Le processus suicidaire, suicide, trucs pour réussir son suicide, vouloir mourir, se suicider

Réservez votre Sac à Surprises!

Le processus suicidaire, suicide, vouloir mourir, trucs pour réussir son suicide, se suicider

Extrait du guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires      Dossier  Suicide

La période entre le moment de l’événement déclencheur et le passage à l’acte du suicide peut différer d’un individu à un autre. Pour les adolescents, le processus suicidaire peut processus suicidaire se suicider suicide prévention intervention être très court, soit de quelques heures ou de quelques jours.

Généralement, le processus suicidaire dure de 6 à 8 semaines, et pour les suicidaires chroniques, il peut aussi être assez long; de quelques mois à plusieurs années.

Le début de la crise suicidaire

Au point de départ, la personne en crise vit une situation problématique grave et difficile. Elle n’arrive pas à trouver dans ses ressources personnelles ou communautaires une solution à son problème. Elle éprouve un besoin de fuir la douleur.

L’idée du suicide, comme solution possible, traverse l’esprit de la personne en crise.

L’idéation est momentanée et passagère; la personne y pense rarement, et de façon vague. Il n’y a pas de planification réelle ou, s’il y en a, elle est floue. Cette idée peut très bien disparaître, pour réapparaître un peu plus tard.

Si les choses ne se règlent pas, les idées suicidaires prennent de plus en plus de place; elles reviennent plus souvent, sont présentes plus longtemps, jusqu’à faire pratiquement partie du quotidien.

Quand le suicide prend toute la place

Les idées suicidaires sont alors continues, persistantes et peuvent devenir obsessionnelles. En même temps, ce questionnement intérieur fait peur. La personne se demande si elle n’est pas en train de devenir folle, ce qui augmente sa souffrance. C’est la période de rumination.

À la période de cristallisation, ou la fixation de l’idée suicidaire, la personne en crise considère le suicide comme l’ultime solution à sa souffrance.

La planification du suicide

Lorsque l’état de la personne se détériore à ce point, la planification du suicide s’est précisée; le moyen, la date, le lieu et même l’heure peuvent être fixés. Durant cette période, la personne peut sembler très calme, car elle perçoit la planification de son suicide comme un apaisement, une issue, un répit.

Plus le processus suicidaire avance, plus les autres solutions que le suicide semblent devenir caduques ou désuètes, jusqu’à ne laisser que le suicide comme unique solution pour enrayer la douleur et la souffrance.

La personne suicidaire est ambivalente jusqu’à la fin. La peur de passer à l’acte subsiste jusque dans les derniers moments. Le suicide est réversible jusqu’à la dernière minute. Il n’est jamais trop tard pour intervenir.

suicide suicidaire vouloir se tuer comment mourir sans souffrir se suicider prévention interventionRessources:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide

Autres textes sur le Suicide:

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ
guide suicide livre crisee suicidaire vouloir mourir se suicider prévention intervention Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre, au coût de 4,95$, est disponible dans toutes bonnes librairies au Québec ainsi qu’à la Librairie du Québec à Paris.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Merci pour votre soutien envers notre intervention auprès des jeunes.

Autres livres pouvant vous intéresser:

777 Réponses

  1. Bonjour.

    Bienvenu sur ce blog pour discuter de ce que tu vis et ressens.

    Il y a quelques années, est-ce qu’il s’est passé quelque chose dans ta vie qui a initié toute cette souffrance et ce mal-être?

    Raymond.

    J'aime

  2. Bonsoir, je suis revenue sur votre site pour raymond, vous remercier. Grâce à l intérêt que vous m avez apporté il y a un ou deux ans aujourd’hui hui je suis en vie. Je n ai pratiquement plus de pensée noires. Je vous dit un grand merci .

    J'aime

  3. Bonjour Camaro.

    C’est un grand plaisir d’avoir de tes nouvelles. Je te souhaite en ce premier de l’an, une année remplie de Sérénité et de Santé, pour vous et vos proches.

    Au plaisir,

    Raymond.

    J'aime

  4. Des idées noir, envie de me jeter du pont du périphérique, d avaler des cachets. Tout tourne très vite dans ma tête. Je n en peux plus, je n’aie pas envie dans parler à mes proches, mais je suis entrain de leurs préparer une lettre, pour expliquer mon acte, et raconter ma souffrance, pour qu’ils sachent.

    J'aime

  5. Bonjour Tweety.

    Qu’avez-vous vécu pour en arriver à une telle souffrance?

    Parmi vos proches y en a-t-il un avec qui vous vous sentez en confiance pour pouvoir en parler?

    Ne restez pas seule avec cette souffrance qui vous envahit.

    Revenez-nous pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  6. Vous pourriez au moins nous donner des idées concrète au lieu de nous empécher !!!

    J'aime

  7. Bonjour Jeyla.

    Il ne faut pas se fier à se que l’on pourrait lire sur Internet comme moyens pour se suicider. Les légendes urbaines sont plus nombreuses que l’on pourrait le croire.

    Qu’avez-vous vécu pour en arriver à tant de souffrance?

    Raymond.

    J'aime

  8. Bonjour
    Idée noires . Peur du lendemain . Je viens de nouveau de perdre mon emploi . J’en peux plus . J’ai une femme des enfants . Je sais plus quoi faire …
    j’ai envi de crier de hurler de disparaître .
    .alcoolique j’avais presque réussi à m’en sortir …
    Mais j’ai replongé
    je ne vois plus de issue …
    Je cherche un moyen d’en finir "proprement" en limitant la douleur
    Merci de m’indiquer un moyen

    J'aime

  9. Bonjour Tatoo.

    Connaissez-vous la fraternité Alcooliques Anonymes? Un regroupement de personne qui se battent ensemble contre leur alcoolisme. Cette fraternité pourrait vous aider à briser votre isolement, à trouver aide et soutien dans votre souffrance.

    Ne restez pas seul avec cette souffrance qui vous envahit.

    Qu’en dites-vous?

    Raymond.

    J'aime

  10. Bonjour Raymond
    j’ai suivi qque temps cette association mais …
    j’ai arrêté car je ne me retrouve pas à travers de ce que j’ai vu entendu
    je ne suis pas meilleur que les autres bien au contraire mais voilà …
    Je ne cherche plus de solution pour m’en sortir je cherche La Solution pour en finir !
    je ne souhaite plus parler je souhaite agir !
    je voudrais faire ce dernier geste propre …
    pour ne pas que mes enfants voient leur papa "sali"
    Maintenant si vous ne pouvez m’aider je comprends
    mais je vais chercher et je prendrai le temps mais je trouverai
    merci
    tatoo

    J'aime

  11. Bonjour Tatoo.

    Mon père s’est suicidé en se tranchant les veines. C’est moi qui l’ait retrouvé. Cela a été difficile pour moi. Mais aussi pour mes enfants. Même s’ils n’ont pas vu leur grand-père dans l’état où il était, ils ont su qu’il ne voulait plus vivre et qu’il les avait abandonné. Un de mes enfants a voulu "aller le retrouver".

    Un suicide fait toujours du dégât autour de soi. Un suicide propre n’existe pas.

    J’ai fait 2 tentatives de suicide. J’étais vraiment déterminé à en finir. Ma tentative a été arrêté contre ma volonté. J’avais une souffrance dont je ne voyais plus la fin.

    Aujourd’hui, j’ai remonté la pente et je peux dire que je suis content d’avoir été arrêté dans mon geste.

    Au plaisir d’en reparler avec vous.

    Raymond.

    J'aime

  12. OK Raymond je compatis
    mais je ne suis et vous n’êtes pas à ma / a votre place !
    La souffrance que j endure est la mienne
    je n’en veux plus
    j’ai trop aidé mon prochain et aujourd’hui suis seul
    mais pas grave j’ai l’habitude je vais me débrouiller
    merci de votre aide et de tous ceux qui m’ont lu !

    J'aime

  13. Bonjour.

    Pourquoi refuse-tu cette ade et cet amour que les autres sont prêts à t’offrir?

    Reviens-nous pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  14. Bonjour
    l’amour …
    Savez vous ce qu’est être seul parmi les gens ?
    Ben c’est ce que je vis
    transparent invisible et aphone.
    on ne me voit pas on ne m’entend pas !
    Non sincèrement je ne sais plus ce qu’est l’amour !
    par contre je sais ce qu’est l’ignorance et le mépris.
    même mon chien reçois plus !
    Voyez vous Raymond …
    Je ne vais pas plus monopoliser votre temps
    je vous remercie
    au revoir
    tatoo

    J'aime

  15. Bonjour Tatoo.

    Vous ne monopolisez pas mon temps. Vous êtes toujours le bienvenu sur ce blogue pour partager et échanger.

    Comment pouvez-vous en arriver à briser cette barrière qui vous isole dans la foule?

    Comment pouvez-vous faire vos premiers pas vers les autres?

    Raymond.

    J'aime

  16. Ouais trop banale votre réponse
    à croire que c’est un ordi qui réponds
    les réponses sont bien calculées
    prouvez moi que c’est bien vous ….

    J'aime

  17. Dsle de ma réponse
    je ne suis plus habitué à tout ça
    mais merci quand même
    continuez ce que vous faites
    mais pas pour moi !
    A 1 de c 4
    Cdt
    tatoo

    J'aime

  18. Salut Tatou.

    Je suis bien prêt à te prouver que je suis un être humain et non pas un ordinateur. La réponse est peut-être banal à vos yeux. Mais si vous remarquez, ce n’était pas une réponse mais 2 questions.

    Que voulez-vous dire par "Je ne suis plus habitué à cela?"

    Raymond.

    J'aime

  19. Bsr Encore Dsle pour hier
    je n’étais pas bien . . .
    Qd je vous dis :
    "Je ne suis plus habitué à cela"
    Je veux vous dire que plus personne m’écoute ou m’entend
    que qqu un me tende la main c’est très inhabituel voir exceptionnel pour moi et je vous remercie de votre aide.
    mais je crois que j’ai passé un cap de non retour et je ne peux revenir en arrière.
    je ne vaux plus rien
    je cherche juste à partir . . .
    Et pour répondre à vos 2 questions
    ben je pense que les réponses sont ds ma réponse !
    Cdt tatoo

    J'aime

  20. Bonjour Tatoo.

    Vous n’avez pas à être désolé.

    Est-ce que vous avez parlé à votre femme pour lui partager ce que vous viviez, ce que vous traversez? Il arrive souvent que notre conjointe soit une grande aide et un grand soutien… dans la mesure où l’on s’ouvre à elle.

    Raymond.

    J'aime

  21. Je crois que je l’ai trop fais souffrir
    et malheureusement je paie aujourd’hui ses souffrances
    Enfin je pense . . .

    J'aime

  22. Il faut parfois se montrer tel que l’on est avec ce que l’on vit pour nous permettre de trouver une nouvelle relation d’aide et de soutien. Que risquez-vous de tenter le coup?

    J'aime

  23. Tatoo, il y a deux ans et demi j’ai perdu mon travail, deux mois après ma femme pour des raisons que l’on avait pas le droit d’être ensemble m’a laissé tomber, puis sa a été mon appartement et un ami leader dans notre groupe qui ma trahi, du coup plus personne . Aujourd’hui je n’ai toujours pas relevé la pente, j’aime toujours cette fille et la voit peut-être malheureusement encore mais j’en ai pas le choix et j’en souffre terriblement, je suis devenu alcoolique, on m’a détruit ma voiture au-quelle je tenais tant(pas une 306 quoi). Dans le désespoir j’ai détruit mes bien personnel( tv, ordi, hifi et j’en passe), endetté pendant encore longtemps, j’ai tenté le suicide et j’y repense encore souvent. Il me reste ma famille, deux amis d’enfance, mon lit et aussi mon nokia 3310. Penser mettre fin à sa vie dans nos situation est normale, agir est différent et égoïste même si c’est d’une certaine façon une solution. Dit toi comme moi que que tu peux encore aider beaucoup de personnes, même si je ne souri plus j’arrive à faire sourire d’autre qui on de la peine et sa en vaut la peine mais pour sa faut être en vie. C’est un début, mais ce combat peut durer une vie. Bon courage à tous ce qui sont dans une situation désespéré, vous êtes pas seul, ni les seul.

    J'aime

  24. Merci Mo pour ton partage et ton message d’espoir et de courage.

    J'aime

  25. Au fond sa serre a quoi de vivre quand votre père vous a battu toute votre vie quand vous ete issue d’un viol quand votre frère c’est pendu ? Le suicide c’est pas une fuite mais le seul moyen …

    J'aime

  26. Bonjour Élodie.

    Tu as vécu beaucoup de choses. C’est normal d’être dépassée par les événements.

    Être une survivante c’est reprendre le contrôle de sa vie. Donner un sens à tout cela, pouvoir foncer et regarder en avant.

    Est-ce que tu as des gens de confiance avec qui tu peux en parler et chercher du soutien?

    Raymond.

    J'aime

  27. bonsoir celà fait 12 ans que je me bat, je suis dépressive, bipolaire et pleins d’autres soucis, j’ai essayé tout pour m’en sortir sans que les médocs ne fonctionne ni thérapie, j’ai donc tout laisser tomber, 3 de mes amies ce sont suicidé c’est dernier jour, je me dit que je devrais les rejoindre je veux plus souffrir, leurs décès c’est la goutte d’eau de trop.

    J'aime

  28. Bonjour.

    Beaucoup d’événements viennent te bousculer. C’est normal de se sentir dépassé par les événements.

    Ça fait combien de temps que tes amis se sont suicidées? Faire le deuil de nos amies, surtout quand ils se sont suicidés, nécessitent du temps. Il y a un cheminement à faire. Avec 3 en peu de temps, il est fort possible que ces deuils soient difficiles à faire seule.

    En plus, il y a d’autres soucis qui viennent t’embêter et qui font parti de ta vie.

    Ne reste pas seule. Tu as besoin d’aide pour passer au travers de tout ça. D’un côté, il te faut reprendre contact avec les professionnels qui peuvent t’aider. De l’autre, est-ce que tu as des gens de confiance avec qui tu te sens bien de pouvoir partager ce que tu vis et ce que tu ressente?

    Reviens-nous pour que nous puissions en discuter un peu plus.

    Raymond.

    J'aime

  29. bonjour,

    2 fin février, et 1 début mars.
    j’ai plus confiance au psychiatre après qu’une c’est amusé avec moi, j’ai eu du mal à me confier, voir une psychologue peut etre mais étant agoraphobe j’arriverai pas à y aller.

    j’suis seule, je peux pas parler avec mon père il ne comprend pas ou il accepte déjà pas mes problèmes.

    j’ai un bon ami, qui veut que je retourne quelques jours chez lui pour m’aider, mais y’a pas longtemps j’ai passer 3 semaines chez lui et j’ai pas envie l’embêter.

    j’ai besoin d’etre seule, c’est pas une bonne idée parce que je fais des connerie mais j’ai pas envie d’etre sauver si je saute le pas, ma vie est tellement merdique, j’suis toujours obliger d’affronter pleins de problème y’a pas de moment ou je peux souffler.

    je sais pas quoi dire de plus, merci de votre réponse.

    J'aime

  30. Ces suicides sont très récents. Il y a un deuil à faire qui nécessite du temps et une démarche.

    Tu es prête à aller voir un psychologue. Mais tu es agoraphobe et tu n’arrives pas à y aller. Pourquoi ne pas demander à une amie de t’accompagner pour faire la route. Cela peut être une façon, non seulement de briser ton isolement, mais aussi de pouvoir rencontrer le psychologue.

    Comment t’es-tu senti quand tu as passé 3 semaines chez cet ami? Est-ce que cela t’a fait du bien?

    Raymond.

    J'aime

  31. re

    désolé de pas avoir répondu avant

    je connais personne dans ma ville qui puisse m’aider à aller chez une psychologue, mon père ne veut pas.

    j’ai eu du temps pour réfléchir à ma vie j’en arrive à la conclusion que le suicide c’est la solution, j’aurai plus à devoir souffrir, j’ai effacé pleins de chose ou forum ou j’étais depuis 2011, ma lettre est faite, mes deux méthode seront douloureuse mais la douleur me fait pas peur, ça sera la derniçre médoc pendaison, au moins y’aura aucune chance qu’on me sauve.

    j’ai 29 ans si je savais que j’allais souffrir autant j’auraipas tenue autant, mes de 2011 à maintenant tout est différent d’un appel à l’aide je passe à l’objectif de l’acte.

    Je regrette juste que la vie a été comme ça avec moi, j’aurai voulu avoir une vie normale.

    je te remercie Raymond de ton écoute, j’espère que les choses changeront pour d’autres.

    Au revoir.

    J'aime

  32. Si tu ne connais personne pour t’aider à aller chez le psychologue, il existe des associations de quartier qui ont des bénévoles qui pourraient s’impliquer. As-tu vérifier de ce côté? Les maisons de quartier et les associations peuvent offrir plusieurs services de soutien.

    Raymond.

    J'aime

  33. non je n’ai pas essayé, et je ne veux plu, je changerai pas mon choi

    J'aime

  34. Il y a ce bon ami où tu as déjà passé un peu de temps chez lui. Pourquoi ne pas reprendre contact avec lui pour discuter un peu? Peut-être même aller passer un peu de temps chez lui?

    Raymond.

    J'aime

  35. moi ossi je pense vraiment a mourir ca fait de la 4 mois tout a changé dans ma vie , je vis loin de ma famille , dans une ville ou tout egal argent , c au maroc que je vis ! un pays tellement injuste que je ne regretterais jms de le quitter des mtn ! j’ai 20 ans , j’ai redoublé un an d’archi sans pouvoir le dire a mes parents , je pourrais jms leurs dire quoique ce soit , mon pere est imcomprehensif ma mere est skisophrene ,j’ai 3 ptits freres qui etudient tjs , je benificierais pas de ma bourse l’an prochain a cause de mon echec , mon pere pene que l’an prochain je serais pres d’eux ,alors que j’ai toute une année a rester ici , ce deuxieme semestre je m’absentais bcp , je risque de le rater aussi ,.. dans mon enfance ,j’etais tjs studieuse et excellente ,je planifiais de faire archi ,et de partir apres en france ou en espagne pour finir es etudes , mais tout a changé mtn !! je ne pourrais jms y aller puisque je suis redoublante !! j’avais oublié de m’entionner ke je suis malentendante ,et je vis ca tres mal depuis ue je suis ici , on se moque de moi tjs , ac une malformation grave d’une oreille , je suis moche et bcp plein de trucs qui me pousse a quitter ce bas monde pour me reposer en enfer , car selon l’islam s"oter sa prpre vie mène a l’enfer , mais je me dis au moins la bas c dieu qui me punit , et c son droit , alors qu’ici , c l’omme qui me fait mal , et c’est vrement injuste

    J'aime

  36. Bonjour.

    Tu vis beaucoup de choses en même temps. Et tu ne sembles pas avoir beaucoup de soutien pour t’aider à passer au travers de tout ça.

    Est-ce que tu peux trouver des gens de confiance pour t’aider. Cela peut être de la famille, des amis ou même des professionnels.

    Il ne faut pas rester seule avec tout ce que tu traverses.

    Raymond.

    J'aime

  37. les autres ne font que se moquer de toi apres , tu leur raconte tes problemes et partent les balancer ailleurs , je ne fais plus confiance a personne , j’ai un ptit ami qui ne pense qu’au sexe et rien d’autres , j’arrive jms a lui parler de mes souffrances , il s’en moque royalement .. mes parents peuvent jms m’ecouter , c’est tres dur pour moi de communiquer ac eux , yavait jms de la vraie communication entre nous , c que des ordres qui s’executent surtt ac mon pere , ma mere elle est quasi absente , et ca n’arrange jms les choses .. je culpabilise bcp par rapport a mon pere , il depense tt son argent pour que j’etudie alors que je ne fous rien , je peux po me concentrer sur quoique ce soit , je culpabilise d’avoir lier une relation ac un garcon ( c mon premier copain , j’ai pleuré durant notre premier rendez vous et il avait pitié de moi ) certes on fait rien de haram mais bon ;; CA S FAIT PAS JE SUIS LA PR ETUDIER ..ya une seule amie a moi mais qui vit bcp plus loin , on parle via net ou par portable , mais c po suffisant , j’ai besoin d’une personne qui me motive chaque jour , qui me reveille le matin pr ne pas m’absenter en cours , ca parait gamin vu mon age , mais j’ai limpression que c tt dont j’ai besoin , je suis peut etre irresponsable , j’ai jms confronter les autres , je plongeais dans mes livres et mes sin et cos , et a un moment donné on ma jeté dans la foret tte seul et sans armes .. j’ai limpression de flipper

    J'aime

  38. Il y a des étapes, des changements dans nos vies qui sont parfois essoufflants et difficiles à vivre.

    Tu parles de certains besoins comme d’avoir quelqu’un pour te réveiller, pour te motiver… Dans ta recherche de personnes pour te soutenir, différentes personnes pourraient être présentes pour t’aider et répondre à des besoins différents. Pour certains besoins, peut-être même que plusieurs personnes pourraient en arriver à t’aider.

    Il est parfois difficile de trouver une seule personne qui peut tout faire. Tu peux débuter par ce besoin d’être aidé pour le réveil et pour la motivation. Qui autour de toi pourrait t’aider en tout ou en parti sur ce point?

    Raymond.

    J'aime

  39. Bonjour,
    Cela fait des années que je pense au suicide.. Parfois ça va mieux mais aprs les choses s aggravent de plus en plus.. Si je n’étais pas croyante je ne serai plus de ce monde depuis longtemps..mais je ne sais pas si cela va durer..je ne sais pas si je vais encore avoir la foi et le courage de résister au fait de vouloir partir et disparaître de ce monde..

    J'aime

  40. Bonjour Clara.

    Pendant toutes ces années êtes-vous restée seule avec votre malaise ou si vous avez trouvé des gens de confiance qui pouvaient vous écouter et vous soutenir?

    Raymond.

    J'aime

  41. Bonjour Raymond,
    Je n’ai jamais fais assez confiance à quelqun pour lui dire tout ce que je resssentais..j’ai même vu un psychiatre tout d’abord à cause de mon agoraphobie mais je ne me sentais pas à l’aise avec lui, je l’ai encore revu plusieurs fois et pendant longtemps mais sans résultat..je n’arrivais pas à lui raconter le fond de ma pensée..cela ne m’a pas aidé..une fois, j’ai informé mon petit copain que je voulais me suicider, mais ils réagit un peu mal,et le pauvre n’arrive à me réconforter..la seule solution que j’ai trouvé et de parler à moi même( comme si je parlais à quelqun,..)et je me racontais tout mon passé et tout ce qui ne va pas pas..c’est vrai que c’est bizarre mais je me sentirai très mal à l’aise si je me dévoile et je parle de tous mes problèmes à d’autres personnes..Je pense qu’ils ne vont jamais me regarder de la même façon et auront pitié de moi, chose que je n’accepterai jamais..

    J'aime

  42. Tu ne peux rester seule avec tout ce que tu vis. Il te faut trouver de l’aide et surtout, trouver la façon que tu peux partager ta souffrance.

    Et si tu commençais par écrire ce que tu vis, ce qui se passe en toi. Cela te permettrait d’extérioriser ta souffrance et peut-être de t’aider à structurer ce que tu as à exprimer.

    Qu’en dis-tu?

    Raymond.

    J'aime

  43. Une fois, j ai pris une feuille et j écris dessus ce qui me rendait mal, c’était plutôt une lettre d’adieu.. Une amie l’a lu par hasard mais elle a fait comme si rien ne c’est passé..bon j ai détourné le sujet en disant que c est un devoir sur le suicide que je doit rédiger pour mes études..j ai pas envie que ce genre de chose tombe dans les mains de mes proches..

    J'aime

  44. Parfois un journal personnel est une première étape pour extérioriser ce qui se passe en nous. De quelle façon pourriez-vous avoir un journal personnel que vous vous sentiriez à l’aise d’écrire sans qu’il tombe, par inadvertence, entre les mains de personnes que vous ne voudriez pas qu’il soit lu?

    Raymond.

    J'aime

  45. Quand je ne vais pas bien, j écris des sms et je les envoie à moi même..je pense que je pourrai écrire des e mails et les garder dans ma boîte mail..je pense que personne ne pourra les lire..

    J'aime

  46. Félicitations. C’est effectivement une très bonne solution. Cela vous permettra de pouvoir les relire au moment opportun.

    Raymond.

    J'aime

  47. Merci..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 680 autres abonnés

%d bloggers like this: