Suicide sans souffrance, moyens pour se suicider

Crisis phone line, ligne d'appel, centre de crise, suicidaire, suicide, se suiciderSuicide sans souffrance, moyens pour se suicider

Dossier Suicide

J’ai fait 2 tentatives de suicide. J’ai été arrêté dans mon geste. Contre mon gré.

J’ai été habité par une colère, une frustration. Pourquoi ne pas respecter le choix que j’ai fait. Celui de me suicider, de me donner la mort, un suicide sans souffrance? Ne suis-je pas libre de disposer de ma vie comme bon me semble?

J’ai cherché des trucs pour me suicider, des moyens pour mourir. J’ai cherché des les moyens d’un suicide sans souffrance. J’ai tenté de trouver la mort.

J’ai été amené en thérapie. Ça n’a pas été facile au début. J’ai fait peur à plusieurs thérapeutes avant d’en trouver un capable d’entendre l’expression de cette souffrance qui m’étouffait. Ma volonté de mourir, ma souffrance était trop intense, la colère qui m’habitait trop violente. En thérapie j’ai réussi à trouver des gens pour m’écouter et évacuer cette souffrance, cette violence.

Aujourd’hui, je suis reconnaissant envers ces personnes que j’ai croisées qui m’ont aidées et soutenues.

Si tu souffres. Appelle. Si quelqu’un dans ton entourage souffre. Appelle. Si tu as le moindre doute, n’hésite même plus. Appelle.

suicide suicidaire vouloir se tuer comment mourir sans souffrir se suicider prévention interventionRessources:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

Suisse: Stop Suicide 022/ 382 42 42

Portugal: (+351) 225 50 60 70

Autres textes sur le Suicide:

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉguide crise suicidaire livre se suicider bouquin vouloir mourir prévention intervention suicide

Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre, au coût de 4,95$, est disponible :
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Suicide Prevention Handbook.

Merci pour votre soutien envers notre intervention auprès des jeunes.

Autres livres pouvant vous intéresser:

5  358 Réponses

  1. Bonjour,
    Vous êtes journaliste Mr Viger ? vous vivez au Quebec ? Alors je ne vous apprendrais rien…..( et encore moins concernant le fonctionnement de la presse ) Par contre quand je vois chez vous :
    http://infojdem.com/2012/09/cartePedophiles/
    Je me dis, quelle chance……Rien de tel en France et pour cause….Je suis là dedans depuis 5 ans, suite au gros confilt qui m’oppose à l’éducation nationale et surtout pour mes enfants qu’ils ont pris " en otage " depuis. Il est hors de question que je parte en leur laissant un monde corrompu jusqu’à la moelle, un monde qui ne peut plus rien leur donner de positif si ce n’est de la souffrance. Libre à vous de démentir, c’est aussi votre role ici…..Si vous préférez rester dans le déni….. Bonne continuation dans le mensonge, puisque le monde tourne autour pour endormir les citoyens que nous sommes……Cdt

    J’aime ceci

  2. Je ne suis pas sûr de comprendre. Hier vous parliez des Illuminati, maintenant de pédophilie. Et vous dites ensuite que vous avez un conflit avec l’éducation nationale.

    Vous semblez vouloir faire beaucoup de généralisations en disant que j’ai un rôle pour démentir je ne sais trop quoi.

    Je crois que tout cela ne fait que nous éloigner des raisons qui vous amène ici.

    J’aime ceci

  3. Bonjour Raymond,
    encore une fois, merci de répondre. Vous êtes la seule personne fiable jusqu’à date, du moins, je l’espère. Je veux vraiment en finir avec la vie. Je n’en peux plus de vivre dans ce monde pourri. On ne peut même pas se fier aux autorités, à la justice, à la religion chrétienne. Le gouvernement n’a qu’une façon d’administrer, c’est de prendre l’argent dans les poches des contribuables, de le dépenser inutilement et de se bourrer les poches. Vous n’avez qu’à regarder ce que le gouvernement fait avec les fonds de pension, l’assurance-chômage, les soins médicaux. Pour la justice, je n’ai jamais réussi à trouver un avocat voulant défendre ma cause même s’ils étaient tous unanimes à dire que le SCDE agissait dans l’illégalité. Et pensez à la Commission Charbonneau qui a trouvé des coupables mais ces gens s’en sortent quand même. Quand tu vas voir un oncle avec ta copine, un oncle 5 ans plus âgé que moi, et qu’il tente de "cruiser" ta copine, c’est décourageant. Au travail, même si j’ai donné des heures, même si j’ai monté un système, les boss veulent m’imposer une personne qui n’a cessé de parler contre moi, c’est décourageant. Tout coûte plus cher de façon démesurée. Même les banques, on ne peut pas se fier. Les seules personnes qui s’en sortent sont les profiteurs. Je suis écoeuré de voir qu’il y a tant de personnes qui ne respectent pas l’être humain. Et j’en passe. Je suis tanné de cette maudite vie plate. Un truc, s.v.p., pour en finir sans que je manque mon coup et sans que je souffre.
    Michel

    J’aime ceci

  4. Bonjour Michel.

    Sois assuré que si tu écris ici, tu vas être lu et je vais te répondre. Ce n’est pas un chat en direct. Il peut arriver que je mette une journée ou deux à répondre. Mais je vais rester en contact avec toi.

    Quand on envisage le suicide, on ne cherche pas à mourir. On cherche à arrêter de souffrir. Il y a beaucoup d’événements qui sont venus t’ébranler. C’est normal d’en arriver à plus voir ni plaisir, ni justice dans cette vie.

    Dis-toi cependant qu’il y a moyen de remonter la pente et de pouvoir en voir le bout.

    J’aime ceci

  5. Bonjour M. Raymond,

    En cherchant un moyen pour se suicider sans souffrance, j’ai découvert par hasard votre site.
    Je suis égyptienne, je suis musulmane. j’ai 30 ans. je ne suis pas mariée. La société égyptienne regarde d’une mauvaise façon les filles non mariées comme si c’était une faute de ne pas trouver un mari. Nous n’avons pas le droit de faire l’amour qu’a après le mariage. Beaucoup des hommes m’ont demandé en mariage mais j’ai refusé car ils veulent m’imposer la voile ou de laisser mon travail.

    La catastrophe pour moi, c’est quand j’ai perdu ma virginité, c’est le déshonneur de toute la famille. Je ne pourrai jamais me marié, tous les hommes arabes veulent se marier une fille vierge et refuse de se marier une fille qui commis l’adultère. Je n’ose dire à personne. Prier Dieu à quoi bon? j’ai longtemps prier Dieu. est ce que Dieu peut m’entendre après ce que j’ai fait. La religion la société condamne ce j’ai fait. J’ai perdu mon rêve d’être une mère, une épouse.

    Je ne veux plus vivre. j’ai pas de rêve ni futur.

    J’aime ceci

  6. Bonjour Amira.

    Je vis dans un pays et une culture très différente, le Québec. J’espère que mon niveau de langage et ma vision des choses ne vous offenseront pas.

    Parce que vous n’êtes plus vierge, vous dites ne plus pouvoir vous marier. Peut-être selon votre religion. Peut-être vrai pour la majorité des gens qui vivent en Égypte. Au lieu d’envisager le suicide, avez-vous songé à quitter l’Égypte pour une société qui vous accepterais telle que vous êtes?

    De plus, les hommes que vous avez rencontré en Égypte veulent vous imposer le voile et d’arrêter de travailler, ce qui semble être contraire à vos principes et vos valeurs. Raison de plus pour envisager de changer de pays. Qu’en dites-vous?

    J’aime ceci

  7. bonjour monsieur: Moi je veut me tué rapidement, j’ai plus de temps à perde. Je m’explique j’ai une maladie familiale génétique orpheline et évolutive.Je n’ai plus beaucoup de temps devant moi ,car au maximum, j’ai jusque à la fin de l’année pour mètre fin à mes jours, au delà je serais (un légume) et donc je ne pourrais plus me suicider.Je serais dans l’obligation de dépendre d’une tierce personne, si je vous dit ça c’est que j’ai eu deux exemples, celui de mon père, qui et mort dans des condition épouvantables à 65 ans à l’hôpital.Après avoir agoniser un peut plus de 2 ans dans son lit d’hôpital. Aux bon vouloirs des infirmières pour qu’ils le sortent de son lit,il et décédé étouffé en 2008 c’est la maladie qui veut ça. Ensuite j’ai eu ma sœur qui a fini de vivre de la même manière que mon père, mais à l’age de 44 ans elle et décédée l’année dernière en 2012. Et moi je suis le dernier de la famille à être atteins de cette maladie pourrit sur six personnes. Mais le problème pour moi, c’est d’avoir vécu leur fin de vie a tous les deux et sa fait mal. Car le corps ne répond plus , mais le cerveau fonctionne bien. C’est carrément l’inverse d’alzheimer.SVP aide moi dite moi comment je peu me suicider sans souffrance.Merci de me répondre.

    J’aime ceci

  8. Bonjour Pougnnon.

    Je peux comprendre toute la souffrance physique et psychologique que vous traversez.

    Les autres membres de votre famille qui ne sont pas atteints de la maladie réagissent comment?

    Vous parlez d’une maladie orpheline. Il n’y a possiblement pas d’association qui regroupe une aide et un soutien particulier pour vos besoins actuels et à venir. Est-ce qu’il y a dans votre secteur ou dans votre pays une association qui pourrait vous soutenir?

    Raymond.

    J’aime ceci

  9. Bonjour je viens d’avoir 20 ans le 24 septembre 2013 j’habite en france lyon 69 je voudrais donner fin a ma vie l’homme que j’aime de tous mon coeur ne me comprend plus j’ai trop souffert dans ma vie mon pere qui me battait jusqu’a l’age de 16 ans ma mere qui souffre la voir comme sa je ne peut plus , je ne travaille pas j’ai du mal a trouver j’ai rater mon code pour le permis je suis une bonne a rien . J’ai grossit d’un coup je suis pas obese mes avant j’etais bien former j’etais belle les hommes me courrait aprer mes la je m’aime plus j’en ai marre je veut mourrir je passe mes soiree a pleurer.

    J’aime ceci

  10. Bonjour Safia et bonne fête.

    Est-ce que le fait que ce soit ta fête cette semaine rend plus pénible ce que tu traverses?

    Est-ce que tu es encore avec ton copain ou si vous avez rompu?

    Reviens-nous pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J’aime ceci

  11. Bonjour,
    Je souhaite mettre un terme à ma vie de merde. Car j’ai 40ans et je suis célibataire sans travail car ma copine m’a quitté et j’ai été licencié injustement et abusivement avec jamais davertissement. Je suis trop mal d’être seul à mon âge je n’ai plus aucun plaisir de vivre.
    Merci de m’aider car la seul solution que j’ai trouvé c’est de me foutre sous un train.
    J’ai déjà rédigé une lettre d’adieu.

    J’aime ceci

  12. Salut Mehadji.

    Ça fait combien de temps que ta copine t’a quitté?

    En ce qui concerne ton licenciement, il n’y a pas de syndicat ou de recours possible?

    Reviens-nous pour que nous puissions en parler un peu plus.

    Raymond.

    J’aime ceci

  13. Bonjour,
    Ma copine ma quitté décembre 2012 (en couple depuis février 2011 et j’ai été licencié octobre 2012. C’est trop pour moi (surtout que j’ai eu la même mauvaise à brussel 2ans 2008-2010)
    Mais là c’est devenu invivable et insupportable.
    J’ai contacté mon ex copine par sms par mail aucune réponse et concernant le boulot j’ai lancé une procédure prudhommes via mon avocat il faut compter 2-3ans.
    Mais en attendant je vie très mal la solitude et je suis sans emploi.
    Je réfléchie comment partir d’ici j’ai déjà rédigé une lettre d’adieu

    J’aime ceci

  14. Bonjour Mehadji.

    Ce sont beaucoup d’événements qui arrivent en même temps. La perte de ton emploi, suivi par cette rupture amoureuse. C’est normal d’être dépassé par la situation.

    Tu as contacté ton ex mais tu n’as pas donné de réponse. Une rupture amoureuse nécessite que l’on fasse le deuil de cette relation. Si tu cherches à reprendre contact, n’est-ce pas un signe que ton deuil n’est pas encore fait?

    Est-ce que tu as des gens de confiance avec qui tu peux en parler? Est-ce qu’il y a des associations dans ton coin qui peuvent te soutenir dans ce que tu traverses?

    Raymond.

    J’aime ceci

  15. Bonjour,
    Oui effectivement je nai pas fait le deuil de la rupture de mon ex car je ne sais pas pourquoi elle m’a quitté? J’ai cherché à savoir par téléphone par SMS par mail mais j’ai aucune réponse??? Et cela me depasse.
    Enfin concernant le job j’ai déposé via mon avocat un dossier au prudhommes et nous attendons le jugement.
    Et concernant mon entourage il non aucune solution me concernant il m’écoute mais je suis toujours célibataire et sans emploi et cela est insupportable à vivre je suis dans une phase de dépression extrême je cherche sur internet comment en finir car je n’aime pas cette vie de solitude célibataire et en plus sans job

    J’aime ceci

  16. Bonjour Mehadji.

    Il est très difficile de débuter une nouvelle relation tant que le deuil de notre ancienne relation ne soit terminée. Pourquoi ne pas demander une aide professionnelle pour vous aider à faire le deuil de votre relation amoureuse?

    Raymond.

    J’aime ceci

  17. Ce que je vie mal très mal c’est le celiba et aujourd’hui pour trouver quelqu’un c’est mission impossible j’en parle en connaissance de cause. À 40ans j’ai sollicité tout mon entourage famille amis soirée special celibataire allez boire un verre puis site de rencontre speed daiting Facebook etc etc mais rien nada la je suis arrivé au bout du tunnel… et rien depuis j’ai fais des rencontre mais rien de concret car elles n’ont pas souhaité allez plus loin. La vie seul celibataire a mon age n’a plus aucun plaisir et plus aucun goût

    J’aime ceci

  18. Il peut être très difficile d’être attiré par un homme qui est encore attaché émotionnellement à son ex. C’est pourquoi il faut compléter son processus de deuil pour pouvoir envisager plus facilement une nouvelle relation.

    C’est dans ce processus de deuil que vous pourriez demander de l’aide à une association de votre quartier ou à un professionnel.

    Ne restez pas seul avec toute cette souffrance.

    Raymond.

    J’aime ceci

  19. bordel de merde, tu as tout essayé bla bla bla , tu fait comme tout ces connards, on demande quelque chose, et tu donne quoi ? ta chiasse de lacheté en paturage au con!!! va te faire enculer pauv’ connard , j’ai envie de crever sans souffrire et vite, mais toi tu me sort ta connerie de " appel doute pas appel hesites pas appel" , pas besoins de tout ces hypocrites bordel!! ta rennonçé ? grand bien t’en fasse pauv enculé ta retrouvé un sens a ta vie ? super, jusqu’au jour ou tu replongera dans les ténèbres, et ton blog pourrie lui continuera a nous prendre tous pour des cons TRANCHE TOI LA TETE ET CARRE TOI LA PROFOND DANS TON TROU DU CUL!!!

    J’aime ceci

  20. est oh sois polit si il dit sa cest pour taide et tu trouvera jamais un site qui donnera ce genre information

    J’aime ceci

  21. Salut à toi qui se donne le nom de Creve!

    Beaucoup de violence. Et pourtant nous n’avons jamais eu la chance de discuter ensemble.

    Qu’est-ce que tu as vécu pour souffrir à ce point?

    Raymond.

    J’aime ceci

  22. Si je suis retourner vers mon ex (rupture il y a 1an déjà) c’est pour ne plus resté célibataire car il s’agit d’une question de vie ou de mort (suicide) et je dois m’accrocher à la vie et pour cela je ne dois plus resté seul célibataire.
    Entre temps j’ai rencontre des filles mais elle ne me plaisait pas trop compliquer.
    Au moins à 2 la vie est plus agréable surtout quand on perd son job.
    La je réfléchis comment en finir (médicaments, sous un train?….)

    J’aime ceci

  23. Salut Mehadji.

    Il y a plusieurs avantages à fréquenter une association de quartier. C’est une façon de briser notre isolement, de rencontrer des gens, de faire des activités qui nous permettent de nous exprimer. Cela peut aussi être une occasion de rencontrer des gens qui pourraient devenir des amis et même plus.

    Que pensez-vous de cette idée de faire la tournée de ce qui est disponible dans votre quartier?

    Raymond.

    J’aime ceci

  24. Envie de mourrir la vie me fatigue

    J’aime ceci

  25. Bonjour Porte.

    Qu’avez-vous vécu pour en arriver à cette finalité? Reviens nous en partager un peu plus.

    Raymond.

    J’aime ceci

  26. J ai envie de me sucider j en ai marre de tout le monde toujours entrin de me critiquer.

    J’aime ceci

  27. Bonjour Célia.

    Quelles sont ces personnes qui ne cessent de te critiquer?

    Raymond.

    J’aime ceci

  28. bonjour je m appel alain je suis au rsa marre de la vie je ve mourrir plutot que de finir a la rue

    J’aime ceci

  29. Bonjour Alain.

    Quel âge as-tu? Qu’as-tu vécu pour en arriver à tant de souffrance?

    J’aime ceci

  30. Bonjour , jai des probleme ma famille se meurt jai plein de probleme et jaimerais en finir conseiller moin une solution sans soufrir svp …

    J’aime ceci

  31. Bonjour.

    Que se passe-t-il à votre famille quand vous dites qu’elle se meurt?

    Raymond.

    J’aime ceci

  32. bonjour
    je suis avec un homme qui est jaloux maladif ui m’a battue auparavant et j’ai l’impression qu’il me trompe c’est peut-etre pas vrai mais je suis mal dans ma peau il ne comprend pas que j’ai ete violer a 7 ans ma mere a commencer a me battre et a me faire faire le menage a 9 ans a 11 ans j’ai porter plainte contre mon violeur (qui ete de ma famille) a 16 ans j’ai fait appel a une (mauvaise) assistante social vu que ma mere me battait mais limite elle l’a encourager et la maintenant j’ai 20 ans et je ne supporte plus mon copain sa fait 3ans et demi qu’on et ensemble il m’a promis qu’il ferait des effort mais c’est de pire en pire j’ai ete suicidaire depuis la 3eme mais ce n’etait que de me taillader mes poigner et la je pense a me pendre a me droguer de medicament et d’alcool JE VEUT MOURRIR aidez-moi a trouver un moyen de suicide sans souffrance c’est urgent il revient de sa formation ce soir
    merci d’avance

    J’aime ceci

  33. Bonjour Nini.

    Vous avez vécu d’énormes souffrances et ce, depuis fort longtemps. C’est normal de se sentir dépassé par de telles situations. Vous vivez encore de grandes souffrances avec ce conjoint violent.

    Vous ne voulez pas mourir vous voulez arrêter de souffrir. C’est pourquoi il ne faut pas rester seule. Il vous faut de l’aide pour traverser ce que vous vivez.

    Si vous n’avez pas de soutien dans votre famille ou vos proches, il faudrait regarder une aide professionnelle ou d’une association communautaire.

    Courage Nini.

    J’aime ceci

  34. re raymond,
    Je vous ai parle ici il y a un an. Je pensais avoir touché le fond mais nn j en etais loin… Il y a un an j avais mon fils j avais ma mere; mon fils est parti le 31 decembre 2012 quant a ma mere elle s en est allée le 10 mars de cette année suite a ces epreuves la "famille" s est disloquee (elle était qu un mirage avt tt ca) je suis donc seule et ce mois ci m est tres difficile j en connais pas l issue encore j ai pas grand espoir.

    J’aime ceci

  35. Bonjour Nana.

    C’est la période des Fêtes qui approche. Une période très sensible quand on vit de profonds changements tels que vous traversez présentement.

    Quand vous dites que votre fils et votre mère sont parti, vous voulez dire qu’ils sont décédés?

    Revenez-nous pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J’aime ceci

  36. je ne trouve plus de sens a ma vie je soufre terriblement au plus profond de moi depuis la mort de mon père. Il était tous pour moi. Je suis à bout de soufle car je doit arrèté mes étude et je ne sait plus que faire de ma vie. Je veux juste mourir et je cherche une solution douce éfficace pour en finir.

    J’aime ceci

  37. Salut Randis.

    Ça fait combien de temps que ton père est décédé?

    Est-ce qu’il y a des gens en qui tu as confiance et qui te donne un coup de main?

    Raymond.

    J’aime ceci

  38. je n’avais que lui. Et franchement je ne veut pas d’aide psychologique je veut juste en finir. Vu que je n’est même pas repris les cours. Ma vie ne sert plus à rien.

    J’aime ceci

  39. Salut Randis.

    La perte de ton père est un gros événement qui amène beaucoup de changements. C’est normal de se sentir dépassé par tout cela.

    Reviens-nous pour que nous en discutions un peu plus.

    Raymond.

    J’aime ceci

  40. j’ai perdu mon pére il y a environ 4 mois et depuis je suis en chute libre. Chaque jour qui passe me motive a passé a l’acte, je ne sait pas ce qui me retient. J’ai peur de soufrir avec les methode comme la noyade et la pendaison. Je veut un moyen sure et moin radicale.

    J’aime ceci

  41. 4 mois, c’est encore tout récent.

    Comment se fait-il que vous n’aviez que votre père? Vous n’avez pas des frères, soeurs, tantes, grand-parents ou amis de confiance qui peuvent vous soutenir ou être présent pour vous?

    Est-ce que vous vivez seul présentement?

    Raymond.

    J’aime ceci

  42. Non svp ne vous sucidé pas vous vous dites personne ne tien a moi alors sa sert a rien de vivre mais au fond il y a quelqu’un. Qui vous aimes et qui ne veut pas que vous mourrais si vous avez des problème change de vie Nouvelle endroit nouveau gens et sa s’arrengera pas alors même si vous chercher une façon de se sucide sans douleur vous pourrais pas parce que au font quelque chose vois retient je vous aime ♥

    J’aime ceci

  43. Merci pour votre présence et votre commentaire. Il faut commencer par s’aimer soi-même et arrêter de chercher l’amour dans le regard des autres.

    J’aime ceci

  44. Bonjour ,
    J ai eu une adolesence difficile ( J ai pas envie de m’etaler sur le sujet )
    J’ai perdu gout a la vie , plus de motivation pour quoi que ce soit . A quoi bon se battre ?
    Je me scarifie presque tout les jours car je suis devenu accros depuis 2 ans deja . J’ai deja parler a des psy mais au fond les choses ne fesais que s’agrave . . Seul c’est franchement mieux . Mais au fond je me rend compte que je peu pas eternelement passer ma vie sur les jeux video et m’ouvrir pour exterioriser cette haine , et douleur .
    En ce moment je suis au fond , ca peu plus continuer ainsi . Je ne vois que le suicide

    J’aime ceci

  45. Bonjour Swaps.

    Est-ce que tu connais des gens de confiance avec qui tu peux parler de ce que tu vis, ce que tu ressens?

    Te scarifier, les jeux vidéos sont des moyens pour fuir la souffrance qui t’habite. Quelles sont les activités ou les moyens d’expression qui te font du bien? Qui te permettre de sortir une partie de cette souffrance qui te ronge?

    Reviens-nous pour que nous en discutions un peu plus.

    J’aime ceci

  46. Bonjour .
    Je ne pratique plus rien par manque d’envie . Et je n’est plus d’ami .

    J’aime ceci

  47. Est-ce que tu as des gens de confiance à qui tu peux partager ce que tu vis? Parent, oncle, enseignant, grand-parent…?

    J’aime ceci

  48. J’ai couper les ponts avec mon oncle . Et je ne vais plus en cours .
    En ce qui concerne ma mere … Je n’ai aucune envie qu’elle sache quoi que ce soit .

    J’aime ceci

  49. Ton oncle a été une personne importante pour toi? Que s’est-il passé avec ton oncle pour que tu coupes ainsi les ponts?

    J’aime ceci

  50. Pardon, j’ai 12 ans (fille) et je n’en peux plus: je subis des insultes tout les jours au collège et ma mère préfère mon petit frère plutôt que moi.
    Les professeurs me détestent et je me prend des mots dans mon carnet de liaison pour oubli de matériel et contrôles non-signés (j’en avais 10 pour cette raison l’année dernière en 6ème) ….J’en ai marre de rendre mes parents tristes. J’ai fait tomber un verre rempli d’eau en mettant la table chez moi et mon père s’est mis en colère en me criant de ne pas rester là à rien faire et de me dépêcher.. Je suis tombée malade il y a 2 jours et ma mère n’en avait rien à faire..! Elle me disait que je jouait la comédie, parce que je vomissais tout le temps. Ensuite mon petit frère est tombé malade à sont tour à 1 an et demi et elle m’a dit que c’était de ma faute ..! En même temps, je ne pouvais rien faire, elle ne voulait pas que je prenne des médicaments (elle trouvait que ça ne servait à rien) ……..Pouvez-vous me donner des conseils? Ma grand mère est à l’hôpital et son état de santé ne s’améliore pas. Elle va peut-être mourir.. ! Que faire?

    J’aime ceci

  51. Bonjour.

    Je m’appelle Raymond. Comment veux-tu que je t’appelle?

    Tu vis beaucoup de choses en même temps. C’est normal de te sentir dépassé par les événements.

    Est-ce que tu étais proche de ta grand-mère? Est-ce que tu peux la voir régulièrement à l’hôpital? Quand tu y vas, est-ce que tu y vas seul ou tu es avec tes parents?

    Est-ce que tu as une personne de confiance avec qui tu peux parler de ce que tu traverses? Une tante, un grand-père, un enseignant…?

    Reviens-nous pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J’aime ceci

  52. Non, je n’ai personne à qui en parler. Ma grand-mère était souvent seule chez elle , mais à chaque fois que j’allais la voir, elle était heureuse… Je ne sais pas comment vivre ça… ma grand-mère vit à Liévin (nord de la France), je ne la voit pas souvent (j’habite à Bourges ,centre). Ces derniers temps, ma mère ne parle plus beaucoup, elle s’inquiète quand même aussi.J’ai un peu peur, car avant quand quelque chose n’allait pas, je pouvais tout lui confier. Je me met un peu à votre place, ce n’est pas un problème facile à résoudre…. Mais merci de me répondre…..

    J’aime ceci

  53. Quand tu dis qu’avant quand quelque chose n’allait pas, tu pouvais tout lui confier. Tu parles de ta mère ou de te grand-mère?

    J’aime ceci

  54. Je parle de ma grand-mère. Je sais qu’elle n’est pas du genre à faire ça mais j’ai peur qu’elle raconte tout à ma mère…. c’est parce que je lui disais souvent que je détestais maman car elle ne s’occupait pas de moi. Je suis allée manger ce matin et ma mère ne m’a même pas dit bonjour. Mon père part tôt au travail. Lui, il est assez gentil ,mais quand je lui dit quelque chose il lui répète ! Ma sœur est en première et n’a pas le temps de parler (toujours des devoirs….). Du coup, je me suis achetée un journal intime mais c’est vrai que ce n’est pas la même chose que d’en parler à quelqu’un. Dedans, j’avais écrit que je voulais me tuer, sans comprendre moi même pourquoi… et ma mère a fini par trouver les clés et découvrir ça..! Elle m’a questionné toute la journée dessus, c’était la première fois que je la voyais si inquiète..

    J’aime ceci

  55. C’est un peu bizarre, peut-être qu’au fond elle m’aime bien…..

    J’aime ceci

  56. Les parents nous aiment. Parfois à leur façon. Parfois sans trop savoir quoi dire et comment le dire.

    Ta grand-mère que tu aimais tant et qui était ta confidente est aussi la mère de ta mère. Ta mère est possiblement aussi bouleversé que toi. Pourquoi ne pas rencontrer ta mère et lui dire tout simplement que le fait de voir ta grand-mère à l’hôpital t’inquiète et te fait peur. Peut-être que cela pourrait être une façon de créer un pont entre ta mère et toi.

    Qu’en dis-tu?

    Raymond.

    J’aime ceci

  57. Merci pour votre commentaire, ça me redonne du courage, je vais essayer. J’aime beaucoup vos commentaires, continuez à redonner le sourire aux autre personnes! =)

    J’aime ceci

  58. C’est un plaisir d’être présent pour toi. N’hésite pas à revenir au besoin ou pour nous donner des nouvelles.

    Raymond.

    J’aime ceci

  59. Oui . Depuis ma naissance il a toujour etais a mes cote . Ca c’est malheuresement degrader .
    Car ma mere m’avais mis a la rue , ca c’est mal passer chez lui .

    Tout les jours je souffre , je n’est plus envie de vivre . J’ai plus envie de me battre .
    J’ai deja choisie une date et j’ai prevu le materiel et l’endroi .
    Je dois vous avouez j’ai un peur de voir ce qui m’attend apres la vie , j’espere revoir mon pere

    J’aime ceci

  60. Ton oncle a toujours été là pour toi. Que s’est-il passé pour que la situation entre vous deux se dégrade à ce point?

    Quel moyen as-tu choisi, où et quelle date as-tu planifiée?

    Reviens-nous Swaps pour que nous en discutions un peu plus.

    J’aime ceci

  61. Ce qui c’est passer c’est que je fesais aucun effort pour trouver un travail , je passer mes journers sur internet , je me scarifier au razoir que je lui voler . Je comprend ca reaction mais je lui en veux car au final c’est lui qui ma fait couler , lorsqu’il noyais ca peine dans l’alcool il me repeter qu’il aller ce suicider avec ma tante ( elle est suicidaire aussi ) a tout moment je pouvais etre a nouveau seul …
    Parfois il refuser je dorme chez lui et pour m’occuper j’ecouter des musique triste et je me scarifier sur la plage , j’aimer bien colorer les cailloux de mon sang .
    Et parfois il m’insulter , rabaisser .
    Il me disais souvent que je suis pas une merde , je ne suis que ca vapeur . Apres avant qu’il demande a ma mere de me reprendre , un appartement c’etais liberer , ma tante m’apporter de quoi manger , et me laisser seul avec mon chagrin .
    Ma petite amie ma laisser tombee car elle supporter pas le faite je me scarifier , je n’avais personne a qui parler .

    J’ai prevu ca le jour de noel , je serais si triste que ca faciliterais le passage a l’acte .
    Et pour les methodes j’ai prevue de quoi me pendre dans la foret pour eviter que ma soeur me vois par accident j’ai beaucoup d’alcool et les medicament que mon pere prenais . J’ai aussi reussi a me procurer un couteau de cuisine pour m’ouvrir ou sinon je me jette d’une falaise

    J’aime ceci

  62. Ton oncle est alcoolique et il ne cesse de te rabaisser. La relation avec lui n’est pas vraiment évidente.

    Est-ce que tu as déjà eu d’autres confident, des personnes qui ont su t’écouter et te soutenir?

    Raymond.

    J’aime ceci

  63. J’en est parler mais personne a su me comprendre .
    Je crois je suis trop different , je ne trouve pas ma place et je n’est envie de rien .
    Au fond , j’ai pas envie de crever
    Ma

    J’aime ceci

  64. Mais je n’est pas trouver de remede a se poison qui me detruit depuis le college .
    Le suicide et la meilleur chose , j’ai rate ma vie car je suis un looser
    Desoler pour le missclick

    J’aime ceci

  65. Pas de problème pour le miss click. Ce sont des choses qui arrivent.

    Tu viens de souligner quelque chose d’important. Tu n’as pas envie de crever. C’est juste qu’il y a une souffrance qui t’envahit mais tu n’as pas encore trouvé un remède pour enlever cette souffrance qui est devenu un vrai poison.

    Est-ce que tu es capable d’identifier l’événement déclencheur qui a tout fait chaviré? Que c’est-il passé au collège qui a saboté ainsi ta vie? Ça fait combien de temps de cela?

    J’aime ceci

  66. Au college les autre eleve me persecuter sans cesse , ils me frapper gratuitement le jour ou j’ai essayer de me defendre il m’on attraper a la sortit et refais le portrait a plusieurs , en primaire c’etais pareil un plus grand que moi me m’intimider , je n’avais pas d’ami et j’aivais le droit a des surnom au lycee c’etais pareil mais plus violent .
    A la maison c’etais pas joyeux mon pere qui etais malade puis je me fesais engeuler parceque je secher pour jouer sur mon ordi .
    J’ai bien essayer de lui expliquer mais elle en avaait rien a faire .
    On ne communiquer plus , quand elle me parler c’etais pour me repocher quelque chose .
    Ensuite elle ma mis a rue et ca ma detruis .
    Au debut je vivais seul chez mon oncle , il etais hopitaliser pour une emputation , de plus je devais gerer les crise suicidaire de ma tante , elle a essayer de defenestrer plusieur fois devant moi .
    Puis j’ai commencer a me scarifier et ca n’a fais que aller en mal.
    Je me trouve moche , incapable de faire quoi que ce soit et incompatible avec cette societer

    J’aime ceci

  67. Bonjour Swaps.

    Dans toutes ces difficultés scolaires est-ce que tu as rencontré un enseignant ou quelqu’un dans une école qui t’a écouté ou aidé?

    Raymond.

    J’aime ceci

  68. Bonjour , j’en est parler a mon prof de francais vaguement , je lui avait confier mes idees suicidaire et que je vivais seul chez mon oncle .
    Elle m’a fait prendre rendez-vous a un "point d’ecoute pour ado " qui n’a servie a rien

    J’aime ceci

  69. Tu as été à une seule rencontre à ce point d’écoute? Comment c’est passé la rencontre? Ils te proposaient des rencontres à quelle intervalle?

    Raymond.

    J’aime ceci

  70. Nop j’ai etais suivie par deux educateur une psychiatre les educateur au debut c’etait tout les jours puis toute les semaines .
    Pour la psy je la voyais tout les mois.
    Au debut ca ma fais du bien d’en parler mais au fur et a mesure au lieu de me faire du bien en parler encore et encore ca me detruiser .
    Depuis 1 semaine ma souffrance et insupportable jsai pas quoi faire

    J’aime ceci

  71. Que s’est-il passé la semaine dernière qui aurait intensifié sa souffrance?

    Au début les rencontres au point d’écoute t’ont fait du bien. Présentement ta souffrance est insupportable. Pourquoi ne pas retourner à ce point d’écoute? Cela pourrait peut-être t’aider à court terme, le temps que tu puisses reprendre les choses en main.

    Qu’en dis-tu?

    Raymond.

    J’aime ceci

  72. Rien de particulier
    Je ne peu plus y retourner car c’est reserver au ado .
    De plus que en parler ne resoudras rien , et je n’est pas envie de recomencer un autre " Psychotherapie "

    J’aime ceci

  73. Il existe des ressources similaires pour adultes. Tu peux vérifier avec eux pour d’autres ressources. Tu peux aussi vérifier auprès des associations de ton quartier pour voir ce qu’ils peuvent t’offrir ou te référer.

    Une ressource pour jeunes adultes est sûrement différente. Qu’en dis-tu?

    Raymond.

    J’aime ceci

  74. Pas envie , car la , je vie assez loin de la ville j’ai pas envie de me battre pour un combat perdu .
    Et en parler pour me detruire un peu plus non merci .
    Au fond de moi j’ai envie de vivre mais ce n’est pas ce que je veux .
    J’ai juste envie de dormir et que on me laisse tranquil

    J’aime ceci

  75. Au fond de toi tu veux vivre.

    Quels moyens te donnent pour vivre? Pour évacuer cette souffrance qui t’empêche de pouvoir apprécier la vie? Comment veux-tu t’y prendre pour retrouver ta joie de vivre?

    Raymond.

    J’aime ceci

  76. Ce qui me donnerais l’envie de vivre ?
    Question difficile , je ne sais pas vraiment .
    Même si je trouve un travail qui me plait et que j’ai tout ce que je veux , j’aurais toujours cette souffrance qui me consume toujours cette soif de sang qui m’oblige à me mutiler , toujours cette haine envers ses gens cruel qui pense que a eux .
    Quand je vois les autres traverses leur vie je me dit que c’est pas ce que j’ai envie .
    Je suis pas fait pour vivre
    Je suis vide de toute motivation
    Et je crois de me voir démotivé me fais mal
    Je vous les pas dit mais un moment j’ai eu une grosse autite ca c’est soigné mais j’entends un grincement la nuit qui m’oblige à rester éveillée pour je souffre et j’ai des blessures inffecter aux pieds , lorsque je marche j’ai mal .
    Comme quoi apparemment la vie fais tout pour me pousser au suicide

    J’aime ceci

  77. Pour ces blessures aux pieds et les bruits que tu entends dans les oreilles est-ce que tu as un suivi médical? Est-ce que tu vas pouvoir être soigné pour cela?

    Qu’est-ce qui t’a déjà aidé à être motivé quand tu étais plus jeune?

    Raymond.

    J’aime ceci

  78. Je n’ai pas consulter médecin car j’espère que ca s’inffecte pour mourir .
    Plus jeune j’ai pas le souvenir d’avoir était motivée
    J’ai toujours fais les choses parceque j’ai était obliger
    Comme aller en cours , aller dehors etc .
    Tous ce qui m’intéresserait c’était les jeux vidéos
    Je subit la vie je ne la vie pas .
    Je n’en n’est jamais voulu .

    J’aime ceci

  79. Il y a une ambivalence qui t’habite. D’un côté tu voudrais te laisser mourrir. De l’autre, comme tu l’as dit, au fond de toi, tu veux vivre.

    Quand on se laisse aider, cela permet de faire le point sur cette ambivalence et de peut-être trouver de nouvelles façons de pouvoir vivre sa vie et de commencer à toucher à certains plaisirs.

    Qu’en dis-tu de prendre le risque de te laisser aider?

    Raymond.

    J’aime ceci

  80. J’ai envie de reprendre les démarche pour faire une formation mais je remet toujours ça au lendemain .
    Puis revoir un autre psy me tente pas trop .
    J’ai pas envie de souffrir a nouveau parler des moments douloureux .
    Et ils voudrons gavé de médicaments
    Clairement je ne veux pas arrêter de m’auto mutilé
    J’y suis accros mais c’est pas vraiment ça .
    Le faite de m’ouvrir les bras me donne une sensation étrange et fais un bien fou .
    Rien ne vos cette sensation de bien être et le fait que le sang coule le long de mes avant bras

    J’aime ceci

  81. Tu as envie de reprendre les démarches pour une formation. Par quoi faut-il débuter?

    Tu ne veux pas revoir un psy parce que parler des moments douloureux te fait souffrir. Semblerait que de pas en parler et garder tout ça pour toi est encore plus souffrant.

    Les médicaments sont une béquille pour t’aider en attendant que la psychothérapie donne des résultats. Tu peux refuser les médicaments et le faire à froid si tu préfères.

    Qu’en dis-tu?

    Raymond.

    J’aime ceci

  82. J’avais une sorte de suivie avec un conseiller d’orientation pour trouver un métier qui me plairait bien pour ensuite faire une formation
    Mais je n’y vais plus par manque de motivation
    J’ai envie de me faire aider m

    J’aime ceci

  83. J’avais une sorte de suivie avec un conseiller d’orientation pour trouver un métier qui me plairait bien pour ensuite faire une formation
    Mais je n’y vais plus par manque de motivation
    J’ai envie de me faire aider mais une fois le lendemain j’ai juste envie d’allumer mon ordinateur pour try hard un jeux . je m’entraine pour espérer devenir pro
    Malheureusement je n’est pas le niveau
    Je me sent en cage . et lorsque je me motive pour essayer de faire changer les choses j’abandonne car je sais que je suis arrivé au point de non retour que ma vie est foutue . A quoi bon ce battre pour un combat déjà perdu .
    Pour continue a vivre dans ce monde rempli de haine et de souffrance
    Être obligé de ressembler a tout le monde pour être accepter dans cette société hypocrite qui définissent ce qui est bien ou pas ? Non merci .
    Même si je trouverais un taff et je vivrais chez moi je serais quand-même malheureux et ça ne peux que être pire .

    J’aime ceci

  84. Pourquoi ne pas reprendre ce suivi avec ton conseiller d’orientation? Tu es distraite par le jeu Try hard qui t’empêche de compléter ton suivi. Tu joueras à ce jeu en dehors des heures de suivi. Donne-toi cette chance et tu pourras voir où ça te mènera.

    Rien ne t’oblige de ressembles aux autres. Tu peux faire ton propre chemin et en être fier.

    Tu ne peux pas savoir à l’avance ce que la vie te réserve. À toi de faire un bout de chemin pour le découvrir.

    Raymond.

    J’aime ceci

  85. J’ai envie mais je crois j’y suis accros
    Je vais quand même reprendre rendez-vous
    Si ca n’abouti a rien je me suiciderait quand-même.
    Vous avez raison ont ne sais jamais ce que l’avenir nous réserve , c’est justement ce qui me fait peur.
    Je ne vois pas comment ont peut être fier d’être différent .
    Les gens ont peur de ce qui ne comprennent pas c’est dans leur nature .
    Merci d’avoir pris le temps de me répondre . je me s’en moin lourd .
    Pour le nom du jeux c’est pas Try Hard c’est League Of Legends , en disant try hard c’est pour dire que je joue beaucoup dans le but de progresser , et pour faire taire ma souffrance .
    L’un des meilleurs jeux free to play du moment

    J’aime ceci

  86. Bonjour Swaps.

    Un jour à la fois et on va y arriver.

    Félicitations pour tes décisions. Je suis fier de ton choix.

    Tiens-nous au courant des développements.

    Désolé pour la confusion des termes. Je ne suis pas un gamer!

    Au plaisir de te reparler.

    J’aime ceci

  87. Bonsoir ,

    Je reviens après des année enfin presque , je pensais que les chose pouvais Changer et au final me revoilà dans le trou noir , et bien profond , je c’est plus quoi faire , je suis fatiguer moralement , physiquement , j’ai dût mal a manger le sommeil ne va plus , enfaite plus rien ne va correctement .

    J’aime ceci

  88. Bonjour Pâris.

    Que s’est-il passé pour revenir dans un tel état?

    Raymond.

    J’aime ceci

  89. voila mon histoire. je vivais paisiblement avec mon perre mais malheureusement depuis aout passe ma vie a vire en enfer suite au deces de mon papa. je suis etudient en 3eme année mais j’ai du arreté les etude faute de moyen. a la mort de mon pere, ma belle mère ma renvoyé de la maison me privant de mes droit. n’ayant plus personne je loge depuis chez un amis a qui je pèse deja lourd. ma vie n’a plus de sens et depuis peu je pense serieusement a en finir. aidé moi

    J’aime ceci

  90. Bonjour Rico.

    Vous passez au travers de plusieurs événements qui viennent vous brusquer et vous fragiliser. C’est normal de se sentir dépassé par la situation dans de telles conditions.

    Avez-vous des gens de confiance avec qui vous pouvez parler des difficultés que vous traversez et partagez ce que vous vivez?

    Raymond.

    J’aime ceci

  91. c’est mitigé car tous le monde ma laissé tombé a part mon amis qui m’heberge je n’ai plus personne. j’ai essayé de contacté le frère de mon père mais depuis il m’evite je pense. je suis sur le point de devenir un SDF mais la je prefère mourire.

    J’aime ceci

  92. À part ton oncle, est-ce qu’il y a d’autres personnes de confiance que tu peux contacter?

    Est-ce que tu as rencontré les responsables de ton école pour leur parler des difficultés que tu traverses?

    Quelles sont les associations communautaires qui peuvent t’aider dans ce que tu traverses? As-tu été voir à la maison de quartier?

    Raymond.

    J’aime ceci

  93. je n’est plus personne. a mon ecole il ont simplement invalidé mon inscription faute de payement. quant au association j’en ai aucune idée de celle qui pourrai m’aidé

    J’aime ceci

  94. Tu pourrais tout de même rencontrer la direction de ton école et leur présenter ta problématique. Dis-leur que tu viens de perdre ton père. Que ta belle-mère t’a jeté à la rue et que tu traverses une période fragile et précaire. Demande-leur quelles sont les aides possibles le temps que tu retombes sur tes pieds.

    Pour les associations, que dirais-tu de débuter des recherches, d’aller les rencontrer pour voir quelles sont les services offerts et disponibles.

    Qu’en dis-tu?

    Raymond.

    J’aime ceci

  95. pour mon école ils sont au courant et a moins que quelqu’un pas charité m’aide, il n’y a rien a faire. il me reste qu’a me tourner vers la recherche des associations et espère qu’il on des branches d’aide scolaire. Car au point ou j’en suis sauf me tourné vers la délinquance ou la mort. je n’espère plus grand chose de la vie j’ai vraiment besoin d’aide

    J’aime ceci

  96. Tu as subi plusieurs événements pénibles et bouleversants en peu de temps. Ces événements viennent brusquer et changer des plans de vie.

    Tu as besoin d’aide et tu le mérites pour retrouver une nouvelle voix. Tiens-nous au courant des recherches que tu feras et des résultats.

    Raymond.

    J’aime ceci

  97. Bonjour, le suicide n’est-il pas laissé au libre arbitre de celui qui le commet ? Ne peut-on pas, tel un comptable faire le "bilan" des + et des – et en conclure que ce n’est pas la peine de poursuivre ?
    N’a t-on pas cette liberté de choix qui, je sais, fait tant souffrir notre entourage, nos proches alors qu’ils n’y sont pour rien ?
    Une seule chose me tracasse, pétri par une éducation religieuse catholique: à priori c’est péché mortel de se suicider et pourtant. On a le droit de s’être trompé en se réincarnant (si réincarnation il y a).
    Mon seul souci, problème; ma seule préoccupation face au suicide est de ne pas traumatiser mes proches, de ne pas les responsabiliser et…surtout de ne pas me rater sans faire ch… des voyageurs dans un train (sans penser au conducteur, il paraît que c’est un traumatisme pour eux) et le faire proprement mais sûrement. Ne pas balancer toute mon agressivité, mes angoisses, mes questionnements et surtout la découverte de mon cadavre à qui que ce soit. Que reste t-il comme solution ? S’immoler par le feu afin que rien ne reste de mon enveloppe charnelle ? Ca demande un sacré courage, cran que je ne suis pas sûr d’avoir. Alors si quelqu’un a une recette magique d’un cocktail de médicaments qui m’assureront que j’en finirai bel et bien (définitivement et proprement) avec la Vie, qu’il me fasse signe mais je crains de m’adresser à des morts.
    Cordialement

    J’aime ceci

  98. Bonjour PMB. Peu importe ce que vous pourriez lire sur Internet, il n’existe pas de recettes magiques. Plusieurs personnes qui croyaient avoir trouvé cette recette n’en sont ressorti que plus handicapé sans pour autant avoir réglé leur détresse initiale.

    Peu importe les moyens utilisés, les proches seront traumatisés par un suicide. Le suicide dérange.

    Le suicide n’est pas un choix mais un manque de choix.

    Comment peut-on supposer que le futur ne mérite pas d’être vécu puisqu’on ne sait pas de quoi sera fait demain.

    Raymond.

    J’aime ceci

  99. Comment peut-on supposer que le futur mérite d’être vécu, en regardant autour de soi ? J’ai atteint un âge où les décès se succèdent, sans être convaincu que ceux et celles qui sont mort(e)s ont mérité ce combat.
    J’aime le chant des oiseaux, la lumière du soleil, le bruit de la mer, les échanges cordiaux, mes proches mais je n’ai pas la force. J’ai une petite flamme qui vacille au fond de moi, sinon pourquoi écrirais-je ces mots mais elle faiblit de jour en jour. Loin de moi l’idée de me lamenter, me regarder le nombril; juste être clairvoyant alors, s’il existe une façon propre et radicale pour en finir: s’ouvrir les veines c’est bien, encore faut-il le faire intelligemment; se trancher l’artère-dont j’ai oublié le nom- qui se trouve dans notre cou, demande encore plus de sang froid, sans compter les dégâts pour qui découvrira le corps alors il n’existe pas une gentille petite pilule, joliment colorée et efficace ?

    J’aime ceci

  100. Bonjour Pierre.

    À l’inverse, comment peut-on supposer que le futur ne mérite pas d’être vécu?

    Qu’est-ce qui vous empêche de profiter du chant des oiseaux, de la lumière du soleil, du bruit de la mer…?

    Quand la dernière fois avez-vous pris une marche pour écouter les oiseaux ou simplement sentir la lumière du soleil sur votre peau?

    Raymond.

    J’aime ceci

  101. Je crois, pense, à tort ou à raison, que vous n’avez pas saisi le sens de mon message: je ne demande qu’une chose, une recette pour en finir bel et bien avec une vie que je ne sais pas vivre. La faute à qui ? A moi, je n’en doute pas et nulle intention de ma part d’accuser ou charger la brouette des un(e)s et des autres.
    Alors, vous avez la recette de la potion magique, oui ou non ? Quand je parle de potion magique, je pense potion efficace et sans effets secondaires qui nous ravalent aux rang de légumes.

    J’aime ceci

  102. J’ai bien saisi le sens de votre message.

    D’une part, la recette magique n’existe pas. J’ai fait 2 tentatives de suicide et j’y suis encore. Et je ne suis pas le seul. Contrairement à plusieurs, je n’ai pas gardé de séquelles physiques de ces échecs.

    D’autre part, je sais que même si l’on veut vraiment mourir pendant une certaine période de notre vie, nous pouvons en arriver à voir la vie autrement et apprécier de ne pas avoir trouvé cette recette magique.

    Je suis convaincu que vous pouvez arriver à donner un nouveau sens à votre vie et à y trouver un bonheur que vous méritez bien.

    Raymond.

    J’aime ceci

  103. Merci d’avoir répondu à mes élucubrations. Ne croyez pas que je "joue" avec vous, ce que j’ai écrit, je le pense. Je ne suis pas insensible à vos mots et encore fois, merci d’avoir pris la peine de les écrire mais ils ne font aucun écho en moi.
    Dieu sait si j’ai fait des efforts, essayé de m’ouvrir et le cœur et l’esprit mais je n’ai plus d’élan, plus de ressort.
    Mon plus grand problème est de partir proprement, en rassurant, consolant mes proches et en laissant mes affaires, papiers, classés avec toutes les indications pour éviter à ceux qui se chargeront de la succession d’avoir à chercher, deviner, vérifier.
    Je suis étonné la charge de travail que demande ces préparatifs et suis toujours dans l’ignorance de la solution finale qui ne soit pas violente, agressive. Je ne veux pas exprimer d’ aggressivité dans mon choix, juste une décision bien pesée et pensée.
    Raymond, il me semble que vous m’avez offert toute l’écoute et la présence que vous pouviez m’offrir mais je n’oublie que vous-même, êtes un rescapé. Je n’ai nulle intention de vous emmener dans des pensées négatives. Vous avez réussi à sortir la tête hors de l’eau ? J’en suis heureux pour vous et vous souhaite tout le bonheur et les bonnes heures possibles.
    Cordialement
    Pierre

    J’aime ceci

  104. Bonjour Pierre.

    Nullement j’ai supposé que vous jouez avec moi. Le vide que vous ressentez et la souffrance que cela vous fait vivre est bien réelle, j’en ai aucun doute.

    Il est vrai qu’il y a beaucoup de détails à penser dans les préparatifs d’une succession.

    Cela peut-être une occasion de le faire en relation avec vos proches. Avec les gens qui auront à apprendre à vivre sans vous. Se faisant cela peut éviter certaines chicanes de famille dans l’exécution testamentaire. Et dieu sait que les successions sont souvent sources de chicanes et de déchirements.

    Raymond.

    J’aime ceci

  105. Eh bien voilà une réponse claire, nette et précise sinon pragmatique !
    Vous envisagez donc qu’on puisse en finir avec la Vie, sans pour autant lui porter offense ou porter offenses à nos proches ?
    C’est de loin la meilleure réponse que vous m’ayez adressée !
    Cordialement
    Pierre

    J’aime ceci

  106. Ce temps de relation avec nos proches est un instant important qu’il ne faut pas négliger. Se présenter tel que l’on est. Avec ce que l’on vit. Cet instant de relation fait parti du processus de deuil et est très aidant pour les proches.

    Raymond.

    J’aime ceci

  107. Bonsoir , que c’est t’il passé ,! Mon passé me rattrape je n’arrive pas a avancer , ou quand je commence a faire 1 pas , je recule aussitôt , j’ai trop souvent l’idée de tout claquer , laisser tout , dormir profondément et ne plus jamais me réveiller , mais je veux pas y pensé a ça , surtout pas , la nuit j’ai des image en tête celle ou je me vois sauté de la fenêtre , je peux plus de cette situation , et j’en n’ai marre d’entendre sa va passé , sa fait des année que l’on me dit ça je veux qu’on m’aide a trouver les bonne solution pour avancer . j’étais déjà venu parler ici et les chose avais changé , pas complètement , j’ai été en clinique après ça j’ai travailler et la retour a la case départ .

    J’aime ceci

  108. Bonjour Pâris.

    Quel parti de ton passé qui te rattrape?

    Ça fait combien de temps que tu as cessé d’aller en clinique? Est-ce que tu peux continuer le travail que tu y avais débuté?

    Est-ce qu’il y a un événement qui t’a ramené à la case départ?

    Raymond.

    J’aime ceci

  109. je pense pas que ce comm sera publié, et j’m’en tape! Y’a des moyens pr mourir dignement: ça existe aux NL, en CH, et pas slt pr raisons médicales…Moi, même si ai tjs eu personalité maniacodépressive, après +8 ans de psychanalyse, psychothérapie familiale, de groupe, de gnangnangnan gn, on a des doits sur son corps. Je suis gravement malade depuis + 25 ans, et marre de ne survivre que grace à cachetons qui ont effets secondaires redoutabless et hard…J’en suis à ma 7ème Aff.Long Durée, ms tt va bien, n’est-ce pas? Triste sire et tristes cons!! Et pr couronner le tt, ai perdu l’appart où vivait depuis près de 30 ans, ma "compagne" en a profité pr me jeter à la rue, ma "môman" est décédée fin 2013, et vis avec 575 euros de pensin Invalidité complète pr à peu près le même loyer d’un taudis!!! Et faudrait le sourire gips obligatoire? Au Revoir, m’ssieurs Dams! C’est tt! MERDE.

    J’aime ceci

  110. Bonjour Dupond.

    L’écriture texto n’est pas toujours facile à comprendre. Ici c’est un bloque, personne n’écrit d’une telle façon. Que veux dire NL, CH, Aff.?

    Vous avez eu à passer au travers beaucoup d’événements. Et la situation ne semble pas s’améliorer. C’est normal de se sentir dépassé par la situation. Il ne faut pas rester seul avec tout cela. Il vous faut chercher et demander de l’aide. Avez-vous des gens de confiance avec qui vous pouvez faire ces recherches?

    Raymond.

    J’aime ceci

  111. J’aime ceci

  112. Bonjour Kiara.

    Merci de nous en dire un peu plus.

    Raymond.

    J’aime ceci

  113. Bonjour,
    la dernière fois que j’ai écrit, c’était le 19 août 2013. Voici quelques phrases : Une des forces du Québec est son réseau communautaire. Chaque quartier, chaque ville a un nombre impressionnant d’organismes communautaires qui peuvent aider et offrir un certain nombre de services.
    Dis-toi cependant qu’il y a moyen de remonter la pente et de pouvoir en voir le bout.

    Il faut arrêter de dire qu’une des forces du Québec est son réseau communautaire. C’est de la foutaise. Après avoir été bousculé par quelqu’un avec qui je travaille, en septembre 2013, je suis allé au poste de police et on m’a suggéré de communiquer avec les normes du travail. Eux, ils m’ont dit que ça regarde la CSST. Eux, ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire. Je suis allé au CLSC de St-Esprit et on m’a répondu que pour avoir de l’aide, ça prend une référence médicale pour troubles mentaux. J’ai entendu à la radio que ce n’était pas nécessaire. Entre la fin septembre et début novembre, j’ai eu droit à une rencontre avec un intervenant de L’ILÔT à Laval. Je l’ai rencontré à 6 reprises. Lors des 5 dernières rencontres, il me disait à chaque fois que nos rencontres ne pouvaient pas durer longtemps. Je sentais que je dérangeais. Alors j’ai laissé tomber. Ce soir, je suis allé chercher une lettre recommandée. La caissière m’a remis la mauvaise enveloppe. Il a fallu que j’y retourne pour demander la bonne enveloppe. C’est une lettre d’une avocate du syndic du Barreau du Québec. Je l’ai lu et c’est rempli de faussetés, de mauvaises interprétations. Quand je demande de l’aide, que ce soit au réseau communautaire, au Barreau, à la police, aux avocats, ça ne donne rien. Les gens ne veulent pas aider, ils veulent juste leurs salaires. Moi, j’en ai aidé des gens pas juste avec du blabla mais avec des gestes concrets. Un exemple : où je travaille, il y a un gars de mon âge qui venait travailler à temps partiel parce qu’il avait un autre emploi. Lorsqu’il a été licencié de cet autre emploi, le gars a fait une dépression. Après quelques mois, il est revenu faire du temps partiel à l’endroit où je travaille. Lorsque je l’ai vu, je suis allé lui demander comment il allait et que s’il avait besoin de quelqu’un pour jaser, il pouvait venir me voir. Il n’est jamais venu me voir mais on se disait toujours bonjour. Un moment donné, il me dit sans raison : il paraît que tu t’en vas bientôt. Je lui ai demandé d’où il tenait ça, pas de réponse. J’ai trouvé ça dégueulasse.
    Alors Raymond, si tu veux vraiment m’aider, j’aimerais connaître la meilleure façon de se suicider car je suis vraiment écoeuré. Ce n’est pas une vie que j’ai.

    J’aime ceci

  114. Bonjour Michel.

    Il s’est passé beaucoup d’événements en même temps. Tu as le droit d’être aidé, même si cela en dérange certains.

    Tu mentionnes que tu avais des rencontres à L’ilot de Laval. Tu sentais que tu dérangeais tu as alors laissé tomber. Pourquoi ne pas continuer à utiliser le service qu’il t’offre? L’îlot de Laval est un centre de crise. Ils sont là pour donner un service. Si l’intervenant n’est pas trop intéressé à le donner, tu peux vérifier s’il y a un autre intervenant qui peut le remplacer. Tu peux vérifier avec le CLSC les autres services disponibles autant au CLSC que dans la communauté.

    Il faut parfois insister et ne pas se gêner pour avoir les services auxquels nous avons droits.

    Tiens-moi au courant de tes démarches.

    Raymond.

    J’aime ceci

  115. marre de cette vie de merde je deviendrai jamais riche j’en peut plus de galerer autan en finir serieux sa sert quoi de vivre si on n’est pas heureux a rien apars soufrire tout seul come un con alle bye

    J’aime ceci

  116. alors voilà, je suis vivant. Toi tu es mort. Moi, je ne m’en sors pas, tandis que toi, tu reposes en paix. Il y a plain de monde qui parle de toi, moi, je suis toujours invisible , condamnée au silence, parce qu’il ne faut pas salir ta criss de mémoire… attouchée, laissée comme ça, tout focker dans ma tête, mi violée, mi sain et sauve…. avec cette remarque débile: " ne te plains pas, tu n’as pas été violée jusqu’au bout"… MAIS A QUOI AI JE DROIT! je discute sur les forums, tout les jours ou presque, je ne m’en sors pas et toi tu es libre comme l’oiseau…
    ou es la justice ???

    J’aime ceci

  117. Salut Saidser.

    Doit-on devenir riche pour être heureux. Le bonheur se retrouve-t-il dans le fond de notre cœur ou dans le fond de notre compte de banque?

    Qu’est-ce que tu as vécu pour souffrir à ce point?

    Raymond.

    J’aime ceci

  118. Salut Ti-Pit.

    Tu sembles avoir vécu des événements troublants qui, en plus, te font vivre une grande injustice par rapport à au moins une autre personne.

    Ces événements semblent relativement nouveau. Discuter sur les forums te permet-il d’améliorer ce que tu vis et ce que tu ressens? As-tu pensé à demander de l’aide pour te soutenir dans ce que tu traverses?

    Raymond.

    J’aime ceci

  119. bonjour javais des sous pendant 2 ans un buisnesse qui marchait j’ai meme quitter mon travail je manquai de rien quoi jetai aimer de tousse tout le monde me voyai comme un exemple et du jour au lendemain plus rien une grosse dete suite a une arnaque que j’ai pris plus d’argent et je sais que les gens se moque de moi j’ai honte je sors meme plus de che moi j’en ai marre je suis sur qu’on ma jeter un mauvais sort c pas possible de desendre aussi bas je suis deprime jai meme plus envie de vivre ou de faire quelque chose jespere avoir le courage d’en finir.

    J’aime ceci

  120. Vous avez eu de l’argent et avez été un exemple pour les succès que vous avez atteints.

    Maintenant vous avez à devenir un exemple de la personne qui peut subir de grandes épreuves et trouver comment en tirer son épingle du jeu, comment pouvoir reprendre son chemin…

    Qu’en dites-vous?

    Raymond.

    J’aime ceci

  121. c vrai que en finir c un peu leur donne raison je vais tout faire pour refaire surface merci raymond

    J’aime ceci

  122. Félicitations Saidser pour cette vision. Restez en contact et n’hésitez pas à demander de l’aide.

    Raymond.

    J’aime ceci

  123. Marre de tous ces prêchi-prêchas sur la prévention. Cela n’empêchera pas un suicidaire déterminé et tenace d’arriver à son but, peut-être avec une très mauvaise méthode et beaucoup de domage collateral…

    J’aime ceci

  124. Bonjour.

    Qu’est-ce que tu as vécu pour en arriver à chercher des moyens pour te suicider? Il faut faire attention aux recettes que l’on croit infaillible. Il y en a toujours pour pouvoir te prouver le contraire.

    Raymond.

    J’aime ceci

  125. Je vois que j’ai été censuré. C’est quand-même fou cette manie d"empêcher les gens de décider eux-mêmes de leur sort. Déjà qu’on naît contre son gré à cause d’un instinct égoïste de reproduction, on voudrait en plus empêcher une personne d’en finir aussi. Je me considère seul propriétaire de ma vie. Ni dieu ni maître.
    Je suis en outre frappé par la nature taboue du suicide sur les forums francophones, comparé aux forums anglo-saxons, eux étant le plus souvent encore super religieux et la France et la Belgique étant des pays plutôt laïques. Heureusement je parle couramment l’Anglais, ce qui m’a permis de trouver ma méthode, et ne pas laisser les "bien-pensants" moralistes me dicter que je dois rester en vie.

    J’aime ceci

  126. Je ne peux rien vous dicter. En ce qui concerne des recettes qui pourraient être proposées nous sommes responsables de tout ce qui peut être publié sur un blog, autant au niveau éditorial que dans les commentaires. Je n’ai pas testé vos recettes et ne peut en prendre la responsabilité. Si vous saviez le nombre de recettes, soit-disant parfaites qui causent plus de dommage sans même atteindre l’objectif.

    Raymond.

    J’aime ceci

  127. Sauf que des milliers de gens meurent accidentellement de ces mêmes recettes, sans même avoir maximisé les conditions optimales de léthalité.

    J’aime ceci

  128. C’est pourquoi il n’est pas de mise de publier les recettes de tous et chacun.

    En ce qui vous concerne quel est le vécu que vous avez traversé qui vous amène à chercher des moyens pour se suicider?

    J’aime ceci

  129. Je ne suis pas d’accord. Des milliers de gens se loupent et sont mutilés à vie à cause de la censure. La mort est un droit. Mes raisons sont personelles, les prêcheurs idéalistes trouveront toujours des raisons stupides pour me convaincre que ce n’est pas une bonne raison d’en finir.

    J’aime ceci

  130. Ceux qui se mutilent et deviennent handicapés à vie, pour la grande majorité, se sont fiés à ces recettes supposément magique que l’on trouve à droite et à gauche.

    J’aime ceci

  131. j’aurai bientot 38 ans et j’en peux plus j’ai tout raté dans ma vie, les gens inutiles doivent laisser leur place aux autres, c’est ce que je pense, je n’ai pas de boulot, pas d’espoir dans avoir un avec cette crise, j’ai pas le permis, mon ex me déteste, mon ainée est partie vivre avec lui et je la vois que quand elle a besoin de moi, mon père a toujours dit que j’étais pas de lui et s’occupe pas de moi, ma mère a des torts envers moi ( un amant pédophile a qui elle a laissé me faire des trucs et j’en ai parlé à personne de mon entourage ) mais je n’ai qu’elle malgré ses nombreux défaults mais elle a 75 ans et quand elle sera plus là, je ne m’en remettrai pas, mes frères sont des étrangers, je ne me sentais bien qu’avec une seule personne, c’était mon double, j’étais au paradis, l’impression d’aimer et d’etre aimer en retour mais il vient de me quitter pour retourner avec son ex qui l’a quitté 2 fois pour un homme, une femme malsaine, infidèle, paresseuse, stupide, instable, vulgaire, pas jolie ni à l’intérieur ni a l’extérieur, égoiste, immature, capricieuse, naive, dépensière, mauvaise mère, mauvaise amie, mauvaise fille, mauvaise épouse, elle a jamais rien fait pour lui, lui donne pas de tendresse, ne l’écoute pas, ne voit pas quand il se sent mal, au lit ca va pas elle veut pas ou fait la planche, il n’aime pas son physique et elle n’aime pas le sien, on s’entendais si bien et du jour au lendemain me laisses brutalement par téléphone en plus, me parle comme si c’est moi la méchante et veut plus rien savoir de moi et se moque de l’enfant qu’il m’a fait, j’ai besoin d’explications pour me remettre mais il ne veut pas, il sait que je suis mal et s’en fou et ça me tue de le savoir avec elle, reprennant sa vie d’avant, je ne sais meme pas si il m’a aimé en tout cas il avait l’air si sincère, je ne saurai pas avorter après avoir tant espéré avoir un enfant de lui et j’ai pas le courage de l’élever seule surtout que je sais que je ne pourrai pas recommencer ma vie meme si je rencontrerai quelqu’un de bien je suis sure que je penserai toujours à lui, j’aimais tout en lui, je retrouverai jamais ça avec un autre et j’ai plus confiance dans les hommes. On est fait l’un pour l’autre mais il veut pas le voir, il sait qu’il sera jamais heureux avec elle, qu’il aura plus confiance, qu’il aura jamais ce que moi je lui donné et elle non plus, elle ne sera jamais satisfaite et les enfants vont etre malheureux puisqu’ils pourront jamais lui pardonner de les avoir abandonné, j’arrive plus à dormir, à manger, je pleure sans cesse, je ne retrouve plus mes repères, je ne me plait plus nul part, avec personne, j’envie ceux qui ont une famille, j’ai la haine, je veux partir mais je veux qu’il paie ce qu’il m’a fait, je veux tout casser chez lui, bousiller sa voiture, sa réputation à son travail ( il a trop parlé et tout le monde va savoir qu’il m’a abandonné enceinte pour sa pute que tout le monde déteste ) il va se mettre à dos tout le monde, sa famille, ses amis, ses collègues, je sais qu’il va payer dans ce monde et peut etre dans l’autre, moi qui voulait que son bonheur, je suis pas parfaite mais je suis pas quelqu’un de mal quand meme mieux qu’elle en tout cas, j’arrete pas de me faire avoir par les hommes depuis que j’ai quitté le père de mes enfants à qui j’avais rien à reprocher mais qui n’était pas fait pour moi, j’avais su m’en remettre car après 22 ans de relation ca fait un choc car j’avais l’espoir de rencontrer l’amour de ma vie mais ce salop me fuit moi qui trouvé tout ce qu’il faisait et était magique, j’ai envie de le tuer ou le défigurer et me tuer, ou la tuer elle et puis moi pour qu’il se retrouve seul comme un con et souffre de l’avoir perdu, ou me tuer chez lui après avoir détruit sa vie. Jarrete pas d’y penser je veux mettre de l’ordre dabord dans mes papiers pour partir sans trop de tracas pour mes proches, je suis triste pour mes 6 chats que je devrai emmener avec moi pour ne pas qu’ils se retouvent dans un refuge, mon chien peut etre que quelqu’un l’adoptera c’est un petit chien encore jeune et gentille, le pire c’est ma fille de 6 ans qui a mal vécu la rupture d’avec son père mais elle sera mieux chez son père, les autres s’en remettront, ils ont leur famille, c’est triste pour l’enfant qui ne naitra pas mais il souffrira pas. Suis dsl pour la tartine. Je sais comment en finir, 2 boites de médocs et on sait plus vous sauver, je le sais on l’avait dis à ma mère lors de ma tentative de suicide quand j’avais 13 ans. Aurevoir ou adieu, je ne sais pas encore
    .

    J’aime ceci

  132. Bonjour Sabrina.

    Vous traversez beaucoup d’émotions fortes en même temps. D’un côté il y a eu un passé chargé. De l’autre, vous vous retrouvez avec une rupture amoureuse qui vient tout chambouler.

    Il y a un deuil de cette relation amoureuse qu’il faut faire. Les différentes étapes du deuil peuvent passer par cette violence que l’on voudrait faire subir aux autres ou encore s’infliger à soi-même.

    Il est normal de se sentir dépassé par tant d’émotions. Les émotions ont besoin de temps pour se vivre mais parfois de soutien et d’aide pour mieux passer.

    Avez-vous des gens de confiance avec qui vous pouvez en parler? Il ne faut pas rester seule avec tout ça.

    Raymond.

    J’aime ceci

  133. j’ai oublié de dire que j’ai une mauvaise santé : un cancer à l’age de 25 ans, ablation d’un sein, chimio, rayon, reconstition du sein qui m’a laissé traumatisée, pas satisfaite et encore plus complexée, dépressions, ablation d’une trompe, césarienne ( pas grave mais qu’est ce que ca fait mal ) staphylocoques doré qui m’empechait d’uriner tellement je souffrais à cause d’un microbe aux intestins, …malgré tout ça j’ai remonté la pente grace à l’espoir de trouver l’amour et il gache tout, en plus il me dit qu’au lit ca va pas alors qu’il en redemandait et avait toujours envie mais avec elle ca va pas non plus par ce qu’elle fait la planche et veut jamais, en plus il aura toujours l’image de ses amants a chaque fois qu’il la touchera, il a meme pas voulu m’embrasser une dernière fois mais pour me sauter le dernier wk ca il a su le faire.

    J’aime ceci

  134. Il y a une rupture qui doit s’actualiser. Tu le dis que c’est difficile de faire la rupture, mais tu as refait l’amour avec lui. Pour pouvoir faire ton deuil, tu dois couper les ponts avec lui. Sinon, tu ne fais qu’entretenir une illusion de son retour.

    J’aime ceci

  135. si j’ai fait l’amour avec lui c’est que je savais pas qu’il voulait me laisser et qu’il avait des sentiments pour son ex, il ne m’en avait pas parlé à part pour me dire qu’elle voulait revenir mais qu’il ne l’aimait plus que c’est moi qu’il voulait, il a fait semblant que tout était normal entre nous, c’est ça que je supporte pas, cette rupture brutale, j’ai besoin d’explications ( m’a t-il vraiment aimé, croyait-il ce qu’il me disait, s’est-il servi de moi pour se venger et la reconquérir, pq me faire un enfant pour nous laisser ensuite en me disant que c’est pas sa faute, qu’il pensait pas que ça pouvais arriver alors qu’on se protégeait pas, pq m’a t-il laissé aussi brutalement comme ci je méritais un tel traitement moi qui lui ai donné tout mon amour, pq c’est moi qu’il fait souffrir alors que je le mérite pas, pq se désinterresse t-il de mon sort, de savoir si je m’en sors, si je souffres, si je vais faire une connerie, peut etre que c’est ça qu’il attends d’ailleurs, est ce que j’ai juste servi de confidente, de bouche trou ? ) tout ça pour une femme qui ne l’aime pas et ne l’aimera jamais ! c’est toute ces questions qui me hantent jour après jour depuis bientot 2 semaines maintenant, je m’en rends malade, je ne manges presque plus, ne dors plus, je me fais du mal à moi meme, je ne fait plus rien, je ne me plais plus nul part et avec personne, je ne m’interresse plus à rien, je n’ai plus de repères, meme quand je reve c’est de lui et quand je me réveille et que je me rends compte que c’est la réalité, je souffres encore plus, ma petite est chez son père, j’ai plus la force de me forcer à sourire et etre bien en sa présence, je ne fais que penser à lui, à ce qu’il fait, ce qu’il pense, comment me venger ? personne ne me comprends et je les supporte plus, eux et leurs conseilles, je veux qu’il paie, je partirai après avoir détruit sa vie comme il a détruit la mienne, je veux des explications et je les aurai meme si je dois etre violente, il a fait de moi un monstre, il ne s’attends pas à ça, il va payer le mal qu’il a fait, j’ai déjà commencé d’ailleurs, il n’y a plus que ça qui m’obsède et me fait tenir : la vengeance. Maintenant je sais pas si je l’emmène avec moi ou non, je veux qu’il souffre mais je supporte pas de le savoir avec elle ou une autre, de savoir qu’il va passer à autre chose, continuer sa vie tranquillement, peut etre en rigolant et se félicitant de s’etre débarrassé de moi devenue encombrante. Je veux que ses enfants et tout son entourage sache à quel point il est lache et quel monstre il est. Est ce qu’il a pensé à mes filles lui, à ma famille, à la sienne, non bien sur, à part ça, c’est lui qu’on abandonne toujours, tout le monde le quitte un jour,…moi je voulais rester avec lui jusqu’a la fin de l’un ou de l’autre mais là c’est lui qui part !? Ma décision est prise, me manque que de mettre de l’ordre dans mes papiers pour mes proches et quelque chose pour en finir. Je verrai à ce moment là face à lui si il part avec moi ou non, il n’a pas eu de pitié pour moi, j’en aurai pas pour lui, je veux le voir pleurer et souffrir. Dommage, il me rendait meilleure, il aura juste fait de moi un montre et on finira tout les 2 en enfer.

    J’aime ceci

  136. Bonjour Sabrina.

    Vous avez un besoin d’explications. Donner un sens à ce que vous traversez. C’est légitime. Mais pensez-vous qu’il pourra répondre à votre besoin et le satisfaire? Il vous a déjà trompé. Serait-il capable de vous dire la vérité. De plus, connait-il toutes les raisons qui peuvent justifier ses actes? Parfois les gens agissent inconsciemment sans comprendre le pourquoi du comment.

    Présentement, vous n’avez plus d’intérêt en rien. Vous ne mangez plus. Vous ne dormez plus. Vous êtes au plus profond d’une sérieuse déprime qu’il ne faut pas prendre à la légère. Ne restez pas seule. Il faut demander de l’aide pour vous soutenir dans cette période de souffrance.

    Différentes personnes peuvent vous donner un soutien. Une personne peut vous accompagner pour manger. Une autre pour différentes activités comme aller prendre une marche… Finalement, le plus important est de prendre contact avec une personne de confiance qui pourra vous entendre dans ce que vous vivez. Ne restez pas seule avec ce que vous traversez.

    Est-ce qu’il y a des associations que vous pouvez rencontrer qui peuvent vous offrir un peu d’aide et de soutien?

    Raymond.

    J’aime ceci

  137. si je peux pas l’avoir, elle ne l’aura pas non plus merci et aurevoir

    J’aime ceci

  138. Sabrina.

    Il arrive parfois que la vie nous réserve des surprises. Que se passera-t-il dans vos relations dans 3 ou 6 mois? Pouvez-vous le voir ou l’intuitionner. Pour l’instant fort possiblement que non. Vous êtes aveuglé par une souffrance intense à court terme. C’est normal et c’est compréhensible. Il faut se donner le temps de voir comment les choses vont se replacer.

    Très souvent, à court terme nous sommes blessés. Sur le coup, cela fait très mal. Mais à moyen terme, c’est pour notre bien. Pour que la situation s’améliore, il faut prendre le temps de faire notre deuil de cette relation.

    Questionnez-vous. Vous méritait-il vraiment? Avec ce qu’il vous a fait, était-ce le conjoint idéal?

    Raymond.

    J’aime ceci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  479 followers

%d bloggers like this: