Rappeur Hip hop et homosexualité

Peut-on être un rappeur homosexuel?

Coming out du rappeur Hip hop Lunatique

On pourrait penser qu’à l’âge de 30 ans notre vie commence à être stable et arrive à une certaine maturité, pourtant le jeune rappeur Éric Pelletier dont le nom de scène est «Lunatique», recommence la sienne. Il y a trois ans, Éric a fait son coming out auprès de ses amis, sa famille et du milieu artistique dans lequel il évolue, le Hip-Hop.

Robin Drevet | Dossiers Hip Hop et Homosexualité

Cet artiste québécois est sur la route depuis plus de 10 ans. Il a commencé sa carrière dans l’organisation d’événements, avant de se lancer lui-même dans la vie de rappeur. Il compte actuellement à son actif deux albums et deux vidéoclips. À côté de sa vie d’artiste, il anime une émission de radio sur CHOQ.FM. Ces textes reflètent souvent un rejet du système et de la société dans laquelle il vit tout en affirmant «même si le monde te juge, faut pas que ça t’empêche d’avancer.»

Homosexualité: embûches du coming out

homosexualité homosexuel homos lesbiennes gai gaysConscient de son homosexualité depuis son enfance, son parcours pour s’assumer et s’affirmer a été laborieux et parsemé d’embûches. Élevé dans une famille qui possède un point de vue répandu, «ils tolèrent mais faut pas trop que j’en parle», Éric s’est longtemps senti dégoûté par sa propre orientation sexuelle jusqu’à même ressentir de la culpabilité lors de ses premières relations avec des hommes.

Artiste homosexuel

Il y a trois ans, il a osé s’affirmer et, depuis, sa manière d’appréhender la vie, de voir les gens, a beaucoup changé. Il se sent même investi d’une mission. «Les gens ne le réalisent pas. Les hétérosexuels n’ont pas besoin de dire qui ils sont, ils le sont», confie le rappeur.

Conseils pour le coming out

Éric estime de son devoir de personne publique de sensibiliser les personnes autour de lui. C’est sa mission. Il veut donner des conseils aux jeunes pour faire leur coming out. «Montrer aux gens que je m’accepte, cela peut les aider», explique-t-il.

GRIS-Montréal et éducation sexuelle

Pour arriver à ses fins, il a pris contact avec l’association GRIS-Montréal, qui travaille dans les écoles, pour parler de ces sujets trop peu souvent abordés dans les cours d’éducation sexuelle. «Il y a encore beaucoup de préjugés, alors que chaque personne a au moins une personne dans son entourage qui est homosexuelle», s’exclame t-il.

Homosexualité en région rurale

Malheureusement, ce genre d’organisation existe surtout en ville, mais peu dans les régions où, par expérience, Éric s’est aperçu que l’homosexualité était bien plus dure à vivre. Encore que souvent, en ville, les écoles refusent d’ouvrir leur porte à ce type d’activité présentée par GRIS. «On a envie de le dire à tout le monde, de ne plus avoir peur des autres, de se sentir bien», se désole le jeune homme.

L’homophobie du Hip-Hop:

Lunatique a aussi un projet artistique. Il aimerait s’attaquer aux préjugés avec son prochain album. Montrer qu’on peut être un rappeur identifié Hip-Hop et homosexuel. «Je ne fréquente pas beaucoup le milieu homosexuel. Le Village n’est pas le meilleur moyen de s’intégrer. Mais on s’y sent comme dans une famille car on a besoin de partager avec des gens qui peuvent nous comprendre.»

Rap et homosexualité

C’est au sein de son milieu artistique, le Rap, qu’il a ressenti le plus de difficultés avec son coming out. «Des gens ne me parlent plus à cause de ça. Certains n’osent même pas me dire que ce que je fais leur plaît.» Ses relations autour de lui ont changé: «Dès que tu parles à un gars, il pense que tu es en train de le cruiser», déclare t-il.

Festivals homosexuels

Mais Éric demeure optimiste. «Le temps fera que ça ira mieux.» Il pense aussi aux opportunités artistiques que cela peut lui donner, par exemple participer à des festivals homosexuels. Mais lorsqu’on lui demande s’il va collaborer avec des personnes qui évoluent dans le rap plus contestataire, comme la française Keny Arkana, il reste conscient que toutes les causes sont bien distinctes. «Pour aider les autres, il faut d’abord s’aider soi-même.»

Homosexualité: profilage et stéréotypes

Les deux communautés dans lesquelles il évolue sont diamétralement opposées et pourtant les deux sont victimes de profilage et de stéréotypes souvent abusifs. On peut espérer qu’Éric arrivera à faire le pont entre les minorités qui ont tout à gagner dans l’entraide plutôt que dans le dénigrement. Son nom de scène le présente comme ayant la tête dans les étoiles mais il a bien les pieds sur terre.

GRIS-Montréal

Le GRIS-Montréal est le plus important organisme de démystification de l’homosexualité en milieu scolaire au Québec. Ses 130 bénévoles sont invités par des écoles, principalement de niveaux secondaire et collégial, pour témoigner de ce qu’ils ont vécu et de ce qu’ils vivent encore aujourd’hui comme gais ou lesbiennes et pour répondre aux différentes questions des jeunes sur l’homosexualité. L’organisme effectue aussi des travaux de recherche sur l’homophobie en milieu scolaire.

Références

Ressources Homosexualité

  • L’Accès: un milieu de vie où les jeunes de 14 à 25 ans, gais, lesbiennes, bisexuels, ou en questionnement, peuvent se rencontrer, discuter et faire des activités.
  • Les réseaux Alliés: professionnels de la santé, des services sociaux, de l’éducation et des organismes communautaires pour l’accompagnement et le soutien.
  • Les groupes OSER (Orientation Sexuelle, Estime de soi et Respect), qui sont des groupes de discussion et d’entraide.
  • GRIS Québec: (418) 523-5572 info@grisquebec.org
  • GRIS Saguenay-Lac-Saint-Jean http://www.rc02.com/gris02
  • GRIS Chaudière-Appalaches http://www.francite.com
  • GRIS Montréal(514) 590-0016 http://www.gris.ca •

Autres textes sur Homosexualité

Autres textes sur Sexualité

Autres textes sur le Rap

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_imageOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel 

Rap et homosexualité

François Richard | Dossiers Homosexualité et Sexualité

La dernière édition du magazine Reflet de Société est publiée depuis le lundi 2 février et sera acheminée à tous nos abonnés d’ici une semaine. En une de notre dernier numéro: Éric Pelletier, un chanteur hip-hop homosexuel qui a eu le courage de rendre publique son orientation sexuelle.

Être gai dans le milieu hip-hop

Dans le cadre de cet article, Éric Pelletier, mieux connu sous son nom d’artiste, Lunatique, partage avec notre journaliste Robin Drevet ses réflexions sur la difficulté de s’afficher comme homosexuel dans le milieu hip-hop, une sous-culture souvent associée au machisme et à l’homophobie. Lunatique fait part du rejet, parfois brutal, parfois subtil, dont il a été l’objet depuis que son homosexualité est connue de son entourage. Au-delà du milieu rap, le chanteur commente la frilosité de l’ensemble de la société québécoise devant une réalité qui est pourtant ancienne et répandue, voire banale.

Travail de sensibilisation

Lunatique ne se laisse pas décourager pour autant et compte poursuivre son travail de sensibilisation au moyen de chansons et de rencontres avec les jeunes. Un article touchant et éclairant à lire dans le nouveau numéro de Reflet de Société.

Pour écouter la musique de Lunatique, ainsi que Tinité Radio, l’émission de radio sur la musique rap qu’il anime, veuillez consulter les liens suivants. Pour le reportage sur le coming out d’un rapper Hip hop.

Autres textes sur Sexualité

Autres textes sur Homosexualité

Autres textes sur Bistro le Ste-CathRestaurant

Autres textes sur le Rap

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_imageOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant souper spectacleUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes. Plus de 260 spectacles gratuits sont présentés annuellement.

4264, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec, H1V 1X6.  www.stecath.com.  

Semaine de prévention du suicide

Reflet de Société souligne la Semaine de prévention du suicide

François Richard | Dossier Suicide

Le magazine Reflet de Société souligne dans son édition février-mars 2009 la dix-neuvième édition de la Semaine de prévention du suicide, organisée par l’ Association québécoise de prévention du suicide.  Un dossier du journaliste Dominic Desmarais aborde la question de deux angles originaux, soit la vulnérabilité au suicide des membres de gangs de rue, ainsi que la prise en charge des proches des personnes suicidées par les entreprises des services funéraires. Ces articles permettent au lecteur d’ aborder cette douloureuse réalité par le témoignage de gens qui sont aux premières lignes lorsque l’ irréparable se produit. L’ exploitation de la détresse de certains jeunes à risques de se suicider par les recruteurs des gangs, ainsi que les conflits déchirant les familles dont l’ un des membres s’ est suicidé  y sont entre autres analysés.

Jeu compulsif et homophobie

Dans la nouvelle édition de Reflet de Société, l’ équipe du magazine se penche de plus sur deux grandes problématiques sociales qui ont des liens avec le suicide, soit le jeu pathologique et l’ homophobie. Le jeu pathologique subit actuellement un procès à Québec qui pourrait remettre en cause l’utilisation par le gouvernement québécois de joueurs vulnérables afin de remplir les coffres de l’État. Le rappeur Éric Pelletier se confie pour sa part à Reflet de Société à propos des difficultés d’ être homosexuel dans le milieu du hip-hop québécois.

La nouvelle édition de Reflet de Société sera livrée à tous nos abonnés au cours des deux prochaines semaines. Pour ceux qui n’ ont pas accès au magazine, les textes seront publiés sur Internet au cours des prochains mois. Ce blogue vous en tiendra au courant.

La Semaine de prévention du suicide se déroule du 1er au 7 février 2009. Pour plus d’ informations, consultez le site de l’ Association québécoise de prévention du suicide à l’ adresse suivante:   http://www.aqps.info/

Ressources Homosexualité

  • L’Accès: un milieu de vie où les jeunes de 14 à 25 ans, gais, lesbiennes, bisexuels, ou en questionnement, peuvent se rencontrer, discuter et faire des activités.
  • Les réseaux Alliés: professionnels de la santé, des services sociaux, de l’éducation et des organismes communautaires pour l’accompagnement et le soutien.
  • Les groupes OSER (Orientation Sexuelle, Estime de soi et Respect), qui sont des groupes de discussion et d’entraide.
  • GRIS Québec: (418) 523-5572 info@grisquebec.org
  • GRIS Saguenay-Lac-Saint-Jean http://www.rc02.com/gris02
  • GRIS Chaudière-Appalaches http://www.francite.com
  • GRIS Montréal(514) 590-0016 http://www.gris.ca •

Autres textes sur Homosexualité

Autres textes sur Sexualité

Autres textes sur le Suicide

Ressources sur le suicide

  • Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.
  • Canada: Service de prévention du suicide du Canada 833-456-4566
  • France Infosuicide 01 45 39 40 00 SOS Suicide: 0 825 120 364 SOS Amitié: 0 820 066 056
  • BelgiqueCentre de prévention du suicide 0800 32 123.
  • Suisse: Stop Suicide
  • Portugal: (+351) 225 50 60 70

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Survivre, un organisme d’intervention et de veuille en prévention du suicide et en promotion de la Santé mentale. Pour faire un don. Reçu de charité pour vos impôts. Merci de votre soutien.

Autres livres pouvant vous intéresser

%d blogueurs aiment cette page :