Médaille de l’Assemblée Nationale

Carole Poirier remet le titre à Raymond Viger

Raymond Viger | Dossiers CommunautairePolitique

IMG_0485-2Automne 2015, en toute discrétion, Carole Poirier m’avait préparé une surprise. La remise de la médaille de l’Assemblée Nationale.

Recevoir un prix c’est intéressant. Ça permet de nous encourager de continuer encore un peu plus. Recevoir un prix quand on ne l’a pas demander, c’est encore plus touchant et intéressant.

Recevoir ce prix juste avant ma convalescence me permet de mieux accepter ce temps d’arrêt que je dois m’imposer après un quart de siècle d’intervention.

Merci Mme Poirier pour cette délicate intention fortement appréciée.

Autres textes sur Communautaire

Autres textes sur Politique

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser

Carole Poirier au Bistro le Ste-Cath

Où manger dans Hochelaga-Maisonneuve

Restaurant dans l’est de Montréal

Bistro le Ste-Cath accueille Carole Poirier.

Raymond Viger |Dossiers Bistro le Ste-CathRestaurant

Carole Poirier Hochelaga-Maisonneuve Bistro le Ste-Cath restaurant est montréalLors du Grand Débarras, un événement sur la rue Ste-Catherine sous le thème de l’éco-responsabilité, une personnalité importante pour Hochelaga-Maisonneuve était présente.

Carole Poirier, candidate du Parti Québécois et porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations internationales, francophonie, condition féminine et d’habitation.

Cette photo permet d’immortaliser la première visite de Mme Poirier au Bistro le Ste-Cath.

Merci Mme Poirier de votre visite au Bistro le Ste-Cath et bonne continuité. À noter que la photo a été prise avant son défi du seau d’eau glacée (Ice Bucket Challenge). Mme Poirier s’est fait un point d’honneur que le don qui accompagne ce défi demeure dans Hochelaga-Maisonnneuve.

Mme Poirier a pu déguster son brunch aux côtés de l’humoriste Billy Tellier. Celui-ci était de passage pour animer le Grand Débarras, un événement éco-responsable organisé par les marchands du quartier. Belle synchronicité avec le retour de l’humour au Bistro le Ste-Cath. Samedi le 6 septembre, ainsi que tous les premiers samedi du mois, les Soirées Marrantes seront présentées par Gabrielle Caron qui sera accompagné par 8 humoriste. Un spectacle d’humour à ne pas manquer.

Merci Mme Poirier pour cette attention toute particulière pour les organismes communautaires d’Hochelaga-Maisonneuve.

Bon appétit

Découvrez les brunchs du Bistro le Ste-Cath. Informations et réservations: (514) 223-8116. http://www.le-ste-cath.com.

Merci d’inviter Bistro le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: https://www.facebook.com/lestecath.

Les spectacles à venir sur la scène du Bistro le Ste-Cath

Autres textes sur Bistro le Ste-CathRestaurant

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.stecath.com
bistro@le-ste-cath.com

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant où manger bonne bouffe est montréal souper spectacle bistronomiqueUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.   

Politique: choisir son vote

Politique

Élections: pas de « bon » vote

Comme en 2012, le Café Graffiti offre l’opportunité à ces jeunes de débattre  avec un candidat aux élections. Le vendredi 21 mars, Carole Poirier les a rencontrés. Plusieurs question lui ont été posées et l’une d’elle a particulièrement retenu mon attention.

Delphine Caubet | Dossier Politique

vote

Ce billet n’a pas but de faire la promotion d’un parti ou d’un candidat.

Mais pendant cette rencontre, l’une de nos jeunes a posé une question très vraie, réaliste et qui résonne en beaucoup d’entre nous.

La question qui tue

À l’heure de la commission Charbonneau et de la corruption, on a plus le goût de croire en la politique. Alors, que va changer la souveraineté pour le Québec ?

Cette question aurait pu être posée sans l’aspect de la souveraineté. Un parti ou un autre, après tout, qu’est ce que ça change ?

Et la réponse de l’actuelle député d’Hochelaga-Maisonneuve, Carole Poirier, est intéressante :

Il n’est pas possible de promettre un « jardin rose » à qui que ce soit. La diversité de partis est une bonne chose. C’est l’expression de la démocratie.

En somme, le « bon » vote, le « bon » choix qui mènera à un Québec paisible et prospère n’existe pas. Bien sur, chaque parti aura une incidence différente sur la société, et satisfera différentes catégories de la population.

Faire ses choix

À l’heure où la France est au prise avec un parti d’extrême droite, le Front National (FN), et où certains en appellent au Front républicain (vote stratégique pour bloquer le FN), pourquoi ne pas en profiter au Québec pour voter en fonction de notre cœur et de nos opinions?

Dans tous les cas, et quel que soit votre choix: s’abstenir c’est laisser les autres choisir.

Et vous, chers lecteurs, comment votez-vous? En fonction de votre tête ou de votre coeur ? Pour un candidat ou un parti?

Autres textes sur Politique

    L’amour en 3 dimensions

    l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement Roman de cheminement humoristique.

    Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

    L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

    Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3DPar téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

    Autres livres pouvant vous intéresser

    Johnny Skywalker honoré aux Prix Leviers

    Un prix remis par Mme Carole Poirier

    Le leadership d’un breakdancer

    Raymond Viger | Dossiers CommunautaireVidéos

    Prix leviers Johnny Skywalker et Carole PoirierLe regroupement des organismes communautaires autonome jeunesse du Québec (ROCAJQ) a remis les prix Leviers à une vingtaine de jeunes qui se sont démarqués à travers le Québec.

    Des jeunes qui ont été des exemples pour leur communauté, des leviers pour d’autres jeunes, des points d’ancrage.

    Mme Carole Poirier, députée d’Hochelaga-Maisonneuve et Première vice-présidente de l’Assemblée nationale a remis un de ces prix au breakdancer Johnny Skywalker.

    Pour la remise des prix, Johnny était accompagné de sa conjointe ainsi que de son enfant Zion.

    Aux extrémités gauche de la photo, nous retrouvons Jennifer Cooke, présidente du Rocajq tandis qu’à droite se retrouve Sylvie Norris, la directrice du Rocajq.

    Félicitations à Johnny pour cet honneur que tu mérites bien et qui souligne ton implication et ton leadership.

    logo prix leviers

    Autres textes sur Communautaire

    Autres textes sur Breakdance

    Autres textes sur le Spectacle breakdance et sports extrêmes

    Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

    Merci de votre soutien.

    show_imageQuand un homme accouche

    Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

    Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
    Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

    De nouveaux logements pour femmes à la Maison Sainte-Catherine

    Ouverture de la Maison Sainte-Catherine

    Un lieu d’hébergement sécuritaire pour les femmes dans le besoin

    Après une attente d’un peu plus d’un an, le Carrefour d’Alimentation et de Partage (C.A.P.) Saint-Barnabé a ainsi pu procéder à l’inauguration de la Maison Sainte-Catherine après neuf mois de travaux et des investissements importants. Cette nouvelle résidence de logements communautaires s’adresse aux femmes dans le besoin d’Hochelaga-Maisonneuve.

    Anders Turgeon | Dossier Communautaire

    Lundi le 25 février dernier a eu lieu l’inauguration officielle de la Maison Sainte-Catherine — une nouvelle résidence de chambres destinées aux femmes seules dans le besoin et/ou à risque d’itinérance — au C.A.P. Saint-Barnabé à l’occasion d’une conférence de presse. Cette dernière réunissait l’ensemble des acteurs des milieux politique et communautaire ayant participé à ce projet :

    • Jeannelle Bouffard, directrice générale du C.A.P. Saint-Barnabé;
    • la sénatrice conservatrice Suzanne Fortin-Duplessis au nom de Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences et ministre responsable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL);
    • Carole Poirier, députée provincial d’Hochelaga-Maisonneuve, au nom de Sylvain  Gaudreault, ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (PQ);
    • Marjolaine Boutin-Sweet, députée fédérale d’Hochelaga (NPD);
    • Réal Ménard, maire de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve;
    • Benoît Dorais, responsable de l’habitation et du logement social au Comité exécutif de la Ville de Montréal;
    • Édith Cyr, directrice générale de Bâtir son quartier.

    Bâtir le projet

    Le projet de la Maison Sainte-Catherine est apparu suite à l’ouverture d’une résidence pour hommes itinérants ou à risque d’itinérance sur la rue Viau par le C.A.P. Saint-Barnabé. L’organisme voulait élargir son service d’hébergement aux femmes dans le besoin du quartier Hochelaga-Maisonneuve.

    « La mise en vente du bâtiment abritant une maison de chambres privées et le centre d’éducation des femmes La Marie Debout, constituait une opportunité unique d’y créer des logements supervisés tout en permettant aux futures résidentes de bénéficier de la proximité des services par La Marie Debout », a indiqué Mme Cyr.

    Le C.A.P. Saint-Barnabé a acquis le bâtiment, situé au 3997-4001, rue Sainte-Catherine Est, en juin 2011. Le Fonds d’Acquisition de Montréal (FAM) mis sur pieds par Bâtir son quartier, a pu permettre cette acquisition. Mais l’état lamentable du bâtiment et la présence d’amiante dans sa structure ont conduit à une rénovation majeure représentant plus de 90 % de son bâti. Les travaux se sont échelonnés sur une période de 9 mois, entre décembre 2011 et septembre 2012.

    Des ressources financières et humaines considérables

    La rénovation du 3997-4001, rue Sainte-Catherine Est, a nécessité des investissements de l’ordre de 1,9 M$. Outre Bâtir son quartier, ces investissements proviennent d’agences et de programmes de subvention de la Ville de Montréal, de l’arrondissement Mercier- Hochelaga-Maisonneuve ainsi que des gouvernements provincial et fédéral.

    Parmi ces agences et programmes de subvention, nous retrouvons notamment :

    • l’Entente concernant l’investissement dans le logement abordable 2011-2014 et la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) du gouvernement fédéral;
    • AccèsLogis de la Société d’habitation du Québec (SHQ);
    • Rénovation Québec de la SHQ;
    • Revitalisation urbaine intégrée (RUI) de la Ville de Montréal;
    • le Conseil pour le développement local et communautaire de Hochelaga-Maisonneuve (CDLCHM).

    « Il y a de ces petits projets qui commandent que l’on remue ciel et terre pour les réaliser. Je soupçonne que la Maison Sainte-Catherine soit l’un de ces petits projets qui a exigé de ses promoteurs des efforts démesurés si l’on ne considère que la taille du projet », a souligné Benoît Dorais. À l’instar du responsable de l’habitation et du logement social au Comité exécutif de la Ville de Montréal, l’ensemble des acteurs du milieu politique ont reconnu la somme d’efforts et de travail qu’ont dû déployer les gens des organismes C.A.P. Saint-Barnabé et Bâtir son quartier pour mener le projet à terme.

    Lutte à l’itinérance et revitalisation du sud-ouest d’Hochelaga-Maisonneuve

    Aujourd’hui, grâce à la somme de travail et d’argent injectés dans le projet, les deux organismes ont ouvert la Maison Sainte-Catherine. Celle-ci comporte 14 chambres réparties sur deux étages, chacune possédant sa cuisinette et son cabinet de toilette. Deux salles de bain sont disponibles par étage. Par ailleurs, avant même son inauguration officielle, six des chambres de la Maison Sainte-Catherine étaient déjà occupées.

    Les femmes obtenant une chambre à la Maison Sainte-Catherine ont l’opportunité de travailler à leur réinsertion sociale. Elles peuvent compter sur le soutien du C.A.P. Saint-Barnabé et du centre d’éducation des femmes La Marie Debout – logeant au rez-de-chaussée de la bâtisse abritant la résidence de chambres – pour ce faire.

    L’inauguration de la Maison Sainte-Catherine s’inscrit dans le cadre d’actions visant à revitaliser le sud-ouest du quartier Hochelaga-Maisonneuve. « En juin 2011, à l’initiative de l’arrondissement, un comité local de revitalisation 25 membres issus des milieux économique, communautaire, syndical, municipal et de la santé, en plus d’élu(e)s locaux, [a été] créé, afin de jeter les bases d’un projet de revitalisation [du sud-ouest d’Hochelaga-Maisonneuve] et d’initier un plan d’action », indique le CDLCHM.

    Une histoire à suivre, mais en attendant, longue vie à la Maison Sainte-Catherine!

    Autres textes sur Communautaire

    Autres textes sur Alcool et drogue 

      Autres textes sur Itinérance

      Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

      Merci de votre soutien.

      Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

      guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

      Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

      Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

      Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

      Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

      Autres livres pouvant vous intéresser

      Le Directeur général des élections du Québec, un dinosaure technologique

      Le DGE et la technologie

      Saviez-vous que le Directeur général des élections n’a même pas accès à un courriel?  Mise à jour importante dans les commentaires.

      Raymond Viger | Dossiers Politique, Internet

      directeur général élections québec dge élections provincialesLa députée péquiste Carole Poirier d’Hochelaga-Maisonneuve vient rendre visite aux jeunes et à l’équipe du Café Graffiti. Une belle occasion pour poser quelques-unes de mes questions sur une réforme politique que je considère essentielle si on veut être une société démocratique dans laquelle les citoyens se sentent respectés.

      Carole Poirier nous présente avec fierté tout le travail réalisé par les députés pour amender et préparer des lois. Intéressant de savoir que les députés des différents partis ne font pas que se chicaner et s’engueuler comme le montre les débats télévisés ou comme nous rapporte certains médias.

      Les publicités du Directeur général des élections

      Je faisais part à Mme Poirier que le Directeur général des élections, au lieu de nous présenter des annonces quétaines qui ne rejoignent personnes, devrait présenter ce travail qu’elle nous a si bien présenté. Si vous avez vu ces annonces, comme si elles étaient filmées en Super 8 (technologies des années 1960 – 1970) nous présentent un oiseau sur un lampadaire pour nous dire, 15 secondes plus tard qu’on a le choix. Une autre nous présente une fleur…

      Mme Poirier surenchérit pour me dire que le Directeur général des élections n’a vraiment pas de budget. Ils travaillent encore sur DOS (première technologie ordinateur des années 1980) et n’ont même pas accès à un courriel. Leur technologie n’est pas encore adapté aux communications courriels. Ayoye! Je viens de comprendre pourquoi la tentative d’informatiser les élections ont royalement échoué!

      Je n’ai pu m’empêcher d’aller sur le site Internet. Pour les joindre, on trouve une adresse physique, numéros de téléphone et de fax. Aucun courriel. Surprenant cependant, nous y trouvons leurs adresses pour les réseaux sociaux:  Facebook, Twitter et Google +1.

      Autres textes sur Politique

        L’amour en 3 dimensions

        l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement Roman de cheminement humoristique.

        Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

        L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

        Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3DPar téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

        Autres livres pouvant vous intéresser

        Prostitution et Conseil d’arrondissement Hochelaga-Maisonneuve

        Raymond Viger | Dossiers Prostitution, Prostitution Hochelaga-Maisonneuve, Sexualité.

        prostitution escorte prostituées escort prostitué légaliser légalisation Mardi le 19 janvier dernier beaucoup d’intervenants se sont donnés rendez-vous au conseil d’arrondissement. Plus de 80 personnes étaient présentes. Le sujet qui a soulevé le plus d’intérêt était sans contredit la prostitution dans le quartier.

        Le maire de l’arrondissement, Réal Ménard, a dû demander une prolongation du conseil d’arrondissement pour pouvoir entendre tous les citoyens dans ce dossier.

        Les interventions se sont faites dans le calme et le respect. Citoyens et intervenants veulent que les prostituées soient soutenues et éviter une répression policière trop accrue. Des actions concrètes ont été demandé.

        Prostitution et consommation de drogue

        Plusieurs interventions soulignent le lien direct entre consommation de drogue et prostitution. Ce que M. Ménard démontre clairement avec deux cartes de l’arrondissement. En superposant les lieux de prostitution, on voit clairement qu’il y a une relation directe avec les 12 piqueries connues et identifiées.

        Prostitution et revitalisation du quartier

        Plusieurs pressions et enjeux existent concernant l’impact de la prostitution sur la revitalisation du quartier. La compagnie Lallemand présente dans le quartier depuis 1915 pourrait déménager si le problème de la prostitution n’est pas réglé. Le Centre local d’emploi se questionne aussi sur un déménagement possible.

        Prostitution dans Hochelaga et le rapport Burtin

        Le maire Réal Ménard a écouté les différentes interventions et est intervenu à la toute fin. Plusieurs interventions demandaient ce qu’il était advenu du rapport Burtin sur les pistes de solution en matière de prostitution dans Hochelaga-Maisonneuve. Ce rapport, commandé par la SDC Ste-Catherine, avait été financé par le fédéral.

        M. Ménard ne veut pas que l’arrondissement devienne un laboratoire social. M. Ménard se donne comme objectif de diminuer la violence faite envers les prostituées tout en permettant aux citoyennes de pouvoir aller au dépanneur sans se faire solliciter. M. Ménard s’engage à élaborer un plan d’action avec les principaux partenaires du quartier tels que Dopamine, les postes de quartier 23 et 48, les députés Carole Poirier et Maka Kotto. Tandem, même s’il n’a pas été nommé, fait parti des partenaires qui sont sollicités pour l’élaboration de ce plan d’action.

        Prostitution et responsabilité du CLSC

        M. Ménard trouve inacceptable que le CLSC se décharge de son mandat de santé publique et ne s’implique pas impliqué dans cet enjeu majeur pour l’arrondissement.

        L’organisme Stella ne fera pas parti de la concertation. Même si Stella travaille dans l’arrondissement, M. Ménard souligne que l’organisme a une vocation montréalaise. La semaine suivante, Réal Ménard annonçait que Stella, La marie debout et Trèves pour elle, trois organismes représentant les femmes, pourront faire parti de cette concertation qui se réunirait 3 ou 4 fois par année.

        Première action qui a été annoncée par M. Ménard : une présence accrue des cadets de la police dans les lieux de prostitution.
        La réponse de M. Ménard n’a pas fait l’unanimité dans la salle, plusieurs citoyens et intervenants ont commencé à s’échauffer, mettant un terme au conseil d’arrondissement.

        Faits à remarquer, l’absence des deux citoyennes, mesdames Roxanne Ringuet et Nathalie Goyette, impliquées dans le débat en cours sur la prostitution dans Hochelaga-Maisonneuve. Mme Goyette mentionne qu’une confusion dans la date du conseil d’arrondissement a causé son absence.

        Autres textes sur Prostitution Hochelaga-Maisonneuve

        Autres textes sur la Légalisation de la prostitution

        Autres textes sur Sexualité

        roman cheminement croissance personnelleL’amour en 3 dimensions

        Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle. Le livre, au coût de 19,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec ainsi qu’à la Librairie du Québec à Paris.

        Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
        Par Internet. Aussi disponible en anglais: LOVE in 3D

        Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

        Autres livres pouvant vous intéresser

        %d blogueurs aiment cette page :