Gardons le cap

Le financement des organismes

Le communautaire a-t-il encore un avenir?

Pendant que le docteur Julien cherche de l’argent pour offrir aux enfants les services de son équipe en pédiatrie sociale ; alors que l’organisme de réinsertion pour les jeunes, Productions Jeun’Est a réussi de peine et de misère à obtenir une extension de financement jusqu’en novembre 2011 et que personne ne sait encore comment se jouera son avenir ; malgré le fait que le Café-Graffiti ne soit pas subventionné et qu’il accumule des déficits, année après année: 2011 s’annonce plus difficile encore.

Raymond Viger Dossiers Communautaire, Bénévolat

L’aide sociale offre des programmes d’insertion permettant aux bénéficiaires de participer à des activités dans le but de reprendre, à leur rythme, le chemin d’un retour au travail. Les prestataires de l’aide sociale reçoivent ainsi un léger supplément avec leur chèque mensuel. Ces programmes se termineront en juin 2011.

Emploi-Québec remplacera la Solidarité sociale pour soutenir ceux qui peuvent envisager un retour au travail à court terme. Pour ceux qui bénéficient de l’aide sociale et qui sont un peu plus éloignés du marché du travail, ça se termine en 2011. On les oublie, on les abandonne, compression budgétaire oblige. Dommages collatéraux dans une guerre pour un budget sans déficit.

L’assistance sociale coupée

Il y a aussi les coupures de l’allocation pour contraintes temporaires destinées aux mères monoparentales, aux couples avec enfants de moins de cinq ans ainsi qu’aux bénéficiaires âgés de 55 à 60 ans.  Autant de personnes qui se souviendront longtemps de 2011.

Une année qui s’annonce austère pour les assistés sociaux et pour ceux qui vivent sous le seuil de la pauvreté. Une année toute aussi difficile pour les organismes communautaires qui essayent de les aider.

Augmentations

Le prix du timbre a augmenté de 3 sous le 15 janvier dernier. À première vue, on peut penser que c’est une bagatelle dans l’océan des coûts d’opération. Pour Reflet de Société, cela signifie une hausse annuelle de 9 000 $ pour la poste.

Avec l’augmentation de 1 % de la taxe de vente au Québec, nous absorbons 6 838$ sans transférer ce coût à nos abonnés.

Après deux augmentations de 0,50 $ de l’heure, le salaire minimum augmentera le 1er mai d’un autre 0,15 $ de l’heure. Pour notre organisme communautaire, cela représente annuellement un coût additionnel de 26 390 $ pour chacune des 2 premières augmentations et de 7 917 $ pour celle de 2011 soit un total de 60 697 $.

En espérant que le coût du papier, les autres taxes et frais restent stables en 2011, nous débutons l’année avec une charge additionnelle de 23 755 $ qui s’ajoute aux augmentations de 35 390 $ pour chacune des deux dernières années, pour un grand total de 94 355 $ d’augmentation des coûts d’opération.

Impacts sur le magazine Reflet de Société

Ce sont les abonnements au magazine Reflet de Société qui comble les déficits du Café-Graffiti. Comment réussir à continuer notre mission malgré toutes ces augmentations de frais fixes? Malgré tous nos efforts pour maintenir au plus bas les coûts d’opération de l’organisme, nous devons envisager une augmentation du coût de l’abonnement de votre magazine Reflet de Société. L’augmentation sera effective le 1er mai 2011.

Je voulais vous prévenir. Pour vous remercier de votre soutien depuis de nombreuses années et vous donner l’opportunité de renouveler votre abonnement avant l’augmentation. C’est aussi une occasion d’offrir à vos proches et à vos amis de s’abonner à Reflet de Société. Il nous fera grand plaisir de les accueillir dans notre grande famille.

Faire connaître le magazine à l’ensemble du Québec est une opération dispendieuse qui demande beaucoup d’énergie. En tant que fidèles lecteurs de Reflet de Société, en vous identifiant fièrement en tant qu’abonnés à notre magazine et en proposant à vos proches de le faire, vous permettez ainsi à vos amis et vos collègues de bénéficier d’un abonnement avant que le prix n’augmente tout en soutenant notre mission d’intervention auprès des jeunes.

Merci pour votre présence et votre fidélité. Vous faites partie des solutions pour 2011 !

Autres textes sur Communautaire

Troquer pour mieux vivre et récupérer

Internet, journalistes et organismes communautaires

Cybercap et le multimédia

La fondation du docteur Gilles Julien

Le garage des jeunes

Centre communautaire pour aînés Chez-Nous

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

.

Publicités

9 Réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :