Thématique : Les barbarismes

Ce mot, qui évoque peut-être pour vous le mot barbare vient, effectivement de barabre, qui anciennement voulait dire : « étranger », et par la suite a servi pour faire référence à quelqu’un qui n’est pas civilisé, mais ce n’est pas vraiment en lien avec la langue. Dans le sens qui nous concerne, barbare veut dire : « Contraire au bon usage de la langue. » (Usito).

Un texte de Ada Luna Salita publié pour les abonnés de RDS+. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Dossier Éducation

Les barbarismes lexicaux affectent la forme d’un mot : il y en a plusieurs très courants comme infractus au lieu de infarctus et aréoport, au lieu de aéroport. Ces deux exemples sont faits par simplification de la prononciation : on inverse deux lettres, ou plutôt deux sons, appelés aussi phonèmes, ce qui s’appelle métathèse. Certains barbarismes se font par association à un autre mot, comme tête d’oreiller au lieu de taie d’oreiller, car on y dépose sa tête, renumérer, au lieu de remunérer, par analogie avec numéro.

La suite disponible aux abonnés de Reflet de Société Plus. Un abonnement à Reflet de Société soutient notre intervention auprès des jeunes.

Autres textes sur Éducation

Suggestion de lecture

Autres livres pouvant vous intéresser