Raymond Viger | Dossiers Loto-Québec,  Suicide, Casino, Gambling et jeu compulsif

J’ai été intervenant de crise auprès de personnes suicidaires au début des années 1990. Peu de temps avant l’ouverture du Casino de Montréal. Dès l’ouverture du Casino, mon collègue et moi étions débordés. Beaucoup d’interventions à faire auprès de joueurs compulsifs qui, après avoir tout perdu, n’envisageaient que le suicide comme solution à leur détresse. Des gens qui, avant de connaître le Casino de Montréal, étaient des hommes d’affaires sérieux et travaillant, des gens du troisième âge qui n’avaient jamais eu de problèmes de jeux, qui se retrouvaient seuls devant ces machines…

Vis-à-vis de cette détresse, nous ne pouvions continuer à intervenir, à mettre un diachylon sur l’hémorragie, sans en faire part aux autorités concernées. En 1994, mon collègue a rencontré les autorités du Casino de Montréal pour leur offrir que nous commencions notre intervention directement au Casino. En plus, nous voulions que les employés soient sensibilisés et formés à reconnaître les signes avant-coureurs des personnes en détresse, qu’ils puissent référer les personnes qui ont besoin d’aide et éviter de les laisser partir seules du Casino.

La réponse que nous avons eue m’a énormément troublée. Les autorités du Casino nous disent qu’ils n’ont pas besoin de nos services parce qu’il n’y a pas vraiment de joueurs qui ont des idées suicidaires! Est-ce à dire que toutes les personnes que nous recevons en thérapie de crise n’existent pas? Est-ce à dire que nous sommes disponibles 24 heures sur 24 pour rien? Que tous ces joueurs qui nous appellent la nuit n’existent pas? Nous avons été sidérés par cette réponse. Le même genre de réponses que nous recevions par certains directeurs d’école vis-à-vis des problèmes de drogue. « Nous n’en avons pas dans notre école », répondaient-ils. Pourtant, nous intervenions avec plusieurs jeunes de cette même école, mais la direction préférait camoufler les problèmes plutôt que tenter de les résoudre.

Félicitations à M. Bill Clennett qui force la main à Loto-Québec pour nous dévoiler la réalité des Casinos au Québec. Nous ne pouvons que remarquer la résistance des autorités de Loto-Québec à vouloir cacher la vérité, la camoufler et à interpréter les faits sans nous donner accès à l’information.

Autres textes sur Gambling et jeu compulsif

Ressources sur le suicide

  • Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.
  • Canada: Service de prévention du suicide du Canada 833-456-4566
  • France Infosuicide 01 45 39 40 00 SOS Suicide: 0 825 120 364 SOS Amitié: 0 820 066 056
  • BelgiqueCentre de prévention du suicide 0800 32 123.
  • Suisse: Stop Suicide
  • Portugal: (+351) 225 50 60 70

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 9,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres textes sur le Suicide

Survivre, un organisme d’intervention et de veuille en prévention du suicide et en promotion de la Santé mentale. Pour faire un don. Reçu de charité pour vos impôts. Merci de votre soutien.

Autres livres pouvant vous intéresser