Bénévolat à l’étranger

Les enfants changent le monde

Vandanam, école Mont-Bleu !

Vandanam signifie « merci », en tégoulou, une langue indienne. Mais pourquoi remercier les élèves de l’école Mont-Bleu ? Parce qu’en six ans, ils ont fait construire 29 puits en Inde !

Nicole Castéran, Agence Science-Presse | Dossier Bénévolat

En 2005, comme plusieurs autres écoles du pays, l’école primaire Mont-Bleu de Gatineau, en Outaouais, a participé au projet Les enfants changent le monde de l’organisme SOPAR. Pendant quelques semaines, les élèves ont accumulé de l’argent qui a servi à la construction de quatre puits dans quatre villages de l’Inde.

Dans ce populeux pays, l’eau fait cruellement défaut. Généralement, ce sont les femmes et les enfants qui sont responsables de la collecte du précieux liquide. Ils doivent y consacrer de longues heures et beaucoup d’énergie ! Cela les amène à négliger d’autres tâches essentielles, comme cultiver ou étudier.

Des élèves prêts à tout

Pour réunir les 750 $ nécessaires à la construction de chaque puits, les jeunes de Gatineau ont rivalisé d’imagination. Certains ont accompli des tâches ménagères, pour lesquelles leurs parents les ont rétribués. D’autres ont fabriqué et vendu des bracelets de l’amitié, des signets, des grenouilles en origami, des crayons décorés, etc. Blaise, un élève d’origine africaine, a même confectionné avec des sacs de plastique et des bouts de tissu des ballons de soccer à la mode de chez lui. Les « ballons Blaise » ont remporté un franc succès ! Pour leur part, les villageois ont fourni la main-d’œuvre nécessaire à l’édification du puits et se sont engagés à l’entretenir.

Ça va mieux depuis les puits

Ces quatre puits ont changé la vie de plus de mille personnes ! Tous profitent aujourd’hui d’une eau saine pour boire et pour se laver; les enfants ont plus de temps pour étudier; les femmes trouvent plus facile de nettoyer leur maison et ont du temps (et de l’eau) pour cultiver des légumes. Tous disent vandanamaux élèves de l’école Mont-Bleu !

  • Un être humain sur cinq n’a pas accès à de l’eau potable.
  • La moitié de l’humanité ne dispose pas de toilette ou de système d’égout.
  • 10 fois plus de gens meurent à cause de l’eau contaminée que des guerres.
  • 3 baignoires – Un Canadien utilise 300 litres d’eau à la maison par jour.
  • 1 évier – Un villageois indien consomme 25 litres par jour.

Le droit à l’eau…

…fait officiellement partie des droits fondamentaux de la personne depuis 2002. Comme SOPAR, de nombreuses organisations canadiennes s’efforcent de procurer aux populations pauvres du monde un accès à de l’eau potable.

Autres articles sur le Bénévolat

Abonnement au magazine Reflet de Société

magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

  • Le citoyen est au cœur de notre mission
  • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
  • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
  • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
  • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

12 Réponses

  1. Dans les pays en voie de développement les besoins sont énormes. Il faut de l’argent pour le développement, mais il faut aussi la main d’oeuvre, souvent spécialisé pour arriver à des résultats concrets.

    Raymond.

    J'aime

  2. Je dois dire que cet article est encore l’un de ceux qui viennent me toucher. Je trouve très impressionnant le fait, que déjà à cet âge, les enfants de cette école primaire soient mis en lien avec la situation de qualité de vie de cet autre pays. À leur âge, je ne pensais pas vraiment à autre chose qu’à m’amuser avec mes amis. Je trouve qu’il serait utile de reproduire cette expérience dans beaucoup plus d’autres écoles primaire de la province, les enfants seraient donc informer bien plus jeunes de ce qui se passe ailleurs que chez eux. C’est aussi très bien qu’ils aient décidé d’accomplir cette action en Inde, car l’Inde est un pays en déficit d’eau. Ce pays est une région où les gens utilisent une agriculture irriguée afin de cultiver le blé et le riz. Les paysans puissent leur eau dans une nappe nommée phréatique, par contre le niveau de celle-ci baisse de 0,6 mètre par an. Donc, il est très bien que ce projet ait eu lieu, dans ce pays, j’espère que ce type de projet est développé dans d’autre pays qui demande ce même type d’aide. Encore une fois vos articles éveillent mon désir à sortir de chez moi aider ceux qui en ont vraiment besoin!
    -Bianca

    J'aime

  3. Merci pour cette information et cette précision.

    J'aime

  4. Non, le problème de l’arsenic est actuellement naturel, dù à la nature des sols et des quoi – me semble que c’est dans le delta des grandes rivières, qui charries des alluvions de la région de l’Himalaya et cie, qui a des concentrations en l’élément toxique.

    J'aime

  5. Effectivement, l’Inde a vécu des catastrophes écologique provenant des grandes entreprises qui s’y sont installés. Des compagnies américaines qui polluaient en Inde ce qu’elles n’auraient jamais pu faire aux États-Unis.

    Ce genre de pollution industrielle laisse un héritage écologique majeur.

    J'aime

  6. Par example, il y at’il une sorte de suivis à ce genre d’initiative? C’est beau de faire des puits, mais de un, les puits peuvent se briser ou se remplir, il surtout si il y a de la machinerie, moteurs et cie.

    De deux, l’Inde est un pays émergent. Comment ca se fais que New Delhi a rien fais pour eux en premier? C’est plus un pays si miséreux, il y a une classe moyenne qui croit, même si il y a des poches de misèr sérieuse en effet…

    Et puis, plus dans ce cas là, j’espère qu il y avait un ingénieur chimiste… récemment, il a été découvert qu’une portion de territoire indien avait un grave problème d’ordre géologique; la présence d,arsenic dans les sols, me semble. Un poison, qui demande… de condamner des puits. Travail pour rien possiblement…

    J'aime

  7. On ne peut tout mettre dans le même panier mais il y a effectivement des opérations d’entraides humanitaires qui sont plus des machines à contrats qu’autres choses.

    De l’autre côté, les voyages forment la jeunesse, développent leur sensibilité…

    Raymond.

    J'aime

  8. Je vais dire des choses controversés, mais le bénévolat à l’étranger commence à avoir de SÉRIEUSES critiques – ‘ineffficaces’, ,’impérialistes’, ‘tourisme pour gosses de gauche caviar’, etc…

    Je peus vous trouver des liens qui critiquent, surveillent ou présentent des alternatives ‘plus efficaces’ à bien des programmes, si nécessaire…

    J'aime

  9. Merci Raymond,
    Ainsi qu’à tous les internautes qui voudont venir lire les réactions en France.

    Patrick Juan

    J'aime

  10. Les internautes sont invités a commenter autant ici que chez le Panda. Merci de nous avoir laissé le lien direct pour en faciliter les visites.

    Raymond.

    J'aime

  11. Voici le lien direct:
    http://www.panda-france.net/?p=9836

    Amicalement,

    Le Panda
    Patrick Juan

    J'aime

  12. Voila un article qui reléve de notre pleine compétence et des images d’espoirs que nous devrions donner à tous ces enfants plein de justesse.
    Pouvons nous suivre aussi le débat sur Les Voix du Panda ?
    A l’adresse suivante, merci:
    http://www.panda-france.net
    Amicalement,

    Le Panda

    Patrick Juan

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :