti

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_imageOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel 

Ruks: du street art en bandes dessinées, t-shirts, affiches et cartes de voeux

Une relève pour le graffiti ; le street art de Ruks

Ruks est un jeune graffeur montréalais âgé de 18 ans. Dès son plus jeune âge il est attiré par l’art. Il se découvre un réel talent pour le dessin, un art qu’il perfectionne au fil des années.

Annabelle Bouanchaud | Dossier Illustration

street art bande dessinée illustrations graffiti t-shirt cartes voeux affichesSa rencontre avec le milieu du graff s’avère être originale, «La première fois que j’ai vu un graffeur, j’étais jeune. C’était sous un pont, j’ai eu peur de lui, je pris mon vélo et je suis parti ». Le street art finit par l’intriguer. Il observe des vidéos de différents graffeurs sur internet. Il analyse méticuleusement leurs techniques pour s’en imprégner. L’univers du graff lui plaît de plus en plus. La pluralité des techniques l’attire, «avec une bombe, si tu appuis doucement tu fais un trait clair, mince, fin, …, si tu appuis plus fort, il sera plus foncé, gros, épais, …». Il aime cette diversité artistique qui s’en dégage, elle lui permet de laisser aisément libre court à son imagination.

Les débuts du graffiti

street art bandes dessinées illustrations graffiti t-shirt cartes voeux affichesRuks commence à graffer vers ses 15 ans. Il s’immerge réellement dans le graff l’année de ses 17 ans. La beauté du graff lui permet de s’évader, de «penser à autre chose». A travers sa bombe et son crayon, Pine aspire à exprimer ce qu’il rêve d’être. L’art fait partie de son univers. Il est le reflet de sa personnalité, de ce qu’il est et de ce qu’il aime. A l’heure actuelle, il ne compte pas de nombreux graffeurs dans son entourage. Il n’appartient à aucun crew. Il veut se perfectionner et développer son talent pour être accepté par l’un d’entre eux. Il expérimente tous les domaines, «Je teste pour trouver mon style, je touche à tout. Aujourd’hui je fais plus des visages, des caricatures et je fais aussi dans le style du graffiti classique». Plusieurs artistes l’influencent comme Pose, Stare, Hérésy, Astro, Ènsu, Arpi, Revoke et Bansky. Il observe ces graffeurs, qu’ils espèrent un jour égaler techniquement. Quelques graffeurs, à l’exemple d’Ènsu, Arpi et d’Hérésy, le prennent sous leur aile pour l’aider  à améliorer et peaufiner ses techniques. Il observe et apprend de ces artistes qu’il estime tant. Son entourage le soutient et l’encourage également dans sa démarche artistique. Ayant des parents avec un goût prononcé pour l’art, Ruks bénéficie d’un regard expérimenté et critique qui favorise son envol artistique.

Un jeune professionnel

ruks graffiti illustration jonathan cormier t-shirt affiche cartes anniversairesMalgré son jeune âge, il s’implique dans de nombreux projets. En 2009 il participe à la conception d’une murale pour l’organisme YMCA. En 2010, il est filmé sur un plateau de tournage où il a réalisé une toile pour l’émission VRAK.TV sur MTL. En 2011, il décore les vitrines des magasins Coccinelle Jaune, Bières Etc. et Simons à Montréal. Aujourd’hui il est sur deux projets artistiques essentiellement axés sur le dessin, l’un avec l’organisme Suicide Jeunesse et l’autre avec TVA pour l’émission Yamaska. Ruks fait partie de la nouvelle génération des graffeurs de Montréal. Ses créations sont appréciées, «Souvent les gens trouvent ça beau et ça me touche énormément». Cette reconnaissance des proches le stimule, le pousse à se perfectionner sans cesse et à aller au-delà de ses acquis. «J’essaye d’apprendre chaque jour. Je tente de perfectionner mon style». L’art du graff ne cesse d’évoluer même si son sens profond reste identique. « Le coté esthétique du graff comprend deux branches, ceux qui respectent le coté old-school et ceux qui innovent, mais la motivation liée au graff reste la même pour certains. Je crois que l’idée est toujours de mettre son nom quelque part, de montrer ce qu’on aime, … ». Il est conscient qu’aujourd’hui «le graff est considéré comme de l’art. Il s’industrialise et se développe», ce qui n’était pas réellement le cas pour les graffeurs old-school. Il fait partie de cette génération privilégiée où l’art du graff est reconnu et en pleine expansion. Ses projets sont ambitieux. Ruks espère pouvoir travailler sur des contrats plus importants. Il envisage de graffer aux cotés de ceux qu’il observe et admire pour favoriser son ascension dans cet univers artistique. Il veut être reconnu pour ce qu’il est, «je veux que les gens sachent qui je suis!».

Bande dessinée sur T-Shirt

L’illustrateur Ruks a maintenant sa boutique Internet où vous pouvez commander non seulement ses toiles, mais aussi des T-Shirts, coton ouaté, cartes de vœux, affiches… Une visite dans la boutique de Ruks est une façon de mieux connaître l’artiste. L’achat des produits dérivés de ses œuvres est une façon de soutenir l’artiste dans sa démarche tout en gardant l’art à un prix populaire et accessible à tous. Les illustrations très colorées et originales de Ruks en font d’excellentes prospects pour votre choix de T-Shirts ou de cartes de vœux. Boutique Internet de Ruks.

Autres textes sur Commerce équitable

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.cafegraffiti@cafegraffiti.net

Bistro le Ste-Cath

bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

show_imageQuand un homme accouche

Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet: www.refletdesociete.com. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel    

L’affiche de l’Insectarium de Montréal

La murale de l’Insectarium de Montréal au Stade Olympique

Présentation de l’affiche de l’Insectarium

Le planétarium quitte le Centre-ville pour rejoindre les installations Olympiques. Avec le Jardin Botanique, l’Insectarium et le Biodôme, le Planétarium forme une nouvelle entité, Espace pour la vie.

Raymond Viger | Dossiers Graffiti, Planétarium de Montréal

Arpi, Dcae, Ènsu et Heresy, quatre artistes muralistes du Café-Graffiti se sont chargés de transformer la palissade de 350 pieds de long en une gigantesque murale.

En l’honneur de cette gigantesque murale, le Café-Graffiti présente maintenant dans son porte-folio une série de 5 affiches pour chacune des sections de cette murale. Je vous présente aujourd’hui la troisième affiche réalisée par Ènsu qui représente la murale de l’Insectarium de Montréal.

insectarium-stade-olympique-espace-pour-la-vie-insectarium

Autres textes sur le Planétarium de Montréal

Autres textes sur les Jeunes

Autres billets sur le Graffiti

Pour les 15 ans du Café-Graffiti, son histoire

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graffOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants.

Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

L’affiche du Planétarium de Montréal

La murale du Planétarium de Montréal au Stade Olympique

Le planétarium quitte le Centre-ville pour rejoindre les installations Olympiques. Avec le Jardin Botanique, l’Insectarium et le Biodôme, le Planétarium forme une nouvelle entité, Espace pour la vie.

Raymond Viger | Dossiers GraffitiPlanétarium

Arpi, Dcae, Ènsu et Heresy, quatre artistes muralistes du Café-Graffiti se sont chargés de transformer la palissade de 350 pieds de long en une gigantesque murale.

En l’honneur de cette gigantesque murale, le Café-Graffiti présente maintenant dans son porte-folio une série de 5 affiches pour chacune des sections de cette murale. Je vous présente aujourd’hui la première affiche réalisée par Ènsu. qui représente la première partie de la murale pour le Planétarium de Montréal

planetarium-de-montreal-stade-olympique-espace-pour-la-vie

Pour rejoindre le Café-Graffiti (514) 259-6900.  

Autres textes sur le Planétarium de Montréal

Autres textes sur le Graffiti

Pour les 15 ans du Café-Graffiti, son histoire

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graffOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants.

Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

%d blogueurs aiment cette page :