Poker: poursuite de 5 millions contre Loto-Québec

Espace Jeux et le partenariat avec Loto-Québec

Poker Trail Management poursuit Loto-Québec

André Boyer et Pierre Martel de Poker Trail Management accuse Loto-Québec d’avoir détourné les membres de la Ligue de tournois de poker du Québec au profit de son site web Espace Jeux.

Raymond Viger Dossiers:  Gambling et jeu compulsif, Loto-Québec, Casino

loto-québec casino virtuel jeu en ligne gambling conference de presse 3 fevrier 2010Ce matin, le Journal de Montréal, sous les plumes de Michael Nguyen et Marc Pigeon nous présente l’action en justice de 5 millions que Poker Trail Management a déposé contre Loto-Québec.

André Boyer et Pierre Martel ne sont pas les premiers partenaires de Loto-Québec qui se plaignent des agissements de Loto-Québec.

Loto-Québec et les courses de chevaux

Le sénateur libéral Paul Massicotte, propriétaire d’Attractions Hippiques, au moment de placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, prétendait que Loto-Québec n’avait pas respecté ses engagements.

Loto-Québec et les bingos

Au moment de fermer le site BingoLib Québec, Normand Robert soulignait que:

Maintenant aux prises avec un site « légal » de jeux en ligne, les organismes communautaires n’ont qu’à se tasser!  L’État aura réussi une grosse « game » de dépossession tranquille au détriment des communautés.

Plusieurs organismes communautaires se plaignent de la vision de Loto-Québec en matière de Bingo considérant que le seul objectif de Loto-Québec serait d’en prendre le contrôle et d’éliminer les organismes déjà en place depuis des décenies.

Les prochaines victimes de Loto-Québec

Aujourd’hui, Espace Jeux et Loto-Québec ont voulu prendre le contrôle du Poker au détriment de ses artisans. Hier c’était les courses de chevaux et les bingos.

Être partenaire de Loto-Québec est-il un suicide inconscient? La vision de contrôle et de monopole que Loto-Québec s’est donné va-t-il à l’encontre de tout partenariat possible?

Autres textes sur  Gambling et jeu compulsif

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/videos.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4

3 Réponses

  1. Mr Viger, si vous faisiez vos devoirs, vous sauriez que Gestion Poker Tour / LTPQ ont fait gagner 80 packages WSOP de 2000$ au joueurs de la LTPQ avant le partenariat avec Loto-Québec, et là « ta dammmmm, chicane avec Loto-Québec, et on ne paye pas les 160 000$ de prix aux joueurs parce que Loto-Québec leur doit 30-40,000$ de frais de consultation…. ».

    Moi ainsi que d’autre joueurs de la LTPQ, on nous obligeait a verser 2$ en-dessous de la table aux directeurs de tournois des établissements membre de la LTPQ, par tournoi quotidien et sit-n-go. Il en allait de même dans les tournois mensuels, circonscription. Au tournoi régionnal, Patricia, la déléguée de Gestion Poker TOur, m’a dit que si je ne donnais pas mon 2$ (que André Boyer dit à la télé que c’est une contribution volontaire), je n’aurais pas mes jestons pour le tournoi.

    LTPQ/Gestion Poker Tour organisaient des tournois à l’argent sur Partypoker.com

    De plus, Pocoeur Média, l’entreprise (une des nombreuses entreprises) de Pierre Martel, a déclaré faillite en ne payant pas son infographiste qui a travaillé pour + de 20 000$ pour lui, il n’a pas payé les droits de publications de Bluff Magazine, et il n’a pas payé son imprimeur. Ils prenaient les abonnements via le site de la LTPQ, mais comme Poceur Média est une entreprise incorporée indépendante, LTPQ n’a pas été obligé à pigé dans ses fonds pour rembourser les créanciers de Pocoeur média.

    J'aime

  2. Bonjour Alexandre.

    Merci pour votre présence et cette réalité que vous nous présentez.

    Cela donne une couleur très différente à l’article du Journal de Montréal.

    Raymond.

    J'aime

  3. […] à la publication de la nouvelle dans un de mes billets traitant de Loto-Québec, Alexandre, un joueur de poker qui participait aux tournois de la Ligue de tournois de poker du […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :