L’émission La voix et la chanson francophone

Trop de chanson en anglais?

L’émission La voix et la francophonie

Une émission qui attire un très large public et qui atteint ses objectifs… sauf que…

Raymond Viger | Dossiers Télévision, Francophonie

la voix marc dupré jean-pierre ferland marie-mai ariane moffatGlobalement, l’émission La Voix présenté le dimanche par le réseau TVA a su atteindre ses objectifs et possiblement les dépassés.

Sous le regard attentif de Charles Lafortune, les 4 coachs de l’émission, Arianne Moffatt, Marie-Mai, Jean-Pierre Ferland et Marc Dupré font un excellent travail d’animation. Nous n’en sommes qu’aux préliminaires de l’émission, les équipes ne sont pas encore complétées.

Malgré ce grand succès et l’attrait incontestable dans le public, une grande tristesse m’envahit devant cette émission. Il y a beaucoup de chansons anglophones. Beaucoup trop à mon goût.

Se battre pour demeurer francophone

la voix ariane moffat jean-pierre ferland marie-mai marc dupré charles lafortuneParce que pour moi, se battre pour sa culture. Se battre pour conserver notre place dans la francophonie est un combat de tous les jours.

Si je laisse les émissions francophones me submerger de chansons anglophones. Si je laisse les artistes francophones se complairaient à me présenter à la télévision des chansons anglophones. Qui sera responsable de la mort de la langue française au Québec?

Être francophone est une responsabilité sociale et commune. Nous devons tous demeurer vigilants.

Vous trouvez peut-être que je suis trop pointilleux sur l’importance de demeurer vigilant pour protéger notre langue et notre culture.

J’ai fait 5 ans comme pilote d’avion. À une époque où un pilote francophone avec un co-pilote francophone qui veulaient communiquer à un contrôleur aérien francophone devaient tous parler en anglais. Nous nous sommes battu pour obtenir le Français dans l’air. Et après 5 ans, lorsque nous avons eu gain de cause et que le français est devenu une langue autorisée pour communiquer dans l’aviation, je me suis rendu compte que je n’étais pas capable de le faire. Parce que je l’avais toujours fait en anglais et que je ne connaissais pas les termes français.

Merci à tous de ne pas oublier que le français et notre culture ne sont pas des acquis. Nous devons demeurer vigilant et aux aguets pour conserver les acquis et conserver notre place dans la francophonie.

Merci à Charles Lafortune, Ariane Moffatt, Marie-Mai, Jean-Pierre Ferland et Marc Dupré d’être vigilant envers cette culture qui est nôtre. Cette culture si fragile mais que nous aimons tous.

Autres articles sur La Voix en anglais

Autres textes sur la Francophonie

Autres textes sur Cinémas, films et vidéos

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel  

2 Réponses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :