Le banquier, la religion et le gambling: Dieu n’est pas un joueur

Raymond VigerDossiers Gambling et jeu compulsifLoto-Québec

Dimanche soir. Je reviens du travail avec ma conjointe Danielle. Nous n’avons pas encore soupé. Une émission que Danielle regarde de temps à autre débute. Le banquier avec Julie Snyder. Nous décidons de souper dans le salon en même temps que l’émission. Une façon de se déconnecter du boulot pendant quelques instants.

C’était la première fois que je regardais cette émission. Un diacre tente sa chance pour rénover son église. Pendant toute l’émission, ce religieux ne cesse de dire que c’est Dieu qui a mené ce projet, qu’il est convaincu de repartir avec le gros lot… Rien ne peut l’arrêter. Avec ses fidèles, ils se mettent à prier Dieu pour de meilleurs résultats.

Avec une foi inébranlable, il ira jusqu’au bout, convaincu que Dieu le soutient. Après avoir eu une offre de 182 000$ qu’il refusera, il s’en retournera réparer son église avec 500$.

J’ai rencontré beaucoup de gens avec des dépendances de toutes sortes. Toxicomanes, alcooliques, dépendants affectifs, gamblers… Les joueurs compulsifs prient Dieu pour gagner, lui fait toutes sortes de promesses… Les gamblers sont superstitieux et ont toutes sortes de rituels.

Je suis navré pour cet homme d’église qui est retourné bredouille dans son quartier avec 500$ après avoir reçu une offre de 182 000$ qu’il a refusé. Mais il aurait fait un grand tort aux citoyens si sa foi en Dieu avait été récompensé et avait gagné le gros lot.

Son échec de gagner le gros lot va peut-être aidé des joueurs prisonniers de leurs machines à sous. L’exemple est maintenant donné que vous pouvez arrêter de prier Dieu pour gagner à la loterie. Dieu n’est pas un joueur. Votre spiritualité ne pourra pas se vivre derrière une « slot machine ».

Pour ceux qui auront été ébranlé par l’expérience de cet homme d’église, c’est maintenant l’heure d’appeler les ressources d’aide pour joueurs compulsifs:

Ressources

Autres textes sur Loto-Québec

Autres textes sur Gambling et jeu compulsif

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel       

7 Réponses

  1. Vous n’avez pas écouté cette émission inutile (à mes yeux bien sûr) en vain… Quand on dit que le hasard fait bien les choses! 😉

    J'aime

  2. moi aussi j’étais sous le choc de cette possésion de l’homme d’église… effectivement l’appat du gain pour envahir n’importe quoi!

    J'aime

  3. Il était justement à l’émission de Denis Lévesque hier soir…Les opinions sont partagées mais n’oublions pas qu’il est un humain avant tout..Et je pense pas que son intention du départ était malhonnête et c’était quand même pour une bonne cause mais j’aurais laissé de côté les louanges, les agenouillements, le son de cloche d’église etc…

    Colourful
    http://colourfulvision.wordpress.com/

    J'aime

  4. Tout comme toi, je ne penses pas que ces intentions aient été malhonnêtes. Sauf que si ces prières avaient été exaucées, cela aurait fait beaucoup de mal aux joueurs compulsifs. Si vous saviez le nombre de gamblers qui prient devant leurs machines pour gagner un lot!

    J'aime

  5. Vous avez un bon point..C’est vrai que sous l’emprise de la compulsion tous les rituels sont permis…

    Colourful Vision
    http://colourfulvision.wordpress.com/

    J'aime

  6. Dieu n’est pas un gambler

    Quand un homme d’glise devient un joueur compulsif, quel exemple donne-t-il ses fidles?

    J'aime

  7. […] Le banquier, la religion et le gambling: Dieu n’est pas un joueur […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :