Marianne Verville et sa famille

Relation privilégiée

Marianne et sa grand-mère

Le public connait Marianne Verville pour son rôle d’actrice dans Le journal d’Aurélie Laflamme ou encore pour son talent de poète.

Marie Semeur dossier Famille

Marianne-VervileMais on la découvre également comme coprésidente du prix d’Excellence de la Commission scolaire du Québec (Édition 2015) sur le thème Le lien intergénérationnel: une formule gagnante! Marianne nous raconte son expérience personnelle des liens entre enfants, parents et grands-parents.

C’est à travers ses expériences professionnelles que Marianne entre tôt dans le monde des «grands». Comme elle l’explique: «Le lien intergénérationnel dans le milieu des acteurs est très présent, tu rencontres tout le temps des personnes de tout âge. Allant de 7 à 87 ans». Ces rencontres lui permettent à la foi de gagner en maturité et de lui ouvrir les yeux sur la vie d’adulte.

Vie d’adulte

«Pendant que mes amies préféreraient faire la fête entre jeunes, j’allais dans l’appartement de ma meilleure amie de 38 ans, et vivais en direct ses histoires de cœurs et ses difficultés… Je rêvais d’avoir un jour son indépendance. J’étais impressionnée de comprendre la génération d’adulte à travers elle», raconte-t-elle.

Chaque année, sa mère a l’habitude d’organiser une fête avec des huitres où elle invite tous ses amis. Marianne trouve alors le prétexte d’inviter également les siens. «Au début c’était assez bizarre, raconte-t-elle, mais finalement tout le monde se mélange et discute. Il y a ceux qui ont des idées nouvelles, novatrices et ceux qui ont l’expérience de la vie. C’est un bel échange de savoir.»

Une chose est certaine, outre sa carrière d’actrice et ces partys familiaux, sa plus grande histoire d’amour intergénérationnelle est avec sa grand-mère Gaëtane.

Gaëtane alias Mimi

Marianne adore passer du temps avec sa grand-mère, surnommée Mimi. Cette mamie de 82 ans habite depuis 3 ans seule, tout en restant active. Pour cela, elle garde gratuitement des maisons durant l’absence de leurs propriétaires. Ce qui lui permet de changer régulièrement de paysages. Avec Marianne, ces 2 mordues de thé partagent régulièrement leurs secrets autour d’une bonne dégustation. Une réelle échappatoire du quotidien pour l’une comme pour l’autre.

«J’ai la chance d’avoir une mamie en forme qui n’habite pas loin, capable de m’écouter et me conseiller. C’est une femme formidable dotée d’une sagesse et d’une sérénité que je ne retrouve chez personne d’autre», explique Marianne. La relation qu’elle entretient avec sa Mimi est différente de celle qu’elle a avec ses amies ou sa mère.

Le rôle et le jugement ne sont pas les mêmes: «Ma mère était là pour gérer mes crises d’adolescence, et m’élever, mais elle ne comprenait pas forcément mes envies de sortir avec mes amis. Tu finis par craquer un jour. Quand c’était le cas, je prenais mes affaires et m’en allais chez ma grand-mère, qui me disait “Ta mère a oublié qu’à ton âge aussi elle voulait sortir avec ses amis!” C’est ce vécu qui la rend unique», raconte-t-elle.

Durant ces crises sa grand-mère était heureuse de pouvoir conseiller Marianne et d’agir comme une grand-mère. Elle se sentait «utile dans la vie de quelqu’un.» Depuis la mort de son grand-père, Marianne essaye d’aller voir sa Mimi le plus souvent possible, pour être présente à ses côtés comme elle le fait pour elle.

Héritage familial

«On oublie peu à peu ses grands-parents de nos jours. Malheureusement, on se tourne vers eux qu’une fois qu’on ressent le danger de les perdre», exprime Marianne.

La jeune femme essaie au maximum de combler et remercier sa grand-mère afin de lui prouver son amour et son respect. Cet échange, que ces 2 femmes entretiennent, est rempli de cadeaux, d’amour, de conseils, de discussions, de valeurs et de bons thés. Il est un cheminement important pour garder leur héritage.

«Mimi est mon dernier grand-parent, c’est pourquoi j’en prends soin. La famille sera toujours là pour moi quoiqu’il arrive! On perd trop de temps à penser que nos grands-parents sont trop vieux et qu’on aura toujours le temps d’aller les voir. Mais à côté de ça, on en oublie les valeurs et les belles choses qu’ils ont à nous transmettre.»

À travers son rôle de coprésidente dans le concours, Marianne se sent d’autant plus investie dans les relations intergénérationnelles. Même si pour elle c’était juste un thème comme les autres, elle se rend compte de son importance.

La jeune femme a adoré lire les projets, dont un qui a particulièrement retenu son attention: des personnes âgées proposant des ateliers de coutures, de bricolage… dans les écoles. Une initiative à l’inverse de ce qui se fait.

Autres textes sur Famille

L’amour en 3 Dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle La relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Maintenant disponible en anglais: Love in 3 D

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

 

Anecdotes parfois comiques d’un dyslexique

Vivre avec sa dyslexie

Raymond Viger       Dossier DyslexieHumour

dyslexie marianne verville india desjardins ginaMa vie de dyslexique peut en faire sourire plus d’un. Mon horaire chargé facilite la confusion dans mon cerveau.

Dernier anecdote à mon actif, voir India Desjardins avec Marianne Verville à Tout le monde en parle et écrire un message à sa soeur Gina Desjardins en pensant que c’était India. India Desjardins et Marianne Verville y présentait le 2e film de la série Aurélie Laflamme.

Malgré que je connaissais les 2 soeurs et leurs différences, pour un dyslexique comme moi, India et Gina, ça se ressemble pas mal.

gina desjardins india marianne verville dyslexie santé mentaleAprès avoir reçu mon message, Gina a été gentille de m’aviser que je me trompais de personne. Cela m’a permis de faire parvenir à sa soeur le message que je lui destinais.

C’est le genre d’anecdote avec lesquelles je dois vivre régulièrement.

Autres textes sur Dyslexie

Autres textes sur Santé mentale

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleL’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Marianne Verville et Webster parlent de poésie

Récitation, rap, slam…

La poésie vivante

La poésie est «l’essence des peuples». C’est l’art du langage, de l’imagination et des sentiments. Intemporelle et universelle, en 2014, elle se décline sous diverses formes. Poésie traditionnelle, rap, slam, micro ouvert… les membres de la grande famille poésie ont parfois du mal à s’entendre. Mais une chose est certaine, la poésie est toujours présente et plus vivante que jamais. Immersion dans ce monde vibrant, changeant et chamaillant.

Delphine Caubet dossiers RapCulture

Les voix de la poésie concours récitation poésie traditionnelle

Photos: gracieuseté Les voix de la poésie.

Marianne Verville a découvert la poésie il y a peu. Pour se lancer dans le bain, l’interprète d’Aurélie Laflamme a débuté par le concours Les voix de la poésie. Durant la finale pancanadienne du 9 mai 2014 à Vancouver, la jeune femme est arrivée deuxième dans la section bilingue de ce concours de récitation.

Marianne et la tradition

Les voix de la poésie veulent rester dans la tradition, tout en promouvant cet art auprès des jeunes de secondaire et de Cégep. Pour ces récitations, une banque de poèmes est mise à la disposition des jeunes. Dans la section francophone, Victor Hugo, Jean de la Fontaine et Gilles Vigneault se côtoient.

Marianne a découvert ce concours grâce à son professeur et elle le reconnaît: avant, elle n’était pas une passionnée de poésie. «Au secondaire, on est mal informé», explique la jeune actrice. Ils y étudient les classiques, «mais on ne comprend pas.» La poésie est pourtant un art qui laisse place à l’imagination et à la réflexion, mais dans les écoles, elle est étudiée rapidement, avec une brève explication du message de l’auteur. «Mais il peut y avoir plusieurs interprétations», poursuit Marianne, et la beauté de cet art est de chercher soi-même le message et les interprétations.

Aujourd’hui, Marianne a pris goût à la poésie, et preuve étant, elle découvre par elle-même des auteurs tels que Rimbault. Cette expérience lui a fait prendre conscience que «la récitation peut être belle en bouche. Les mots sont choisis par quelqu’un d’autre, mais ils peuvent avoir différents sens. Et en récitation, on comprend mieux.»

Ouverture

Si Les voix de la poésie se situent ouvertement dans la tradition, le concours essaie néanmoins de s’ouvrir à l’ensemble de la francophonie. Certains poètes des îles, tels qu’Aimé Césaire, sont présents et progressivement le contemporain s’ajoute au classique. Mais si l’on observe leur banque de poètes, force est de constater qu’une large majorité de portraits des siècles derniers domine. Souvent des hommes, blancs.

Sepideh Anvar, directrice du concours, explique que malgré cette volonté de rester aux racines de la poésie, Les voix de la poésie travaillent à l’élargissement des cultures et des formes de poésie. Actuellement, elle est en discussion pour les droits d’un texte de Loco Locass et de plusieurs poètes étrangers, tels que l’Haïtien Frankétienne.

Mais s’ouvrir à de petits auteurs peut être difficile. Sepideh Anvar travaille pour l’obtention d’une quarantaine de textes d’auteurs multiculturels, mais elle se bute à des maisons d’édition fermées, et à une recherche parfois ardue des tenants des droits d’auteur. La tentative d’ouverture est difficile, mais bien présente.

Si les poèmes sont classiques, les participants du concours sont libres d’en faire une interprétation plus moderne, et qui leur corresponde. Marianne et Sepideh à l’unisson parlent d’un participant dans la section anglophone, qui bouscula la tradition et fit une interprétation slam de son poème. L’initiative a payé: le jeune homme est arrivé 3e, tandis que la directrice et la lauréate qualifient de «magnifique» ce mariage du moderne et du classique.

Webster et le rap

Webster atelier poésie hip-hop rap

Photo: Gracieuseté Webster.

Si les institutions de la poésie s’ouvrent difficilement à ses formes modernes, ces dernières poursuivent leur propre chemin. Et le rappeur Webster, qui vient de voir paraître un de ses textes dans un livre d’école, en est un exemple.

L’interprète de Québec history X donne depuis 2009 des cours de poésie. Il débute suite à la demande du Musée des beaux arts de Québec d’animer un atelier de poésie pour les adolescents. Le bouche-à-oreille fonctionne, et progressivement il cumule les mandats pour vivre de ses ateliers.

Webster circule à travers les institutions et les continents: école à Rivière-des-Prairies, consulat de France aux États-Unis, jusqu’à la prestigieuse université Harvard. Son objectif est de partager ses connaissances, et de prouver que «le rap est une forme littéraire pour aller au fond des choses».

Ryhthm and poetry

Pour lui, la beauté du rap, c’est d’être moins rigide et d’être ouvert à l’interprétation. Durant ses ateliers, tous y trouvent leur compte, dont les professeurs qui reçoivent une aide extérieure pour enseigner la poésie. Au menu: rimes, métaphores… Les professeurs comprennent que le rap est un outil comme les autres, tandis que les jeunes reçoivent leur enseignement par «celui qui est à la télé et sur YouTube».

Fort d’avoir enseigné dans des contextes diversifiés, Webster constate que la beauté de la poésie est d’être universelle. Il ne faut pas l’oublier, l’acronyme rap signifie rhythm and poetry. Alors, qu’il enseigne au Québec, aux États-Unis ou en Suisse, tous ont droit d’essayer la poésie, car «l’imagination et l’art sont universels.»

Au Québec, si le rap a encore du chemin à faire pour être accepté, Webster note que le slam a une meilleure acceptation auprès du public adulte. «La petite musique douce en fond, et pas le « boom boom » les rejoint», explique-t-il.

Mise en scène

Dans certains festivals, tels que le Festival de la poésie de Montréal, d’autres formes de poésie peuvent trouver leur place. Isabelle Courteau, directrice générale et artistique du Festival, veut représenter durant son évènement annuel tout ce qu’il se fait en poésie.

Elle le constate, parallèlement à la vague slam, les lectures de poésie ont évolué elles aussi. Depuis une dizaine d’années, un travail de mise en scène est effectué par les poètes, influencés par l’oralité et le cinéma, précise la directrice. Que ce soit l’insertion de musiques ou d’images, ils occupent la scène pour faire vivre leurs textes autrement.

Certains auteurs iraient même jusqu’à travailler deux versions de leurs textes. Une pour l’écrit, car le visuel sur la page a une influence, précise Isabelle Courteau, et une autre pour l’oral, plus accessible à ces présentations.

Micro ouvert

Lors de ce festival, une soirée à micro ouvert est organisée pour laisser les amateurs s’exprimer. Carl Bessette, le responsable, organise de tels évènements depuis novembre 2013.

Pendant la soirée «où l’on ne sait jamais ce qui va arriver», Carl n’impose que 2 règles: respect et temps limité (3-4 min maximum). Chacun vient alors librement partager ses textes et leur donner libre forme. Avec ou sans images et musiques, aucune restriction n’est posée à la créativité.

Carl note que les plus âgés trouvent les jeunes «frileux» et «propres», et le poète a développé sa propre théorie autour de cette différence générationnelle: «Pendant les 100 dernières années, la poésie a été malmenée et les poètes sont allés à des extrêmes. La nouvelle génération veut peut-être revenir à quelque chose de plus calme, retrouver un socle plus solide.»

Un art vivant

Poésie traditionnelle rap slam micro ouvert

Photo: Gracieuseté Les voix de la poésie.

Après discussion avec ces professionnels et amateurs de poésie, force est de constater que cet art est toujours bien vivant. Aujourd’hui, il se décline sous diverses formes, et les jeunes générations se l’approprient. La directrice du Festival de la poésie de Montréal constate avec enthousiasme que les jeunes artistes sont «battants, forts, lucides et mieux armés. Ils sont passés par des maîtrises, des doctorats… ils ont un cheminement».

Pour la branche hip-hop de la poésie, Webster constate que la place du rap dans la société québécoise est sous-estimée, car bien souvent le Québec est perçu comme «blanc, franco et rock». D’après son expérience, ce protectionnisme vient d’une crainte du rap américain fait «de guns et de filles».

Mais lui est fier de ses textes, et il note ce paradoxe: «En voulant se protéger du rap américain, on l’y pousse. C’est toujours associé à la culture noire, pourtant le rap comme l’eut fait le jazz, s’adapte au pays où il s’installe. Et si des modèles adéquats étaient proposés, il y aurait du rap québécois, fait par des Québécois, sur des enjeux québécois.»

Carl Bessette temporise et explique qu’il existe des préjugés des deux côtés: autant auprès des institutions que des rappeurs. Lui a déjà entendu des rappeurs et slameurs être fiers de ne pas être poètes. «Mais c’est pitoyable, on est de la même famille. Il faut aller voir ailleurs ce qu’il se fait.» À quoi il conclut que «c’est impossible de ne pas aimer la poésie, c’est l’essence des peuples. C’est comme dire qu’on n’aime pas la musique. Il faut simplement trouver la forme qui nous convient.»

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet:http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

7e édition d’un concert de piano classique

Quand les élèves mettent la main à la pâte

Le Concert de Ginette

Ginette Charest-Cyr a présenté la 7e édition d’un concert de piano classique de ses étudiants pour soutenir le Journal de la Rue. Une journée annuelle inoubliable. Félicitations à tous pour votre talent et votre implication.

Raymond Viger   Dossier Culture, Bénévolat

piano concert art spectacle culture pianiste classiqueDepuis maintenant 7 ans, Ginette et ses élèves de piano classique organise leur concert de fin d’année en lui donnant un sens social. Le concert devient un événement de financement pour le Journal de la Rue et ses projets d’intervention auprès des jeunes.

Pour Danielle et moi, qui sommes invités à l’événement, c’est notre journée de congé annuelle.

Humour et taquinerie

Cette année, j’ai décidé de faire mon taquin. Ça prend un peu de temps pour me dégêner, mais avec le temps, beaucoup de temps, je fini par y arriver. Ginette m’avait lancé l’idée d’inviter un jeune pour qu’il vienne témoigner sur scène de ce qu’il a vécu dans l’organisme. Pendant 2 ans, j’ai fait quelques invitations. Malgré leurs engagements, les jeunes se sont désistés à la dernière minute. Je peux leur offrir une scène pour présenter leur art et leur talent. Mais parler de leur vécu et de leur cheminement, c’est encore un sujet trop chaud pour l’instant.

Ginette m’avait parlé d’un jeune, mais elle ne m’avait pas parlé d’un jeune de quelle année! J’ai donc invité Sylvain. Un jeune de la cuvée 1992! Sylvain est aujourd’hui, non seulement un intervenant jeunesse professionnel, mais il est aussi le président du Conseil d’administration de l’organisme.

Mensonges et cachotteries

pierre-verville-humour-humoriste-spectacle-art-spectacleJe l’ai pris un peu au dépourvu quand il a compris que nous allions nous retrouver sur scène ensemble. Il faut dire que je lui avait joué un tour la veille et que cela l’a sûrement fait oublier la raison de l’invitation au concert de piano. La veille, la famille de Sylvain et ses proches voulaient fêter Sylvain. Le tout devait se dérouler en cachette. J’ai eu le mandat d’inventer une histoire pour l’attirer dans le lieu de la fête sans qu’il ne le sache.

Je me suis pris un mois à l’avance. Je lui ai dit que nous avions gagné un prix de 10 000$ de la Fondation Desjardins pour la qualité de notre intervention auprès des jeunes. La remise des prix se ferait dans un club de golf luxueux. Une animation humoristique serait présentée par Pierre Verville et sa fille Marianne.

Spectacle d’humour de Marianne et Pierre Verville

marianne-verville-actrice-art-cultureJe lui ai dit que nous avions accès à 20 places pour les employés et les bénévoles de l’organisme. En tant que président de l’organisme, il était invité avec sa conjointe Karine et sa fille Imilie. Pendant ce mois, il parlait régulièrement du spectacle d’humour de Pierre et Marianne Verville. Il espérait, entre autre, qu’ils fassent un numéro d’imitation de Sol.

Quand je l’ai conduit à la réception qui l’attendait pour sa fête, Même si Sylvain a été agréablement surpris, il est demeuré déçu sur quelques points. D’une part, nous ne recevions pas un chèque de 10 000$ de la Fondation Desjardins. Non pas que nous ne le méritons pas mais nous n’avons pas eu le temps de présenter un dossier. D’autre part, il avait hâte de voir le spectacle de Pierre et Marianne Verville.

Le concert de piano classique

Le hasard fait bien les choses. Le lendemain, au concert de piano de Ginette, j’ai pu lui présenter Pierre Verville. Malgré que Pierre était à l’extérieur de la ville pour des retrouvailles des anciens de son école primaire, il avait tout fait pour revenir pour s’impliquer dans le concert de Ginette. Sa fille Marianne prend des cours de piano avec Ginette, sa conjointe Johanne et son garçon Laurent s’occupe de toute la partie technique du spectacle. Beaucoup de raisons pour justifier sa présence au concert.

Sans que cela ne soit prémédité, Marianne a fait la lecture d’un texte de Sol. Sylvain aura eu son spectacle avec Marianne et Sol!

Un beau concert de piano classique. Intime, chaleureux et familial. C’est intéressant de voir grandir les élèves de Ginette et voir leur évolution.

Merci à tous pour cette belle journée.

Désolé Sylvain pour les petits mensonges que j’ai dus conter pour planifier le tout.

Photos de Marianne Verville Agence artistique Thomas Graton.

Photos Pierre Verville sur son site pierreverville.com

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

poster affiche flyer carte anniversaire cartes souhaits voeux affichage impression t-shirtUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux. Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti. www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. cafegraffiti@cafegraffiti.net

Quoi offrir à son père pour la Fête des pères?

La famille et les enfants

Dimanche le 19 juin 2011 plus que la Fête des pères

Que ce soit la Fête des mères ou la Fête des pères, ces fêtes sont de belles occasions de rapprochement familial.

Raymond Viger  Dossier Famille

351272_7257 Dimanche dernier je me retrouvais dans un concert de piano organisé par Ginette Charest-Cyr. Un spectacle de fin d’année pour les élèves de Ginette dédié au Journal de la Rue et à notre intervention auprès des jeunes. Une vraie journée de vacance annuelle à Danielle et moi.

Félicitations à tous ses élèves qui ont travaillé fort toute l’année pour nous présenter ce spectacle de piano: Arnaud Bourbonnais-Jean, Dylan Jérome, Laurence Dufresne, Sylvestre Lefrançois-Sabourin, Geneviève Paul-Hus, Noémie Paul-Hus, Laurence Robitaille, Laurence Tassot-Landry, Geneviève Savoir, Jeanne Trudeau, Justine Trudeau, Marianne Verville et Karyne Virgile.

43233_1576 Il est intéressant de souligner que ces pianistes ne ce sont pas seulement contentés de nous présenter leur travail au piano. Ils se sont amusés à nous présenter leur chorale. Pour le chant, une invitée spéciale, Élisabeth Robitaille. Pour la technique, merci à Johanne Pelletier et Pierre Verville. À noter que Johanne Pelletier m’a fait comprendre que je roulais les fils comme un garagiste. Johanne m’a montré la vraie technique pour rouler un fil et éviter de les casser.

Pour cette occasion, Danielle et moi avons pris le micro pour féliciter et remercier Ginette et ses élèves pour cet événement piano et chorale de haute qualité.

lettre-mere-enfant-famille J’ai aussi pris le temps de remercier et féliciter tous les parents et amis des élèves venus les soutenir et les entendre. Un merci à toutes ces familles d’être présentes et significatives dans la vie de ses jeunes.

Pour un jeune, d’avoir un parent qui prend le temps de le conduire à toutes les semaines un cours de piano ou à un match de hockey peut devenir un acquis. Un parent qui sacrifie une soirée avec ses propres amis pour être présent aux obligations de ses enfants peut aussi passer inaperçu. Parfois il faut soi-même devenir parent pour réaliser tous les sacrifices que les rôles de père et de mère peuvent comporter.

En cette Fête des pères, je veux dire un gros merci à tous ses papas et ses mamans qui se dévouent avec amour et passion pour leurs enfants. Comme le dit si bien un proverbe Africain, ça prend tout un village pour élever un enfant. Un village remplit de papas et de mamans. Des papas et des mamans qui ne comptent ni leur temps, ni leur énergie pour offrir cet environnement sain à leurs enfants.

Merci Ginette d’avoir permis ce beau rassemblement de pères, de mères et de parents autour de tes élèves. Merci à toutes ces familles pour le bonheur que vous rayonnez.

Le plus beau cadeau qu’un père puisse recevoir ne serait-il pas simplement…

Merci papa pour tout ce que tu fais. Je t’aime papa. Accompagnez le tout d’un gros calin.

Autres textes sur Famille

Quoi offrir à sa mère pour la Fête des Mères

Avant d’être un papa

lettre d’une mère à ses enfants

Le courage d’une mère aveugle

Lecture avec son père pour les garçons

Apprendre à lire en famille

Moment privilégié entre son père et son fils: Soirée du Hockey

Une mère monoparentale

Le Vieux Kalunda: histoire d’une famille reconstituée

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

Spectacle breakdance, danses urbaines et danse hiphop 2013

Danses urbaines et Hiphop à son meilleure

Graffiti sur écran géant

Un événement à ne pas manquer, vendredi le 22 mars 2013, Cégep Maisonneuve. Deux représentations, 14:00 hres et 19:00 hres.

Raymond Viger Dossiers Break-dance, Hip-hop

spectacle-breakdance-caf-graffiti-ahrosol-breakdancing-show-break-event-breakerLa 5e édition du spectacle de breakdance et de danses urbaines aHÉROSol est maintenant lancée. Le Cégep Maisonneuve nous accueillera à nouveau pour ces représentations qui sauront démystifier et présenter la culture urbaine.

En plus de 70 artistes hiphop sur scène, l’écran géant présentera les meilleurs moments graffiti de l’année.

En plus de nous charmer par son verbe et son rythme, le maître de cérémonie Xav 1er présentera les différents styles de danses urbaines.

Un spectacle qui saura réunir tous les membres de la famille.

breakdance spectacle break show breakdancing event bboying bboyCindy GoldyLocks et Johnny Skywalker travailleront une fois de plus ensemble pour présenter un spectacle haut en couleurs.

Réservez tôt pour avoir de meilleurs billets.

Deux représentations: 14 hres et 19:00 hres, vendredi le 22 mars 2013 au Cégep Maisonneuve, 2700 Bourbonnière, coin Sherbrooke.

Billets 20$, 30$, 50$ et 100$ VIP à 250$ et 500$.

Réservation de groupe disponible.

514-259-6900, cafegraffiti@cafegraffiti.net

*********************************************

Quoi voir et quoi faire ce week-end?

Une gigantesque piste de danse urbaine 2010

Raymond Viger       Dossier  Break-dance, Hip-hop

Spectacle breakdance aHÉROSolPour le spectacle de levée de fonds aHÉROSol servant à soutenir l’intervention du Café-Graffiti auprès des jeunes, samedi dernier, le skatepark a été transformé en une gigantesque piste de danse urbaine.

Près de 100 artistes urbains et techniciens de scène ont fait vibrer le skatepark sous des rythmes urbains.

La chorégraphe Cindy GoldyLocks

Les breakdancers, sous la direction de Cindy GoldyLocks ont fait sensation. Le cascadeur de Fast Motion et rollerblader Stéphane Julien nous a introduit son protégé Alexis et ils ont performé avec Steve.

breakdance-event-breaker-show-break-spectacle-breakdancing Un spectacle magique et féérique. Des spectateurs de tous âges ont été sidéré par les performance des artistes qui ont présentés sept styles de danses urbaines. Les spectateurs venaient de partout. Des lecteurs de Reflet de Société de Kingsey Falls et de Ste-Hyacinthe étaient présents avec leurs familles.

Pour assurer une excellente présentation, nous comptions sur la direction artistique de Pierre Gagnon qui a su, entre autre, mettre en valeur les oeuvres des graffiteurs qui ont été réalisées pour la Maison Simons. La direction logistique de Johanne Pelletier.

Annie-Soleil Proteau et Marianne Verville

Le spectacle aHÉROSol a été rempli de belles surprises. Les équipes techniques du skatepark le TAZ, de productions Jeun’Est et du Café-Graffiti ont travaillé ensemble dans une grande complicité et camaraderie. Surprise, l’animatrice Annie-Soleil Proteau connaissait Marco! Autre surprise. Quelques minutes avant de débuter le spectacle, Annie-Soleil m’e demande si elle peut inviter Marianne Verville sur scène pour présenter un numéro. Aucun problème de mon côté. Mais voilà qu’en parlant avec Marianne Verville j’apprends que le tout avait été planifié depuis plus d’une semaine!!! Une bouffée de fraîcheur pour le spectacle aHÉROSol.

breakdance-show-breaker-event-break-spectacle-danse En ce qui concerne la technique, nous avons maintenant une relève assurée. Josée Beauregard nous a présenté la relève de demain avec Frédérick.

Louise Harel

La présidence des gouverneurs a été tenu par Mme Louise Harel. Plusieurs danseurs et leurs familles ont été très heureux de voir qu’une représentante du gouvernement était présente pour les applaudir et voir leurs magnifiques performances.

Le souper des gouverneurs a été une belle occasion intime entre entrepreneurs qui soutiennent l’intervention du Café-Graffiti. Une occasion pour souligner l’implication depuis au moins 5 ans de Richard Simons de la Maison Simons,  Claude Poirier de Magnus Poirier ainsi que Ginette Charest-Cyr professeure de piano qui, avec ses élèves, offre son spectacle de fin de saison pour le financement du Café-Graffiti.

stephane-julien-rollerblade-cascadeur

Calendrier 2011

Je pourrais vous fournir des photos et un vidéo du spectacle aHÉROSol sous peu. En attendant, comme programme de la soirée, nous avons offert un calendrier 2011 présentant plusieurs artistes du spectacle aHÉROSol.  Le calendrier aHÉROSol 2011 est maintenant en vente pour préparer le prochain spectacle. Pour réserver votre calendrier, contactez le Café-Graffiti au (514) 256-9000.

Merci à tous les artisans du spectacle aHÉROSol 2010 qui en ont fait un gigantesque succès.

Pour rejoindre le Café-Graffiti: (514) 259-6900

Autres textes sur Break-dance

Quand vieillesse rime avec breakdance

Danser pour survivre

Geneviève Guérard, Andrée Waters et le Breakdance

Matrice, le film, Breakdance et orchestre symphonique pop de Montréal

Lazy Legz, Luca Patuelli, Break-dance

Johnny Skywalker, breakdancer

Fyevel break dance et graffiti

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Pour souligner cet événement, nous avons créé un T-Shirt spécial 15e anniversaire.

Le Journal d’Aurélie Laflamme, India Desjardins et Marianne Verville devant Guy A. Lepage

Le Journal d’Aurélie Laflamme à Tout le monde en parle

India Desjardins et Marianne Verville devant Guy A. Lepage

Raymond Viger   Dossier Culture, Tout le monde en parle

india_desjardins_marianne_verville_journal_d_aurelie_laflamme L’auteure du roman jeunesse à succès, le Journal d’Aurélie Laflamme, India Desjardins et la comédienne qui jouera le rôle d’Aurélie Laflamme, Marianne Verville se retrouvent dimanche le 12 avril devant Guy A. Lepage pour l’émission Tout le monde en parle.

L’entrevue d’India Desjardins et de Marianne Verville a duré près de 20 minutes, démontrant que les 2 invités ont été fortement apprécié par Guy A. Lepage. La complicité entre India Desjardins et Marianne Verville rayonnait sur tout le plateau de Tout le monde en parle. Personne ne pouvait rester indifférent à cette chimie qui unie l’auteure et la comédienne.

Pour être honnête, je n’ai jamais lu un des livres d’India Desjardins. Mais l’entrevue m’a donné le goût d’aller voir le film que plusieurs attendent impatiemment pour le 25 avril prochain. Compte tenu que je suis un critique très sévère des films québécois, certains pourraient préférer que j’évite d’aller voir le film. Ne vous inquiétez pas trop, India Desjardins et Marianne Verville m’ont déjà conquis.

Critiques de films québécois:

Patrick Huard, Bon Cop Bad Cop et le cinéma québécois

Bingo, le film de Jean-Claude Lord

Gaz bar blues

Camping sauvage, Crazy et Cruising bar

Patrick Huard, Bon cop, Bad cop et le sous-titrage

Denys Arcand, Denise Robert et Téléfilm Canada

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ.

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

%d blogueurs aiment cette page :