Thématique : Anglicisme

L’emprunt linguistique est un phénomène commun à toutes les langues. Il est souvent le résultat des échanges entre des langues, et surtout, des peuples qui sont en contact et donc qui échangent des coutumes et réalités ainsi que les mots qui servent à les dénommer. Ainsi, l’emprunt est une ressource efficace pour combler les lacunes lexicales, c’est-à-dire, lorsqu’on manque de mots pour dénommer une réalité qui nous est nouvelle.

Un texte de Ada Luna Salita publié pour les abonnés de RDS+. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Éducation

Au Québec, la langue à laquelle on emprunte le plus régulièrement est, bien entendu, l’anglais. Les emprunts à l’anglais sont ce que nous connaissons aussi sous le nom d’anglicisme. Ah… les anglicismes, il y en a partout!

La suite disponible aux abonnés de Reflet de Société Plus. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Autres textes sur Éducation

Suggestion de lecture

Autres livres pouvant vous intéresser