MAMSON (Serial Stepperz-Wanted) Workshops House & Hip-Hop

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Quoi faire ce week-end, quoi voir aujourd’hui

Annie Viger               Dossiers Breakdance, Hip-hop

MamsonVous aurez la chance d’assister à un atelier de House et Hip-Hop avec MAMSON aka Mamé de Serial Stepperz & Wanted Possé (France).

Date: Vendredi 24 janvier 2014

Heure: 18h30 – 20h: House     et      20h – 21h30: Hip-Hop

Coût: 25$ par atelier et 40$ pour les deux.

Lieu & Inscription: Urban-Element Zone, 7347, rue St-Hubert, Montreal, H2R 2N4

Autres textes sur Breakdance

Textes sur Lazy Legz

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009    Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

MTL Styles avec Oasis Wednesdays

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Quoi faire ce week-end, quoi voir aujourd’hui

Annie Viger               Dossiers Breakdance, Hip-hop

Vous êtes invité à une confrontation du HOUSE contre le  HIP HOP.
don barbarino pat boogie oasis wednesday salon daomeDate: Mercredi le 15 mai 2013

Heure: Battles: 21h30 to 22h45 et on poursuit avec un party jusqu’à 3h du matin

Coût:10$ par battle par catégorie

Lieu: Salon Daomé, 141 Avenue du Mont-Royal Est, Montréal H2T 1N9
DJs:

– Don Barbarino
– Pat Boogie

JUGES:

– Doina (Mix’d Mafia) HIP HOP
– Effect (Mix’d Mafia) HOUSE

Catégorie: HIP HOP

1) Deewee Chakra Flow
2) Edwidge
3) Talili
4) Magda
5) Goldy
6) Kiddy
7) Alea
8) Dez
9) Lazy
10) Bowtox
11) MC
12) Shaddow Skillz
13) Banks
14) Axelle
15) Jugsaw
16) Lee
—–Liste d’attente—–
– Spike

Catégorie HOUSE

1) Nicow
2) Mokah
3) Deewee Chakra Flow
4) Talili
5) Magda
6) Dominique
7) Maria
8) Goldy
9) Kiddy
10) Heli
11) Magy
12) Alea
13) Dez
14) Lazy
15) Nebisa
16) Mekem

—–Liste d’attente—–
– Priscilla
– Axelle

Autres textes sur Breakdance

Textes sur Lazy Legz

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo:  (514) 259-6900

Les différents styles de danses urbaines

Spectacle hip hop au Bistro le Ste-Cath

Compétition danse Hip hop et breakdance

Vidéo danses urbaines

Comment différencer le B-boying (breakdance), Popping, Waacking, Crumping, New style, Lady style, Video style, New style contemporain…

Raymond Viger     Dossiers Break-danceHip-hop

Il existe plusieurs styles de danses urbaines. Plusieurs les associent au breakdance. Ce vidéo vous permet de pouvoir différencer breakdance, Popping, Waacking, Crumping, New style, Lady style, Video style, New style contemporain.

HIP-HOP
La danse hip-hop est née au début des années 80 et a évolué en suivant l’industrie changeante de la musique R&B et Hip-hop. Tout est dans la
manière de ressentir et comprendre la musique afin de créer une combinaison de mouvements, d’attitude et d’expressions. Les styles de danse hip-hop peuvent varier selon la musique utilisée.

VIDEOSTYLE

Un style de danse relié avec le Hip-hop spécialisé, conçu pour les besoins de futures danseuses semi-professionnelles et professionnelles afin de les
entraîner vers un style plus sexy et féminin utilisé dans le style vidéo, qui met en valeur le pouvoir de la femme combiné à une touche de sensualité
élégante.

Cette classe est enseignée en portant des talons hauts, offrant l’opportunité aux danseuses d’exercer leur style vidéo augmentant leur confiance et les familiarisant avec les vêtements moulants requis pour représenter un côté plus féminin du hip-hop.

STOMP  (STEPPING)

Originaire de l’Afrique du Sud autour de l’année 1870, la danse Gumboots s’apparente aux styles du Step ou du Stomp, où les danseurs utilisent leurs
mains et leurs pieds pour créer des rythmes.

Les mineurs de race noire n’avaient pas le droit de parler durant le travail minier et se servaient donc de cette danse comme moyen de communication et d’expression alors qu’ils faisaient face à la vie de classe inférieure.

WAACKING

Un style puissant développé sur la Côte Ouest américaine durant les années de Soul Train. Le Waacking est une forme d’art électrisant, composé de mouvements de bras et de mains complexes qui projettent sensualité et force tout en utilisant le corps comme instrument définissant la musique.

KRUMP

Le Krump est une danse née dans les années 2000 au cœur des bas quartiers de Los Angeles. Cette danse, non-violente malgré son apparence agressive à cause des mouvements exécutés très rapidement, de la rage ou la colère qui peut se lire parfois sur les visages des danseurs de Krump que l’on appelle les
« Krumpers », se veut être une danse représentant la « vie » et toute sa « jouissance ».

POPPING

Le Popping a suscité l’intérêt en 1978 lorsque Boogaloo Sam et les Electric Boogaloos ont performé à Soul Train, ce qui plus tard influença
Michael Jackson à apprendre d’eux, faisant ainsi du Moonwalk l’une des danses les plus reconnues et populaires de son temps.

Boogaloo Sam faisait sauter (pop) ses muscles sur des rythmes funk. Le terme boogaloo est utilisé pour expliquer le style de roulement des hanches pour
lequel Sam était reconnu.

D’autres styles de popping ce sont développés avec les variations d’adaptation à la musique P-Funk et G-Funk. Les techniques de base peuvent inclure le
Fresno, l’Old Man, le Twist-O-Flex, Cobras, Waving, Back-Sliding (alias le Moonwalk), Bopping, Tutting et plus encore.

LOCKING

Le Locking a été créé par Don Campbellock au début des années 70. Le Locking a charmé la nation grâce au groupe de pionniers The Lockers qui développa la danse et performa à l’émission de télévision Soul Train en 1976.

Ce style s’exécute sur de la musique funk ou disco et se compose de mouvements de base tels que le Lock, les Wrist Rolls (roulements de poignets), Points
(pointer), le Pimp Walk ainsi que des mouvements acrobatiques, des expressions faciales et surtout de « FUNKINESS »!!!

Breakdance (B-BOYING & B-GIRLING)

Le B-Boying aussi connu sous Breakdancing, tient son nom du DJ new-yorkais Cool Herc. Au début des années ’70, les pionniers du b-boying performait une chorégraphie particulière durant le break des beats que le DJ jouait.

Le B-Boying se danse généralement sur des chansons funk des années ’70 ou sur des chansons hip-hop de break et se compose de Top Rock, Brooklyn Rock, 6-step, C-Cs, Freezes et B-Boy Stances.

Ce style de danse est exercé lors de cercles freestyle (à l’improviste) et lors de combats où b-boys et b-girls démontrent leur rocking, jeux de pieds, trucs
et mouvements de puissance qui définissent leur style personnel.

HOUSE

Cette danse est née durant les années 70 et a été reconnue au début des années 80, nommée aussi Jacking à Chicago et Clubbing à New York. Ce style est mieux connu sous le nom de House grâce au genre de musique duquel il est inspiré.

Le Jacking fait partie de la fondation de la danse typique des années 80 dans la culture House. Le patinage à roulette, le stomping, le spinning, le heel & toe ainsi que les jeux de pieds complexes sont également les bases du House.

Autres textes sur Break-dance

Textes sur le breakdancer Lazy Legz

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les différents styles de breakdance

Saviez-vous que le breakdance est composé de plusieurs styles?

L’histoire du Breakdance

La chorégraphe et B-Girl Cindy Goldylock nous présente les différents style de breakdance.

Raymond Viger            Dossier Break-dance, Hip-hop

bgirl-cindy-coldylocks-breakdance-fille-danse-hiphop Le 23 mars 2012, pour le spectacle de breakdance qui permet de soutenir l’intervention du Café-Graffiti auprès des jeunes, la chorégraphe et B-Girl Cindy Goldylocks va nous présenter des numéros dans différents styles de breakdance. Il y aura du Locking, Popping, B-Boying, Hip-Hop, VideoStyle, House et Waacking.

Vous vous demandez à quoi peut ressembler tous ces styles de breakdance? Une image vaut mille mots! Venez nous voir le 23 mars 2012 au Cégep Maisonneuve. On vous réserve tout un spectacle avec ces 7 styles de breakdance.

Le grand rendez-vous pour le spectacle de breakdance est vendredi le 23 mars 2012 au Cégep Maisonneuve, salle Sylvain-Lelièvre. Il y aura une représentation à 14:00 heures et une autre à 19:30 heures.

breakdance show spectacle breakdancing hiphop event street art culture urbainePrix accessibles pour le spectacle de breakdance

  • 10$ pour étudiants, âge d’or et groupes de 15 et plus,
  • 15$ admission général
  • 25$, 50$ et 100$ pour les billets VIP
  • 250$ et 500$ pour les billets des gouverneurs

Les prix incluent les taxes

Les prix sont très accessibles. De plus, vous recevrez un cadeau souvenir très original en assistant au spectacle de breakdance du 23 mars 2012.

Les billets VIP permettent non seulement d’obtenir les meilleurs billets pour le spectacle de breakdance mais aussi d’avoir une collection de souvenirs et de cadeaux pour l’occasion.

Demeurer aux aguets, je vous présenterais d’autres photos des décors et des vedettes de ce spectacle haut en couleur ainsi que toutes les informations pour le spectacle de breakdance aHÉROSol du 23 mars 2012.spectacle breakdance show graffiti event street art urbain

Premier arrivé, premier servi.

Merci de diffuser l’information sur le spectacle de breakdance sur vos blogues, Facebook, Twitter et tout autre moyen de communication.

Informations: cafegraffiti@cafegraffiti.net 

(514) 259-6900.

Pour souligner cet événement, nous avons créé un T-Shirt spécial 15e anniversaire.

Party Hiphop, breakdance, funk, house

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Quoi voir et quoi faire ce week-end?

Cégep Maisonneuve, salle Sylvain Lelièvre. Deux représentations vendredi, le 23 mars à 14:00 hres et 19:30 hres. Spectacle de financement pour soutenir l’intervention auprès des jeunes du Café-Graffiti. Participez à cette fête qui souligne les 15 ans du Café-Graffiti.

Raymond Viger Dossiers Breakdance, Hip-Hop

spectacle breakdance hiphop breakdancing show break eventPour les jeunes de 7 à 77 ans, sous la direction artistique de Cindy Goldylocks et de Johnny Skywalker, le spectacle Breakdance et murales graffiti réunira sur la même scène plusieurs éléments artistiques et culturels d’une culture urbaine de plus en plus en vogue.

Sur une même scène, vous retrouverez les Breakdancers et des projections de making-of de murales graffiti. Un spectacle haut en couleur, rythmé et rempli de cascades.

Le grand rendez-vous pour le spectacle de breakdance est vendredi le 23 mars 2012 au Cégep Maisonneuve, salle Sylvain-Lelièvre. Il y aura une représentation à 14:00 heures et une autre à 19:30 heures.

breakdance show spectacle breakdancing hiphop event street art culture urbainePrix accessibles pour le spectacle de breakdance

  • 10$ pour étudiants, âge d’or et groupes de 15 et plus,
  • 15$ admission général
  • 25$, 50$ et 100$ pour les billets VIP
  • 250$ et 500$ pour les billets des gouverneurs

Les prix incluent les taxes

Les prix sont très accessibles. De plus, vous recevrez un cadeau souvenir très original en assistant au spectacle de breakdance du 23 mars 2012.

Les billets VIP permettent non seulement d’obtenir les meilleurs billets pour le spectacle de breakdance mais aussi d’avoir une collection de souvenirs et de cadeaux pour l’occasion.

Demeurer aux aguets, je vous présenterais d’autres photos des décors et des vedettes de ce spectacle haut en couleur ainsi que toutes les informations pour le spectacle de breakdance aHÉROSol du 23 mars 2012.spectacle breakdance show graffiti event street art urbain

Premier arrivé, premier servi.

Merci de diffuser l’information sur le spectacle de breakdance sur vos blogues, Facebook, Twitter et tout autre moyen de communication.

Informations: cafegraffiti@cafegraffiti.net 

(514) 259-6900.

Pour souligner cet événement, nous avons créé un T-Shirt spécial 15e anniversaire.

Autres textes sur Breakdance

Quand vieillesse rime avec breakdance

Danser pour survivre

Geneviève Guérard, Andrée Waters et le Breakdance

Matrice, le film, Breakdance et orchestre symphonique pop de Montréal

Lazy Legz, Luca Patuelli, Break-dance

Johnny Skywalker, breakdancer

Fyevel break dance et graffiti

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/videos.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Compétition de breakdance Call Out

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Hiphop danse crew battle

Compétition de breakdance Call Out

Raymond Viger         Dossiers Call Out, Breakdance et Hiphop.

Samedi le 29 août au centre de danse Urbain Element aura lieu la compétition de Breakdance Call Out. Organisé par Johnny Skywalker et Fyevel, cette rencontre des meilleurs breakers de la scène montréalaise permettra aussi de recevoir des Bboys de France. Une compétition à ne pas manquer.

Pour rehausser l’ambiance DJ Shash’U sera sur place avec ses tables tournantes tandis que le MC (l’animation) sera assuré par Oktofoot du crew Redmask. Les Breakers seront tout feu tout flamme pour votre plaisir.

2923_186825100017_824765017_6541860_3360045_n Breakdance

Area 51 VS Sweet Technic

Popping

FunkSoldiers VS Disfunktionalz

Danse Hiphop

Urban Element (Montréal) VS R3mix (Paris)

Waacking (solo)

Suga Queen VS Shada

House

Ddimplz VS Kéèv

Samedi le 29 août à 21h au Urban Element dance center 910 Jean-Talon Est, 2e étage. Métro Jean-Talon. L’entrée est à 10$.

Pour plus d’information: 514-259-6900 www.cafegraffiti.net

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009    Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

Johnny Skywalker, breakdancer

Johnny Skywalker, breakdancer

Lisa Melia Dossier Break-dance et Hip Hop

Tour d’horizon des arts de la rue – Chronique n°1. Aujourd’hui, le breakdancer Johnny Skywalker ouvre la danse des articles consacrés aux artistes du Café Graffiti et de la scène hip hop.

«Je suis parti de mon pays sous une nuée de balle» raconte Johnny Skywalker. Né à Port-au-Prince, le breakdancer quitte Haïti, à cause de la situation politique du pays en 1986, à l’âge de 9 ans pour retrouver ses parents au Canada, à Montréal. C’est vers l’âge de 14 ans qu’il découvre le breakdance: un groupe d’amis plus âgés l’emmène voir un spectacle, où il découvre Dope Squad, l’un des groupes les plus renommés de Montréal. C’est la première fois qu’il assiste à un show et ce groupe fait une très forte impression sur lui, depuis la prestation sur scène jusqu’à l’habillement : «ils avaient tout ce qu’on voyait dans les films.»

breakdance Les débuts

A partir de ce moment là, le jeune Skywalker s’entraîne dans son sous-sol et, pendant un an, imite ce qu’il n’a vu qu’une seule fois. La deuxième édition du même show, l’année suivante, lui permet d’approcher les danseurs de Dope Squad et de leur demander où ils s’entraînent. Les breakdancers professionnels invitent Skywalker à danser avec eux, mais à cause de son niveau, il se fait ridiculiser. L’humiliation lui donne la volonté de se battre et de s’améliorer. Il a surtout promis au Dope Squad, lors de son humiliation, qu’un jour, il les battrait!
Il fait ensuite d’autres rencontres, et un groupe se crée: Tactical Crew. Une personnalité du show business les repère et leur fait faire une série de shows, au cours desquels les Dope Squad s’intéressent à eux. Une rivalité entre les deux groupes commence. Quatre ans plus tard, lors d’un challenge, les Tactical Crew l’emportent sur les Dope Squad.

Du breakdance à la danse

breakdance Depuis 3 ans et demi, Johnny Skywalker a quitté les Tactical Crew. La compétition lui plait, mais on n’y gagne pas sa vie. Il est alors le troisième homme à intégrer le groupe féminin Solid State, qui fait un numéro au concept seventies: Take it back. Dans ce spectacle, plusieurs styles de danse se croisent : swing, contemporain, street dance… Il y reçoit une formation dans d’autres danses et vit de nouveaux challenges.
En 2007, il se présente à l’audition du Red Bull Beat Rider, un camp d’été pour breakdancers du monde entier organisée par Rock Steady Crew, le plus gros groupe mondial de breakdance. Sur les 10 000 candidats, il est l’un des 30 à être acceptés. Il passe deux semaines au Texas, reçoit quatre cours de danse par jour, fait de l’équitation, du yoga, et profite du jacuzzi: «on était vraiment choyés! On venait de partout dans le monde, la seule langue commune, c’était la danse.» A son retour, il continue de danser avec les Solid State. Aujourd’hui, il s’attache à faire revivre le Call-out, une compétition qui a disparu il y a quelques années: ce qui l’intéresse, c’est de produire des évènements.

Influences et inspiration

Côté influences, il cite d’abord le Dope Squad, bien sûr, mais aussi des groupes comme les Rock Steady Crew et les New York City Breaker, du film Beat Street: «j’ai appris à danser avec ce film, explique-t-il, car il n’y avait pas de professeur à l’époque.» Mais ce qui l’inspire le plus, ce sont ses rêves, ce qu’il veut encore accomplir et ce qu’il aime faire, et bien sûr la musique et les nouveaux sons.

Ses projets

Quand on lui demande ce que représente le breakdance pour lui, la réponse fuse: «un apprentissage, une éducation, un moyen de définir ce que l’on veut être». Pour l’heure, Johnny Skywalker se concentre sur les études: après avoir quitté l’école à 16 ans et être allé à l’école pour adulte à 17 ans, il veut maintenant obtenir un diplôme universitaire dans la production évènementielle. Il organise aussi le Call-out, une compétition qui rassemble breakdance, hip hop, house et popping. Enfin, il s’intéresse beaucoup à l’histoire d’Haïti, et, alors qu’il n’y est jamais retourné depuis son départ à 9 ans, il s’y sent prêt maintenant pour redécouvrir sa culture.
Pour rejoindre le Café-Graffiti: (514) 259-6900

Autres textes sur Break-dance

Quand vieillesse rime avec breakdance

Danser pour survivre

Geneviève Guérard, Andrée Waters et le Breakdance

Matrice, le film, Breakdance et orchestre symphonique pop de Montréal

Lazy Legz, Luca Patuelli, Break-dance

Johnny Skywalker, breakdancer

Fyevel break dance et graffiti

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un

don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique

Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.

L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/videos.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :