Pourquoi sommes-nous à Tonnerre?

Gabriel Alexandre Gosselin | Dossiers Forum Jeunesse France-Québec, Graffiti

Sur son blogue, Raymond Viger en parle depuis quelques mois: 9 artistes québécois issus de la culture hip-hop iront en France au Forum de la Jeunesse de Tonnerre 2010. La chose est maintenant bien réelle et notre équipe journalistique est sur place pour vous informer et commenter ce forum. Joseph Elfassi, de l’UQAM, Estelle Gombaud, de l’Université de Bordeaux 3, ainsi que moi, Gabriel Alexandre Gosselin, journaliste pour Reflet de Société, sommes prêts à couvrir les événements, autant sur ce blogue que sur le blogue officiel du Forum de la Jeunesse de Tonnerre 2010.

Portrait de Tonnerre

Mais à quoi ça rime ce fameux forum? Je vous dresse un portrait :

La municipalité de Tonnerre compte environ 6 000 habitants. La source de revenue principale relève de la viticulture, ce qui signifie que les terres ne sont bonnes à à peu près rien d’autre. Des infrastructures assez importantes et très suffisantes pour les Tonnerrois sont érigées dans la petite ville donnant accès à toute sorte d’activités sportives, à une bibliothèque, à des concerts ou des expositions.

La difficulté aujourd’hui pour les Tonnerrois réside dans le fait que la municipalité est bien équipée, mais que ça coûte certes un peu cher pour le bassin de population concerné. Le manque de possibilités d’emploi en est la principale cause: les citoyens désertent et de ceux qui restent, une part de plus en plus grande dépend de l’aide sociale. Du coup, ces infrastructures ne sont pas suffisamment utilisées et manquent d’entretien. Par exemple, un hospice construit vers le 13e siècle est inutilisé presqu’à longueur d’année sauf pour la foire annuelle.

Récemment, une réalité propre à la région de l’Yonne, territoire de Bourgogne dans lequel se situe la ville de Tonnerre, s’est révélée: les citoyens marchent tête basse, les jeunes manquent de motivation et d’espoir en un avenir possible dans leur localité d’origine. Encore une fois, un obstacle se dresse devant ces jeunes: le train est le seul moyen de quitter la ville pour aller travailler ailleurs. Les heures de départ limitées n’encouragent personne à l’utiliser quotidiennement.

C’est pourquoi Christine Burtin Lauthe, directrice-générale du Centre social de Tonnerre et le maire de Tonnerre, André Fourcade, en sont arrivés à cette solution: créer un forum de la jeunesse pour porter et faire entendre leurs voix, susciter l’engouement dans la région, donner l’énergie et l’inspiration nécessaires pour remettre cette jeunesse sur les rails de l’initiative et de la réussite!

Le rôle des artistes québécois

C’est dans cette optique que Christine Burtin Lauthe a fait venir ces 9 artistes du Café-Graffiti, pour lequel elle a œuvré pendant 4 années à Montréal, de 2002 à 2006. Ainsi, le graffiteur Fluke et les 8 break-dancers Johnny Skywalker, Asian, Bgirl Cheeco, Goldylocks, Prototype, Monstapop, Dingo et Bgirl bounce seront à Tonnerre pour deux semaines d’activités intenses. La première se consacre aux ateliers donnés aux jeunes Tonnerrois; la deuxième semaine veut concrétiser la première avec les performances des artistes québécois et des jeunes qu’ils auront formés. Également au menu, des soirées de débat sur la jeunesse, des prestations d’artistes locaux et bien d’autres.

Pour suivre le Forum de la jeunesse de Tonnerre 2010 et les artistes du Café-Graffiti à travers cette aventure, Estelle, Joseph et moi vous invitons à lire ou regarder nos prochaines apparitions sur le blogue de Raymond Viger, section Forum jeunesse 2010 ou sur le blogue du Centre social de Tonnerre.

Autres textes sur le Graffiti

Autres textes sur le Forum de la jeunesse

Autres textes sur Breakdance

Autres textes sur le Spectacle breakdance et sports extrêmes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

show_imageQuand un homme accouche

Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Matrice, le film, Breakdance et orchestre symphonique pop de Montréal

Raymond Viger | Dossiers Art et culture, Hip Hop , breakdance et Orchestre symphonique

Enfin en ligne, le vidéo de Concerto en aHÉROSol. Avec la musique du film La Matrice (Matrix), interprété par l’Orchestre symphonique pop de Montréal, 7 breakdancers exécutent la chorégraphie de Cindy McAuliffe (Goldy Locks):
  • Victor Sono (Vicious)
  • Sandy Béland (Sunday)
  • Ricky St-Jusna (Bowtox)
  • Patrick Jean Charles (Prototype)
  • Joe Danny Aurélien (Dingo)
  • Yan Fradette (Asyan)
  • Johnny Walker Bien Aimé (Skywalker)

Autres textes sur Breakdance

Autres textes sur le Spectacle breakdance et sports extrêmes

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_imageOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel 

Call out Breakdance Halloween

Raymond VigerDossier Breakdance

Les événements de Breakdance Call Out vous invite à Freaks come out at night!

À la salle Urban Element, samedi le 31 octobre, à 20:10 heures.

Venez déguisé, un prix de 50$ pour le costume le plus Freak.

Compétition de:

  • Breakdance
  • Locking
  • Krumping

Ne manquez pas le Burndem Dancehall Crew Representant le centre de danse Urban Element!

Breakdance

  • Skywalker VS Prototype
  • Fléau VS Bourrik
  • And-Ré VS Al Pacino

Locking Battle

  • Shash ‘U VS Flayé
  • Krumping Battle
  • Snaxx VS H-Wood

Le maître de cérémonie sera Mister Oktofoot

31 OCTOBRE Urban Element dance center 910 Jean-Talon Est 12$
Info : 514-259-6900

Pour informations, Café-Graffiti: (514) 259-690

Autres textes sur Breakdance

Autres textes sur le Graffiti

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_imageOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel  

Bataille de crews au Breakdance Call Out

Bataille de crews au Breakdance Call Out

Raymond Viger  | Dossiers Breakdance, Hip-Hop, Culture

Les meilleurs breakers en ville s’affronteront le 29 août prochain au Urban Element Dance Center, dans le cadre du Breakdance Call Out organisé par Skywalker et Fyevel. Au menu, des batailles de crew ou en solo pour tous les goûts, de l’ambiancecallOutAvril2009_Skywalker et la musique de Shash’U, aux platines. L’animation sera assurée par Oktofoot (Redmask).

 

Breakdance
Area 51 VS Sweet Technic

Popping
FunkSoldiers VS Disfunktionalz

Hip-Hop
Urban Element (MTL) VS R3mix (Paris)

Waacking (solo)
Suga Queen VS Shada

House

Ddimplz VS Kéèv

Venez encourager vos favoris!

Où? Urban Element Dance Center,

Quand? 29 août 2009, 21h

Combien? 10 $

Pour informations, Café-Graffiti: (514) 259-690

Autres textes sur Breakdance

Autres textes sur le Graffiti

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_imageOpération Graffiti

Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel  

%d blogueurs aiment cette page :