CF-18 dans le ciel de Montréal: qui dit vrai?

Cafouillage dans les informations

Stade Saputo ou les pompiers morts en devoir?

Raymond Viger | Dossier Média 

cf-18 f18 avions militaires forces armées canadiennes armée avion militaire45e Nord se présente comme étant un site d’informations militaires et de défenses francophones au Canada. Ils mentionnent avoir parlé avec un porte-parole des Forces canadiennes, rendant l’information plausible et crédible:

Un porte-parole des Forces canadiennes nous a indiqué qu’ils effectuent une reconnaissance en vue d’un possible passage ce soir pour le match de l’Impact de Montréal qui a lieu à 19h au stade Saputo. L’Impact reçoit le Philadelphia Union. Une délégation de 150 militaires, une garde d’honneur et des porte-drapeaux assisteront aussi au match.

Après avoir relayé l’information sur mon blogue, un ami LinkedIn, Guy, me mentionne que la présence des avions militaires  n’étaient pas une pratique pour le Stade Saputo et la partie de soccer mais pour rendre hommage aux pompiers morts en devoir. Il y avait une cérémonie pour le dévoilement d’un monument. Après quelques recherches, le Journal de Québec sur Internet, le Journal de Montréal papier et Canoë confirment cette nouvelle.

J’ai fait parvenir ce message au site 45e Nord. J’attends leur commentaire sur cette différence majeure sur la présence des CF-18. Dès que j’ai une réponse, je vous en fait part.

Pouvez-vous m’expliquer cette différence dans les informations concernant les CF-18 qui ont passé dans le ciel de Montréal hier. Vous vous présentez comme un site d’actualités militaires. Vous devriez avec plus d’informations et plus pertinentes.

Vous dites avoir parlé avec un porte-parole de l’armée canadienne qui confirme que les avions se pratiquaient pour un passage au Stade Saputo en soirée tandis que les médias conventionnels parlent d’un passage pour une cérémonie en hommage aux pompiers morts en devoir.

Ce sont 2 informations totalement différentes. Avez-vous vraiment parlé à un porte-parole de l’armée canadienne?

Sur Facebook, Dany Tétreault nous réfère au site officiel de l’armée canadienne. Nous avons posé cette question et attendons la réponse:

Samedi le 24 mai 2 CF-18 ont survolé Montréal en après-midi. Journal de Montréal dit que c’est pour rendre hommage aux pompiers décédés en service. 45e nord mentionne que c’était une pratique pour un passage au dessus du stade Saputo en soirée pour saluer 150 militaires y seraient. 45e Nord dit avoir parlé avec un porte-parole des Forces armées canadiennes qui aurait confirmé le tout.

Qui a raison? 45e Nord qui se dit un site spécialisé sur l’information militaire canadienne est-il crédible et fiable?

Réponse de 45e Nord, dimanche 26 mai 9:55

M. Viger, merci de l’intérêt que vous portez à notre publication. Nicolas Laffont n’étant pas de service ce matin, je me permets de répondre immédiatement à votre commentaire que je ne peux laisser sans réponse. Vous dites que les médias conventionnels parlent d’un «passage [des avions de chasse ] pour une cérémonie en hommage aux pompiers morts en devoir». Moi, je lis sur le site de Radio-Canada: «Les deux chasseurs de la 3e Escadre de Bagotville ont d’abord volé au-dessus de Montréal en après-midi en prévision d’un autre vol en soirée au-dessus du stade Saputo, au début de la partie de soccer de l’Impact, vers 19 h.». Ça me semble assez clair.

Et Radio-Canada ajoute «Le vol en après-midi a par ailleurs coïncidé avec la fin de l’inauguration d’un monument en hommage aux pompiers du Québec décédés en service.». Puis-je vous souligner l’emploi des mots «par ailleurs» et du verbe «coïncider» qui signifie, si je ne m’abuse, «se réaliser en même temps»… Comme vous pouvez le voir, ces deux informations ne s’excluent pas, bien qu’il me semble que celle que rapporte Laffont est beaucoup plus «centrale». Quoi qu’il en soit, non seulement M. Laffont a-t-il véritablement parlé à un porte-parole des Forces canadiennes, ce dont je fus témoin, mais Nicolas Laffont et Gaëtan Barralon , tous deux de 45eNord.ca, ont assisté le soir même au passage des avions de chasse au dessus du stade Saputo, comme en témoignent les photos que vous pouvez voir sur notre site.  Je crois, monsieur, que l’article de Nicolas Laffont nous a donné, et en primeur de surcroît, toute l’information pertinente et validée et qu’il mérite des félicitations.

On y voit que Radio-Canada ne présente pas la nouvelle de la même façon que le Journal de Montréal. Dans les recherches Google, seulement Canoë et Journal de Québec ressortaient.

Nicolas Laffont de 45e Nord est ensuite venu nous donner son commentaire:

Il est vrai que dès le départ rien n’était très clair. Un communiqué devait sortir mais a mystérieusement disparu entre temps… Et l’Impact ne voulait rien dire avant l’heure du passage des avions justement. Le porte parole du festival de Bagotville a lui aussi confirmé que c’était promotionnel pour le festival.

Un vidéo des deux avions militaires fourni par Mathieu Vézina et partager sur Youtube:

Références

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: LOVE in 3D

Autres livres pouvant vous intéresser

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

F-18 de l’armée canadienne dans le ciel de Montréal

45e nord présente l’armée Canadienne

Stade Saputo et avion militaire

Raymond Viger | Dossier Média 

avion militaire f-18 armée canadienne pageant aérien bagotvilleJe donnais une formation sur l’art d’écrire un blog pour être bien référencé par les moteurs de recherche au Café Graffiti. J’ai été dérangé à quelques reprises par des bruits d’avions militaires.

En cherchant sur Google ce qui avait pu créer tout ce vacarme, je ne trouve qu’une seule référence provenant du magazine Internet 45e Nord. Ce site Internet fait beaucoup de référence à l’Armée et au gouvernement. Pas nécessairement un site journalistique mais au moins il semble avoir des contacts assez sérieux avec l’Armée canadienne pour expliquer ce qui a provoqué ce vacarme aérien.

L’armée canadienne, des F-18 et le stade Saputo!

Il y est mentionné que des F-18 de l’Armée canadienne se pratiquait en vue de passages aériens pendant le match de l’Impact de Montréal contre le Philadelphia Union qui se déroulait en soirée.

On y apprend aussi sur ce site qu’une délégation de 150 militaires, une garde d’honneur et des porte-drapeaux assisteront aussi au match! Grosse cérémonie.

Spectacle aérien de Bagotville

Ces passages des F-18 serait une préparation et une promotion en vue du Spectacle aérien international de Bagotville qui se tiendra les 22 et 23 juin prochain, au Saguenay.

Le média Internet 45e Nord nous apprend aussi qu’au pagent aérien de Bagotville, il y aura une centaine d’avions, un spectacle en vol de plus de quatre heures mettant en vedette l’équipe de voltige aérienne de l’Aviation royale canadienne, les Snowbirds et un CF-18.

L’équipe de parachutistes des SkyHawks effectuerait également un saut lors du Grand Prix de Formule début juin.

Références

  • Lien vers 45e Nord
  • Un débat est présentement en cours à savoir si les CF 18 étaient de passage pour une pratique pour le stade Saputo en soirée ou pour rendre hommage aux pompiers morts en service?

Autres textes sur Politique

    L’amour en 3 dimensions

    l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement Roman de cheminement humoristique.

    Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

    L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

    Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3DPar téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet: Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

    Autres livres pouvant vous intéresser

    Condamnation de Burger King Burger King et la publicite pour enfants

    Lisa Melia | Dossiers SexualitéPublicité, Protection du consommateur

    Pour la quatrième fois, la justice québécoise condamne une entreprise en vertu de l’article 248 de la Loi sur la protection du consommateur interdisant les publicités qui visent les enfants de moins de 13 ans. En 2007, Burger King offrait en effet des jouets avec l’un de ses menus, ce qui représente une violation de la loi pour laquelle la firme devra payer une amende de 12 000 dollars puisqu’elle a reconnu les faits et plaidé coupable. Saputo, General Mills et l’agence P2P l’ont précédés.

    L’impact de la publicité sur l’obésité et la malbouffe

    La Coalition québécoise sur la problématique du poids, à l’origine de la plainte, se félicite de l’issu de cette poursuite intentée par l’Office de la protection du consommateur. Suzie Pellerin, la directrice de la Coalition poids, souligne que les enfants reçoivent des publicités incitant à la malbouffe tout le temps et partout. «Quand on sait qu’à partir de l’âge de 5 ans, les enfants influencent les achats de la maisonnée, on comprend pourquoi la publicité de malbouffe contribue, selon l’Organisation mondiale de la Santé, à l’épidémie d’obésité que nous connaissons actuellement.»

    La Loi de protection du consommateur

    «La publicité “à but commercial”, destinée à des personnes de moins de 13 ans, est interdite», indique le texte de loi qui prévoit quand même des exceptions. Cette interdiction est motivée notamment par des recherches selon lesquelles les enfants ne feraient pas la différence entre la publicité et la réalité. Ils prêteraient ainsi à leurs jouets beaucoup plus que ce qu’ils peuvent réellement faire, notamment à cause des publicités. La Suède, tout comme le Québec, s’est doté d’une législation prohibant la publicité pour les moins de 13 ans et essaie d’influencer les autres pays de l’Union Européenne en la matière.

    La cyberpublicité

    Avec Internet, une nouvelle problématique apparaît, celle de la cyberpublicité, plus difficile à contrôler et à réguler, qui offre en plus une interactivité qui permet aux enfants de consommer tout de suite. L’Union des consommateurs souligne le manque de transparence des cyberpublicités et la difficulté d’appliquer la Loi sur la protection du consommateur telle quelle à l’espace Internet.

    Burger King plaide coupable

    La chaîne de restauration rapide Burger King a plaidé coupable pour les six chefs d’accusation et s’est engagée auprès de l’Office de protection du consommateur à ne pas mettre davantage en valeur les jouets dans ses publicités. L’Association canadienne des annonceurs (ACA), tout en soulignant que la loi québécoise doit être respectée, s’interroge sur l’utilité d’une interdiction pure et simple. Le Canada anglophone a mis en place des règlements stricts, ce qui, d’après l’ACA, est plus efficace pour les enfants qui apprennent alors à réagir à un message publicitaire. Cependant, la Coalition Poids rappelle que Mc Donald’s est également poursuivi par l’Office de protection des consommateurs et que son procès aura lieu sous peu.

    Pour en savoir plus

    Autres textes sur Publicité

    Autres textes sur Protection du consommateur

    Ressources

    Office de la protection du consommateur du Québec
    Montréal: 514-253-6556
    Québec: 418-643-1484
    Partout au Québec: 1-888-OPC-ALLO (1-888-672-2556)

    Option consommateurs
    Montréal: 514-598-7288
    Numéro sans frais: 1-888-412-1313

    Protégez-vous

    Rédaction
    courrier@protegez-vous.ca
    2120, rue Sherbrooke Est, bureau 305
    Montréal (Québec) H2K 1C3

    Autres textes sur Égalité Homme-Femme

    Roman humoristique et éducatif sur la sexualité.

    Abonnement au magazine Reflet de Société

    magazine revue journal édition journalisme presse écrite communautaireInternet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

    Pourquoi s’abonner à Reflet de Société?

    • Le citoyen est au cœur de notre mission
    • Un regard différent, critique et empreint de compassion sur les grands enjeux de société
    • Un espace ouvert aux lecteurs pour prendre la parole, partager leurs expérience et faire progresser les débats
    • Un magazine d’information entièrement indépendant, financé par ses milliers d’abonnés aux quatre coins du Québec
    • Tous les profits générés par la vente de Reflet de Société sont remis à l’organisme Journal de la Rue qui offre des services de réinsertion sociale aux jeunes.

    Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009 Par Internet: http://www.refletdesociete.com/abonnement.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

    Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

    %d blogueurs aiment cette page :