Économiser tout en protégeant l’environnement

Protéger l’environnement et son porte-feuille

Quelques trucs pour économiser

L’hiver est à notre porte. La facture d’énergie va grimper. Changer quelques-unes de nos habitudes peut nous aider à payer moins cher.

Dossiers Environnement, Protection des consommateurs

Chauffer selon ses besoins

C’est le chauffage qui coûte le plus cher en énergie. Première chose à faire: maintenir la température de son logis à 21 ºC le jour, et à 17 ºC la nuit ou lorsqu’on s’absente pour plus de deux heures. Dans les pièces inoccupées, la température peut être encore plus basse, soit 10 ºC; évidemment, il faut alors garder fermées les portes de ces pièces.

Autre mesure permettant d’économiser du chauffage: ouvrir les rideaux le jour (surtout quand il fait soleil) et les fermer le soir. Cela permet de réchauffer votre appartement le jour, et de réduire les pertes de chaleur la nuit.

Réduire l’humidité

Un appartement trop humide est un appartement où l’air a du mal à se réchauffer. Pour faire en sorte que l’humidité ne soit pas un problème, il est recommandé de toujours faire fonctionner le ventilateur de la salle de bain lorsque l’on prend un bain ou une douche. La hotte de la cuisinière doit aussi être en marche lorsque l’on fait la cuisine (surtout s’il s’agit de faire bouillir des aliments). Autre truc: ouvrir tous les jours les fenêtres de manière à créer un courant d’air. Cinq minutes suffisent pour remplacer l’air vicié par de l’air frais et chasser l’humidité. Vous pourrez ainsi non seulement économiser, mais aussi mieux respirer.

Bien utiliser ses électroménagers

Pour que le réfrigérateur soit le plus efficace possible, il faut idéalement l’éloigner des sources de chaleur (four, fenêtre ensoleillée. etc.). Il est aussi conseillé d’attendre que les plats chauds soient à la température de la pièce avant de les placer au réfrigérateur.

Un congélateur presque vide demande plus d’énergie qu’un congélateur rempli à pleine capacité. Vous n’utilisez pas beaucoup votre congélateur? Pourquoi ne pas le remplir de bouteilles d’eau? Évitez aussi de laisser la poussière s’accumuler en grande quantité sur le serpentin situé à l’arrière ou en dessous de l’appareil. Nettoyer celui-ci avec une brosse ou un aspirateur deux fois par année permettra au frigo et au congélateur d’être 12 % moins énergivore.

Ne mettez le four en marche qu’au moment de l’utiliser. Il doit être préchauffé? Dix minutes seront suffisantes. Vous pouvez aussi prendre l’habitude d’éteindre le four et les éléments de la cuisinière quelques minutes avant la fin de la cuisson; la chaleur accumulée terminera le travail.

Pour de petites quantités de nourriture, le micro-ondes et le four grille-pain sont plus économiques que la cuisinière électrique, la bouilloire électrique, le poêlon électrique et la mijoteuse. Ne faites fonctionner le lave-vaisselle que lorsqu’il est plein. Ce faisant, choisissez un cycle court et évitez d’utiliser le mode séchage à air chaud. Vous lavez votre vaisselle à la main? En utilisant un bac en plastique et en y lavant plusieurs articles à la fois, vous évitez de faire couler beaucoup d’eau chaude.

Lavez votre linge à l’eau froide (ou à l’eau tiède), et seulement lorsque la laveuse est remplie à pleine capacité. Ne faites pas fonctionner la sécheuse plus longtemps que nécessaire. Nettoyez régulièrement le filtre à charpie. Assurez-vous que le clapet à la sortie du conduit d’évacuation se referme afin que l’air froid ne puisse pénétrer dans la maison.

Autres textes sur Environnement

Une forêt contre le tsunami

Les roses de la St-Valentin empoisonnées

Guy Laliberté, touriste de l’espace et la fondation One drop

Les folies écologiques d’un architecte

Quand l’exotisme nous tue

Des éoliennes fabriqués en Europe

Ford, GM et Toyota démantèlent le métro de Los Angeles!

L’environnement et les trucs de grand-mère

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

Le commerce itinérant

Le commerce itinérant

Raymond Viger               Dossier Protection du consommateur

Le commerce itinérant d’appareils de chauffage et de climatisation: Une industrie à surveiller de très près.

Depuis quelques années, l’Office a noté une augmentation considérable des demandes de renseignements et des plaintes des consommateurs concernant les pratiques commerciales des commerçants itinérants d’appareils de chauffage et de climatisation.

En 2005-2006, l’Office a reçu un total de 5 672 demandes de renseignements et plaintes relativement aux pratiques de commerçants, soit une augmentation de 42 % par rapport à 2001-2002.

Les plaintes des consommateurs ont trait principalement aux promesses d’économie de chauffage trompeuses, aux annulations de contrat difficiles, à la mauvaise installation des appareils, au service après-vente déficient, et même aux menaces et au harcèlement de certains commerçants.

Une industrie problématique

Dans ce contexte, l’Office a intensifié la surveillance des commerçants itinérants de chauffage et de climatisation, en mettant en place un programme de surveillance spécifique de ce secteur d’activité.

Il a priorisé les enquêtes sur les commerçants ayant suscité le plus de signalements des consommateurs et leurs pratiques commerciales ont été analysées sous l’angle de leur conformité à la Loi sur la protection du consommateur. Les résultats de cette vaste opération ont été rendus publics le 21 novembre 2006, avec le dépôt d’un total de 328 chefs d’accusation, assortis de près de 370 000 $ d’amendes, à l’endroit des entreprises Flamidor inc. et Pro du chauffage (1983) inc., leurs administrateurs et certains de leurs représentants.

Choisir un entrepreneur fiable et qualifié

Avant de répondre aux sollicitations d’un commerçant itinérant d’appareils de chauffage et de climatisation, l’Office vous recommande donc de faire vous-même votre magasinage auprès de détaillants sérieux et réputés en comparant les prix, les caractéristiques des appareils, la garantie offerte, les promesses d’économie, etc.

Il est primordial de recourir aux services d’un entrepreneur expérimenté qui est en mesure de bien calculer la charge de chauffage et de refroidissement de la maison et d’installer adéquatement l’appareil qui convient le mieux à votre résidence.

N’hésitez pas à poser des questions au commerçant ou à son représentant. S’il connaît bien son produit, il saura vous fournir des explications claires. D’ailleurs, un bon entrepreneur a suivi une formation appropriée et il est généralement concessionnaire autorisé des appareils et pièces qu’il offre aux consommateurs.

De plus, assurez-vous que l’entrepreneur est qualifié. Demandez-lui le numéro de sa licence, laquelle est délivrée par la Régie du bâtiment du Québec. Vous pouvez également communiquer avec cet organisme afin de vérifier si cette licence est en vigueur. Enfin, demandez à l’entrepreneur le numéro de son permis de commerçant itinérant, délivré par l’Office de la protection du consommateur.

Le Profil du commerçant

Vous pouvez aussi savoir si des plaintes ont déjà été formulées à l’endroit du commerçant avec qui vous désirez faire affaire en consultant le Profil du commerçant, un service accessible en tout temps sur le site Web de l’Office. Vous pourrez ainsi faire un choix éclairé.

Un profil est créé pour chaque commerçant au sujet de qui l’Office reçoit une plainte documentée et jugée fondée ou contre qui il entreprend une action juridique, ou encore, à qui il délivre un permis. Ces plaintes sont regroupées en catégories qui font référence, entre autres, à la qualité du bien ou du service, aux problèmes liés à la garantie, à la résolution ou à la résiliation d’un contrat, ou encore aux délais de livraison.

Ces informations sont conservées dans le Profil du commerçant pendant une période de 24 mois à partir de la date d’inscription de la plainte.

Faites valoir vos droits

Pour mieux connaître vos droits de consommateurs ou formuler une plainte contre un commerçant, communiquez avec l’Office de la protection du consommateur.

Pour joindre un agent de protection du consommateur, composez le 1-888-opc-allo (1-888-672-2556) ou consulter le site Internet: www.opc.gouv.qc.ca

Autres textes Protection du consommateur:

Taux promotionnel CIBC VISA et fausses représentations

Quand l’argent des cartes de crédit disparaît de la circulation

Fausses représentations des cartes de crédit

Carte de crédit et taux usuraire

Dépassement de la limite autorisée

Endettement sur carte de crédit

Canadian Tire devient une banque et une carte de crédit

Ressources

Office de la protection du consommateur du Québec
Montréal: 514-253-6556
Québec: 418-643-1484
Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

Option consommateurs
Montréal: 514-598-7288
Numéro sans frais: 1-888-412-1313

Protégez-vous

Rédaction
courrier@protegez-vous.ca
2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
Montréal (Québec) H2K 1C3

Pour un abonnement à Protégez-vous.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :