François Morency et le chapiteau de Bromont

François Morency et le chapiteau de Bromont

Dossier Humoriste, François MorencyGraffiti

Il faut parfois aimer l’aventure, l’imprévu pour apprendre à mieux connaître son environnement. Danielle et moi étions parti à Bromont pour assister à un spectacle de François Morency au chapiteau de Bromont. Nous avions invité Lyne et Amédé, deux amis et deux collègues de travail pour assister au spectacle avec nous.

Danielle et moi avions décidé de réserver une chambre pour profiter pleinement de cette soirée. Cette fin de semaine sans travailler représente nos vacances de l’année, faut donc bonifier au maximum cette soirée d’humour. Pour ceux qui ne le savent pas encore, Danielle et moi travaillons 7 jours sur 7. Si tout le monde a le droit à des vacances annuelles en plus des week-ends, pour nous, un week-end de repos est exceptionnel.

Donc, quand on se déplace, on y met le paquet pour vivre une aventure qui mérite d’être vécu. Nous aurons à nous en souvenir pour le restant de l’année. Ou presque. Nous ne sommes pas des workaholic. Cette année nous aurons le droit de prendre quelques week-end!

Est-ce que nous aimons l’humour de François Morency? Je ne pourrais pas vous le dire à ce stade-ci. Cela fait partie de la découverte que nous allons faire. Nous profitons de cet instant pour découvrir un humoriste, l’ambiance des chapiteaux qui les accueillent.

Prévoyant comme je suis, je m’attendais de trouver une chambre facilement après le spectacle. Comme si tous les endroits touristiques n’avaient que cela à attendre que Danielle et moi réservions une chambre. Lorsque Lyne me mentionne que les chambres peuvent être rares et difficiles à trouver, je me risque à prendre le téléphone et tenter une réservation. Moi qui aime l’improvisation, j’ai beaucoup de difficultés à planifier à l’avance mes déplacements. Mais bon, avec un spectacle qui finit à 23:00 heures, je n’aurais sûrement pas le goût de parcourir tous les Cantons de l’est pour trouver cette fameuse chambre.

Je téléphone à l’auberge du château Bromont pour faire ma réservation. Cette auberge est juste à côté du chapiteau. De plus, j’ai pris des billets qui incluent un souper à leur restaurant. Pourquoi coucher ailleurs quand tout se retrouve à quelques pas?

Malheur et damnation, toutes les chambres sont prises. On me conseille d’appeller à l’office touristique de la région. On me réfère au dernier endroit ou il y aurait des chambres de disponibles. Le malheur me frappe encore. Aucune chambre disponible. Je rappelle l’officie touristique. On me trouve un autre téléphone d’un nouvel auberge qui aurait « peut-être » des places disponibles; les jardins intérieurs du lac. Je vais devoir me payer un quinze minutes d’automobiles pour bénéficier de leur service.

Avec quelques hésitations, on me dit qu’il resterait effectivement une chambre pour nous accueillir. Même si c’est contraire à mes habitudes, je la réserve. Puisque c’est un blogue et non pas un livre sur mes pérépities pour assister au spectacle de François Morency, je vous laisse ici pour compléter demain cette anecdote. Nous verrons demain que nous étions vraiment dans le bois et comment on peut se perdre pour se rendre à cette dernière chambre qui nous attendait.

L’histoire complète de François Morency, humoriste au chapiteau de Bromont.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

11 Réponses

  1. […] récents L’histoire de … sur François Morency et le chapit…raymondviger sur Comment se suicider, moyens po…mel 080 sur Comment se suicider, moyens […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :