Pourquoi je ne commente que tres rarement le blogue de Patrick Lagace

Pourquoi je ne commente que très rarement le blogue de Patrick Lagacé

Raymond Viger                         Dossier Internet, Patrick Lagacé.

Patrick Lagacé est un blogueur de longue date. Un blogueur-journaliste que je respecte beaucoup. Autant en tant que journaliste qu’en tant que blogueur.

Je me suis questionné à savoir pourquoi je ne commentais pas plus souvent son blogue. Après tout, il a des textes et il soulève des questionnements qui mériteraient que je m’implique un peu plus dans son blogue.

Patrick Lagacé, un blogue très populaire

Il y a plusieurs raisons qui justifient mon absence sur le blogue de Patrick Lagacé. D’une part, Patrick Lagacé est très populaire. Dans une journée, son blogue peut recevoir entre 10 000 et 25 000 visites. Cela ne cause pas un problème en soi. Le problème vient des commentaires. Je dirais entre 100 et 300 commentaires pour un billet en moins de 24 heures. Qui va se mettre à lire 300 commentaires sur un même sujet? Personne. Je suis un homme de réflexion sociale, j’aime donc que Patrick Lagacé ou encore un des internautes réponde à mon commentaire, alimente le questionnement au profit de tous.

Des commentaires à l’abandon

Je ne me lève pas le matin avec, comme première activité, d’aller lire le blogue de Patrick Lagacé. Quand j’y arrive, les gens ont déjà commencé à commenter. Le lendemain matin, la foule est déjà rendue sur le prochain billet de Patrick Lagacé, laissant mon commentaire vain et inutile. Même Patrick Lagacé n’a pas nécessairement le temps de lire tous les commentaires sur son blogue.

Des commentaires trop longs

D’autre part, mes commentaires sont assez longs. Étant un critique social, les questions soulevées peuvent demander réflexion et peut-être même un peu de recherche. Trop de travail pour dire que je laisse à l’abandon un tel commentaire à la suite de 300 autres. Certains de mes billets ont tout de même 7 feuillets de long! Une valeur sur le marché de près de 1 000$!

Des commentaires sans hyperliens

Finalement, je peux m’identifier lorsque je commente sur le blogue de Patrick Lagacé, mais Cyberpresse a décidé que je ne pouvais pas faire un lien sur mon nom pour dire aux internautes qui je suis. Je suis convaincu que Cyberpresse a de bonnes raisons qui justifient ce choix et je ne la blâme pas pour ça. C’est cependant moins invitant pour un blogueur comme moi.

Nouvelle stratégie pour le blogue de Patrick Lagacé

Et voilà qu’en ce matin de Pâques, un éclair de génie vient me foudroyer de plein fouet. J’ai donc décidé de m’impliquer sur le blogue de Patrick Lagacé. À ma manière, à celle d’un blogueur. Je ne m’empêcherai pas de commenter les billets que M. Patrick Lagacé va écrire et qui me donneront le goût de lui répondre. Sauf que je vais le faire sur mon propre blogue. Ce faisant, les gens pourront commenter, alimenter le débat et me permettre d’y participer. Je laisserai tout de même une petite note sur le billet de Patrick Lagacé mentionnant les coordonnées du billet que j’ai écrit.

Pour les internautes qui veulent retracer mes commentaires sur les billets de Patrick Lagacé, à compter d’aujourd’hui, ils se retrouvent tous dans la catégorie identifiée à Patrick Lagacé. Je vais même créer sous peu une page d’archives sur le site du magazine Reflet de Société pour archiver ces billets. Je vous en ferai part dès qu’elle sera en ligne.

PUBLICITÉ

publication_juin_jui0808 Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

26 Réponses

  1. […] VOS COMMENTAIRES SUR LE BLOGUE DE PATRICK LAGACÉ […]

    J'aime

  2. Je pense exactement la même chose.

    J'aime

  3. C’est fort possiblement la position de plusieurs blogueurs que je vois commenter plusieurs blogues mais rarement celui de Patrick Lagacé. J’ai l’impression que Patrick Lagacé attire des internautes non blogueurs.

    J'aime

  4. Un excellent billet. Très bien écris comme toujours. Je vais écrire un billet sur mon blogue « La porte de l’éloquence » pour inviter les autres blogueurs venir le consulter.

    Vous venez de toucher une corde sensible mon cher. Je crois que tout les blogueurs pensent la même chose que vous.

    C’est d’ailleurs la raison pourquoi les blogs commerciaux comme Cyberpress et Canoë ne sont pas aimer par la blogosphère. Ils ont, en quelques sortes, leur propre blogosphère. Mais toute clôturé de la blogosphère.

    J'aime

  5. Merci BAxT.

    Merci pour le commentaire.

    J’ai bien hâte de lire votre billet.

    J'aime

  6. Si j’ai fait des fautes ne pas hésiter à me le dire, j’essais d’en faire le moins possible dans mes articles pour livrer un produit facile à lire. Mais je ne maîtrise pas bien la grammaire.

    J’ai aussi hâte de voir si M. Lagacé va venir commenter votre article !

    J'aime

  7. Bonjour BAxT

    Je vais demander à une de mes correctrices de faire la correction de nos billets respectifs. Cela sera formateur et je vous ferais parvenir ses propositions.

    En ce qui concerne M. Patrick Lagacé, a-t-il le temps de lire mon blogue? Pas sûr. A-t-il le temps d’y répondre? pas sûr non plus. Va-t-il être au courant que j’ai écrit ce billet? Encore moins sûr.

    J'aime

  8. Bonjour BAxT.

    Je suis convaincu que la fin du billet de Patrick Lagacé était satirique.

    « Bon, ok. Je confesse. Je ne suis pas vraiment l’auteur de ce blogue. Il s’agit plutôt de Paul Journet (pour les textes sérieux), Hugo Meunier (pour les pauses Kit Kat) et d’un Indien de Mumbai (pour les clips de YouTube). Ne le dites à personne, surtout. Les gens pensent que c’est vraiment moi. Lui. Enfin, Lagacé. »

    Il écrit un billet dénonçant les ghost writer. Quand il parle d’un Indien de Mumbai pour les clips de YouTube, je ne pense pas qu’il l’aurait présenté comme ça si c’était un vrai ghost writer.

    À noter que j’utilise volontairement l’expression anglophone ghost writer. J’ai plusieurs amis noirs qui ont de la difficulté avec l’expression utilisée par Patrick Lagacé. C’est la bonne expression française. Patrick Lagacé n’a fait aucune erreur. Mais il y a beaucoup de gens qui sont très blessés par cette expression.

    J'aime

  9. Excellente réflexion en cours sur la blogosphère. Félicitations, je vous suis même si je commente rarement.

    J'aime

  10. Bonjour Paul.

    Merci pour votre présence et merci de suivre notre réflexion. N’hésitez pas pour revenir commenter quand bon vous semble.

    J'aime

  11. « Je confesse. Je ne suis pas vraiment l’auteur de ce blogue »

    oui, ça sonne satirique en effet, je me suis fais prendre au jeu !

    J'aime

  12. Fiou! On vient d’éviter une rumeur urbaine!

    J'aime

  13. Surtout qu’il aime ça lui, les fameuses rumeurs urbaines !

    J'aime

  14. Je n’étais pas au courant. Avez-vous des exemples?

    J’ai remarqué que vous avez changé de nick name.

    J'aime

  15. Oui la fameuse rumeur au sujet des déboires de certains joueurs du CH, et d’un fameux couriel de rumeur…j’en parle sur mon blog avec les liens vers ses messages, et vous y verrez là sa réaction…

    Il a pas du tout aimer que des personnes « bash » son nom a tord…

    J'aime

  16. Bonjour Floppy.

    J’ai vérifié sur ton blogue et je n’ai pas trouvé cette histoire sur les joueurs du Canadien. Dans la catégorie Patrick Lagacé, il y a 5 billets et je n’y ai pas cette histoire. Peux-tu me laisser le lien direct pour le retrouver?

    Dans un commentaire, quand tu fais référence à un billet en particulier, tu peux laisser le lien dans ton commentaire. Cela va faciliter les recherches pour les Internautes.

    Merci.

    J'aime

  17. Je reprends mon ancien nick. Oui je vous donnes les 2 liens, même s’il y en a plus. Par courriel (pour ne pas alimenter la polémique ici).

    J'aime

  18. Félicitations de reprendre votre ancien nom. Comme plusieurs vous l’ont mentionné sur votre blogue, il vous va beaucoup mieux.

    Beaucoup de choses ont été écrites en peu de temps en ce qui concerne cette histoire de rumeurs urbaines. J’ai l’impression d’avoir lu un livre complet. Cette tempête semble s’être calmé, je suis d’accord avec vous qu’il ne serait pas utile de l’attiser.

    J'aime

  19. vous pouvez me tutoyer. Je me sens vieux quand on me vouvois

    J'aime

  20. Je vais essayer, mais c’est plus fort que moi.

    J'aime

  21. […] Caro…Le blogue de Fran… sur Michelle Blanc à Tout le monde…raymondviger sur Pourquoi je ne commente que tr…BAxT sur Pourquoi je ne commente que tr…raymondviger sur DÉMYSTIFIER LES […]

    J'aime

  22. […] si je le lis et que je le présente dans ma blogoliste, je ne commenterais pas directement sur le blogue de Patrick Lagacé. Maintenant je rajoute celui de Françoise David. Sauf que Françoise David ne se retrouvera pas […]

    J'aime

  23. […] les appeler simplement les clients de ces médias. Voici le lien de l’article de Raymond Viger : Pourquoi je ne commente que très rarement le blog de Patrick Lagacé La ghettosphère en guerre contre la blogosphère Il y a donc une forme de guerre qui semble se […]

    J'aime

  24. Évaluez l’entreprise de Tony Accurso ! http://monentrepreneur.ca/contractors/view/2571 On se fera actionner si on est défavorable????

    J'aime

  25. Bonjour Nicolas.

    Quelle est la mission de votre site? Ce sont les clients qui évaluent les différents entrepreneurs et qui laissent leurs commentaires?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :