Richard Martineau et le tabac au cinéma

Richard Martineau et le tabac au cinéma

Dossier: Richard Martineau et Cinéma, Journal de Montréal

Dans sa chronique du 12 décembre dans le Journal de Montréal, Richard Martineau questionne le Commando Oxygène, une association de jeunes parrainée par le Conseil québécois sur le tabac et la santé.

Commando Oxygène, le cinéma et la télé

Ce qui irrite Richard Martineau c’est la nouvelle cible du Commando Oxygène: le cinéma et la télé. Ces jeunes veulent sensibiliser les producteurs pour qu’ils soient plus responsable dans l’utilisation de la cigarette au cinéma ou à la télévision.

Richard Martineau lance le débat: Est-ce le rôle du cinéma de faire la promotion de la santé et de la sécurité? Ce n’est pas le rôle et la mission du cinéma. Mais de favoriser des comportements qui peuvent nous rendre malade, ne l’est pas non plus.

Cigarette et l’industrie du cinéma

Un peu comme sacré à la télévision ou au cinéma peut permettre de bien mette en scène le message ou l’émotion que l’on veut passer, il en est de même pour la cigarette. Si on veut me présenter une rencontre de personnages mafieux dans un sous-sol, je peux facilement m’imaginer que la place sera pleine de boucane et que tout le monde va fumer. Mais ce n’est pas nécessaire de faire fumer les acteurs au 5 minutes. À part faire la propagande de la cigarette, à quoi pourrait servir une telle propagande?

Quand Richard Martineau amène le débat sur un ton moraliste, désolé, on s’éloigne du sujet. La réalité est que plus nos vedettes fument et plus nos chances de fumer sont grandes. Si j’aime les spectateurs et que je veux leur bien, je vais leur présenter des choses qui vont les faire triper et qui sont bons pour eux.

À moins que le lobby des manufacturiers de cigarette soient près des producteurs et que quelques pots de vin bien placé mettent de la pression pour voir plus souvent la cigarette sur nos écrants? Serait-ce là la vraie raison d’une omniprésence de la cigarette dans le cinéma?

Autres textes Cinémas films et vidéos

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Publicités

12 Réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :