Pétition d’Isabelle Gaston sur l’indemnisation des victimes

Soutien aux parents victimes d’actes criminels

La pétition d’Isabelle Gaston saura-t-elle ébranler les politiciens?

Isabelle Gaston, la mère des deux enfants tués par Guy Turcotte, a lancé à l’Assemblée Nationale une pétition pour mieux soutenir les parents victimes d’actes criminels.

Raymond Viger Dossier Famille

Autant le procès de Guy Turcotte a été très médiatisé, autant Isabelle Gaston a eu une grande attention médiatique. Entre-autre, Isabelle Gaston a passé à l’émission Tout le monde en parle pour témoigner de ce qu’elle a vécu et présenter sa pétition demandant une bonification de la loi sur les victimes d’actes criminels.

Lors de l’émission de Guy A. Lepage la semaine dernière, Dany Turcotte est revenu à la charge en soulignant qu’il avait signé la pétition d’Isabelle Gaston et invitait tous les téléspectateurs à faire de même.

En signant la pétition lancée par Isabelle Turcotte, j’ai été surpris de voir qu’il n’y avait eu que 28 698 signatures jusqu’à présent. Et la fin de cette pétition approche à grand pas: le 19 mars prochain!

J’étais qu’avec tous les médias qui en avaient parlés que le nombre de signataire serait beaucoup plus grand.

C’est pourquoi je me permets aujourd’hui de faire un petit rappel sur la pétition d’Isabelle Gaston. Je vous laisse le libellé de la pétition avec le lien pour signer la pétition électronique. Très simple et très rapide à faire. Le seul détail important: après la signature électronique de la pétition, vous recevez une demande de confirmation dans votre courriel. Il faut tout simplement  cliquer sur le lien pour valider votre signature.

Texte de la pétition d’Isabelle Gaston

CONSIDÉRANT QUE chaque personne a droit à la vie, à la sécurité, à l’intégrité et à la liberté de sa personne tel que stipulé dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne;

CONSIDÉRANT QUE pour un parent, il n’y a pas pire crime que celui de se faire tuer son enfant;

CONSIDÉRANT QU’avec une aide adéquate, la victime pourra reprendre plus rapidement son fonctionnement normal;

CONSIDÉRANT QUE la majorité des Québécois sont solidaires aux parents qui perdent leur enfant à la suite d’un crime;

CONSIDÉRANT QUE dans notre société, des ressources importantes sont consacrées aux criminels comparativement aux victimes;

CONSIDÉRANT QUE la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels est destinée à toute victime blessée ou tuée lors de la perpétration d’un acte criminel au Québec;

CONSIDÉRANT QUE la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels est insuffisante pour pallier aux besoins tant physiques que psychologiques des parents ayant perdu leur enfant lors d’un crime;

Nous, soussignés, citoyens et citoyennes du Québec, demandons l’intervention suivante à l’Assemblée nationale du Québec: bonifier la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels.

Pour ce faire, il faudrait:

  1. Considérer les parents comme étant des victimes;
  2. Offrir une compensation financière de salaire de ces derniers pendant leur réadaptation;
  3. Augmenter le nombre de séances de psychothérapie avec possibilité de prolongation selon évaluation;
  4. Augmenter le montant octroyé aux séances de psychothérapie pour être compétitif avec le marché actuel;
  5. Augmenter le montant consenti aux frais funéraires.

Pour signer la Pétition Isabelle Gaston

Isabelle Gaston et le procès Guy Turcotte

Procès de Guy Turcotte, un verdict qui dérange

Autres textes sur Famille

Abonnement au magazine Reflet de Société

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :