Ouverture d’esprit sur les différences sexuelles

Ouverture d’esprit sur les différences sexuelles

Julie Rhéaume                             Dossier Homosexualité, Sexualité

L’homophobie fait encore des ravages. On croit la société plus ouverte, mais les préjugés demeurent. Dans les écoles, plusieurs jeunes, gais ou non, continuent de se faire traiter de «fifs»! Les formateurs des Groupes de Recherche et d’Intervention Sociale (GRIS) vont dans les écoles ou rencontrent des professionnels de la santé afin de démystifier l’homosexualité et de lutter contre les préjugés. Entretien avec Karine, intervenante du GRIS de Québec.

«GRIS-Québec, c’est une communauté d’apprentissage. C’est merveilleux, humain. Ce n’est pas un groupe de services. Quand on commence à s’y impliquer, on vit une prise de conscience rapide. On y retrouve plusieurs modèles homosexuels, bisexuels ou hétérosexuels ouverts», explique Karine, une intervenante sociale dans la vingtaine, qui se définit comme bisexuelle.

La jeune femme, qui détient un baccalauréat en travail social et un certificat en sexualité humaine, a débuté comme bénévole dans la région Chaudière-Appalaches il y a deux ans. Elle faisait de la démystification dans les écoles et y rencontrait des jeunes pour parler de son cheminement. «On ne parle pas de sexe, on parle d’amour. On doit d’abord parler d’amour», explique Karine.

En juin 2004, elle a été embauchée comme intervenante au Groupe de Recherche et d’Intervention Sociale gais et lesbiennes de Québec, afin de donner de la formation aux professionnels de la santé et des services sociaux. En même temps, Karine vivait une relation avec une fille et a commencé à fréquenter la communauté gaie. Elle est salariée, mais fait toujours du bénévolat pour l’organisme. «Le travail me donne davantage que ce que, moi, je donne au travail», lance la jeune femme.

Homophobie et homosexualité

La société québécoise peut sembler plus ouverte, mais l’homophobie sévit toujours. Ça peut aller de «l’hétérosexisme», le fait de présumer qu’une personne est automatiquement hétéro, explique Karine, jusqu’à la violence et aux insultes.

«Au Québec, on a fait des choix politiques sur la définition du mariage, par exemple. Les gens pensent donc que la société est plus ouverte. Ce n’est que de la tolérance!

Les jeunes, qui sont le reflet de la société, pensent que celle-ci est par conséquent plus ouverte, ils font donc leur coming-out jeunes… Sauf qu’ils n’ont pas encore les outils pour accepter les conséquences de cette sortie au grand jour.

Modèles gais positifs

Les jeunes ont besoin de modèles positifs. Un jeune, gai ou non, qui se fait traiter de fif va connaître des problèmes émotifs. Les garçons vivent davantage de la violence physique: l’homosexualité fait référence à la féminité, et donc, à la faiblesse. Et les plus homophobes, ce sont ceux qui ont peur d’être gai!»

«Du côté des filles, la violence est davantage verbale. Chez les filles homosexuelles, on associe la notion de force.»

Les professionnels de la santé et des services sociaux doivent solliciter de façon individuelle les services et les formations du GRIS Québec. Cependant, certains ont encore des préjugés ou sont tout simplement débordés et décident de ne pas suivre les formations. De telles ressources constituent pourtant un atout majeur pour tout intervenant qui veut être mieux outillé pour répondre aux besoins de sa clientèle.

GRIS Québec

Le GRIS de Québec a été fondé en 1996, deux ans après celui de Montréal, pour démystifier l’homosexualité et contrer l’homophobie. Les activités et services offerts peuvent varier selon les régions.

Le GRIS de Québec propose des activités dans les écoles secondaires, auprès des professionnels de la santé et des services sociaux, et dans le milieu universitaire. Il compte plusieurs bénévoles, qui participent à l’accueil, la formation et aux activités de démystification.

Ressources Homosexualité

L’Accès: un milieu de vie où les jeunes de 14 à 25 ans, gais, lesbiennes, bisexuels, ou en questionnement, peuvent se rencontrer, discuter et faire des activités.
Les réseaux Alliés: professionnels de la santé, des services sociaux, de l’éducation et des organismes communautaires pour l’accompagnement et le soutien.
Les groupes OSER (Orientation Sexuelle, Estime de soi et Respect), qui sont des groupes de discussion et d’entraide.

GRIS Québec: (418) 523-5572 info@grisquebec.org

GRIS Saguenay-Lac-Saint-Jean http://www.rc02.com/gris02

GRIS Chaudière-Appalaches http://www.francite.com

GRIS Montréal: (514) 590-0016 http://www.gris.ca

Autres textes sur Homosexualité

Les gais peuvent-ils prendre le pouvoir?

VIH, Sida, homosexualité et suicide

17 mai Journee internationale contre l homophobie

Coalition des familles homoparentales – Formation Regard sur les familles homoparentales

Rap et homosexualité

Histoire naturelle: homosexualité au musée

Réalité à respecter: Familles homoparentales

Couple gai: recherche société pour s’aimer

Semaine de prévention du suicide

Journée internationale contre l’homophobie

Homosexuel et la Santé fédérale: don d’organe prohibé

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

41 Réponses

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Raymond Viger. Raymond Viger said: Ouverture d’esprit sur les différences sexuelles: Ouverture d’esprit sur les différences sexuelles Julie Rhéaume  … http://bit.ly/9XOt4n […]

    J'aime

  2. […] Journee inter… on Réalité à respecter: Familles…17 mai Journee inter… on Ouverture d’esprit sur l…17 mai Journee inter… on Homosexuel et la Santé …17 mai Journee inter… […]

    J'aime

  3. Un autre sujet tabou, relié à la discussion que nous avons eu sur le racisme en amérique, est l’homiophobie chez les non-franco-cathos et non’WASP’ (White Anglo Saxon Protestant).

    Notablement aux ÉTats-Unis, apr example, la culture – les?- afro-amérique est encore pas mal machiste, et pour les plus conservateurs et religieux, un ‘black’ gay est vite ostracisé. Et de la bouche des plus… racialistes, disont (comme la Nation of Islam et compagnie), viennent souvent l’accusation que l’homosexualité est un ‘mal du blanc’, comme si The Man/The System avait introduit l’homosexualité pour éroder et affaiblir, ‘effeminer’ les blacks.

    Les latinos sont conservateurs pas mals souvent et il y a un catholicisme de droite (et évangélisme), alors…

    Aussi, il est pas à oublier que L,homophobie existe sous différentes formes – et hors des dogmes judéo-chrétien-musulmans aussi.

    Par example, si il y a eu une certaine tolérence dans les pays ‘sinisés’, le confucianisme et autres aspects traditionels de la culture des fois condemment sévèrement l’homosexualité – une brisure des liens familiaux, le fils doit un jour se marrier et avoir sa famille,e nfants et cie, et tout cà…

    Sortir du placard dans certains communautées culturelles,c ‘est dur.. très dur…

    D’un autre coté, surtout dans certaines nations plus traditionalistes et non évangélisées, restent des aspects de la culture ancienne, et il y a, j’entendu dire, un renouveau de certains trucs comme leur attitudes anciennent facent aux homosexuelles, comme les… Berdaches quelques choses.

    (De ce que je comprend, certains peuples amérindiens avaient une théorie que les humains avaient quelques choses comme un esprit masculin ou féminin en eux… Les gays (et aussi travestis?) avait les deux, je crois, dans leurs visions – comme un troisième sexe. Ils s’habillaient de facons féminines, et avaient un statut particulier, shamanique-‘femmes’ médecines.

    L’Inde a quelque chose comme cà, j,ai entendu dire aussi, des travestis – et maintenant transexuels, presques sacrés.)

    J'aime

  4. Un autre intéressant sujet d’étude internationale et interculturelle.

    J'aime

  5. Oui, en effet, c’est complexe et difficile comme sujet. Le GRIS et autres groupes devraient se pencher sur le sujet en général, on peut pas utiliser les mêmes tactiques pour tout les groupes…

    Désolé en passant, je me relis, pff… la fatigue et le fais que c’est une composition rapide se voient; lamantable, je pocherais un exam… M’excuse si c’est confus.

    Pour les dernier paragraphes et point, je parlait des amérindiens si c’était pas clair au début.

    J'aime

  6. En intervention, il nous faut être capable de s’adapater aux différents milieux que l’on rencontre et avoir une présentation la plus universelle possible. Pas toujours évident et facile. C’est cela qui demande souvent une bonne dose d’expérience.

    J'aime

  7. oui…

    Louis Farrakhan (chef de la Nation of Islam), Mars 19, 1995: Mosquée Maryam, Chicago, Illinois.

    On Homosexuals

    « You have become swine. You love filth. Homosexuality
    growing so, so now you can’t even have a slumber party,
    because little girls are having sex with little girls and
    little boys are having sex with little boys. And it’s
    alright to you now. »

    « When I was coming along, if you were a homosexual, you had
    to hide it, because that was unacceptable behavior….
    Homosexuality has to be looked at. Pastors, you don’t want
    to talk about it anymore. Why? Because many pastors are
    homosexuals.

    « The Holy Koran refers to homosexuality as an abomination,
    meaning it is so utterly loathsome in the sight of God…. I
    hope I ain’t hurting no feelings. »

    J'aime

  8. Je vais me permettre une traduction maison.

    « Vous êtes devenus des porcs. Vous aimez les ordures. L’homosexualité augmente. Maintenant vous ne pouvez plus avoir de party paisible parce que les filles font l’amour avec d’autres filles et les garçons avec d’autres garçons. Et c’est correct pour vous.

    Vous aviez à cacher votre homosexualité parce que c’est un comportement inacceptable. L’homosexualité doit être regardé. Pourquoi les pasteurs ne veulent plus en parler? Parce que plusieurs pasteurs sont homosexuels.

    Le Saint Coran fait référence à l’homosexualité comme d’une abomination signifiant que pour Dieu, c’est totalement répugnant. J’espère que je n’ai pas offensé personne. »

    Dis-moi Ubbergeek ce que tu penses de ma traduction.

    J'aime

  9. Oui, c’est pas mal cà.

    Faut dire que la NOI et groupes associés, c’est minoritaire. 2 millions de sympathisants avec les sunnites orthodoxes, peut-être (les nouveaux convertis, de la mouvance de Malcom X après son Hadj). Mais tu change un peu les mots – Coran pour Bible – et ca ressemble à des chrétiens radicaux aussi…

    C’est une vraie prèche à leur mosquée principale (je crois), celle du film…

    J'aime

  10. Quand tu dis que c’est un discours prononcé dans un film, tu ne parles pas d’un documentaire avec un vrai discours?

    J'aime

  11. Ca viens d’un site qui surveille les ‘fachos’ et racistes, et farrakhan est TRÈS controversé; c’est bien plus récent que le film de Malcom X.

    Désolé si je suis confondant des fois, je disait que c’est un discour qui a été fais dans la mosqué, le ‘Vatican’ de la NOI (qu’on voit dans le film, me semble).

    In anyway, c’est apparenté à cet infâme pasteur et son église qui a dit que ‘God hate fags’ (Dieu hais les tapettes)….

    J'aime

  12. Pour le bénéfice des internautes, il est important de pouvoir leur dire si le discours était réel ou une fiction qui parle d’une réalité.

    J'aime

  13. Malhereusement, ce texte est vrai, si je dois croire cette source…

    C’est dans la nature de Farrakhan, ca sonne lui… il est un antisémite connu, nottament – ‘les juifs avaient leurs mains dans l’esclavage des noirs’….

    J'aime

  14. Je ne doute malheureusement pas de la réalité d’un tel discours.

    J'aime

  15. http://fr.wikipedia.org/wiki/Westboro_Baptist_Church

    L’église protestante qui a enflamée la nation.. et doublement quand le pasteur a remercié Dieu… pour les soldats mort. À une funéraille. Oui.

    J'aime

  16. Ouf! Comment se fait-il qu’on laisse pareille église continuer à inciter à la violence et la haine? On se retrouve en prison pour moins que ça!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 846 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :