Roman humoristique et éducatif sur la sexualité

Éducation sexuelle et relations amoureuses

Roman humoristique

Lancement mercredi le 9 novembre 2016 pour un 5 à 7 au Ste-Cath.

Raymond Viger     Dossiers Sexualité, Livres

roman humoristique sexualité éducation sexuelleLe ministère de l’Éducation a fait plusieurs coupures. Les enseignants ont maintenant la responsabilité de parler sexualité pendant les cours réguliers. Certains enseignants sont démunis et ont besoin de nouveaux outils pour les soutenir.

Vanessa… Voyage dans les Caraïbes est un outil de discussion, de réflexion dans le respect sans être moralisateur. L’humour est une approche attrayant et aide à dédramatiser les évènements de la vie.

Attrayant et par l’humour, ce roman de 292 pages parle de sexualité. Avec simplicité. Parce qu’on ne peut pas laisser les sites pornographiques ou n’importe qui le faire. Il faut s’outiller pour rejoindre le jeune mais aussi les adultes souvent blessés dans leur sexualité.

La sexualité

Le roman permet d’entendre le témoignage autant de victimes que d’abuseurs, des jeunes en quête de leur identité sexuelle. Il aborde la sexualité sous différents angles tout en dédramatisant le sujet : relation d’amitié, relations amoureuses, sexualité, abus, harcèlement, homosexualité… Il permet aux adolescents dans leur quête sexuelle, aux personnes vivant des difficultés touchant la sexualité, aux enseignants et parents qui doivent parler de sexualité avec les jeunes de s’y retrouver tout en découvrant des moyens pour les aider et les soutenir dans leur cheminement.

Les jeunes ont des pratiques et des activités sexuelles sans équivoque. Nous n’en sommes plus à feutrer nos mots pour parler de sexualité, les jeunes peuvent en parler possiblement plus ouvertement que nous sommes capables de le faire.

Le roman reflète cette nouvelle réalité. Il est attrayant et descriptif pour les jeunes qui veulent découvrir leur sexualité et en parler.

Suite à de nombreux comité de lecture, le roman a été réécrit à plusieurs reprises. Un travail qui a duré plus de 15 ans. Il est maintenant prêt à partir pour l’imprimerie.

Parcours de l’auteur

auteur conférencier journalisteHomme d’affaire reconnu, au début de la trentaine il fait deux tentatives de suicide. Il débute une première thérapie pour sortir de la crise suicidaire. Une 2e pour démonter ce qui l’amène à entrer en crise. Appréciant le nouveau mode de vie qu’il découvre il continue et suit son cours de thérapeute. Non pas pour sauver le monde mais pour s’assurer de reconnaître les signes avant-coureurs de sa dépression et de ses propres difficultés de fonctionnement.

Depuis les 25 dernières années, l’auteur a été travailleur de rue et intervenant de crise auprès de personnes suicidaires. Il a été le confident de victimes d’actes sexuels, d’agresseurs, de gens perturbés dans leur sexualité. Il a travaillé dans plusieurs milieux fermés, notamment, les jeunes marginalisés ainsi que des milieux de prostitution. Il a enseigné pendant 5 ans en Travail Social à l’Université McGill. Avec ce roman, il nous partage son vécu et celui de milliers de personnes qu’il a aidé.

L’ensemble des confidences reçus font de l’auteur une personne crédible et reconnu. Il a reçu plusieurs prix autant pour son intervention qu’en journalisme.

Journaliste depuis 1974 il a publié son premier roman en 1992. Il est régulièrement demandé pour donner des conférences et des ateliers autant dans des écoles, organismes communautaires qu’auprès des citoyens impliqués et sensibles aux thèmes sociaux.

Depuis 1992, l’auteur est directeur clinique au Journal de la Rue et rédacteur en chef pour le magazine Reflet de Société. Les thèmes sociaux font parti de son quotidien.

Depuis 1997, l’auteur a été consulté par différents organismes, universités et institutions à travers le monde. En 2007, il a été invité à faire une tournée d’une trentaine de conférences dans les principales villes de France sur l’intervention auprès des jeunes.

Pour réserver votre exemplaire, par téléphone: (514) 256-9000, 1-877-256-9009
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4. Par Internet.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Biographie de l’auteur

14 Réponses

  1. Sylvie Sheehy Sérieusement ? Voyons don ! L’école devrait s’occuper de l’académique point.

    J'aime

  2. L’éducation ne se limite pourtant pas au français et aux mathématiques. L’école a été longtemps un lieu d’instruction et d’éducation concernant la sexualité, comment se protéger, comment se faire respecter…

    Saviez-vous que depuis que les cours touchant à la sexualité ont été retiré des écoles les maladies transmises sexuellement ont augmentées?

    J'aime

  3. Oui c’est pcq aujourd’hui, tout est permis,tout est correct. …..l’éducation de nos enfants (autre que l’académique )devrait se faire a,là maison.oui nos jeunes on le droit à la conaissance pour pourvoir fonctionner dans une société où la technologie avance d’une façon exponentielle, mais parce que les bonnes valeurs ,la pureté, le mariage. …….n’a plus aucune signification alors c’est comme ci ont leur disait : vous pouvez faire tout ce qui est mal,mais faite le d’une bonne manière.

    Avant on enseignait les valeurs familiale, aujourd’hui on enseigne le sexe !

    J'aime

  4. Le respect dans les relations amoureuses et la sexualité fait partie des valeurs familiales. Ce ne sont pas tous les foyers qu’il y a des valeurs familiales. Agressions, violence de différentes sortes, absences des parents, viol, inceste… D’avoir des ressources pour en parler ça peut aider. L’essence de ce que nous prônons est: Non aux agressions, de quelques natures que ce soit.

    J'aime

  5. oui, vous avez bien raison

    J'aime

  6. Est-ce que vous allez pouvoir venir mercredi au lancement pour présenter vos points de vue?

    J'aime

  7. Merci pour l’invitation ! Je vais réfléchir. C’est un sujet très délicat. …

    J'aime

  8. C’est vrai que c’est un sujet très délicat. C’est pourquoi j’ai mis 15 ans à l’écrire, le réécrire faire des comités de lecture pour avoir des opinions extérieures…

    Je suis convaincu que vous allez apprécier la présentation qui en sera faite.

    J'aime

  9. Oui c’est intéressant ! Mon fils vient tout juste de commencer l’école et je dois vous avouer que j’appréhende le fais qu’il puisse avoir des discussions en classe à ce sujet. J’ai vu des reportages en Europe ou les cours de sexualité m’ont bouleversé et choquer. …….des objets ou photos qui ne devrait même pas se trouver dans un milieu scolaire à mon avis. Mais soyez assuré que je comprend votre point de vu et que beaucoup de jeunes sont laissé à eux même. J’aimerais parcontre jeter un oeil sur vos ouvrages.

    J'aime

  10. Pour le lancement mercredi, une lecture sera faite qui résume une dizaine de pages du livre. Vos commentaires soient pendant ou après, en direct ou sur Facebook seront appréciés.

    Je ne doute même pas que ce que vous avez ait été choquant et bouleversant. Il ne faut pas banaliser la sexualité parce que nous voulons éduquer un jeune. C’est possiblement une zone d’intimité où l’on subit le plus d’agressions et où nous avons le plus de blessures.

    J'aime

  11. Belle conclusion, d’une belle discussion.

    J'aime

  12. Merci M. DeLamothe

    J'aime

  13. Avant on avait des cours d’éducation sexuelle (même plus large que juste le SEXE, mais autour des relations entre les personnes aussi. Ce n’est pas tous les parents qui parlent de ces choses là à leur enfant. Vous pouvez bien dire qu’ils le devraient mais ce n’est pas le cas. Plusieurs n’ont pas toutes les notions non plus. On ne se le cachera pas, la réalité d’aujourd’hui n’est pas la même qu’il y a 10, 20, 30 ans…

    Pourquoi ne pas connaître comment ça se passe et les risques? J’ai eu ces cours là et on ne m’a jamais dit « go baise y’a rien là! »

    J'aime

  14. Merci Mme Chevalier pour ce commentaire. Il ne faut pas oublier que dans la relation sexuelle, il y a premièrement le mot relation.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :