Groupes criminalisés et mafia: le crime paie-t-il?

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Groupes criminalisés et mafia: le crime paie-t-il?

Raymond Viger       Dossier Gang de rue.

J’ai rencontré de grandes quantités de personnes qui ont eu des activités illicites. Toutes sortes de magouilles pour faire de l’argent. Des plus petites au plus grosses.Pour la très grande majorité de ces personnes, elles sont encore plus pauvres aujourd’hui. Surprenant. Pourtant, il y a du gros argent qui se brasse dans les différentes mafias et groupes criminalisés. Mais où va tout cet argent?

L’argent mal acquis se centralise autour de quelques individus. Ceux qui contrôlent, ceux qui prennent les décisions. Les petits qui tournent autour, ceux qui pensent qu’ils vont devenir riches, habituellement, restent pauvres et petits.

Le rêve du milieu criminalisé et des gangs de rue

Il y a beaucoup de promesses dans le monde criminel. « Fais-ça et on va t’arranger ça ». « Fais-nous confiance… » « Là, on est un peu serré financièrement, mais laisse-nous arranger nos finances pis on te paye après… ». La réalité est que ce ne sont que des discours vide de sens. Les criminels sont de grands vendeurs de rêves. Et comme beaucoup de vendeurs, ils sont de vrais menteurs. C’est comme ça qu’ils montent leur fortune.

Pour chaque criminel qui monte en grade et qui fait de l’argent, combien de loosers vont demeurer en reste? Les très rares qui ont fait un peu d’argent, ce sont des gens qui ont su s’organiser sans compter sur le crime organisé. Parce que le crime organisé ne sert qu’à organiser leur crime et leur fortune.

Pour le crime organisé et les différentes mafias, tu n’es que de la chair à canon. On t’envoie faire les mauvais coups, on se sert de ton crédit, on te fait travailler gratuitement en attendant des faveurs qui ne viendront jamais. Ils t’entretiennent dans la misère, sous le seuil de la pauvreté.

Parce qu’ils aiment ça que tu dépendes d’eux. Plus tu dépends d’eux et plus tu vas faire des conneries pour eux. Au début pour espérer faire de l’argent. Ensuite, juste pour survivre.

Un gang de rue, tes amis?

J’ai vu des gars faire de l’argent. Ils se sont fait voler. Bizarre. Qui savait qu’ils transportaient de la drogue ou de l’argent? Pas des groupes ennemis. Trop souvent se sont ceux que tu appelles tes amis, ta gang. Quand tu ouvres les yeux et que tu finis par comprendre, tu as un dossier criminel, tu dois de l’argent à tout le monde, plus personne ne te fait confiance.

Et ne dit surtout pas que tu n’as pas été chanceux. Tu as choisi le crime. Et le crime est bien plus fort et plus gros que tu ne peux te l’imaginer. Tu te pensais plus intelligent que le crime organisé. Ils sont bien plus organisé que tu ne peux le penser.

Quand il te font attendre parce qu’ils te disent qu’ils doivent finaliser des transactions, dis-toi qu’ils ont décidé de ne pas te payer. Ils vont te faire attendre jusqu’à ce que tu ne sois plus capable d’attendre. Et après, tu fais quoi? Tu vas voir la police pour réclamer ton dû? Tu te retrouves seul dans ton coin et tu essayes de comprendre ce qui s’est passé.

Je n’essaye pas de te faire la morale. Seulement te partager l’expérience de beaucoup de gens qui ont passé par là.

Introduction Histoire des gangs de rue

Autres textes sur Gang de rue

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

54 Réponses

  1. Merci pour ce témoignage. Le texte devrait être disponible dans toutes les écoles. Une réalité qui mérite d’être su et connu de nos jeunes.

    J'aime

  2. Merci Pierre pour votre commentaire. Nous travaillons fort pour que le texte soit le plus disponible possible.

    J'aime

  3. […] This post was Twitted by refletdesociete […]

    J'aime

  4. Merci tout ce que vous avez dit est bien vrai…il y a seulement une chose qui ne change pas entre fille et gars c’est que dans tous les milieux la fille est encore au service de l’homme…
    La prostitution et tout cela je ne suis pas féministe mais je trouve ca triste… Pour finir les filles femmes continuent a accepter ca…
    Merci encore pour les textes que vous mettez ils sont supers

    J'aime

  5. Merci Élichat pour votre commentaire et votre présence.

    Il est vrai que les milieux criminalisés sont très machos et que la femme est un objet que l’on peut vendre ou louer.

    Au plaisir,

    Raymond.

    J'aime

  6. Oui ca paye plutot bien, jusqu’au moment où ca sent le sapin ou la prison. Mais chez un jeune, cette vision à moyen terme ne rentre pas en compte dans son choix. Il suffit de voir ce qui se passe dans d’autres pays, pour connaitre la reponse. Triste realité.

    J'aime

  7. Triste réalité effectivement. Les jeunes ont souvent une pensée magique de penser que ça n’arrive qu’aux autres.

    J'aime

  8. Il y a aussi l’exemple du copain qui ramene 400 piastres en deux heures de travail illegal, tandis que pour lui ca nécessite 15 jours de vrai boulot de nuit dans un dépanneur. Va expliquer aux jeunes defavorisés dans les milieux d’exclusion que le salaire minimum est interessant… quand deja ils trouvent du travail et ne se retrouvent pas marginalisés par rapport à l’acces du marché du travail. Quand on voit le taux de chomage chez certaines couches de la population, on ne se pose meme pas de question. On peut ajouter à cela l’image HOT, vehiculée par certaines personnes influentes aupres des jeunes (comme des chanteurs, clips youtubes ou films), du milieu criminalisé et de la « reussite » sociale que celui-ci amene : jolies filles, belles voitures, bijoux, respect aupres des autres jeunes, etc.

    J'aime

  9. Cette réalité fait partie des difficultés de la réinsertion: salaire minimum, impôts à payer… Nous devons trouver des moyens d’avoir une intensité plus forte que l’intensité de l’illégalité.

    J'aime

  10. Je ne crois pas que nous pouvons régler ces difficultés comme ca quand un s ystème se préoccupe plus des gros que de la masse voila ou sa mène….si nous même trichons pour survivre je commence a comprendre les jeunes la loi de la survie….

    J'aime

  11. C’est là que l’on voit que le social peut rapporter economiquement à un pays. Je fais partie de la droite lucide qui pense qu’investir de l’argent sur un jeune c’est tres rentable, bien plus que d’entrenir cette gangrene sociale que sont l’exclusion, la pauvreté, l’insecurité et le chomage. Combien nous coute les interventions des pompiers, ambulanciers, policiers, intervenants sociaux, et le decrochage scolaire, les juges, les avocats, les reparations des degradations au mobilier urbain, etc. ? Il faut etre le dernier des nuls en compta ou un politicien aveugle ou malhonnete pour ne pas comprendre ca. Un simple reportage sur la nuit de deux ambulanciers au centre ville et on comprend qu’entre leur deplacement et celui de quelques policiers ont aurait pu loger et nourir gratuitement pendant un an la personne vivant aujourd’hui en marge de la société. On ne parlera pas du cout d’un detenu adulte en prison ou un jeune en maison de transition, ni des surcouts medicaux liés à la pauvreté, la drogue, le manque d’education. Le social, une usine qui bouffe notre fric quand on ne s’en occupe plus, une planche à billets quand on sait investir intelligemment. Je ne vois que des travailleurs qualifiés en moins sur le marché de l’emploi, quand je regarde ce qui se passe dans nos quartiers d’exclusion au Quebec. Apres on nous parle de faire venir des immigrants (coutant chacun une petite fortune administrative) parce que nous manquons de travailleurs ! On marche sur la tete. Jeune et dans un de ces quartiers sordides … je pense que je vendrais de la drogue moi aussi.

    J'aime

  12. Chaque dollar investit en prévention permet effectivement de grosses économies. Sauf que cela n’est pas spectaculaire pour les politiciens qui cherchent à gagner des votes. La prévention est une philosophie long terme. Et la vie d’un politicien est souvent plus courte!

    J'aime

  13. Ce qui confirme que les politiciens ne travaillent pas pour leur concitoyens. CQFD !

    J'aime

  14. Tristement et malheureusement, je dois avouer que la démonstration parle d’elle-même.

    J'aime

  15. Mais la raison peut être plus complexe. Les politiciens ne travaillent pas pour leurs concitoyens peut-être parce que leurs concitoyens sont trop cons pour revoter pour eux.

    Si ces politiciens tentent de prendre des mesures à long termes, donc dont les effets ne se voient pas rapidement. Et qu’il serait inutile de prendre de telles mesures, si c’est pour les voir passer à la poubelle par les politiciens d’un autre parti qui les remplaceraient .

    Je me suis toujours demandé si on n’a pas les politiciens que l’on mérite. Et qui des politiciens et des électeurs sont le plus à blâmer et responsable de la médiocratie actuelle. pas évident.

    J'aime

  16. Ce qui est à blâmer est le système politique qui ne correspond pas à une démocratie participative, mais à un derbie de démolition.

    D’une part, tant qu’un député est « pogné » à suivre une ligne de parti et qu’il ne peut pas exercer son pouvoir de voter selon sa conscience, le système politique fausse la démocratie.

    D’autre part, tant qu’on déchire le gouvernement avec un parti au pouvoir et un autre en opposition et que les 2 partis ne cessent de tenter de démontrer qui est l’imbécile dans ses actions et déclarations, on n’avance nulle part.

    Un gouvernement doit être comme un conseil d’administration où tout le monde travaille ensemble pour le bien être du groupe.

    J'aime

  17. Completement d’accord. On en revient aux conclusions de Pierre jc Allard sur notre democratie et aux changements qu’il faudrait y apporter.

    J'aime

  18. Effectivement, Pierre JC Allard a une théorie et une position similaire.

    J'aime

  19. Cout d’un detenu en prison : 300 euros / jour => 9 000 euros / mois
    Salaire d’un prof AGREGE pendant ses premieres annees : 1500 euros / mois, meme avec les charges sociales on n’arrive pas a 3000.

    Que rapporte un detenu a la societe ?
    Que rapporte un professeur de tres haut niveau a la societe ?

    Donc pourquoi detruire l’enseignement et par contre augmenter les effectifs de police si un detenu nous coute beaucoup plus cher qu’un enseignant ?

    Tout simplement pour maintenir la masse dans la peur, a ses propres frais.
    Il y aura toujours du crime, mais ca arrange bien l’Etat que la population considere comme criminel tout ce qui n’est pas authorise par la loi dictee par l’Etat lui-meme.

    – La vente legale d’armes lourdes via des reseaux comme MBDA est elle criminelle ? non.
    – Le maintien de 10% de la population au chomage (parce que c’est bon pour l’economie) est il criminel ? non.
    – La vente de drogues (alcool et tabac) avec monopole de l’Etat est elle criminelle ? non.

    J'aime

  20. Bonjour Vince.

    C’est quoi un réseau MBDA? Quand on parle d’armes lourdes on parle de quoi au juste?

    Merci,

    Raymond.

    J'aime

  21. je suis la les mec criminal vive la mafia

    J'aime

  22. Bonjour Nino.

    Quelle mafia? Et vos salutations sont adressées à qui?

    Raymond.

    J'aime

  23. Merci pour votre document cela va bien pouvoir m’aider pour faire mon manga

    J'aime

  24. Bonjour.

    Vous vouliez créer un manga sur les gangs de rue?

    J'aime

  25. […] pour votre commentaire Blood VS Crips, la g… on Groupes criminalisés et…Blood VS Crips, la g… on Un blood abandonne son fo…Blood VS Crips, la g… […]

    J'aime

  26. […] pour votre commentaire Blood VS Crips, la g… on Groupes criminalisés et…Blood VS Crips, la g… on Un blood abandonne son fo…Blood VS Crips, la g… […]

    J'aime

  27. […] pour votre commentaire Un blood abandonne s… on Groupes criminalisés et…Blood VS Crips, la g… on Groupes criminalisés et…Blood VS Crips, la g… […]

    J'aime

  28. […] pour votre commentaire Le business de la gu… on Groupes criminalisés et…Le business de la gu… on Un blood abandonne son fo…Un blood abandonne s… […]

    J'aime

  29. […] VS Crips, la g… on Un Blood remise son bandeau ro…Les gangs de rue un … on Groupes criminalisés et…Les gangs de rue un … on Les jeunes nous parlent: sexe …Les gangs de rue un … […]

    J'aime

  30. […] Les gangs de rue un … on Histoire des gangs de rueUn membre de gang de… on Groupes criminalisés et…Un membre de gang de… on Un blood abandonne son fo…Un membre de gang de… […]

    J'aime

  31. […] pour votre commentaire Le gang de rue comme… on Groupes criminalisés et…Le gang de rue comme… on Un blood abandonne son fo…Le gang de rue comme… […]

    J'aime

  32. […] en…Comment sortir d… on Histoire des gangs de rueHistoire des gangs d… on Groupes criminalisés et…Histoire des gangs d… on Un Blood remise son bandeau ro…Histoire des gangs d… […]

    J'aime

  33. […] on Histoire des gangs de rueComment sortir d… on Groupes criminalisés et…Comment sortir d… on Un blood abandonne […]

    J'aime

  34. […] Merci pour votre commentaire Rap et criminalité … on Les filles dans les gangs de r…Rap et criminalité … on Un blood abandonne son fo…Rap et criminalité … on Le business de la guerre dans …Rap et criminalité … on Un Blood remise son bandeau ro…Rap et criminalité … on Un membre de gang de rue en…Rap et criminalité … on Blood VS Crips, la guerre des …Rap et criminalité … on Guerre de gangs à …Rap et criminalité … on Le gang de rue comme fami…Rap et criminalité … on Histoire des gangs de rueGangstérisme,… on Groupes criminalisés et… […]

    J'aime

  35. […] filles dans les … on Histoire des gangs de rueRap et criminalité … on Groupes criminalisés et…Rap et criminalité … on Groupes criminalisés et…Rap et criminalité … […]

    J'aime

  36. […] filles dans les … on Histoire des gangs de rueRap et criminalité … on Groupes criminalisés et…Rap et criminalité … on Groupes criminalisés et…Rap et criminalité … […]

    J'aime

  37. […] pour votre commentaire Genèse des ga… on Groupes criminalisés et…Genèse des ga… on Un blood abandonne son fo…Genèse des ga… […]

    J'aime

  38. […] Crips, la guerre des …Marc Pigeon et les g… on Le gang de rue comme fami…Groupes criminalis… on Un blood abandonne son fo…Groupes criminalis… on Le […]

    J'aime

  39. […] Nuovo et les … on Histoire des gangs de rueMarc Pigeon et les g… on Groupes criminalisés et…Marc Pigeon et les g… on Le défi des gangs de…Marc Pigeon et les g… on […]

    J'aime

  40. […] de mort pour u… on Histoire des gangs de rueFranco Nuovo et les … on Groupes criminalisés et…Franco Nuovo et les … on Le défi des gangs de…Franco Nuovo et les … on […]

    J'aime

  41. […] on Histoire des gangs de ruePeine de mort pour u… on Groupes criminalisés et…Peine de mort pour u… on Le défi des gangs de…Peine de mort pour u… on […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 846 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :