Suicide sans souffrance, moyens pour se suicider

Crisis phone line, ligne d'appel, centre de crise, suicidaire, suicide, se suiciderSuicide sans souffrance, moyens pour se suicider

Dossier Suicide

J’ai fait 2 tentatives de suicide. J’ai été arrêté dans mon geste. Contre mon gré.

J’ai été habité par une colère, une frustration. Pourquoi ne pas respecter le choix que j’ai fait. Celui de me suicider, de me donner la mort, un suicide sans souffrance? Ne suis-je pas libre de disposer de ma vie comme bon me semble?

J’ai cherché des trucs pour me suicider, des moyens pour mourir. J’ai cherché des les moyens d’un suicide sans souffrance. J’ai tenté de trouver la mort.

J’ai été amené en thérapie. Ça n’a pas été facile au début. J’ai fait peur à plusieurs thérapeutes avant d’en trouver un capable d’entendre l’expression de cette souffrance qui m’étouffait. Ma volonté de mourir, ma souffrance était trop intense, la colère qui m’habitait trop violente. En thérapie j’ai réussi à trouver des gens pour m’écouter et évacuer cette souffrance, cette violence.

Aujourd’hui, je suis reconnaissant envers ces personnes que j’ai croisées qui m’ont aidées et soutenues.

Si tu souffres. Appelle. Si quelqu’un dans ton entourage souffre. Appelle. Si tu as le moindre doute, n’hésite même plus. Appelle.

suicide suicidaire vouloir se tuer comment mourir sans souffrir se suicider prévention interventionRessources:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

Suisse: Stop Suicide 022/ 382 42 42

Portugal: (+351) 225 50 60 70

Autres textes sur le Suicide:

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉguide crise suicidaire livre se suicider bouquin vouloir mourir prévention intervention suicide

Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre, au coût de 4,95$, est disponible :
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Merci pour votre soutien envers notre intervention auprès des jeunes.

Autres livres pouvant vous intéresser:

5 436 Réponses

  1. Bonjour.

    Ça fait combien de temps que tu as perdu cet homme?

    Une relation amoureuse saine ne doit pas permettre que tu aimes plus l’autre que toi-même. Ça s’appelle de la dépendance affective. C’est ça qui est très souffrant lors d’une rupture.

    Est-ce que tu as des gens de confiance autour de toi avec qui tu peux partager ta souffrance et demander de l’aide?

    Reviens-nous pour que nous puissions en parler un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  2. en ce moment je ressent un énorme maletre et une grande souffrance, pire un dégout de la vie je crois que je vais mettre un terme à ma vie c’ est sérieux j’ écris ce texte et ma femme est juste de l’ autre coté de la pièce, elle me prend pas au sérieux quand je lui parle, pourtant elle est très gentille mais j’ en ai marre de la vie et je préfère partir, c’ est trop dur pour moi, je crois que c’ est pour cette semaine après tout y a qu’ avec cette méthode que je serai mieux, je suis désolé au revoir.

    J'aime

  3. Bonjour Barbier.

    Vous dites que votre femme ne vous prends pas au sérieux. Est-ce que vous lui avez parlé directement et clairement de votre mal-être?

    Qu’avez-vous vécu qui a créé ce mal-être?

    Revenez-nous Barbier pour que nous puissions en parler un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  4. J’en ai marre de ma vie. Qui n’avance aucunement malgré tout mes efforts, amour pour mon prochain, travail acharné mais inutile.je donne mon amour mais personne ne m’en donne en retour je n’en peu plus et ne veux personne pour m’en dissuader je mettrai fin à mes jours sur cette terre hypocrite…

    J'aime

  5. Bonjour de puis l’ âge de 12 Ans j’ai envie de mourir pour vous dire pas de vrai tentative tout les jour je me réveille avec cette envi a 38 Ans mais plus tôt je cherche un moyen de partir sans que ce soit ma faute lol pourtant ma vie et pas trop mal je m’ amuse bien j’ai l’ être humain me mêlé à eux rigolé beaucoup sortir lol après ci vous voulez vraiment mourir alors amusés vous profitez des choses qui viennent vers vous vue que vous avez plus rien à perdre moi je sais que ses pas ma famille ou une copine ça vient de moi et moi seul je sais pas d’ ou vient ce mal être et je veux pas savoir je sais juste que j’aime plus les autres que moi même enfin je sais pas lol bisous

    J'aime

  6. Bonjour Isidor. Qu’avez-vous vécu à l’âge de 12 ans pour envisager le suicide comme seule issue possible?

    Et si vous preniez le temps de vous regarder dans le miroir comme si vous étiez un étranger à qui vous voudriez envoyer un peu d’amour, que pourriez-vous vous dire? Pourquoi ne pas tenter cet exercice à chaque jour?

    Qu’en dites-vous?

    Raymond.

    J'aime

  7. salut,
    il y a des souffrances intolerables dans la vie…
    dostoievski disait :’ l enfer, c est de ne PLUS pouvoir aimer!
    c est mon cas..
    j aimais ma femme, c etait une fee lumineuse …elle m a quitté et je me consume dans le noir…
    les jeunes personnes peuvent sans sortir toujours car energie vitale inconsciente et salutaire, innocence et illusions, pas un homme mur intelligent qui a le degout de la vie parce quil sait que l amour est une illusion…seuls les bouddhistes sans ego aiment!
    sinon ce qu on appelle amour dans la vie banale et conditionnee, ce sont des egos surdimensionnés , et des images parlant à des images..
    pk un clochard n est pas aimé?parce que precaire…
    pourquoi une femme avec bec de lievre est pas convoitée?
    vous allez parler de beauté interieure?
    soeur emmanuelle (suis athee) disait " l homme est tout petit"…elle savait s oublier,seule condition pour aimer..
    on est conditionné depuis tout petit à construire personnage avec ambition etr idee de soi:on construit un desert en soi, tot ou tard!sauf pour des gens qui se croient altruistes parce quils sont des raisonneurs..
    je pense que raymond vigier en fait partie vu le simplisme de la plupart de ses reponses00
    c est dit sans hostilité..
    il sera assez intelligent pour pas me bannir!(sourire)

    J'aime

  8. Bonjour Pierre.

    Pas question de vous bannir. Pourquoi le ferais-je? Les échanges que nous pouvons avoir ou établir sont proportionnelles à la présence des visiteurs qui viennent ici quelques instants. Beaucoup de personnes n’y viennent que pour laisser un commentaire furtif et ne réponde pas à mon premier contact.

    Pour juger du simplisme des différents échanges qu’il y a eu sur ce blogue avez-vous regarder les 60 000 commentaires répartis sur plus de 3000 billets?

    L’amour de votre vie vous a quitté. Cela fait combien de temps? La rupture amoureuse est un deuil que l’on traverse. Certains deuils sont plus faciles que d’autres à faire. Avez-vous des gens de confiance qui vous aident dans cette période que vous traversez.

    Au plaisir d’échanger avec vous.

    Raymond.

    J'aime

  9. je suis actuellement en une certaine dépression,je vais perdre mon appart malgres mon travail stable de fonctionnaire et mes factures toujours payees

    J'aime

  10. Bonjour. Comment se fait-il qu’avec un emploi stable et des factures payées vous risquiez de perdre votre appartement?

    Raymond.

    J'aime

  11. bonjour,

    je pense très fort au suicide, d’ailleurs j’ai cessé de vivre depuis longtemps, je n’ai plus gout à la vie, je passe mon temps à errer dans les rues parfois dans les villes, le soir je rentre à la maison vu que je suis une femme de 44ans célibataire et pas d’enfant pas de maison pas de travail, je vis au dépend de mes frères qui ne m’adressent même pas la parole.
    je n’ai plu de force de vivre tout est noir. je ne veux pas que ma famille saches que j’ai suicidé pour ne pas blesser mes neveux que j’ai élevé et que j’aime beaucoup.

    Kim.

    J'aime

  12. Bonjour Kim.

    Tôt ou tard, d’une façon ou d’une autre, cela risque de se savoir. Et cela va heurter et blesser les gens.

    Ils vont se demander pourquoi tu n’as pas demandé d’aide. Ils vont se dire qu’ils auraient aimé que tu leur en parles.

    Que risques-tu de t’ouvrir et de demander de l’aide?

    Avec quelle personne de confiance aimerais-tu pouvoir en parler?

    Raymond.

    J'aime

  13. bonojour, je m’appel doan est j ais lu tout les comentaire ! ce que je peut vous dire c est que profiter de la vie y’a des gens qui pert l’heure enfants l’heure parent , est c est pas pour sa qu’il vent ce suisider vous comprenais. la vie est aportente profiter de la vie que vous sa êter donner dans la vie y’a des momnent dificile , je vous ecri sa parce que la vie et aportente reflechiser a 100 vois avent de faire quel que chose.

    y’a des gens qui ce von tuer chaque jours ! chaque jours y’a des enfants qui pert l’heure enfant ce que je veux vous dire c est que y’a des gens qu’il sont des problem pire que vous ….. voila refléchiser bien avant de donner votre vie haut diable mourer naturelement :p

    J'aime

  14. Bonjour Doan.

    Merci pour ton commentaire et ton implication.

    J'aime

  15. Bonsoir, ce soir où bien dans un avenir très proche, j’ai décidé après multe réflexions de mettre fin à mes jours.
    j’ai des kilos de médicaments chez moi mais en fait je ne sais pas encore quel procédé je dois adopter.
    ce qui est certain c’est que je vais passer à l’acte.
    je n’au aucune envie de continuer, malgré un excellent travail, ma famille sont une plaie au quotidien.
    je cherche et je trouverai la solution qui me libèrera à jamais.
    ma motivation grandit chaque jour.
    Je ne me sens pas à ma place ici bas. et les psy et autres médicaments sont encore pires que la mort.
    Merci de m’avoir lu.

    Ezekiel.

    J'aime

  16. Bonjour Ezechiel. Qu’avez-vous vécu pour en arriver à souffrir autant?

    Le travail semble bien aller, mais que se passe-t-il avec votre famille?

    Avez-vous déjà consulté un psy pour dire que ce n’est une bonne solution?

    Avez-vous des médicaments à prendre?

    Raymond.

    J'aime

  17. Bonsoir , tout les jours je suis déprimé , je m’isole . je suis comme allergique a ce qui il y a dehors .
    Je tourne en rond , les jours se ressemble .
    J’ai plus la force de faire quoi que se soit rien le faite de me lave est une épreuve .
    Je vie la vie comme un échec . j’ai rater mes années scolaires , je n’est encore rien faire professionnelement parlent par manque de motivation , a quoi bon ?
    Depuis j’ai pris 20 kilos est que j’ai de très moche cicatrice je me déteste .
    Je subit , je ne peu pas m’empêcher de grignoter jusqu’à en vomir , le pire c’est que ça me rend encore plus malheureux souvent je pleur a cause de ça parce que je sais je vais encore grossir est encore moi m’accepter sans compter la honte de mes cicatrices .
    Étant donner je n’est aucune motivation , la solution reste le suicide .
    La vie c’est comme une usine , il arrive qu’il est des pièces défectueuse , les pièces défectueuse son invendable dan cette société artificielle et doivent donc disparaître .
    Merci de m’avoir lu

    Un pauvre type

    J'aime

  18. Bonjour Kairne.

    Qu’avez-vous vécu pour en arriver à une telle déprime?

    Vous ne pouvez pas restez seul avec tout ce que vous vivez. Vous avez besoin d’aide, d’être soutenu. Quelles sont les ressources dans votre quartier auxquelles vous pourriez vous référer pour obtenir différentes aides? Que ce soit pour vous aider à sortir faire une marche, briser votre isolement, avoir des gens qui pourraient vous accompagner pour un repas ou encore tenter de trouver des activités qui pourront vous aider à briser cette déprime.

    Tenez-moi au courant Kairne de votre démarche.

    Raymond.

    J'aime

  19. Bonjour merci d’avoir pris le temps de lire .
    Pour vous répondre la raison pour laquelle je ne suis pas heureux c’est que j’ai traverser plusieurs épreuve difficiles , décès , des suicides de proche , l’echec totale de ma vie , et une scolarité difficile .
    Tous c’est événement m’on mis un genoux a terre .
    J’ai abandonné , il n’y a aucune raison de ce battre plus je me débat plus ça fait mal .
    A cause de cette prison je me suis forgé je me suis isolé dans ma chambre je n’est plus d’ami et une mère homophobe .
    J’ai fais mon coming out pendant un dîne dans une conversation qui conserner a vie amoureuse elle a tres mal pris , je la croyais plus ouverte d’esprit elle qui se croit si jeune , enfin bref c’est pas le sujet .
    Dans mon quartier il y a rien j’habite dans un village , obligé de faire une heure de bus pour rejoidre la ville la plus proche , j’ai déjà fais des démarche pour m’en sortir .
    Je les est laisser tombe parceque j’ai très vite compris qu’il faudrait je fasse toute ma vie quelque chose que je n’aimerai pas et que les psy ne serve a rien mise a par de t’intesifier la douleur psychique et de te formaté le cerveau pour te faire renter dans le moule …
    Après pour faire des activité et rencontrer des autre personne je n’en n’est pas envie .
    La vie ne vaux pas le coup d’être vécu ,
    Pour moi c’est la fin , je suis un cas que personne ne peu sauver , rien ne m’intéresse mise a par mes petits plaisirs du quotidien , c’est pas en écoutant de la musique est jouer toute la nuit a des jeux en ligne qui me feras réussir dans la vie .
    Pour vous dire la vérité j’ai pas envie de m’en sortir parce-que j’ai choisie le suicide , ce que je suis venu chercher c’est une raison de s’accrocher . Un raison qui me poussr tout les matin a me lever pour faire quelque chose de nouveau .
    J’ai pas envie d’une vie metro boulot dodo et encore moin d’être enchainé a un travail qui me plait pas que je serais obligée de faire pendant 40ans .
    C’est sa la vie ?

    J'aime

  20. Bonjour Kairne. Faire son coming out n’est pas facile. Quand notre mère ne peut pas l’accepter, cela le rend encore plus difficile. Cela fait combien de temps que vous avez fait votre coming out?

    Il existe différentes associations pour aider et soutenir les homosexuels dans ce qu’ils vivent et traversent. Peut-être que certaines de ces associations peuvent vous soutenir par Internet? Les avez-vous déjà contacté?

    Raymond.

    J'aime

  21. Bonjour , ça doit faire dans les deux mois .
    Mon homosexualité est le cadet de mes soucis , j’imagine que avec le temps elle comprendras .
    Après tout c’est pas ma faute si je suis gay , je suis née comme sa .
    Je ne pense mas que vous avez saisi le pourquoi je vous est écrit .
    Je sais pertinemment que vous êtes pas magicien mais ne vous écrit pour avoir une raison de se battre une raison qui me pousse a me lever le matin enthousiasme en imaginant quelque chose de nouveau a faire tout les jours . une raison de ne plus détester cette société et de me forcer a faire un métier qui ne va pas me plaire jusqu’à la retraite .
    A peu vous paraitre absurde ou même peu être évident
    Mais sans motivation rien ne va se débloquer , mon état ne peu que empirer …
    Vous n’avez peu être pas le remède miracle pour mourir mais peu être que par vos mots vous arriverait peu être a commencé un travail de guérison .
    Car clairement , j’ai abandonné ce combat .
    Quoi qu’il en soit je trouve que vous êtes quelqu’un d’honorable , vous avez lu est répondu a tout les messages de toutes ses ame en détresse . Vous êtes quelqu’un de rare .
    Je vous souhaite plein de bonheur .

    J'aime

  22. Bonjour Kairne.

    Il est vrai que je ne suis pas un magicien et que je ne peux rien faire à votre place. Je peux cependant être à votre écoute et tenter de voir quelles sont les possibilités, les solutions qui pourraient s’offrir à vous. Tout en étant impuissant sur les résultats. Parce que toute la démarche vous appartient.

    Vous avez eu beaucoup de courage pour faire votre coming out à votre mère. Et cela a demandé beaucoup de motivation de votre part. Je vous félicite pour cette étape de franchi.

    Parfois nos amis peuvent avoir de la difficulté à comprendre tout ce que l’on traverse. Ils peuvent cependant faire parti de la solution et nous soutenir à leur façon. Exemple, s’il est difficile de sortir de notre chambre, un ami peut être un camarade de sortie pour faire des balades ou autres activités. Un autre peut permettre d’autres activités ou opportunités.

    Revenez-nous Kairne pour que nous puissions continuer d’en discuter.

    Raymond.

    J'aime

  23. Bonjour .
    Avec votre message je pense avoir saisie importence de faire des activités et être liée d’amitié avec des personnes avec qui ont peu partager .
    Ce me fais pensais a de bon souvenir que j’ai eu lorsque j’avais des amis étant plus jeune .
    Je crois j’avais faux depuis le début , que les idées noir qui me tourmente ont fini par me déconnecté de la réalité .
    Même étant conscient de sa , rien ne va être simple , faudrait que j’assume mon corps ( j’ai pris 20kg )
    Les traces de mon ancienne addiction ( scarification )
    J’oserais jamais de sortir de chez moi …
    Je me suis tellement laisser aller , je suis tellement tombé si bas moralement que aujourd’hui qu’il est plus possible pour moi de retrouver le Damien si épanoui qu’autre fois .
    Tellement tomber si bas que essayer de me réveiller a 16h est une épreuve
    Tellement bas que je n’est plus confience en moi
    Je me sent détruit au plus profond de moi
    Si j’aurais étais moin stupide est moin orgueilleux ça n’aurais étais qu’une déprime passagère .
    Ma vie est casiment un échec totale
    J’ai vais achever mon existence si pathétique
    J’ai tellement honte de moi

    J'aime

  24. Bonjour Kairne.

    Vous avez fait de belles prises de conscience. Il faut maintenant les mettre en application. Une journée à la fois. Une étape à la fois. Prendre l’inventaire des gens avec qui on peut faire une activité. Prendre l’inventaire des activités possibles et accessibles.

    Il faut prendre le temps de se rebâtir. Chaque petite action réussie nous permet d’en atteindre une autre.

    Un pas à la fois et nous pourrons faire de grandes balades.

    Au plaisir de vous reparler.

    Raymond.

    J'aime

  25. Bonjour Raymond .
    Je n’est plus d’ami .
    Ça fait bientôt 4 ou 5 je suis seul .
    Avec le temps ils m’ont oublier
    Je me vois pas leur dire " Hey salut tu te souviens de moi ? Fesont comme avant même si je t’es pas donner nouvelles depuis casiment 5 ans "
    Je suis sur que maintenant comme tout les jeune adulte normaux ils ont du taff des gamins et une jolie femme .
    Je me vois pas sortir avec mon physique actuel
    Même si cela est un alternative au suicide que j’ai planifier .
    En moi il y a une contradiction j’ai envie de m’en sortir , mais mon esprit me demande d’en finir , de choisir la faciliter .
    Dans mon cas il me semble plus simple d’en finir que de faire des efforts
    Le 23 août , je serais enfin libre peu importe le coût . Peu importe j’irais ça me convient , a la place d’entretenir une vie d’oiseaux de cage .

    J'aime

  26. Bonjour Kairne.

    Sans rappeler les anciens amis et faire semblant que rien ne s’est passé, tu peux les rappeler en leur disant que tu aimerais bien reprendre contact.

    Que se passe-t-il de spécial le 23 août? Que veux-tu dire par "je serais enfin libre peu importe le coût?"

    Raymond.

    J'aime

  27. Bonjour Raymond
    Le 23 août c’est le jour mon père a perdu la bataille contre sa maladie .
    C’est un peu pour moi un hommage .
    Je dit " Je serais enfin libre peu importe le coût "
    C’est que depuis ma première hospitalisation mes proche me font du chantage affectif en disant que je j’étais égoïste , que je pense pas au gens qui m’aime .
    Ça ma fais culpabilisé un temps mais j’ai très vite compris que c’est ma vie c’est mon corps c’est mon esprit , que je suis libre décidé de ce qui est le mieux pour moi .
    Je parle de coût aussi parce-que vu l’etat de mon petit frère et ma mère il risque d’emprunté le même chemin que moi .
    Résultat ma petite soeur de 5 ans seras peu être orpheline
    Comme si l’histoire de ma famille déchirer pouvais être encore plus tragique .
    Pour en revenir au amis , j’ai trop honte de moi pour les revoir .
    C’est bien pour sa qu’il n’y a aucune issue a ma situation

    J'aime

  28. Bonjour Kairne.

    À chaque situation, il y a toujours l’issue que l’on veut bien se donner.

    La vie est un choix. Un engagement envers soi-même.

    Cette honte vous empêche de reprendre contact avec vos anciens amis. Y en a-t-il un avec qui le contact serait plus facile à faire?

    Quel est l’état de votre petit frère?

    Raymond.

    J'aime

  29. Bonjour Raymond
    La seul amie avec qui je pouvait tout dire n’habite plus en France , elle travaille en Australie .
    Pour ce qui reste , ils ne sont pas très fréquentable .
    Pour ce qui est de l’etat de mon frère il est déprimé comme ma mère .
    Quand vous dite que avec de ma volonté ont peu vaincre , je vous l’accorde .
    Ça me fais poser la question " Est-je vraiment envie de lutter encore ? "
    C’est la que ça devient impossible .

    J'aime

  30. Bonjour Kairne.

    Et cette amie qui travaille en Australie vous ne pouvez pas être en contact avec elle par courriel, skype ou autres moyens gratuits?

    Raymond.

    J'aime

  31. Je pourrais la contacter ,
    D’en parler sa ne va rien changer , j’en est parler a un ami proche sur skype un amis je connais que a travers les jeux vidéos .
    Il ne m’a donner aucune solution mise a par de me traiter de tetu alors je ne le fesais que le contre dire avec des arguments qui ne pouvait réfuté .
    Avec vous il se passe la même chose , je peu comprendre votre point de vu fasse a moi , mais vos messages me renforce l’idée que le suicide est la meilleurs solution .
    En effet la vie c’est chouette avec des amis et que on peu reprendre le goût a la vie comme ca , mais ça implique qu’il faut sortir , est dans mon etat actuel c’est pas possible j’en est peur rien le faite d’y penser . Pour accepter mon corps il faut je me fasse une raison avec l’aide un psy ou reprendre une activiter physique , dans les deux cas je n’en n’est pas envie , j’ai envie de croiser personne , je suis tout les jours fatiguer parceque je dort mal la nuit .
    Je vais une fois de plus me reveiller vers 17 h en etant evidament déprimer .
    Je sais qu’il y a des solutions mais je n’en n’est pas la motivation pour faire toute ses démarches
    Même j’admet l’hypotese que je serais peu etre heureux plus tard je m’en fiche , car je n’est pas envie de vivre une vie …
    Je vais arrêter de vous faire perdre votre temps , je n’en vaux pas la peine .
    Il y a tellement de truc j’aurais aimer faire dans la vie quel gachie
    quel tristesse de mourrir a selement 20 ans , et se sentir obliger d’en finir .
    Je vous souhaite une longue existence paisible .
    J’espere que vous n’aller pas contre ma décision en prévenant les autorité .

    J'aime

  32. Bonjour Kairne.

    Vous dites que vous dormez mal la nuit. Avez-vous consulté pour cette problématique. Le manque de sommeil et un un sommeil de mauvaise qualité ne peuvent pas vous aider.

    Vous ne me faites pas perdre mon temps. Il y a plein de choses qui vaillent la peinte d’être faite. Vous le dites vous-mêmes qu’il y a plein de trucs que vous auriez aimé faire. Pouvez-vous m’en décrire quelques-uns?

    Et cette amie en Australie?

    Raymond.

    J'aime

  33. Bonjour Raymond .
    Je dort mal parceque avant de m’endormir c’est la ou les souffrances sont intence je ne peu pas m’empecher de faire defilée ma vie depuis le debut .
    Je repence a mes echecs les meilleurs moment de ma vie au personne que j’ai rencontrer au cours de ma vie au situation les plus honteuse de ma vie , parfois j’essaye de parler a dieu mais c’est mon imagination qui repond .
    Apres 2 ou 3h de réflexion je m’endort il est environs 9h je suis parfois reveiller par les bruits de mon entourage et la plupard du temps je suis reveiller a cause de mes rêves a la fin de chaque rêve je fini par tomber d’une falaise est je me reveille brutalement avant de toucher le sol .
    Depuis que je suis devenu prisonnier de moi même je nourris certain rêves .
    Je rêve de faire de la plongée depuis que un de mes amis ma montrer des photos de ces aventures epique , a l’exploration de grotte sous marine , de rencontre de creature exotique , decouvrir l’abysse des océans , je rêve de faire de la chute libre , sentir le vent est la vitesse d’avoir l’impression de voler , de partir a la decouverte des plannete ou la vie serais possible . peu importe le danger la liberter vaux toute les richesses du monde .
    Je rêve aussi de partir a l’aventure en solitaire traverser un desert , une epaisse foret , j’aimerais être nomade d’aller ou le vent m’emporte se sentir libre et traverser l’amerique en voiture .
    Rien de vous avoir ecrit ca je suis aneantit car la moitier de mes rêves irrealisable , la societer oblige a tous être humain de travailler pour vivre même si ca me fais mal de le dire c’est normal …
    Même si certain son fesable , je n’aurais pas ce sentiment de liberté .
    C’est comme une vie sans musique .
    Je suis completement taré , je sais …

    Généralement vous avez l’habitude que la conversation ne va que dans un sens mais j’ai envie de brisé cela

    Tenez vous a l’écoute de vos désires les plus profond ? Avez vous créer une vie où ils pourront s’exprimer?
    Ou vous avez peu être renoncé a vos rêve ?
    Cette liberter illusoire vous convient ?

    J'aime

  34. Bonjour Kairne.

    Vous dites que vous parlez à Dieu mais que c’est votre imagination qui vous répond. Et qu’entendez-vous comme réponse.

    Dans toutes ces actions qui vous font rêver, lesquelles seraient faisables?

    Mon opinion est qu’il y a deux sortes de désirs. Le désir que l’on veut atteindre, que l’on veut assouvir. Ensuite le désir que l’on garde comme un rêve qui nous berce.

    Je reste à l’écoute de ces désirs qui remontent en moi. J’en fais le tri pour décider lesquels deviennent un objectif que je veux atteindre et lesquels je décide de conserver comme un rêve éveillé.

    Je ne renonce jamais à mes objectifs et mes rêves. Même les plus fous. Une liberté illusoire ne peut exister. Nous sommes libre ou nous ne le sommes pas. Et personne n’est assez grand et assez puissant pour m’emprisonner.

    Raymond.

    J'aime

  35. Bonjour Raymond ,
    Tout d’abord c’est très beau ce que vous avez écrit .
    Ça me montre que c’est beau de rêvé mais il faut tout de même garder les pied sur terre .
    Quand je dit je me sent emprisonner c’est la contrainte d’aller faire un travail comme tout le monde et être prisonnier de cette routine qu’ont appel métro boulot dodo .
    A ma connaissance je connais aucun métier ne mangeras pas casiment tout mon temps libre .
    Ça me rend malade de pensé jusqu’à mes 60 ans je n’aurais casiment pas le temps de réalisé ce que j’ai envie de faire .
    Et quand j’aurais le temps je serais trop vieux pour tout sa .
    Je ne serais plus aussi dynamique et j’aurais probablement d’autre envie .
    Sans compter le faite de détester son corps qui est une réel barrière .
    Aucun de mes reves son réalisable , j’ai renoncé a tout depuis longtemps , rattraper par la réalité .
    Pour la petite voix j’entends dans ma tête elle répond mais j’ai du mal a me souvenir ce qu’elle me murmure
    Parfois il m’arrive d’avoir une conversation avec moi même .
    Je suppose que c’est les effets secondaires de mon isolation .
    Je suis conscient des démarches qu’il faut j’entreprends pour m’en sortir mais la motivation n’y est pas . Ah quoi bon ?
    Menée une existence ou je ne serais jamais heureux .
    Faire semblant c’est pas mon truc .
    Le seul truc qui me motive c’est mon suicide .
    C’est ça la vrai solution .

    J'aime

  36. Bonjour Kairne.

    C’est vrai qu’il faut garder les pieds sur terre et demeurer réaliste. Autant tout voir positivement est aussi extrémiste que de voir tout négativement.

    J’ai un collègue de travail qui va avoir bientôt 80 ans. Il est encore fort actif. Autant pour le travail que pour les activités personnelles et familiales. Le travail et des objectifs personnels peuvent se combiner. Et 60 ans n’est pas la fin de la vie.

    De mon côté, j’ai 56 ans. Malgré mon travail, j’ai le temps d’avoir des activités personnelles qui remplissent bien mes journées. Le travail se fait normalement du lundi au vendredi de 9:00 hres à 17:00 hres. Cela laisse toutes les soirées et tous les week-ends pour organiser sa vie personnelle. Sans compter les vacances et les journées de fête.

    Tout est relatif dans la vie. Relatif au regard que l’on veut bien porter.

    Raymond.

    J'aime

  37. Bonjour Raymond .
    D’apres ce que j’ai compris tout est basé sur la vision des choses ,
    Je ne vois pas comment ont peu aimer la vie apres avoir eu un passe compliquer , des difficulter qui s’enchainent .
    Et puis même sans être dépressif suffit de regarder autours de nous , et meme de regarder un journal téléviser
    Ont se rend compte a quel point la vie est triste , tout le monde ferme les yeux et passe a autre chose est continue sa petite vie monotone enfermer dans leur realité .
    J’ai remarquer que si on ne correspond pas a la masse on est traite de fou , comme au moyen age ou les hérètiques se faisais exécuté .
    D’ailleurs dans certain pays les homo ce font tué .
    Je pourrais me dire que tout cela nous me concerne pas et que je n’y peu rien , moi ca mes hors de moi , ca ne fais que accroite la haine que j’ai enver l’être humain .
    Vivre les yeux fermer c’est pas mon genre .
    Je me trompe peu etre mais voir tout positivement c’est ce voiler la face , c’est vivre aveugle , inconscient comme les gosses entre 4 et 10 ans .
    Comment être positif lorsque que la tristesse me dévore de l’interieur ?
    Je sais pertinament je serais malheureux toute m’a vie , je fais quoi ?
    J’encaisse et je ferme les yeux ?
    Je prefere en finir que plutot vivre avec cette souffrance permanente que me battre pour une existence minable d’un pauvre tarée solitaire , n’aiont pas peur des mots , de continuer a voir ma famille se déchirer de ne voir que souffrance est désolation autours de moi .
    La mort est simple est apporte des resultats certain .
    C’est comme quand ont dit a une femme ou un homme que la seul facon de retrouver un poid correcte c’est les regimes le sports est tout c’est médicament sencé a absorber la graisse avec le risque de l’effet yo-yo , alors qu’il suffit d’investire dans un anneau gastrique pour avoir des resultats certain mais risquer pour le corps , mais sans risque de gavage intensif .
    C’est bien connue plus on se prive plus ont ce gave apres .
    Je sais de quoi je parle , depuis j’ai arreter de me taillader les bras je suis maintenant depandent des jeux video et de la nourriture
    j’ai essayer de me calmer mais au final je fini toujour par me gaver jusqu’a en vomir .
    Le bon coter des chose c’est que j’ai la chance de ne pas fummer et pas boire .
    Quand vous dite que 60 ans c’est pas la mort , je me suis mal exprimer
    C’est quand ont est plus capable de faire ce qu’ont a envie c’est la mort .
    Vu comme je prend soin de moi je mourrais a mes 30 35 ans d’une infection .
    J’ai une infection qui c’est declarer il y a pas lontemps au niveau du pied , je pourrais consulter mais de toute facon le 21 je ne serais plus parmis les vivants

    J'aime

  38. Bonjour Kairne.

    Je ne dis pas de jouer au jovialiste et de faire semblant que tout est beau et rose. Il ne s’agit pas de jouer à l’autruche.

    La vie est un cycle dans lequel on peut être affecté par d’immenses souffrances mais que l’on peut retrouver le bonheur. On peut réapprendre à y goûter.

    Il y a un ménage à faire. Il y a des actions à entreprendre. Mais c’est possible.

    Raymond.

    J'aime

  39. Bonjour Raymond .
    J’ai envie de me laisser une chance apres tous ce que vous m’avez dit , de croire que plus tard est avec de la maturité et le temps je ne serais plus tourmenté , mais je ne suis pas assez motivé pour le faire
    pourquoi faire ? pourquoi vivre ?
    La vie n’a aucune importance , faudrait je passe pres de la mort pour voir son importance .
    Mais faudrait je me rate et clairement ce n’est pas possible .
    Au finale que je vie ou que je meurt ça revient au même
    Je ne fais que accélérer le processus
    Je pence ne rien raté en me projetant dans l’avenir

    J'aime

  40. Que risques-tu Kairne de te laisser une chance?

    Il y a des choses à découvrir qu’on ne peut même pas s’imaginer tant qu’on n’a pas essayé de les découvrir.

    La vie est un voyage qui peut nous amener des joies et des plaisirs dans ses différents détours.

    Il faut juste se donner cette chance.

    Qu’en dites-vous?

    Raymond.

    J'aime

  41. En me donnant une chance je risque de souffrire encore
    deja la souffrance actuel est intence
    J’ai peur de l’echec , je suis de nature defaitiste ce qui arrange rien
    Depuis que j’ai tout misé sur mon suicide chaque jours j’ai de plus en plus mal ,
    Je suis a bout , je ne pourrais pas encaisser un autre prochain coup je suis devenu fragile , la moindre frustration me mes hors de moi , me fais abandonner .
    Je ne suis pas tailler pour la vie .
    Je me fais plus confience et j’ai sombrer dans la folie
    Je ne plus continuer , je n’est plus la force de me relever
    Je me sent ecraser par cette douleur qui tout les jours me fais pleurer toute les larmes de mon corps .
    Mon corps est un véritable fardeau .
    Cette situation n’a que trop durée j’ai commencer a pensais au suicide au collége , et depuis 4 ans c’est invivable .
    J’ai tout essaye pour m’en sortir j’ai vu des educateur , j’ai vu un psychologe , un psychiatre .
    Je suis aller chez isatis et la mission local pour m’aider a m’incerer dans le milleux pro , je suis aller a la maison des ado .
    J’ai même participer a un atelier d’horticulture histoire de pratiquer un loisire autre que les jeux video est surtout voir du monde que mes amis virtuels .
    J’ai essayer de reprendre le footing en nature pour pouvoir me vider la tête mais je n’en n’est plus envie
    J’ai tout abandonner car j’ai trouver enfin ce que j’ai envie , c’est la mort .
    J’ai envie de croire qu’il y a d’autre alternatives mais je ne peu nie la vériter .
    Je pense avoir réélement toucher le fond a un tel point qu’il n’y a pas d’issue .
    Je ne vois pas d’issue non parceque je n’en n’est pas envie parceque c’est la realité
    Dans la vie rien est relatif au regarde qu’ont porte , il est relatif au evenement qui ce produit est notre capaciter a resister
    Meme si vous dite que il n’est pas question de faire l’autruche
    paradoxalement c’est ce que vous me suggerer de faire .
    Ou c’est moi qui est completement taré , au choix .
    Je dit pas ca pour encore m’appuitoiyer sur mon malheureux sort mais c’est pour vous montrer qu’il n’y a aucune alternative, je pensée m’en sortir tout seul mais a cause de mon ego est mon ignorence je le paye de ma vie .
    Juste un instent faite le vide dans votre tête prener en compte toute les difficultes que je traverse , le rejet de mon corps .
    ajouter a ca des deuil , des suicides de proche l’echec de votre vie scolaire familliale , sentimentale pour faire court j’ai echouée departout
    mon seul point fort c’est que j’ai une certaine faciliter a me faire de bon ami .
    Je ne joue pas au plus malheureux je sais que sur l’échelle des malheurs humanitaires , devant moi y’a le Darfour et Magalie Vaé
    Pardonner moi pour ce pavé mais j’avais besoin de l’exprimer

    J'aime

  42. Bonjour Kairne.

    Vous n’avez pas échoué. Vous avez vécu des événements qui vous brusquent.

    C’est normal et c’est correct de vous exprimer. Cela évite de tout garder à l’intérieur. Parce que nous avons besoin d’extérioriser ce qui se passe dans notre fort intérieur.

    Il y a autant d’alternatives que nous voulions qu’il y en ait.

    Raymond.

    J'aime

  43. Bonjour oui j’ai échoué partout .
    Je sort du système scolaire sans aucun diplôme , niveau sentiment c’est un désastre .
    Étant ado j’avais honte de mon homosexualité est je sorter avec des fille juste pour mon’ image auprès des copains .
    Niveaux famille c’est l’apocalyptique je ne vois plus mon oncle et ma tante depuis je suis en froid , tant qu’a ma mère elle ne crois plus en moi , déconcerté elle me laisse faire ce que je veux .
    Pour ce qui est de mon père il est partit avec une fausse image de moi .
    Je ne suis pas un branleur , c’est juste que la vie en a décidé ainsi et c’est une fatalité .
    Le bon terme c’est démotivé mais vu je ne communique pas ce que je ressent ça n’aide pas .
    Ma vie est un échec aussi car je n’est pas construit une vie ou je pourrais être heureux , est surtout avec mon laisser aller je suis devenu moche .
    Il y a des alternatives mais aucune motivation

    J'aime

  44. Bonjour j’ai 15 ans, plus tard je compte m’orienter vers la psychologie. Je comprends les gens en les observant, je les analyses, j’ai beaucoup eu le désir de mourir, j’y ai énormément réfléchis et cerné pourquoi cette pensée négative peut arriver, pourquoi cette sensation de mal etre, ce vide, cette impression que personne nous comprend existe, pourquoi vous vous sentez abandonné, blessé de la vie, pourquoi vous pensez que seul la mort pourrait vous aider alors que la simple chaleur d’un corps, un sourire une main tendue qui vous est adressée peut vous sauvez la vie… Vous pouvez toujours aimer, vous raccrocher a la vie a chaque fois que vous tomber, aucun être humain n’est programme pour mourir, chaque suicide d’une personne saine est simplement un appel a l’aide… Une envie de montrer a quelqu’un ce que vous ressentez, un moyen de dire "toi qui t’es tant moqué de moi, ne m’a jamais écouté, tu comprends maintenant ce que je ressentais ? Souffre de cette incompréhension, regarde ce que tu m’as fait".
    Chaque personne peut se sentir bien, le vrai bonheur n’existe pas , il n’est qu’illusion, seulement quelques fragments de bonheur sont réels mais il faut accepter de vivre dans le malheur, on ne peut pas être 100% heureux, seulement parfois. Pour l’être le plus possible croyez moi se posez des questions h24 n’arrange rien, écoutez des musiques déprimantes non plus, il faut s’occuper beaucoup, occuper se vide et penser le moins possible a votre mal être… Si quelqu’un a besoin d’aide, vous pouvez me contactez :) je pourrais peut-être sauvez des vies malgré mon âge!
    Essayer, qui sait !

    J'aime

  45. @ Kairne.

    Vous dites qu’il y a des alternatives mais pas de motivation. Pouvez-vous me décrire les alternatives possibles?

    Vous dites que votre vie est un échec. Pour l’instant, vous ne voyez que souffrance. Il peut être difficile de faire une évaluation complète et positive de votre vie. Est-il possible que vous opériez des changements qui vous permettrait d’être éventuellement fier et heureux de votre vie?

    Raymond.

    J'aime

  46. @ l’inconnu.

    J’ai enlevé ton adresse courriel de ton commentaire. Tous les commentaires doivent passer par le blogue pour que je puisse m’assurer que tout se passe bien et pour éviter le harcèlement que certains pourraient subir.

    Merci pour ta présence et pour ta volonté d’aider.

    Raymond.

    J'aime

  47. salut Raymond j’ai un ami qui s’est suicidé ressassement et j’ai vu en ouvrant ces mail qu’il a écrit dans ceux forum.

    J'aime

  48. Bonjour R10.

    Mes sympathies pour ton ami.

    Perdre un ami est dérangeant. Le perdre par suicide encore plus. N’hésite pas à demander de l’aide pour toi et pour les proches.

    Pour certains, le deuil par suicide est une épreuve difficile et pénible à passer au travers.

    C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à demander de l’aide professionnelle.

    Raymond.

    J'aime

  49. Bonjour ,
    Pour les options qui s’offre a moi c’est de reprendre les démarches que j’ai laisser , reprendre confience en moi en reprenant une activité physique doucement , et surtout de m’entourer d’ami bien veillant , en gros faut je me bouge le cul .
    Mais je n’en n’est pas envie , je suis fatiguée de luter a contre courrent .
    Quand vous dite il y a des alternatives pour ce qui veulent bien le voir , ça me froisse .
    Tout a l’air si simple a vous lire
    Quand je suis tombe sur votre site derrière tous ces messages je chercher une prise de conscience , retrouver l’envie d’espérer , de la motivation
    Mais a la place vous n’avez confirmer que ce que je pensais .
    @ l’inconnu
    Ces phrases c’est le même vomi qu’ont peu retrouver sur internet
    Je pense pas que le suicide est un appel a l’aide ( alors oui mais c’est pas mon cas )
    C’est surtout qu’ont veux arrêté cette douleur aigu qui nous pourrissent le quotidien
    La vie n’a au un intérêt a être vécu pour certaine personne le suicide est la seul voix vers le repos
    Pour ce qui écoutent que des musiques deprimente faut vraiment être sadomasochiste .
    Apparament tu aimes bien mettre tout le monde dans le même sac .
    Mais a ta grande surprise ont est pas tous des motions

    J'aime

  50. Bonjour Kairne.

    Si on regarde l’objectif de reprendre une activité physique doucement. Quand la motivation n’y est pas, ça peut être difficile de l’atteindre. Est-ce que de demander à quelqu’un de vous accompagner pour vous y obliger, pour stimuler la motivation pourrait aider.

    En prenant rendez-vous avec cette personne, cela vous force à respecter cet engagement.

    Au fur et à mesure que vous en ferez, le goût de faire l’activité va se cultiver, se créer. Éventuellement, on ne parlera plus de motivation pour aller la faire, mais de plaisir d’exercer cette activité.

    Au départ, c’est une décision, un engagement. Pour y arriver il faut décider si vous considérez être capable et intéressé de la faire seule ou si vous préférez vous trouver quelqu’un pour la faire.

    Raymond.

    J'aime

  51. Je n’est plus d’ami dans la vrai vie , de plus aucun n’aime les activité physique .
    Et puis de toute façon je n’est aucune parole car je fini toujours par tout abandonner .
    Le peu de motivation que j’ai depend de mon humeur souvent je me dit que demain je vais essayer de m’en sortir et le lendemain quand je me lever vers 16h 17h je n’en n’est plus envie
    La solution c’est de m’interner mais je préfère mourrir que aller dans ce genre d’endrois j’ai déjà etais au urgence psychiatrique est c’est tromatisant

    J'aime

  52. Bonjour Kairne.

    Commencez par choisir une activité physique. Vous n’avez plus d’amis dites-vous. Pas de problème. Vous devez donc faire une recherche pour trouver une personne qui pourra vous accompagner et envers de laquelle vous aurez à vous engager d’être présent et de faire l’activité.

    Pas nécessaire que ce soit un ami. C’est un compagnon d’activité que vous cherchez. Il existe des clubs ainsi que des associations pour vous aider dans cette recherche.

    Qu’en dites-vous?

    Raymond.

    J'aime

  53. Vous l’avez peu être oublier mais depuis un certain temps j’ai mon pied qui c’est infecter suite a un ongle incarné .
    Marcher est devenu un calvaire .
    Et juste comme c’est pas suffisent peu avant j’ai eu de nouvelle pompe mais vu je ne sort plus elle se sont pas faite a mon pied .
    Je pourrais prendre une taille en plus mais faudrait faire ça sur mesure car ma pointure n’est pas vendu .
    Je suis obligé de prendre la taille en dessous et laisser le temps faire son oeuvre .
    Je le fais pas soigner parce-que j’ai besoin de faire des papiers pour être rembourser.
    J’ai évidemment demandé a ma mere elle ma dit qu’il fallait je le fasse moi
    Et juste en imaginant la souffrance et le faite de sortir dehors me refroidie …
    Vie de merde …
    J’ai l’impression que le sort s’acharne sur moi .
    J’ai hâte d’en finir

    J'aime

  54. Bonjour Kairne.

    Avec une béquille, on peut avancer sans avoir à marcher sur le pied. Cela peut nous permettre d’aller à l’extérieur pour s’asseoir sur un banc de parc ou aller écouter une fontaine…

    Et avec quelqu’un pour nous accompagner, cela peut être sécurisant.

    Raymond.

    J'aime

  55. Je sais que j’ai besoin d’aide que j’ai besoin de me vider la tête , mais je n’y arriverai jamais tout seul .
    Au fond de moi j’ai envie de sortir ça doit bien faire bientôt 1 ans je m’enferme dans ma chambre .
    Mais cette petite lueur d’envie se fais écraser par des sentiments beaucoup plus puissant .
    Primo j’ai honte de mon corps au point de ne plus sortir , J’ai des plaie infecter aux pieds qui m’empêche de marcher lomptemps .
    Sans compter que je suis dépressif suite a de douloureux événements
    Je suis tout les jours fatigue .
    Je suis conscient que la vie n’est pas si moche c’est difficile a croire mais j’ai déjà étais heureux , mais sauf que pour moi il est plus simple d’essayer de me trancher les veines que de sortir , je suis devenu si faible que de me lever de mon lit est une épreuve
    Je n’est pas de rôle a jouer dans ce théâtre géant qu’ont appel la vie , je ne vois aucune raison de me battre .
    Rien ne m’anime , je suis que l’ombre de moi même .
    Je vous demande pas d’aller dans mon sens mais j’ai l’impression vous me comprenez pas .
    Vous ne comprenez pas que je ne suis plus vraiment maître de moi même que mes idées noires on gagné la guerre contre la raison .
    J’ai abandonné et je suis certain que le suicide es la bonne solution .
    Faut arrêter de croire que le suicide est quelque chose de mauvais .
    Ont est bio dégradable , accrocher a un arbre je serais comme une boule de Noël écologique .
    J’espère qu’il me retrouverons pas

    J'aime

  56. Bonjour Kairne.

    Il ne faut pas se bercer d’illusions. D’une part, ils vont vous retrouver. D’autre part, soyez assuré que cela va attrister et traumatiser des gens.

    Des idées noires vous ont envahi. Mais pourquoi déclarer forfait? Pourquoi ne pas chercher plutôt comment les extérioriser, les faire sortir pour en arriver à pouvoir les remplacer par d’autres idées différentes.

    Vous n’êtes plus maître de vous-même. Vous avez besoin d’aide. Et ce soutien peut vous provenir d’une personne en qui vous avez confiance ou encore d’un professionnel.

    Ne restez pas seule avec tout ça.

    Raymond.

    J'aime

  57. Ça va les rendre triste mais ca va pas les empêcher de dormir. .
    Mes proches aurons mal mais la vie continue .
    Le temps est comme un rouleaux compresseur .
    Toute façon ma mère ce doute que je vais mettre fin a mes jours , elle ma la dit ouvertement , je suppose qu’il y sont déjà préparer .
    J’ai déclarer forfait parce-que j’en est marre d’avoir mal . Prendre rendez vous avec un psy … Mais pour ça , faut avoir la chance de tomber sur le bon …
    Entre ce ou il ne ce passe rien ce qu’il veulent me gave avec leur médicaments … Certain ne relisent même pas leur note car il finissent par me poser les même questions .
    Je n’est pas la force d’attendre plus lomptemp , je n’est plus la force de raconter la raison de cette peine immense .
    J’arrive pas a me fixer des objectifs ni même d’être raisonnable.
    Avant les scarifications me suffiser pour étouffé cette douleur qui m’étrangle , maintenant je me suis arrêter j’ai peur de replongé dans la dépendance et je dois maintenant gérer cette douleur qui est maintenant plus intence qu’autrefois .
    Je me sent anéantit , il ne reste plus que des souvenirs de l’ancien moi .
    Je ne pourrai pas encaissé un autre coup .
    Maintenant que tout est fini je n’est que mes yeux pour pleurer .
    Du coup je me laisse mourir , je préfère réglé le problème définitivement que risqué de prend un autre coup ou pire , replonger .
    Dans mon malheur j’ai de la chance heureusement je ne fumme pas et je ne bois pas , je n’ose même pas imaginer si j’étais un droguer ou alcoolique
    Peu être je serais déjà mort .

    J'aime

  58. Bonjour Kairne.

    Et que penses-tu de l’écriture? Une sorte de journal de bord où tu écris à l’ancien toi. Une écriture où tu laisses ton coeur te parler?

    Une forme de journal intime entre toi et toi-même.

    Raymond.

    J'aime

  59. Bonjour Raymond .
    J’écris et je continu a dessine , je trouve inspiration dans ma souffrance .
    Pour ce qui est de " mon journal de bord " je les arrêter car il y a plus rien de nouveau , au début de ma dépression , j’arrivai a être sociable et caché ma peine
    Je fesais un espèce de conclusion de la journée , j’avais même a cahier ou j’avais écrit tout ce que je voulais faire avant de rendre mon dernier souffle et les objectifs je mettais fixer , c’était pour moi comme un jeux et j’étais plutôt satisfait lorsque j’avais terminé
    Mais j’ai du me séparer de beaucoup de trucs car j’ai mas envie que ma mère vois ça après ma mort .
    Vu que ma vie est une boucle il y a rien qui mérite d’être noter et puis dans la vie je n’est plus aucun but .
    J’ai pas besoin de l’écrire pour savoir ce que mon coeur je sais ce que je peu faire mais a quoi bon ce donner tant de mal .
    Le suicide me parait moin risqué que de me montrer courageux pour faire fasse a l’envahisseur qui m’empoisone .
    Je n’est pas ma place , et je me sent pas capable de m’en faire une .
    J’ai plus envie de lutter a contre courant

    J'aime

  60. Si les textes sont confrontants pour ce que votre mère pourrait trouver après votre décès, en est-il de même avec le dessin?

    Quels étaient les principaux objectifs que vous aviez écrits dans votre journal de bord?

    Avez-vous encore votre journal de bord ou s’il a été détruit?

    Raymond.

    J'aime

  61. J’ai détruit les dessins les plus violent et je me suis débarrassé de tout mes cahiers , j’avais fais aussi un espèce de " Draw my life " est j’avais dessine ma vie mais sauf que c’était représenter par systématiquement un élément et une situation .
    J’aimais bien l’idée qu’il fallait réfléchir pour " décoder " les éléments substituer , a ce que j’ai vécu et ressentit.
    Pour le cahier des objectifs c’était par exemple des trucs insignifiants comme
    – Faire du bénévolat
    – Pouvoir courirre a un point a un point b
    – Modifier certains trais de mon caractère qui peuvent paraître agaçant
    Ect …
    Puis les objectifs a long terme qui son les rêves que j’aimerais réalisé .
    J’aime les défis et c’est se qui donner un sens a ma vie .
    Aujourd’hui j’ai plus aucune motivation je me laisse aller .
    J’ai comme un sentiments d’échec et de honte , quand j’essaye de me débattre , j’ai le sentiments que ça sert a rien .
    Ça n’en vaux pas le coup de s’en donner si tant , pour au finir replonge et mourir

    J'aime

  62. Bonjour Kairne.

    Et cette idée de faire du bénévolat, si vous trouviez une personne qui serait prête à en faire avec vous. En équipe, cela peut devenir peut-être possible ou plausible.

    Quelle sorte de bénévolat pourrait être envisageable?

    Qu’en dites-vous?

    Raymond.

    J'aime

  63. Bonjour ,
    J’ai déjà fais du bénévolat je suis aller dans un centre pour chien abandonner on devais promener les chiens laver les enclos est donner a manger malheuresement les employer ne suffisent pas car les gens abandone leurs chien pour les vacances et parcequ’il ne peuvent plus s’en occuper , je trouve ca particulierement monstrueux .
    Même si je passe du bon temps ca me déprime de voir tout ces chiens qui ne trouverons pas tous une famille .
    Comme je vous les dit niveau social tout est a refaire ca fais DES années je ne vois plus personne la pluplard je sais même pas si il sont encore en vie .
    Puis il y a physique , je les rendu moche mes bras est mes epaules son plein de cicatrices et je suis devenue une grosse balaine .
    Je fais 130kg a 20 ans pour 1m95 , je suis devenue tellement obése que j’ai des vergitures .
    J’ai envie que personne me vois dans l’etat ou je suis …
    Marcher est devenu un cauchemar chaque pas est une douleur .
    Au fond de moi je suis triste d’en finir car je n’est pas accomplie tout ce que je voulais , j’ai échoué encore une fois .
    Je n’est jamais connue l’amour il parait que c’est la plus belle des choses mais vu je suis gay ca ne seras pas possible .
    Je trouve la vie injuste est cruel , je n’est jamais demander la vie et pas de chance il fallais ca tombe sur moi
    J’ai toujours etais malheureux dans ma vie , je les toujours cachée mais ce n’est plus possible , tout ces evenement mon amplifier la souffrance et ca fais que c’est invivable
    Plus les jours passe plus je suis au fond a l’heure que je vous parle j’ai envie d’en finir maintenent mais j’ai envie de croire que vous trouverais un compromis a ma situation
    Vous ete le premier a qui je me suis completement devoiler
    Demain on est le 21 Août déjà , j’espére pouvoir enfin avoir la paix .
    La vie n’est pas faite pour moi , je suis une erreur de la nature .
    Il est 7h du mat , est comme d’hab tourmenter par mon passé est mes démons , je suis seul dans ma chambre a souffrir , je vais reussir a dormir vers 9 h …
    Pour me lever vers 17h comme tout les jours
    Je vais me scarifier tout a l’heure je n’arrive plus a tenir je vais retombée dans la dépendance mais je n’est plus rien a perdre
    J’ai envie de crié a l’aide mais de toute facon personne peu m’aider

    J'aime

  64. Bonjour Kairne.

    Cela fait des années que vous n’avez pas pris contact avec vos amis, au point où vous ne savez même plus s’ils sont vivants.

    Et pourquoi ne prendriez-vous pas contact? Savoir ce qu’il advient d’eux. Prendre des nouvelles. En donner. On ne sait jamais.

    Pourquoi ne pas prévoir une sortie juste pour aller visiter un centre pour chien? Juste pour les regarder, les flatter ou leur parler un peu. Sans obligation, sans engagement.

    Pourquoi dites-vous que de rencontrer l’amour est impossible parce que vous êtes gay? Hétéros, homos, lesbiennes et autres peuvent tous trouver l’amour. Sans exception.

    Raymond.

    J'aime

  65. Bonjour je sais que les couple homo existe mais moi , je me vois pas vivre avec un mec , étrangement rien l’idée d’avoir une relations sexuelles avec un femme me dégouté , donc je suppose que je suis homo .
    Pour qui est de prendre des nouvelles de mes anciens amis pourquoi pas mais ne pense par organisé une sortie .
    Pour ce qui est du je bénévolat même si ils ont besoin de moi ne n’en est pas envie

    J'aime

  66. Vous supposez que vous êtes homosexuel. Ça ne semble pas être clair. On n’est pas homosexuel parce que nous avons une répulsion pour les femmes. Nous sommes homosexuels lorsque nous avons une attirance vers une personne de même sexe. Avez-vous expérimenté l’homosexualité?

    Pour les anciens amis, on peut débuter par les contacter. Soyez ouvert.

    Raymond.

    J'aime

  67. Désolé j’ai peu être pas etais clair , Oui j’ai déjà expérimenté l’homosexualité mais ce n’etais que du sex .
    Etrangement je ne me vois pas me marrier avec autre homme , parce que je crois j’ai honte d’être gay , même si je sais que je suis homo depuis mes 12 ans c’est pas évident .
    Pour ce qui est des femmes , elle ne mon jamais attirer , j’ai essayer d’avoir une relation amoureuse avec une femme mais au final je lui est brisé le coeur .
    Pour ce qui est des amis , si j’avais pas autent abimer mon corps et pas pris autent de poids ça n’aurait pas etais un probléme ce n’est pas juste une question d’ouverture d’esprit .
    Aujourd’hui ca fais un ans que mon pére m’a quitter , je n’oublirais jamais le moment ou il a rendu son dernier souffle , j’ai hate de pouvoir le rejoindre ou carrément ne plus exister ca me va .
    Pour être enfin libre est être en paix , c’est tous ce que j’ai besoin .
    Je passerais demain sur votre blog pour vous dire aurevoir .
    C’est le minimum apres m’avoir lu et repondu si vite .

    J'aime

  68. Enfin pas demain j’ai oublier qu’il etais si tard , plutot aujourdhui avant de mettre un terme a mon existence .

    J'aime

  69. Bonjour Kairne.

    Vous avez honte de votre poids. Vous avez aussi le deuil de votre père qui n’est pas encore terminé.

    Certains deuils sont plus long plus complexe à vivre.

    Pourquoi ne pas demander de l’aide pour compléter le deuil de votre père?

    Raymond.

    J'aime

  70. Bonjour
    D’abord merci d’avoir appeler les urgences vous m’avez clairmement sauver la vie .
    A quelques heure pres j’etais mort …
    C’est la je me rend compte que la vie ne tien que sur un fil .
    J’etais etais hopitalisé et je me rend compte que avec du recule c’etais une bonne expérience .
    Les pompiers on reussi a me convincre que la solution bonne etais de me faire aider , il m’ont dit j’aller voir un medecin puis j’aurais etais libre .
    Je lui est fais confience et je les suivis .
    J’ai eu une conversation avec le pompier qui est du même village que moi ma fais comprendre beaucoup de choses , il m’a donner l’envie de me battre , ses mots etais plus puissant car je le connaisser .
    Il m’a mentit sur certain point , mais avec du recule je n’est aucune rancune , il a fais ça pour mon bien , je serais content de lui empoigner la main que je le recroiserais .
    Je crois que a ce moment la , j’ai jamais etais aussi triste est angoisser de ma vie .
    J’ai voulu rien manger est j’ai fais nuit blanche .
    Le matin ca me fesais etrange de voir d’autre tête et puis grace au médicaments et surtout a la bonne humeur de l’equipe médicale je me suis tres vite habituer et je n’etais plus stresser .
    De la-bas j’ai pu rencontrer ma mere avec le medecin des urgences et on a pu brisé la glace et faire tombée les masque et les tabous .
    J’etais loin d’imaginé que ma mére tenais tant a moi .
    J’ai rendez-vous avec un autre psy vendredi .
    ça me fais du bien de savoir que ma mere et la pour me soutenir avec toutes ses nouvelles ondes positifs je suis pret a faire face aux intempéries de la vie .
    Je mettais enfermer dans mon monde et je croyais avoir la vérité absolu .
    Je ne suis pas guérie completement mais je ferais tout les psy de la region pour pouvoir trouver le bon , pour enfin me dirigé sur la voix de la lumiére .
    Je suis encore secouer par les evenements j’ai encore du mal a réalisé se que je vien de vivre durant c’est 2 jours ..
    Il n’existe aucun terme assez fort pour vous exprimez ma gratitude

    Amour , paix , prospérité .

    J'aime

  71. Bonjour Kairne.

    Content de voir que vous avez accepté cette aide qui vous est offerte. Content aussi de voir qu’il y a des gens qui sont présents pour vous soutenir.

    Prenez soin de vous et profitez de cette période de changement pour vous épanouir.

    N’hésitez pas à revenir au besoin.

    Raymond.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 711 autres abonnés

%d bloggers like this: