Racisme, sexisme et violence dans la pornographie et dans la societe

Spectacle du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo) dans Hochelaga-Maisonneuve

Racisme, sexisme et violence dans la pornographie et dans la société

Valérie Carrier       Dossier Dépendance affective, HypersexualisationProstitution et SexualitéÉgalité hommes-femmes

La Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES) est une coalition d’organismes et de personnes réunis dans le but de critiquer l’industrie du sexe. Le 16 avril dernier, elle a tenu une rencontre de discussion sur les liens existant entre l’exploitation sexuelle et le racisme. Sept femmes étaient présentes et se sont penchées sur la question, abordant en particulier le sujet de la pornographie. La conclusion était unanime: cette industrie représente une réalité violente et discriminatoire influençant la société.

Stéréotypes racistes, sexisme et violence

Que ce soit dans des films pornographiques, des vidéoclips ou des annonces publicitaires, lorsqu’il est question de sexualité, les différences raciales sont souvent mises de l’avant et très stéréotypées. Ainsi, en plus de banaliser la sexualité, la pornographie entretient des stéréotypes racistes et sexistes. Les femmes noires sont présentées comme des esclaves et celles asiatiques, comme soumises; les Latino-américaines doivent être exotiques et les Russes, hypersexuelles. Il y a aussi un rapport de domination qui est mis de l’avant, la femme étant le plus souvent dominée par l’homme.  Ce sont des stéréotypes que les consommateurs de «sexe industriel» développent dans leurs fantasmes.

Le racisme et le sexisme sont eux-mêmes des formes de violence, mais ils ne sont qu’un indicatif de toute la violence présente dans la pornographie. Si certains films montrent de la pornographie «douce», c’est-à-dire sans trop de violence, il y en a aussi un grand nombre qui exploitent une pornographie «dure» pouvant aller très loin dans son degré de violence. Le sadisme sexuel amène le désir de voir des personnes souffrir pour être excité et passe parfois par la zoophilie ou d’autres pratiques dont même la mention n’est pas agréable.

Les consommateurs de porno

Si les producteurs de pornographie sont autant attirés par l’appât du gain, c’est que la demande pour leurs œuvres est grande. Par exemple, selon l’organisme qui a compilé ces statistiques datant de 2003, 20 à 30 % des connections à Internet dans le monde, sur les quelque 200 millions d’utilisateurs, sont faites sur des sites pornographiques. Et selon les femmes présentes à la rencontre de la CLES, les effets pervers de la pornographie sur ceux qui la consomment sont nombreux: elle fait croire à des faussetés sur ce qui est normal dans les performances sexuelles, elle entretient des stéréotypes racistes et sexistes, elle banalise la violence sexuelle et elle peut créer une certaine forme de dépendance. À cause de la pornographie, il y a aussi des femmes qui se sentent obligées d’accomplir des actes sexuels qu’elles auraient préféré éviter, dans leur couple, afin de satisfaire les fantasmes trop nourris de certains hommes et de correspondre à ce qui peut être vu dans des films.

Pistes de solution

De la discussion organisée par la CLES, il est ressorti qu’il ne fallait pas que parler des conséquences de la pornographie, mais aussi agir pour les contrer. Bien qu’il serait pertinent que le gouvernement s’implique dans ce domaine, il est aussi possible d’aider autrement à la prévention par de l’éducation auprès des jeunes. Il n’y a pas assez d’éducation sexuelle dans les écoles, ont déploré certaines, et «c’est pourtant essentiel dans la vie». Une représentante de Filles d’action, Karen, a fait valoir que les jeunes filles croient devoir se donner complètement à leur copain pour gagner son amour, mais que cela est pourtant sous-estimer la capacité d’aimer des garçons.

Cette même Karen a aussi affirmé: «chaque humain a le choix. Oui, la vie est difficile, mais chaque humain est libre» et il peut parfois suffire d’un peu de prévention pour éviter que certains jeunes se tournent vers une sexualité qui les blesse.

Quant à la CLES, elle prépare actuellement un vidéo mettant en scène une adolescente d’une quinzaine d’années qui, pour un devoir, rencontre des gens pour en apprendre plus sur des problèmes qui touchent les jeunes filles, telles la traite des femmes et la prostitution. Il existera ainsi un outil de prévention adapté aux adolescents.

Parallèlement, les rencontres réservées aux femmes pour discuter de ce genre de problèmes se poursuivront. Celle du 16 avril était seulement la deuxième, la première portant sur l’hypersexualisation, mais plusieurs sujets ont été proposés pour la suite. Peut-être ces rencontres contribueront-elles à motiver les participantes à accomplir des actions pour un monde plus juste.

autres textes sur la légalisation de la prostitution.

  1. pourquoi le travail du sexe entre adultes consentants est criminel?
  2. le commerce du sexe
  3. avons-nous l’argent nécessaire pour légaliser la prostitution?
  4. doit-on légaliser la prostitution?
  5. les effets pervers de la légalisation de la prostitution
  6. prostitution: légalisation, décriminalisation, tolérance… et quoi encore!
  7. prostitution de luxe: les hauts et les bas d’une escorte.
  8. les clients de la prostitution.
  9. pour ou contre la légalisation de la prostitution?
  10. prostitution et toxicomanie
  11. être la mère d’une prostituée toxicomane
  12. la prostitution dans les prisons
  13. les filles dans les gangs de rue et la prostitution.
  14. prostitution: légalisation, décriminalisation, tolérance… et quoi encore!
  15. pour ou contre la légalisation de la prostitution: décriminaliser l’industrie de la prostitution ou la prostituée?
  16. Prostitution, Grand Prix de F1 et exploitation sexuelle
  17. La prostitution mise à nue

autres textes sur sexualité

autres textes sur l’hypersexualisation

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirtdisponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009   Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900.

Publicités

41 Réponses

  1. Je me retiens, car c’est vraiment n’importe quoi et celle qui a écrit ce texte à un parti pris et une cause à défendre.

    Ce n’est que du questionnement de surface et rien d’autre. Les causes du racisme, de la violence et de la pornographie sont beaucoup plus creuses et compliquées que vous pouvez penser.

    Le CLES à un agenda à défendre comme tout autre organisme. Si la porno existe, c’est qu’il y a une raison derrière ça! Si les hommes et les femmes ont recours à la porno, c’est qu’il y a un message et un besoin profond derrière ça!

    Avant de viser la porno visée donc les romans arlequin, le magasine Clin D’œil, Elle Québec, adorable, etc.. c’est magazine sont la base même de la déformation de la réalité et via la projection d’image et présente une vision du couple difficilement réalisable. Ces magazines et livres décrivent des hommes qui n’existent pas!

    Arrêter de décrire la sexualité et le milieu de l’érotisme comme de la victimisation à outrance quand ce n’est qu’un faible pourcentage de femmes qui sont dans le trouble. Pis , c’est femme serait dans le trouble et en détresse dans n’importe quelle situation de toute façon, car elles ont généralement de la difficulté à contrôler leurs émotions. l’industrie de l’érotisme et de la pornographie est une industrie extrêmement complexe avec des règles serrées.

    L’esclavagisme décrié par les organismes communautaires est extrêmement rare et surtout l’industrie de la porno est la première a travailler de connivence avec les différents organismes mondiaux afin de mettre un terme à ce type de délinquance.

    J'aime

  2. Bonjour Jeff.

    Valérie Carrier est stagiaire chez nous. Elle est étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière (ATM). Le billet ne présente pas ses opinions personnelles, mais un texte qui décrit les positions de la CLÉS.

    J'aime

  3. Merci préciser 🙂

    Désolé Valérie !

    J'aime

  4. Pas de problème Jeff. Je vais ramener ton commentaire à mon équipe pour que nous en discutions. Je te reviens sur notre réflexion.

    J'aime

  5. j’avoue que j’ai ete choque par ces propos , alors la pornographie serait le mal de notre societe , on lui attribue des vertues sexuels supplementaires ! comme la violence et le racisme , je dirais que c’est defouloir et donc on peut y voir une benediction la dedans , l’instinct sexuel est ainsi maitrise avec cette pornographie tant decrié , qu’en serait’il auttrement ? …je vous pose la question

    J'aime

  6. Bonjour Mature.

    Pouvez-vous développez un peu plus votre position et nous expliquez ce qui vous a choqué dans le texte.

    J'aime

  7. Moi je l’ai trouvé très bien ce texte. Après, si certaines personnes ne savent pas se remettre en question, c’est une autre histoire…

    J'aime

  8. tombée par hasard ….
    je suis entièrement d’accord avec ce texte et la conclusion qui en ressort !
    les femmes sont depuis bien trop longtemps des victimes et pas seulement dans l’industrie du sexe !
    effectivement Jeff , comme tu dis , les causes du racisme sont extrêmement profondes et perdurent encore de nos jours !
    et même dans le racisme , les femmes sont encore plus touchées profondément dans leur être , pour avoir été et être encore battues , meurtries , violées , avec pour preuve des enfants non désirés( qu’elles arrivent quand même à aimer ) à qui on donnait un régime de faveur par rapport à leur père géniteur qui n’était autre que le maitre d’ exploitation !
    ce n’est pas du roman !
    le besoin ou le message qu’il y a derrière n’existe que dans la tête des hommes concernés par ces pratiques ,
    avec probablement qques traces de schyzophrénie qui trainent çà et là , et des pulsions qu’ils s’inventent , cultivent et qu’ils ont du mal à maitriser par un manque certain de contrôle de soi , et surtout de respect d’autrui !
    le message n’est pas forcément le besoin !
    pourquoi changer qque chose qui détrônerait leur supériorité bestiales , ( pas humaines là ! hein ! ! ) du moment qu’ils y trouvent leur compte en fric pour les proxénètes et en satisfaction pour les demandeurs !
    le commerce du sexe n’est pas étranger non plus au développement du racisme ! chaque pays a ses propres
    atouts commerciaux pour vanter sa marchandise , car ce qui se paye est considéré comme produit commercial !
    d’autres parts , les femmes en détresse profondes ne demandent surement pas a être droguées à mort , violées , tabassées , tuées aussi et larguées sur un trottoir pour arranger leurs affaires !
    La clandestinité est loin d’être un exemple !
    merci d’approuver que le porno et l’érotisme sont une industrie complexe avec des règles sexe = argent très serrées !
    merci d’approuver aussi que l’esclavagisme dans la mondialisation ne résoudra pas cette délinquance , parce que c’est son profit !
    le meilleur moyen pour amoindrir ce racisme dans la prostitution , est de punir les demandeurs ! stopper ,la prostitution diminuera automatiquement le sexisme , le racisme et la porno , ou la réduira considérablement
    dans certains pays , les représailles ont commencé , et la baisse de cette délinquance aussi !
    bonne soirée ! amicalement

    J'aime

  9. La souffrance de vivre n’est pas une exclusivité féminine

    Les gens confondent exploitation sexuelle, esclavagisme et femme qui travaillent de leur plein grée dans le milieux pornographique et dans l’industrie du sexe.

    Il y a une différence majeur entre une mineur de 15 ans qui est exploite par son pimp de gang de rue sans respect ni scrupule envers les être humain et une femme de 25 ans qui assume sa sexualité, sa beauté et qui a décidé d’utiliser ses atouts pour faire de l’argent. Croire que tout les femmes dans l’industrie de la pornographie et dans les bar de danseuses sont des esclaves sexuelle et des filles torturée serait une grave erreur. car, c’est loin d’être le cas.

    J'aime

  10. Bonjour Jeff et Aquablue.

    Dans un tel débat complexe dans sa réalité et dans ses interventions possibles, il ne faut pas généraliser, ni dans un sens, ni dans l’autre.

    Hommes et femmes peuvent être victimes, chacun d’eux à des degrés différents. Il n’y a pas que des victimes ou des bourreaux, tout comme il n’y a pas que des gens consentants.

    Il ne faut pas oublier aussi que pour certains, malgré le consentement, il peut se développer des blessures émotives dans la pornographie. Parfois, ce n’est que des années plus tard qu’on s’en rend compte.

    J'aime

  11. Le problème c’est que la musique pop influence énormément et c’est le résultat direct du ce laissé allé générale des parents et des stations de radio mainstream.

    Rien de plus bizarre que de voir des parents trainer leur enfant de 5-6 ans voir un show de britney spear et danser et claquer des mains sur la chanson If U Seek Amy. (FUCK ME) C’est très très tordu comme comportement et surtout souligne l’ignorance crasse de certains humaine..

    Entendre un chanson comme Lolipop de Lil Wayne ou Candyshop de 50 cent en primetime c’est extrêmement irresponsable de la part des diffuseurs.

    Voici le résultat direct de l’irresponsabilité parental, scolaire et médiatique.

    Un vrai paradis pour les pédo de ce monde.

    J'aime

  12. Bonjour M. Jeff.

    Vous avez parfaitement raison que parents, médias et écoles ont une grosse part de responsabilité. Certains jouent la facilité avec ce qui pourrait intéresser les jeunes sans se préoccuper si cela est aussi bon pour leur éducation.

    J'aime

  13. (Banished to the Bastille for the usual crimes of Liberté, égalité, fraternité and where her mind can be raped silently…by your one and only political correct censorship. OMFG! And you seriously think you aren´t the real enemy? Yeah…thanks loads for the dialogue, sweetie. NOT!)

    J'aime

  14. bonjour à tous ,

    j’aimerai beaucoup vous faire partager la lettre qui suit , non seulement pour l’écriture que je trouve admirable , mais aussi par son contenu renfermant de grandes souffrances !
    cependant la misère est partout ………..

    10 octobre 2009

    Lettre ouverte d’un jeune talibé à la société

    Vous ne me voyez pas. Pourtant je suis là.
    De temps en temps votre main se tend avec au bout
    un morceau de pain, des biscuits, des bonbons, des piécettes.
    Vous donnez, mais le cœur n’y est pas.
    « Ce geste me rapproche du paradis » vous dites-vous,
    très pressés de mettre le maximum de kilomètres entre l’enfer et vous.

    Mais prenez la peine de creuser en votre âme et conscience
    et dites-moi les yeux dans les yeux :
    croyez-vous vraiment que ce geste si dérisoire
    vous garantisse une place au paradis ?
    Votre naïveté me fait sourire ,votre hypocrisie aussi.
    Le saviez-vous ? On ne leurre pas Dieu.
    Il voit tout. Il connait tout.
    Il sait les raisons qui vous font me tendre la main.
    Il vous voit , tout comme il me voit.
    Oui, cela vous étonne mais aussi insignifiant que je puisse paraitre,
    Dieu me connait.
    Rien de ce que les miens et moi vivons ne lui est étranger.

    Le spectacle que vous nous montrez
    nous éloigne chaque jour un peu plus des Humains que vous dites être.
    Du fond de mes souffrances je vous vois.
    De toute ma hauteur aussi.

    Et je cherche une raison, une seule pour inverser la métamorphose
    que vous provoquez en moi , mais je n’en trouve pas.
    Votre indifférence et votre mépris me façonnent jour après jour
    et tuent en moi toute innocence. Vos joies me lacèrent.
    Votre compassion volatile et vos éclatants sourires
    de sombres masques cannibales me font frémir.
    Vous vous nourrissez de Nous et nous,
    les yeux fiévreux, nous vous regardons festoyer.

    Des versets du Coran, je ne connais rien.
    J’ai appris Dieu par moi-même et de la manière la plus rude :
    la souffrance.
    Mendier, voila tout ce que les adultes m’ont appris. 


    Abandonnés dans le froid, la faim ou la chaleur,
    vous nous avez laissés violer par vos pédophiles
    qui sont espérons-le,
    moins affectueux et tendres avec leurs propres enfants ,
    qu’ils ne le sont avec nous autres enfants
    au corps nus et accessibles,
    parce que nés sans père, sans mère, sans âme
    et donc sans Dieu et sans droits .

    Vous nous avez offerts, moi et ceux de ma caste, à tous les vents.
    Vous nous avez écorchés, écartelés et livrés à tous les dangers.
    Et chaque soir, vous nous parquez hors de votre mémoire ,
    puis vous vous calfeutrez chez vous, yeux et oreilles bouchés,
    afin de ne plus nous voir, ne plus nous entendre :
    l’heure est au repos des braves.

    Et vous priez à heures fixes dans vos cathédrales et mosquées,
    et vous priez un Dieu que par votre comportement
    vis-à-vis de nous autres,
    inlassablement, vous bafouez.
    A cet exercice, vous êtes d’une admirable régularité.

    Pourtant, nos hurlements ont rampé jusque sous vos fenêtres.
    Mais ils se sont brisés sur vos cœurs de glace,
    dissous sur vos murs de Haute Sécurité.
    De peur,
    vous vous êtes terrés dans la douce tiédeur de vos lits,
    pour ne pas,ne surtout pas nous entendre.
    Nos voix enfin mortes, vous vous êtes sentis soulagés,
    hors de portée, en sécurité.
    Jusqu’à quand ?

    Aussi sûrement que vous nous avez faits ou laissé faire,
    nous sommes appelés à vous défaire.
    Vous nous avez sacrifiés à votre tranquillité.
    Sans état d’âme, vous nous avez dépossédés de nous.
    Attendez-vous à apprendre des parias que nous sommes.
    Tremblez à l’heure de la terrible étreinte.

    Cristallisation de vos lâchetés et conséquences de vos discours à œillères,
    nous sommes vos œuvres les plus accomplies.
    Vous et nous sommes liés.
    Attendez-vous à apprendre des débris d’humanité que nous sommes.
    Sachez-le : c’est en nous que se trouve votre ultime vérité.

    Car lorsque votre tour viendra de rejoindre ce Dieu
    que vous priez si assidument sans l’avoir jamais ni pratiqué, ni connu,
    soyez surs que notre immense armée,
    l’armée des enfants de personne,
    l’armée des corps bafoués et des âmes torturées,
    sera là pour vous barrer la voie et vous livrer l’épique combat.
    Nous n’avons, contrairement à vous, absolument rien à perdre :
    nous n’avons jamais rien possédé.

    Votre part fut large et bienheureuse sur cette terre.
    Mais dès à présent sachez ceci : le ciel ne vous connait pas.
    Et même si dans un élan de compassion ,
    il lui prenait l’injuste fantaisie de vous absoudre
    et de vous ouvrir les bras,
    nous les enfants sans âmes, nés du vent et de la boue,
    nous les enfants abandonnés, nous les Talibés , nous l’en empêcheront.
    Par nos larmes, par nos drames, soyez surs de ceci :
    vous ne passerez pas.
    Le ciel nous appartient. Vous n’y êtes pas les bienvenus.
    Ceci pour cette simple vérité :
    bourreaux et victimes ne peuvent être condamnés à la même éternité.

    Bien à vous.

    Nous.
    Auteur : Irène Idrisse.

    J'aime

  15. Bonjour Aquablue03.

    Merci pour touchante lettre. Comment l’avez-vous découverte? Qui est Irène Idrisse?

    Raymond.

    J'aime

  16. il faut savoir qu'au Sénégal , pays si cher à mon coeur
    tous les jours des enfants vont travailler ! leur emploi les condamne à mendier toute la journée !
    quand ils ne mendient pas , ils apprennent pendant des heures entières les versets du coran et sont châtiés physiquement s'ils ne savent pas !
    certains de leurs " maitres " les abusent !
    leurs choix de vie : pratiques sexuelles forcées , mendicité ....... !
    ils ont du mal à faire la part des choses et comprennent difficilement que leur plus grande ennemie est leur appartenance à cette école ...

    http://www.dailymotion.com/swf/video/x8j2r6DOCUMENTAIRE SCANDALE ENFANTS PERDUS SENEGAL 1 par DOCUMENTAIREROOTS
    si elle vous intéresse ,
    ceci est le lien d'une vidéo démontrant leur vie en image
    merci
    bien amicalement ,
    à bientôt

    J'aime

  17. Merci Aquablue03 pour le lien vers cette vidéo.

    Raymond.

    J'aime

  18. Il est en effet que les activistes anti-racistes américaines dénoncent souvent la porno même quand il n’y a pas un racisme style ‘black thugs’ , mais – les relations de races sont complexes et sont touchy – mêmes des fois les trucs interraciaux…

    Ils dénoncent par example, comme Spike Lee (un cinéaste afro-américain très connu, des fois controversé), la ‘jungle fever’, le fétishisme du ou de la noire. Ou de l’asiatique,. And so on.

    Et des fémninistes pro-LBGT dénoncent de la même facon l’hypocrisie de la porno sur…
    Regarder par example le Playboy Channel, vous allez saisir tout de suite. Des filles qui se minouchent? C’est a-okay, man! Mais… où sont les mecs bi qui se minoucheraient?

    Le cloisonement hypocrite qui botte les trucs gays et bis hors de la porno classique, un ghetto gay so to speak, mais aussi un fétishisme du saphisme… Pas un vrai saphisme, mais un saphisme au service de l’homme.

    (Il y a, j’oui-dire, des féministes et lesbiennes dans la mouvence du ‘féminisme pro-sexe’ dont je t’ai déjà parlé qui ont décidées de faire des ‘vrais’ films pornos/érotiques par et pour des lesbiennes.)

    Cependant, sur le dernier point, un autre truc que je connais sur le net et dans la vraie vie; le ‘fantasme de la lesbienne’ pour l’homme hétéro… A actuellement un coté inverse pour la femme!

    Il a des femmes qui trippent sur les gays, et la porno gays et tout… Les ‘fags hags’ ont dit au états-unis en parti de facon insultante, en parti récupéré comme terme comme ‘négro’ dans le rap.

    Des femmes par example écrivent des histoires d’amour et de sexe gay – comme Poppy Z. brite me semble, qui ADORE les vampires…Les femmes écrivent beaucoup, BEAUCOUP de fiction gay sur le web, il y a pas mal de femmes qui achèteraient de la porno gay – et du hard!, et au Japon, les animes et mangas gay, romance ‘clean’ ou du sexe hard, sont actuellement pas mal plus vendu pour les femmes fans que pour des gays, j’ai entendu.

    Alors, les femmes sont pas toujours du même coté…..

    J'aime

  19. La sexualité ne se vit pas d’une seule façon. Les fantasmes et ce qui excitent les gens sont tout aussi variés qu’il y a d’individus.

    Le fantasme de voir 2 femmes se caresser n’est pas nécessairement reliés au lesbiennisme. Il peut être relié aux fantasmes de l’homme de voir des femmes sous tous ses aspects. Dans certains cas, pour l’homme qui regarde la scène, il ne veut pas voir d’autres hommes avec qui il pourrait se sentir en compétition. Il ne veut voir que des femmes. Et vice-versa pour les femmes qui veulent voir 2 hommes ensemble.

    J'aime

  20. En effet…

    C’est pour cà que je met des bémols; c’est de un en effet, le désir de ne pas voir un être du même genre que le soi en scène, et aussi paradoxalement, pas tellement en effet une vrai homosexualité, mais un fantasme à saveur homosexuel.

    Et c’est pourquoi les féministes lesbiennes dénoncent la porno entres autres, parce qu’elles ne s,y retrouvent pas, c’est du sexe au fond pour l’Homme, le voyeur – comme souvent les actrices pornos qui font cà ‘jouent à la lesbienne’, mais en fait, vire capot souvent lorsque sa rentre dans le ‘gay’ vrai, se dire gay.

    Ou que les gays japonais sont actuellement critiques des manga et anime yaoi (la version porno gay), parce que, notez le liens, il y a une certaine… hétéro-isation des couples, un « homme’, une ‘femme’, des clichés ‘réducteurs’ comme le beau gay TRÈS délicat, émotionel, effeminé, etc…

    Il y a des trucs dans le genre fais par les gays pour les gays, j’oui-dire (je suis pas gay, je regarde pas cà, j’ai juste appris entre les branches, wikipedia notes etc), et ont voit la différence; comme la sous-culture ‘bara’ – les hommes (souvent VRAIMENT TRÈS musclés, aussi les ‘bears’ et ‘leather daddies’ pour utiliser l’argot gay américain-englais).

    J'aime

  21. Je suis convaincu qu’il y en a pour tous les genres et tous les styles. Il y a un marché pour chacun d’eux et chacun a son language et ses termes spécifiques.

    J'aime

  22. Les filles qui se caressent souvent vont faire ça d’une façon sensuelle et très sexy et excite les hommes. C’est l’éternel fantasme masculin d’avoir l’amour de plusieurs femmes. Les femmes vont aussi avoir des relations sexuelles avec d’autres femmes pour le plaisir sans être nécessairement lesbiennes. des femmes vont s’embrasser dans les night-clubs pour s’amuser et exciter les hommes, des danseuses nues vont se minoucher pour le travail

    Tandis que les filles ne sont pas nécessairement excitées de voir deux hommes se minoucher. Les hommes qui se minouchent sont presque toujours gais et font ça pour exciter d’autres gais et non les femmes. Mais généralement ça n’excite pas les femmes ou les hommes hétérosexuelle.

    Les préférences sont très variées et sommeil au plus profond de notre inconscient. Les paraphilies sont très diverses et très difficiles à contrôler pour celui ou celle qui est pris avec cette préférence sexuelle. De plus, les paraphilies sont souvent mal à l’aise avec leur état et ne savent pas comment l’expliquer à leur partenaire. Beaucoup de paraphilies vont aux danseuses ou utilise des services d’escorte afin d’assouvir leur fantasme parce qu’ils ne son pas capable d’en parler à leur copine.

    J'aime

  23. Merci Jeff pour ton commentaire et les explications.

    Comment peut-on définir paraphilie?

    J'aime

  24. *Jean-Francois

    Les femmes qui font cà, cependant, sont pas vraiment lesbiennes bien souvent, et jamais de façons hypocrite s’appelleraient même Bi. L’homophobie est aussi du coté féminin, et ca comprend la peur d’être pris pour un gay ou lesbienne.

    Ca fais cà devant son homme, mais faire un coming out bi (et y’a en effet un Coming Out Bi, c,est même pire que pour les homosexuels, on me dit des fois)… Machisme de notre société, privilège mâle.

    Je suis pas tellement féministe, mais elles ont des critiques intéressantes là-dessus.

    Pas tous, dù au machisme. Une fille que je connaissait, non. Mais vous seriez surpris qu’avec l,anonymat du web, les femmes ET filles font des ‘coming out’, aveux là-dessus. Et c’est un ‘fé-nomène’ qui existe dans la vraie vie, de plus en plus avoué;

    des femmes et filles trouvent que des ‘beaux minets’ qui jouent ensemble – juste de chastes baisers et caresses, ou du hard cru. c’est *hot*. Minorité, mais cà existe, j’en connais qui trippent sur l’imagerie gay et pr0n. Il y a des bis là-dedans peut-être, mais des femmes qui adorent les mecs, ET les mecs qui jouent, ca oui.

    Je fais partie de la sous-culture ‘manga’, et croyez moi, les filles et femmes sont des fois fans finis de la porn gay dessinée et/ou animée.

    Ou écrit! Vous connaissez la série culte Star Treck? On parle que cette série a brisée un autre taboo… Ou ses fans. Le ‘slash’ – cette sorte de fiction où des personages hommes tombent en amour et ont souvent du sexe? Ca a commencé avec Star Treck. Et unE écrivainE fan.

    Le phantasme du gay est une des raisons MAJEURE du succès des histoires de vampires. Le Vampire, cette créature morte-vivante, a un coté un peu bi avec le temps qui passe, à cause de la ‘mortitude' » du vampire classique, un peu confus à expliquer. Anne Rice n’aurait jamais eu de succès si prononcé sans cà, et avant Dracula, il y avait Carmilla, ‘reine des vampires’.. Et, notez-le, lesbienne dans un language mordern.

    Bien sur, c’est une forme d’homosexualité biaisée – comme pour l’homme, en fait, souvent des gays idéalisés ou imagés, quoique les gars qui osent faire cà pour les filles sont assez ‘gay’ pour être d’habitude vraiment ‘intéressés’, si vous voyez ce que je veus dire.

    Mais je serais pas surpris que, comme la sexualité a un coté culturel, les femmes de Grèce ne détestaient peut-être pas voir des males de ‘cete’ facon…. L »homosexualité est un concept moderne après tout, et certaind cultures avaient des moeurs et idées sur le Straight VS LBGT TRÈS différente que la notre, Judéo-chrétienne.

    N’appelle-t’on pas de facon savante le lesbianisme ‘Saphisme’? de la poètresse Sapho de… Lesbos.
    Et on dit qu’il y a un royaume africain où les rois avaient des femmes, concubines… et *amants* (droit de cuissage sur les hommes du pays!).

    J'aime

  25. *Raymond
    La paraphilie enveloppe tout les tendance sexuelle dite anormal ou fétishiste. Du S&M , au lichette de pieds, aux trampling au bas culotte etc.

    J'aime

  26. @Jean-François

    Est-ce que les trucs VRAIMENT anormaux ou illégaux comme la Nécrophilie (beurk..) sont des Paraphilies aussi?

    J'aime

  27. Merci Jean-François pour la définition.

    D’après la définition, ça inclurait autant la nécrophilie et la zoophilie.

    J'aime

  28. Oui Coprophilie, pédophilie, etc sont toutes des paraphilies. La paraphilie est un besoin presque incontrôlable pour le paraphile, enfoui très profond dans notre esprit.

    C’est pour cette raison que je ne crois pas à la guérison des pédophiles mis à part leur couper physiquement le canal. Cette pulsion est trop forte.

    Je suis un peu fétichiste moi-même ( ne vous en faites pas rien de trop bizarre et dérangé :p ) et je dois vous avouer que quand j’ai une pulsion c’est très difficilement contrôlable et l’orgasme est 100x plus fort qu’un orgasme dans un contexte dit normal.

    Par chance, j’ai su expliquer mes besoins à mes blondes dans ma vie, mais ça ma pris un certain temps, quand j’étais plus jeune j’étais très mal à l’aise avec cet état. Mais en vieillissant, j’ai compris qu’une femme qui t’aime et te désire est prête à tout faire pour te faire tripper et te satisfaire.

    J'aime

  29. Bonjour Jeff.

    Une communication ouverte dans le couple est importante.

    Cependant, une femme qui t’aime et qui te désire peut tout de même avoir ses limites et n’est pas obligé de vivre tous tes fantasmes. Et l’inverse est aussi vrai.

    J'aime

  30. Oui, mais la je ne parle pas d’affaires dégueulasses comme la nécrophilie ou la coprophilie, mais des fétichismes plus soft. Plus du genre vêtement ou gestuelle.

    Disons que tu aimes le stocking (bas nylon mis cuisse), tu es 100x plus allumé quand ta femme porte ce type de lingerie, si elle t’aime et te désir va en porter et ça va l’exciter aussi, car elle sait que tu es excité 🙂

    Si la femme est trop coincé pour s’habiller ainsi ou que l’homme est trop intimidé pour faire sa demande, il va utiliser les service de professionnel du sexe qui vont exécuter son fantasme sans poser tout plein de questions et le regarder comem un dégénérer. .

    Tu comprends plus mon point de vu ?

    J'aime

  31. Oui, mais la je ne parle pas d’affaires dégueulasses comme la nécrophilie ou la coprophilie, mais des fétichismes plus soft. Plus du genre vêtement ou gestuelle.

    Disons que tu aimes le stocking (bas nylon mis cuisse), tu es 100x plus allumé quand ta femme porte ce type de lingerie, si elle t’aime et te désir va en porter et ça va l’exciter aussi, car elle sait que tu es excité 🙂

    Si la femme est trop coincée pour s’habiller ainsi ou que l’homme est trop intimidé pour faire sa demande, il va utiliser les services de professionnelles du sexe qui vont exécuter son fantasme sans poser tout plein de questions ou le regarder comme un dégénéré. .

    Tu comprends plus mon point de vu?

    J’avais posté par erreur sans réviser.

    J'aime

  32. Je suis d’accord avec toi Jeff que nos fantasmes se discutent et se partagent. Je ne fais que rajouter que ce n’est pas une obligation à l’un des partenaires d’y répondre. Et ce n’est pas automatique que si ma conjointe ne veut pas répondre à l’un de mes fantasmes, je doive automatiquement aller voir une prostituée pour pouvoir le vivre.

    Tout en respectant les limites de ma conjointe, il peut y avoir des compromis, une alternative qui puisse être trouvé.

    Mettons que je trippe sur le stocking mais que ma conjointe ne s’aime pas du tout là-dedans, on peut trouver comme compromis de regarder un vidéo plein de filles avec ce genre de bas nylon pour nous allumer et de vivre notre soirée différemment. Le vidéo sert de préliminaire.

    Je suis d’accord qu’il faut être ouvert à partager ses fantasmes le plus ouvertement possible. Je voulais juste nuancer qu’il n’y a jamais d’obligation tout simplement.

    J'aime

  33. Bonjour Monsieur Viger !

    lien vers une vidéo retraçant la bande annonce du film
     » human Trafficking  » très parlant sur le monde actuel en proie à tout le commerce du sexe !
    il apporte beaucoup de précisions sur toutes les pratiques effectives de ces dérives !
    âmes sensibles s’abstenir , âmes détruites par ces démons aussi …
    APRÈS LA VENTE ILLÉGALE DE DROGUES ET D’ARMES ,
    LE BUSINESS LE PLUS PROFITABLE EST LE TRAFIC D’HUMAINS !

    800 000 À 900 000 PEOPLES
    SONT TRAFIQUÉES (ÉS) ANNUELLEMENT
    À TRAVERS LES FRONTIÈRES INTERNATIONALES !

    70% À 80% DE CES PERSONNES SONT EMPLOYÉES (ÉS)
    POUR LES EXPLOITATIONS SEXUELLES !
    PLUS DE 50% SONT DES ENFANTS !

    LES ENFANTS : DES BÉBÉS , DE TRES JEUNES ENFANTS ;
    DES FILLES ET GARÇONS DE TOUS ÂGES ADOLESCENTS ,
    TES AINSI QUE DES MÈRES DE FAMILLE
    SONT ENLEVÉES DANS TOUS LES ENDROITS POSSIBLES ,

    LES DEMANDEURS :
    95% SONT DES HOMMES , 73% SONT DE RACE BLANCHE ,
    75% SONT MARIÉS , 91% SE DISENT CROYANTS
    LA PLUPART DES CONTACTS SONT PRIS SUR INTERNET !

    MSN SEMBLERAIT ÊTRE LEUR TERRAIN FAVORI …..

    TRAFICS ET INVITATIONS EN TOUS GENRES ,
    MANIGANCES ET MIROIR AUX ALOUETTES !

    CASTINGS DE CHARME , CASTINGS DE MODE ,
    INVITATION POUR SÉANCES PHOTOS,
    ESSAYAGES DE TOILETTES , DÉFILÉS DE MODE
    OFFRES D’EMPLOIS UN PEU TROP ALLÉCHANTES ,
    SOIRÉES ENTRE AMIS ,

    SORTIE D’ÉCOLES,

    DANS LES BAINS DE FOULE AUSSI …TOUT EST POSSIBLE ,

    JUSQU’AUX PARENTS PAUVRES QUI VENDENT LEURS ENFANTS !

    ACTUELLEMENT CE TRAFIC EST EN AUGMENTATION CONSTANTE EN AFRIQUE !

    J’AI CHOISI CET EXTRAIT DE FILM SORTIT
    EN 2005 , LES SCÈNES SONT UN PEU MOINS ,
    …PLUS …. ENFIN JE SAIS PAS SI ON PEUT
    ÉVALUER L’HORREUR !

    SOYEZ VIGILANTS , HYPER VIGILANTS !

    je suis désolée , Irène Idrisse me parait être un jeune sénégalais , dont le prénom féminin chez nous apparaît en Afrique comme une possibilité de conjurer le mauvais sort en échangeant les données sexe !
    je ne suis pas allée quérir davantage d’informations sur cette lettre et la personne qui l’a écrite ….. serais-je en faute ?
    probablement …. je tenterais de remédier !
    merci de votre compréhension !

    bien amicalement à vous tous
    aquablue03

    J'aime

  34. Bonjour Aquablue.

    Merci pour le vidéo et les chiffres que vous nous présentez.

    Je ne comprends pas pourquoi vous êtes désolé pour Irène Idrisse.

    Aucune faute pour la question que j’ai posée sur les références de la lettre. C’est ma curiosité naturelle qui cherchait à en savoir plus sur la provenance de la lettre et de son auteur.

    Vous n’avez rien à remédier.

    Au plaisir,

    Raymond.

    J'aime

  35. bonjour Mr.Viger !
    oui , je suis désolée , car j’aurais dû vous communiquer une identité vérifiable pour un tel courrier !
    j’irai voir quand même pour moi aussi !
    cette lettre , je l’ai trouvé sur le net , mais je ne sais plus sur quel navigateur !………. mais j’essaierais ………..
    à bientôt

    J'aime

  36. Bonjour Aquablue.

    Si vous trouvez, vous pouvez nous donner la référence. Mais si vous ne la retracez pas facilement, pas de problème. Déjà, les internautes savent d’où elle vient.

    Au plaisir,

    Raymond.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :