Et si on fermait Télé-Québec?

Pour sauver Radio-Canada

La télévision d’état

Raymond Viger | Dossiers Conflit d’intérêtMédiasTélévisionFrancophonie

télé-québec journalisme télévision d'état médiaLe fédéral ne cesse de couper dans les budgets de Radio-Canada. Radio-Canada ne réussit plus à faire des miracles avec les faibles budgets disponibles. Il existe aussi Télé-Québec, une autre télévision d’état… mais d’un autre état. Avons-nous les moyens de soutenir le financement de ces deux télévisions? radio-canada société d'état journalisme médiaDevrions-nous choisir entre ces deux télévisions? Quelle mission de ces télévisions doit-être soutenue? Le débat est ouvert! Merci de commenter et de prendre position.

Autres textes sur la Francophonie

Autres textes sur Cinéma et télévision

Tenir paroles

TENIR PAROLES présente le parcours singulier de l’auteur-compositeur-interprète Ian Fournier. Explorateur acharné, pourchasseur insatiable des mots et de leur sens, Ian Fournier a survolé les 30 dernières années armé d’un crayon et d’un bout de papier, toujours prêt à témoigner du monde en chanson.

Les 108 textes de TENIR PAROLES, regroupés en dix sections, montrent l’originalité de la démarche de l’auteur et témoignent de son enviable liberté: d’un album à l’autre, en tant qu’artiste-producteur, Ian Fournier a pu changer à sa guise de style musical, parfois même radicalement. C’est ainsi que les chansons colligées dans ce recueil, oscillant entre sonorités rock, poésie et histoire, lui confèrent un relief peu commun, miroir de la carrière de l’artiste.

TENIR PAROLES, avec ses commentaires autobiographiques, ses textes profonds à la fois philosophiques, intrigants et drôles, nous convie à la découverte d’un poète prolifique autant qu’inspirant.

Autres livres pouvant vous intéresser

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel  

18 Réponses

  1. Bonjour Raymond,

    Sur son nouveau blog du Journal de Montréal qu’il partage avec Ianik Marcil, Vincent Geloso proposait de privatiser progressivement le financement d’Ici Radio-Canada (et non la société d’État en elle-même) en changeant son statut pour celui d’organisme charitable qui pourrait recueillir des dons. Selon lui, ça permettrait de mieux connecter Radio-Canada avec son auditoire. Il se base sur l’exemple de PBS aux Etats-Unis qui a adopté ce modèle.
    Personnellement, je trouve que l’idée n’est pas bête même si, en contrepartie, ça pourrait ouvrir la porte à un financement venant du privé avec le risque de compromettre davantage l’intégrité des journalistes…
    Sinon, ce serait peut-être une bonne idée pour Télé-Québec…

    J'aime

  2. Effectivement, aux États-Unis plusieurs important médias peuvent bénéficier d’un financement public. Tant que ce financement demeure de petits financements d’un grand nombre de personnes, cela ne devrait pas pouvoir affecter l’intégrité des journalistes.

    J'aime

  3. Avec la multiplication des chaînes privées, 2 télés publiques, ce n’est pas un luxe.

    J'aime

  4. Si on dit que Radio-Canada aurait un mission de soutenir la francophonie à travers le Canada, quelle serait celle de Télé-Québec?

    J'aime

  5. Les 2 télés sont différentes, notamment en ce qui a trait aux émissions jeunesse.

    J'aime

  6. Cette différente est-elle suffisamment importante et significative pour avoir 2 chaînes d’état télévisées?

    J'aime

  7. Je crois que oui

    J'aime

  8. Et si Radio-Canada absorbait cette section de télévision jeunesse pour l’inclure dans son horaire?

    J'aime

  9. honnêtement, je ne comprends pas votre acharnement à fermer Télé-Québec. Une est financé par le fédéral, l’autre par le provincial.

    J'aime

  10. Je ne m’acharne pas. J’essaye de voir comment on peut sauver, aider et soutenir la francophonie à travers le Canada. J’ai fait des reportages à Vancouver sur la réalité francophone hors-Québec. Et il faut avoir une volonté de fer et des outils pour les soutenir pour éviter de se faire assimiler.

    J'aime

  11. il vous faudra mouiller le maillot un jour si vous voulez continuer de causer le Français, amis Quebecquois…

    J'aime

  12. C’est un fait que le Québec doit se lever et prendre position pour ne pas se laisser enliser.

    J'aime

  13. Tragique. Un pays qui renonce a donner de la voix merite de se faire dire de fermer sa gueule. Ce n’est pas tant les coupures qui font mal que la volonté de couper. Le bistouri qui se veut guillotine.

    Couper plus au service francophone est une gifle et cette décision du gouvernement d’Ottawa, mieux que toutes les tirades de nos partis séparatistes, marque la rupture du Canada que nous avons connu. Qu’avons nous à faire, nous Québécois, de ces Canadians qui ne nous aiment pas !

    Le Gouvernement du Québec devrait IMMÉDIATEMENT annoncer que Radio-Québec: 1) embauche sur le champ tous les Québécois qui seront victimes des coupures de Radio-Canada; 2) offre de reprendre à des conditions identiques les contrats de tous employés et contractuels de Radio-Canada qui choisiraient de se joindre à Radio-Québec; 3 ) Mettra progressivement en marche les transformations requises pour devenir le réseau d’État dont les Québécois ont besoin et le doter de la programmation adéquate.

    J'aime

  14. Tr`s bonne idée, Pierre. Cependant la liste de paye gonflerait hors du raisonnable.

    Pour palier, Télé-Québec pourait se joindre a RT.com et proposer de devenir le volet francophone de cette télé internationale qui supplante les grandes chaînes partout dans le monde.

    Faudrait pour cela qu’il y ai une ‘ colonne vertébrale’ pro froncophone a Québec…il semble que ce n’est pas pour demain.

    J'aime

  15. Fermer complètement Radio-Canada tout comme Radio-Québec serait vraiment très cool, un bon joint de marijuana avec ça?

    J'aime

  16. @ Pierre JC Allard.

    Un peu comme Pierre Péladeau avait profité de la grève de La Presse pour lancer et créer les racines du Journal de Montréal, le Québec pourrait prendre avantage des erreurs de parcours du fédéral.

    J'aime

  17. Bon courage aux indépendantistes québécois, qui sont authentiquement progressistes.

    J'aime

  18. Merci LSGA pour votre présence et votre commentaire.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :