Les cigarettes relationnelles

De l’adolescence à l’intervention

Le sens d’une cigarette

Raymond Viger dossiers Alcool et drogueSociété

Cigarette drogue consommation fumerÀ l’adolescence, une cigarette représentait pour moi une tentative pour être en relation avec les femmes autour de moi.

Parfois elle me demandait une cigarette. Parfois je sortais mon Zippo pour allumer la cigarette d’une de ces dames. Et la discussion pouvait s’entamer.

Travail de rue et les fraternités

Comme travailleur de rue, la cigarette a permis de nombreuses mises en contacts. Un instant privilégié de confidence.

C’était tellement normal et acceptable que la cigarette était un outil de travail et d’intervention que la régie régionale acceptait de les financer!

Dans les fraternités d’entraide telles que les Alcooliques Anonymes, Narcotiques Anonymes et autres, la pause cigarette était souvent un moment plus important que le meeting en lui-même. Combien de fois des membres restaient dehors à fumer leurs cigarettes pendant tout le meeting?

Intervenir sans cigarette

Quand les règlementations touchant la cigarette ont débuté, nous nous sommes questionnés sur l’avenir des fraternités et de l’intervention terrain que nous faisions.

Aujourd’hui, comment pourrais-je réussir à créer ces instants de relation et d’intervention auprès de nouveaux jeunes?

Autres textes sur Alcool et drogue

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

Publicités

Nos poumons et la cigarette après 40 ans

Pour garder vos poumons en santé

Arrêter la cigarette avant 40 ans

Raymond Viger Dossier Santé

medicament-arret-fumer-timbre-nicotine-gomme-tabac-cigaretteAprès avoir fumé pendant 40 ans mes 3 paquets de cigarettes par jour, je suis me retrouve avec une maladie pulmonaire chronique et asthmatique. Un minimum de trois pompes par jour me permettent de continuer à respirer.

Pneumologue, ORL et cardiologue font maintenant parti de mes nouveaux amis que je dois fréquenter au minimum 2 fois l’an chacun.

Et mon pneumologue qui me lance une affirmation qui mérite que je vous la partage:

Il est vrai que tu as fumé pendant 40 ans, soit jusqu’à 54 ans. Jusqu’à 40 ans, les poumons réussissent à s’accommoder. Mais après 40 ans, le poids de la fumée inhalée devient un boulet irréversible.

Morale de cette histoire. Il est préférable de ne jamais avoir débuté à fumer.

Morale de cette morale. Si vous faites parti de ceux qui ont déjà commencé à fumer, il est plus que préférable d’envisager à arrêter de fumer rapidement.

Morale de cette morale de cette morale. Si vous n’arrivez pas à arrêtez rapidement alors considérez que 40 ans est votre date limite d’arrêt de fumer la cigarette.

Autres textes sur Santé

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

L’intimité autour d’une cigarette ou d’un verre

Réseaux sociaux

Alcool et cigarette: des moments d’échanges

En tant que journaliste, mais surtout en tant que personne, je dois faire face à une réalité: je suis à contre-courant d’un réseau social. Je n’aime ni fumer ni boire de l’alcool. En somme, je suis hors d’un lieu d’échange et d’information.

Delphine Caubet  dossiers Alcool et drogue, Société.

Crédit photo: Fabien Agon

Crédit photo: Fabien Agon

En général, pendant une pause cigarette ou autour d’un verre, il s’échange des histoires, des anecdotes… allez, sortons les grands mots… ce sont presque des moments d’intimité.

Bien évidemment, il est possible de vivre ces expériences en dehors (et heureusement qu’il ne faille pas de l’alcool pour ça!), mais en tant que non fumeuse, j’ai conscience de passer à côté d’un lieu d’échange. Je ne sais pas si ce sont les endorphines dégagées qui font cet effet, mais il y a une intimité qui se crée.

Si parmi vous il y a des gens qui ne boivent pas d’alcool, vous savez comment refuser un verre peut rapidement devenir le centre de l’attention d’une soirée. Ce n’est ni par croyance ni par «platitude», je n’aime simplement pas le goût. À ce jour aucune bière n’a su me satisfaire, très peu de vins et autant de liqueurs. Pourquoi devrais-je me forcer à en avaler dans ce cas? Par convention sociale?

Dans un monde où l’on prêche la tolérance et l’ouverture d’esprit, j’ai encore du mal à trouver quelque chose de sans alcool lorsque je sors. Pas un thé, on s’entend. Je suis ravie que mes amis puissent avoir leurs bières ou vins, mais moi aussi j’aimerai un peu de diversité. Après tout, les cocktails sans alcool ne sont pas nés d’hier non plus.

Et vous, avez-vous déjà eu un malaise à être celui ou celle qui ne boit/fume pas ?

Autres textes sur Alcool et drogue

La programmation 2015 est affichée sur le site du bistro.

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant où manger bonne bouffe est montréal homa resto souper spectacleUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

Des carottes pour un chaud lapin

Abuser des bonnes choses

Une explosion de carottes

Raymond Viger  Dossier Santé

manger des carottes conséquences et bienfaitsAyant arrêté de fumer il y a maintenant un an et demi, j’ai eu à changer régulièrement mon alimentation. Ou plutôt les cochonneries que je suis porté à manger le soir. Selon un médecin, une livre de peanuts Bar-B-Q graisseuses  ou des chips ne faisaient pas parti d’une saine alimentation.

J’avais réussi à trouver les piments forts comme alternative. Les piments forts auraient des vertus anti-oxydants très intéressantes. Cependant cela n’est pas le cas pour les piments forts marinés. Avec le taux de sel que ceux-ci contiennent, 18%, les quelques avantages gagnés sont vite reperdus, entre autre, avec l’augmentation de la pression.

Il faut dire que je dois équilibrer une alimentation qui satisfasse mon cholestérol, mon diabète, ma haute pression et quelques autres petits trucs du genre. Quand tu mets bout à bout toutes les restrictions alimentaires que cela comporte, il ne reste plus grand chose dans ton assiette.

cesser-fumer-cigarette-no-smoking-arret-consommation-nicotineDernière découverte, les carottes. Celles-ci n’ont que du positif à offrir et sont acceptable pour mon obsession de la grignotine tardive. J’ai fait quelques recherches et cela semblait être bon comme anti-oxydant.

Sauf que 5 livres de carottes avant de se coucher semblerait être un produit explosif. Une nuit d’enfer avec un ventre gonflé à bloc. Un barrage de carottes qui voulait exploser dans mon ventre.

En sommes-nous rendu à mettre des avertissements partout. Sur les carottes: produits potentiellement explosifs lorsque mangé en trop grande quantité avant de se coucher.

Arrêt antérieur de nicotine:

La cigarette tue: le travail tue aussi!
Conséquences et effets secondaires d’arrêter de fumer la cigarette

Autres textes sur Santé

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.editionstnt.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Autres livres de croissance personnelle et cheminement:

Autres livres pouvant vous intéresser:

Biographie de l’auteur

Les Jeux Olympiques et les commandites

Coca-Cola et McDonald ont-ils leur place aux Jeux Olympiques?

La malbouffe présente aux Jeux Olympiques

La Formule 1 a perdu ses commanditaires de cigarettes pour promouvoir la santé. Que font Coca-Cola et McDonald aux Jeux Olympiques?

Raymond Viger    Dossiers Jeux Olympiques, Santé

Les Jeux Olympiques présentent des athlètes super entraînés qui ont travaillés pendant des années pour être au maximum de leur forme physique. Est-ce en mangeant du McDonald et en buvant du Coca-Cola que ces athlètes vont atteindre leurs objectifs?

Jeux Olympiques et malbouffe

J’en doute fortement. Les qualificatifs que nous pouvons associer à McDonald et Coca-Cola sont fast-food, junk-food, malbouffe… Avec une société qui hérite de jeunes qui ont des problèmes d’obésité et de santé, comment peut-on accepter de laisser des entreprises telles que McDonald et Coca-Cola commanditer des athlètes des Jeux Olympiques? Comment peut-on associer le sport avec la malbouffe?

Cigarettes et Formule 1

La cigarette fait des ravages dans notre société. Nous avons mis nos culottes et avons défendu aux manufacturiers de cigarettes de faire de la publicité. Même pour la Formule 1. Pourquoi ne pas faire la même chose pour les Jeux Olympiques?

Autres textes sur l’Anorexie et trouble de l’alimentation

Autres textes sur Jeux Olympiques

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logoVotre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirt disponible en gris pour seulement 29,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.editionstnt.com/t-shirts.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti:  (514) 259-6900 .

Lazy Legz présente son T-Shirt Pas d’excuses… pas de limites

T-Shirts Pas d'excuses Pas de limites Lazy LegzPour soutenir le breakdancer Lazy Legz dans ses conférences de motivation dans les écoles.

Les T-Shirts Pas d’excuses, pas de limites en noir ou encore No excuses, no limits en bleu sont maintenant disponibles. 20$ (plus taxes et transport).

Par téléphone pour paiement par carte de crédit 514-256-9000. Par Internet. ou courriel cafegraffiti@cafegraffiti.net

En  passant au  Café-Graffiti 4237 Ste-Catherine est du lundi au vendredi  de 9:00 hres à  17:00 hres. vous pouvez payer en argent, chèque, carte  de crédit ou débit.

Par la poste: 4237 Ste-Catherine est  Montréal, Qc. H1V  1X4. N’oubliez pas de mentionner la grandeur et si vous voulez le T-Shirt français ou anglais.

Artistes de la boutique des Éditions TNT:

Pour rejoindre un artiste du Café-Graffiti: (514) 259-6900 cafegraffiti@cafegraffiti.net

Découvrir sa féminité et le premier amour d’adolescent

Devenir femme et son premier chum

La famille ou son petit copain?

Cindy a quitté son Angleterre natale pour le Canada sans se retourner. En s’établissant au Québec, la jeune femme fermait le livre d’une enfance difficile. Une famille violente et sans amour, une ville terne et dure et une vie de souffre-douleur.

Dominic Desmarais   Dossiers Famille , Développement personnel

cindy-goldylocks-breakdance-24k-danse-hiphop-breakLe passage du primaire au secondaire devait être une bouffée d’air frais pour Cindy. Un nouvel environnement scolaire, un nouveau départ où elle pourrait prendre sa place. Mais la crise d’adolescence a pris le pas sur l’espoir.

«La rage intérieure de ma jeunesse est sortie. Mes parents divorçaient juste au moment où j’avais vraiment besoin de leur aide.» Son père a gardé la maison, sa mère est partie rejoindre sa famille. Les frères et la sœur de Cindy avaient quitté le domicile familial. Elle se retrouvait seule avec son militaire à la retraite de père.

Cindy accepte un emploi dans un café pour soutenir son père financièrement. «Il ne me voyait plus comme sa fille mais comme une coloc. Très jeune, il a fallu que je prenne des responsabilités.»

Alors qu’elle doit tenir la maison, se préparer à manger, voir elle-même à ses études, la jeune fille ne connaît rien de la vie. «Je ne savais rien à propos des menstruations, des garçons.» Elle doit tout apprendre par elle-même du haut de ses 12 ans. Et ne pas montrer ses faiblesses à son père. Cindy doit devenir une adulte avant le temps.

Piercings, cigarette et alcool

Son chemin croise celui d’une autre fille qui vit la même situation. «On a commencé à fumer jeunes, à se saouler la gueule. Je faisais mes propres piercings. Parce que je venais d’une famille extrême, je faisais moi aussi des choses extrêmes!» La Cindy souffre-douleur du primaire disparaît peu à peu. À la place, une punk en crise d’adolescence partage sa vie avec une ado plus vieille que son âge qui travaille. D’un côté elle ressemblait à ses confrères de classe, de l’autre à ses collègues de travail. Une vie en deux temps.

Nouvelle passion extrême

parachute-parachutisme-avion-cours-formation-vol-saut-parachutesCindy n’échappe pas à la tradition familiale qui veut qu’à 16 ans, tous les enfants, encouragés par le paternel, sautent en parachute. Elle se découvre une passion dès sa première descente. L’ardeur qu’elle a mis dans ses cours d’autodéfense se retrouve dans les sauts qu’elle exécute toutes les fins de semaine. À 17 ans, elle devient la plus jeune à obtenir sa qualification. Elle partage son temps entre l’école, le travail et le parachute. Son père est fier. Il l’attend après chaque saut pour aller savourer une pinte de bière avec elle. «Il me traitait comme une adulte!»

Le premier amour d’adolescent

Le temps de quitter la maison approche pour Cindy. Son père se décide à vendre le domicile familial. Les deux décident de se quitter en beauté. Ils partent pour la Tunisie avec leurs sacs à dos. «On ne fêtait pas Noël, chez moi. À la place, mon père et moi on voyageait. Nous sommes  allés au Maroc, en Tunisie, on a fait le tour de l’Europe ensemble en backpack.»

Cette fois, en guise d’adieu, le père et la fille se dirigent vers le désert du Sahara. «On ne faisait pas du tourisme! Mais la dernière soirée, pour fêter la fin du voyage, on est allé dans un hôtel. Et là, j’ai rencontré mon premier vrai chum.» Le jeune garçon est un serveur tunisien. Cindy a le coup de foudre. Mais elle doit rentrer en Angleterre.

Le cœur en Tunisie

De retour chez elle, Cindy termine l’équivalent du cégep. Comme son père a vendu la maison, elle va rejoindre sa mère qu’elle a peu vu depuis cinq ans. «Ma mère n’avait pas d’opinion, elle ne prenait jamais position. Comme si rien ne la dérangeait. Moi, j’étais toujours fâchée contre elle. Je voyais qu’elle m’avait abandonnée, qu’elle ne s’était pas battue pour moi, pour me garder. C’est là que j’ai appris qu’elle avait été abusée sexuellement par son père. Je ne le savais pas. Je me suis sentie bien poche. J’ai commencée à la voir différemment.»

Cindy passait son temps entre les études, son travail dans un bar et les sauts en parachute. Son corps était en Angleterre mais son cœur se trouvait en Tunisie. Comme toujours, elle gardait ses sentiments pour elle. Personne dans sa famille ne connaissait l’existence de cet amoureux qu’elle appelait constamment. Refusée à l’université, elle quitte le pays pour retrouver l’élu de son cœur.

french-cancan-danse-cabaret-resort-tunisie-danseuses-french-cancanElle trouve un emploi au centre de villégiature où travaille son amoureux. «J’étais animatrice pour les touristes. Je donnais des cours de volley-ball et de planche à voile. Et je dansais pour les soirées cabaret. Du country pour la danse en ligne, des remake de Thriller de Michael Jackson ou de Grease.»  Cindy faisait ses premiers pas de danse, loin de s’imaginer que cette passion la ferait vivre des années plus tard.

Découvrir sa féminité

Au contact d’une des danseuses de l’hôtel, Cindy explore sa féminité. «C’était vraiment une poupée. Elle savait utiliser ses atouts. C’est elle qui m’a fait devenir femme, qui m’a appris à me maquiller, m’habiller. Je n’avais aucun style, avant. Moi, personne ne me connaissait. Je pouvais former mon image comme je le voulais. J’y ai trouvé ma confiance.» En Tunisie, la blancheur de sa peau et la blondeur de ses cheveux font tourner les têtes. Les «Cindy Doll t’es même pas belle» sont très loin. Elle se sent renaître.

Racisme et amour interdit

La jeune femme retourne une fois de plus en Angleterre après un séjour de trois mois à travailler au resort. Elle communique sans cesse avec son amoureux. Dans ses rapports avec sa famille, on la sent ailleurs, la tête dans les nuages. Elle ne peut plus cacher son secret. «Ma famille est assez raciste… Ils étaient sur mon cas quand ils ont appris que je sortais avec un Tunisien. Et moi je ne voulais pas dire la vérité: oui, il était très possessif. J’étais en amour, à 17 ans je ne voyais pas que c’était un problème.»

Sa famille, qui l’avait abandonné à son sort toute son enfance, fait pression. Elle a peur que le jour de ses 18 ans, Cindy reparte pour la Tunisie. «Ils se sont cotisés pour me donner de l’argent pour que j’aille passer cinq semaines avec ma sœur, au Québec. Ils étaient unanimes: si je retournais voir mon chum, je perdrais leur respect. C’était ma dernière chance de sauver ma relation familiale.»

Cindy préfèrerait retourner dans les bras de son Tunisien. Elle connaît peu sa grande sœur qui a quitté le foyer alors qu’elle n’avait que 10 ans. Elle est intimidée par celle qui lui envoyait des cartes postales et des cadeaux d’un peu partout dans le monde dans son enfance. Le seul lien qui les relie. Malgré tout, Cindy accepte. Sans se douter une seconde qu’elle laissera toute sa vie, et sa famille dysfonctionnelle, derrière elle pour fonder la sienne.

NDLR: Ce billet est le deuxième d’une série de 4. La suite sera publiée le 26 septembre prochain.

Première partie de Violence familiale et famille dysfonctionnelle

Autres textes sur Famille

Avant d’être un papa

lettre d’une mère à ses enfants

Ressources pour les familles et les enfants

Droits des enfants

Influences des parents sur l’éducation de leur jeune

Conflit de génération, dossier famille

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Quand un homme accouche

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementRoman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Conséquences de l’interdiction de fumer dans les prisons

Livre de Colin McGregor LOVE in 3D

Présentation en français de LOVE in 3D

Santé dans les prisons

Un écran de fumée!

Comment les prisonniers réagissent à l’interdiction de fumer dans les prisons? Quels en sont les impacts et les conséquences?

Jean-Pierre Bellemare, prison de Cowansville.

Dossiers Prison, Criminalité, Santé

medicament-arret-fumer-timbre-nicotine-gomme-tabac-cigaretteL’interdiction de fumer dans les pénitenciers engendre une augmentation de la criminalité! Car une bonne partie des détenus qui fument ne peuvent assouvir leur dépendance. C’est bien connu, la dépendance à la nicotine est comparable à celle de l’héroïne. Quand un héroïnomane est en manque, que fait-il? Il cherche sa drogue aussi longtemps qu’il peut tenir debout. S’il n’en trouve pas, il utilise n’importe quelle autre substance pour se tempérer. Le fumeur de cigarette réagit de la même manière. D’ailleurs, cette dépendance est si puissante que des policiers ont déjà négocié des confessions avec des prévenus contre des cigarettes.

La cigarette, une dépendance qui tue

timbre-nicotine-gomme-tabac-arreter-fumer-cigaretteS’il est privé de sa drogue, le fumeur peut souffrir de dépressions sévères qui peuvent le mener jusqu’au suicide. Récemment, Howard Saper, enquêteur correctionnel, blâmait le Service Correctionnel du Canada pour le nombre anormalement élevé de suicides dans les pénitenciers. Faut-il faire le lien? De l’intérieur, je sais que c’est vrai quoiqu’en disent les autorités. Étrangement, le souci du Service correctionnel du Canada diminue au fur et à mesure que le temps passe. Comme si leur oubli était une forme d’intervention! Pour les autorités, ne plus penser au suicide en prison suffit à régler le problème. Il est vrai que la clientèle carcérale ne possède pas de groupe de lobby à Ottawa.

Timbres de nicotine et gomme

arreter-fumer-cigarette-tabac-arret-consommation-medicamentEn réponse à cette interdiction, le Service correctionnel du Canada a mit à la disposition des prisonniers des timbres de nicotine et des gommes Nicorette. Les fumeurs n’ont pas cessé de fumer. On leur a simplement arraché leurs produits des mains. Privés contre leur gré d’une drogue aussi puissante, plusieurs se sont mis à découper leurs timbres de nicotine pour les fumer avec du thé roulé dans des pages de livres arrachées. Oui, c’est à ce point pathétique. Cette nouvelle façon de consommer les timbres a provoqué la mort de quelques détenus par empoisonnement.

Même après ces décès et plusieurs avertissements, cette pratique n’a jamais cessée. Le Service correctionnel du Canada a réagit en ne distribuant que des gommes à base de nicotine. Le même scénario s’est répété mais avec une préparation plus sophistiquée. À la prison de Cowansville, les gardiens du pénitencier se sont transformés en surveillants de cours d’école, cherchant les fautifs qui fument en cachette.

Nouvelles dépendances et autres drogues

Pour les contribuables qui observent cette situation sans sourciller, je vous arrête. Une partie de ces fumeurs ressortiront avec une nouvelle dépendance aux drogues dures. Car privé de ses cigarettes en prison, un fumeur acceptera pratiquement n’importe quoi pour apaiser son manque. Ce n’importe quoi, au pénitencier, c’est habituellement de la cocaïne, du crack, de l’héroïne, des pilules, du pot, du hasch ou de l’alcool distillé.

Une fois libérés, les prisonniers ressortiront encore plus mal en point qu’à leur arrivée. Pourront-ils se payer leur nouvelle dépendance en travaillant honnêtement? Les coûts reliés à la consommation de drogues dures sont exorbitants. Qui fera les frais de ces nouveaux adeptes de drogues dures? La sécurité du public, celle qui semble si chère aux décideurs. Seuls les fruits du crime permettent l’accès aux drogues dures pour ceux qui n’ont pas de moyens.

Pourquoi interdire la cigarette dans les prisons?

Des fonctionnaires à l’emploi du Service correctionnel du Canada ont démontré devant les tribunaux qu’ils ont contracté le cancer des poumons sur leur lieu de travail. La fumée secondaire à laquelle ils furent exposés est en cause. Le Service correctionnel du Canada a réagit immédiatement en interdisant de manière progressive l’usage des produits du tabac dans tous les pénitenciers canadiens. Cette politique est entrée en vigueur le 31 janvier 2006. Naturellement, il a fallu faire des ajustement et corrections au fur et à mesure que les problèmes se sont présentés lors de cette mise en application.

autres textes de Chroniques d’un prisonnier

Les livres de Colin McGregor

Journaliste dans divers médias à travers le pays; Halifax Daily NewsMontreal Daily NewsFinancial Post et rédacteur en chef du Montreal Downtowner. Aujourd’hui, chroniqueur à Reflet de Société, critique littéraire à l’Anglican Montreal, traducteur et auteur aux Éditions TNT et rédacteur en chef du magazine The Social Eyes.

Parmi ses célèbres articles, il y eut celui dénonçant l’inconstitutionnalité de la loi anti-prostitution de Nouvelle-Écosse en 1986 et qui amena le gouvernement à faire marche arrière. Ou encore en Nouvelle-Écosse, l’utilisation répétée des mêmes cercueils par les services funéraires; scoop qui le propulsa sur la scène nationale des journalistes canadiens.

love-in-3dLove in 3D.

Enjoy our tale of the quest, the human thirst, to find light from within the darkness.

This is a tale for everyone, young and old, prisoner and free.

Love in 3D. Une traduction de L’Amour en 3 Dimensions.

teammate roman livre book colin mcgregorTeammates

Three teenage friends on a college rugby team in the shrinking community of English Montreal – three friends each facing wildly different fates.

This is the story of Bill Putnam, whose downward trajectory we first begin to trace in the late 1970s, and his friends Rudy and Max.

Teammates, their paths will cross in ways they never dreamt of in the happier days of their youth.

quebec-suicide-prevention-handbook-anglais-intervention-crise-suicidaireQuebec Suicide Prevention Handbook

Le suicide dérange. Le suicide touche trop de gens. Comment définir le suicide? Quel est l’ampleur du suicide? Quels sont les éléments déclencheurs du suicide? Quels sont les signes avant-coureurs? Comment intervenir auprès d’une personne suicidaire? Comment survivre au suicide d’un proche?…

Ce guide est écrit avec simplicité pour que tout le monde puisse s’y retrouver et démystifier ce fléau social. En français. En anglais.

social-eyes-web Magazine The Social Eyes

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

%d blogueurs aiment cette page :