Un Noël différent, des fêtes spéciales

Noël 2012

Fête familiale

Que dire de nouveau et d’intéressant pour la fête de Noël cette année?

Raymond Viger Dossier Famille

Pour ceux qui me connaissent, ils savent que je n’aime pas me répéter. Encore moins dire des paroles toutes faites d’avance. Cette année, pour ce billet qui sera publié le matin de Noël, j’hésite déjà depuis un bon moment avant de l’écrire.

Le temps passe. La date se rapproche. Ce qui n’était qu’un simple rappel quotidien sans urgence devient une alarme de plus en plus criante.

Noël est à nos portes et mon billet n’est toujours pas écrit.

Pourquoi tant d’hésitations?

En écrivant ce billet, je suis sensible, vulnérable. Déchiré entre plusieurs extrêmes. D’un bout du spectre, certains jeunes qui ont dû être hospitalisés en psychiatrie. Ils ne seront plus jamais les mêmes. Ils continueront de faire parti de notre famille sociale. Mais plusieurs garderont le souvenir de ce qu’ils étaient avant d’entrer sous la responsabilité des institutions psychiatriques. Plusieurs les metteront de côté et n’oseront plus leur parler. Par incapacité de comprendre ce qu’ils leurs arrivent. Par incapacité de trouver les mots pour les rejoindre. Par peur de finir comme eux…

Parce que ce ne sont pas les premiers que nous voyons faire cette descente aux enfers. Et nous savons tous que ça ne sera pas les derniers. C’est possiblement une des spécificités de notre organisme. Voir des jeunes qui dessinent ensemble, qui chantent, qui dansent. Ils sont tous beaux, remplis d’espoir et de rêves. Finalement, un de ces jeunes deviendra un artiste professionnel, un autre se retournera vers un emploi conventionnel, le troisième vivotera avec un monde rempli d’illégalité et de risques, abusant et se faisant abuser. Et ce dernier qui vient d’entrer en psychiatrie.

Nous demeurons tous impuissant devant le devenir des autres. Nous ne pouvons que les aimer et les accepter, tels qu’ils sont, un jour à la fois.

Je vous souhaite une belle période des Fêtes. Prenez le temps de dire à vos proches que vous les aimez. Juste au cas où…

Autres textes sur Famille

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Publicités

17 Réponses

  1. Merci pour ce commentaire bien senti!

    Il reflète, avec sincérité, ce que vous faites chaque jour.
    J’ai pu le constater au Café Graffiti, durant quelques mois!

    Les résultats positifs valent plus que les meilleurs vœux officiels!

    Heureuses fêtes à vous deux et à ceux que vous aimez!

    Gisèle (et André-Émile)

    J'aime

  2. Merci Gisèle et André-Émile pour votre présence et votre implication.

    Passez une excellente période des Fêtes avec vos familles, vos proches et amis.

    Raymond et Danielle.

    J'aime

  3. Merci Raymond pour vos voeux.
    Je me joins à vous pour en faire de même à tous les lecteurs de votre blog ainsi qu’à vous-même.

    J'aime

  4. La société considérée comme une grande famille, la grande famille humaine…

    J'aime

  5. Merci Krinou pour vos voeux et votre présence.

    Merci Normand de faire partie de notre grande famille sociale.

    J'aime

  6. […] Un Noël différent, des fêtes spéciales […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :