Inscription à Copibec pour les journalistes pigistes

Journalistes pigistes et remise de Copibec

Copibec va faire en juin une remise aux journalistes pigistes. Mais il est important de vous enregistrer d’ici le 13 mai.

Raymond Viger | Dossier Médias

Pour être éligible aux remises de Copibec, les journalistes pigistes doivent avoir publiés pour les années 2008 et 2009 un total d’au moins 32 articles de journaux ou 8 articles magazines. Une bonification est possible pour 100 articles de journaux ou 24 articles magazine.

N’oubliez pas, cette semaine le 13 mai est la date limite pour s’inscrire à Copibec est le 13 mai.

En tant que journalistes pigistes, cette remise de Copibec vous appartient. L’inscription ne prend que quelques minutes et elle est très facile. Vous n’avez qu’à avoir en main le numéro d’ISSN de la revue où vous avez publié et le nombre d’articles publiés en 2008 et en 2009.

Est-ce que ça vaut la peine de prendre quelques minutes pour faire votre inscription à Copibec? Il y a 2 ans, la remise avait été de 700$ et la bonification de 200$. Les montants peuvent baisser en fonction du nombre d’inscription de journalistes pigistes.

Être journaliste pigiste est une responsabilité de s’occuper de certaines tâches administratives. L’inscription à Copibec en est une.

Vous pouvez vous inscrire directement sur le site de Copibec.

Autres textes sur Médias et journalisme

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

couverture  livre jean-simon copiePoésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois.

Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel   

7 Réponses

  1. Les lois sur la presse en France et au Québec ne sont pas les mêmes, large ouverture de débat.
    Le Panda
    Patrick Juan

    J'aime

  2. Il y a effectivement de grandes différences entre la France et le Québec en ce qui concerne le journalisme.

    Les journalistes membres de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec ont voté en faveur d’une reconnaissance officielle du titre de journaliste, un peu comme vous avez en France. Le débat va se faire plus intensément dans la prochaine année.

    J'aime

  3. Les différences tiennent surtout sur les titres et les pouvoirs parfois abusifs que font certains journalistes de cette carte.
    Pour le moins que je puisse écrire c’est que sur les 5 continents plus de 90% des journalistes ne font pas leur travail objectivement.
    Tout homme a droit à son opinion sans pour autant considérer qu’il influence son audimat, de ce côté les journalistes ont bien des cours à prendre auprès des « politiques »
    Le Panda

    J'aime

  4. L’objectivité parfaite n’existe pas. Même si le journaliste ne veut pas influencer les événements, il le fait directement ou indirectement. Si 2 jeunes se battent et qu’une caméra les pointent, soit qu’ils arrêtent ou soit qu’ils se battent plus intensément parce que les caméras sont présentes.

    J'aime

  5. Merci de m’indiquer qui parle d’une objectivité parfaite ?
    A ne pas en douter c’est comme le risque zéro non plus.
    Il es dommage que ces échanges ne figuent simultanément sur les deux lieux, les échanges seraient serainet plus conviviaux.
    L’article est trés lu sur Les Voix, mais ce sont les échanges qui font la valeur de tout article.
    C’est dommage, et cela sera peut-être une des causesde constater que quelle que soit la bonne volonté, sans participation, les ponts cédent et le pouvoir reste où il se trouve.
    Pour recevoir il faut aussi savoir donner.
    Je m’efforce de le faire et je suis un « homme comme un autre, donc cela m’aménera à un moment ou l’autre çà un constat d’échec peut-être ou surement.
    Puis je ne pense pas que le « journalisme » naissant soit du voyeurisme.
    C’est une des causes essentielles qui font qu’Internet ne fleurit qu’au moment des élections.
    Ensuite ce sont des convictions personnelles qui ne jouent pas le role que nous devriosn avoir.
    Le Panda
    Patrick Juan

    J'aime

  6. En ce qui concerne l’objectivité parfaite, ce sont les journalistes québécois qui véhiculent cette théorie.

    Je regarde ce qui peut être fait pour amener les débats sur les 2 sites.

    Raymond.

    J'aime

  7. Une théorie n’est pas autre chose qu’une preuve concréte, dans le cas contraire cela reste du fondamental.

    Merci de voire ce qui peut être fait pour amener les débats sur les 2 sites, rien de plus pénibles que de ne pouvoir connaitre l’opinion de l’autre.
    Patrick Juan

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :